AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khâlina Mustang
Gérante de Slug & Jiggers
Experte en Botanique & Toxicologie
Gérante de Slug & JiggersExperte en Botanique & Toxicologie
avatar

Féminin Nombre de messages : 299
Age : 30
CITATION : -Heinrish- I'll love you all along... Je briserai tes ennemis et les obstacles sur mon chemin...
AGE [RP] : 44 ans
Tendance Magique : Magie Noire
Date d'inscription : 13/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Alliance magique
Fonction HRP: Fondatrice Copyrightée et officiellement Mariée
MessageSujet: Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street   Sam 15 Mar - 15:07

  • La maison des Mustang est située sur une avenue de Londres, en plein coeur du centre Moldu. Elle a été choisie avec soin pour ne pas éveiller les soupçons des sorciers et pour éviter les débarquements intempestifs d'Aurors. Les murs de la maison sont faits de briques rouges et le toit est composé d'ardoise noire. Elle s'étend sur un étage, sans compter la mansarde, aménagée en salle de duels. A l'étage, se trouvent les chambres individuelles des quatre enfants et de leur mère, ainsi qu'une salle de bain et des toilettes. Un long escalier en bois d'ébène mène à l'étage inférieur où se trouvent la salle de séjour, la cuisine, la salle à manger, le bureau de Khâlina comportant une immense bibliothèque et une salle contenant une grande volière pour envoyer et recevoir des hiboux. Dans le séjour, une cheminée au large âtre permet l'arrivée par poudre de cheminette des invités. Un jardin s'étend à l'arrière de la maison, dissimulé au regard par de larges haies de thuyas. La maison comporte également une cave aménagée. Dans celle-ci on trouve la réserve (composée de divers ingrédients magiques pour les potions), le garde-manger, une salle de jeux pour les enfants, une salle de bains et des toilettes. Il ne faut cependant pas se fier aux apparences. Bien que la maison soit d'apparence moldue, elle n'en est pas moins protégée par de puissants charmes magiques que seuls Khâlina, Russel et Dasha sont capables de lever.

    Description détaillée à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solean E. Rocstone
Elève en 5ème Année à Poufsouffle
Elève en 5ème Année à Poufsouffle
avatar

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 34
Date d'inscription : 05/02/2008

Présentation du Personnage
Inventaire: Un trousseau de clefs d'une taille effrayante
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street   Sam 15 Mar - 15:27

Vendredi, 13 heures.

Un flash de flammes vertes. Un pied chaussé élégamment de mocassins sur mesure, un pantalon propre et une chemise impeccable surplombe le dit pied. Sinon, c'est une débauche de fleurs, Roses roses et blanches pour Kay et blanches et jaunes pour la maman. Une boite sous le bouquet et une masse de boucles blondes au dessus du dit bouquet.

Les fleurs se baissent, laissant se lever le soleil d'un sourire flamboyant et l'éclat heureux d'un oeil vert, vert émeraude.

Mesdemoiselles...

Et il offre les bouquets. Le jaune et blanc à la maman, le rose et blanc à Kay, avec la boite of course. En gentlemen, il n'embrasse pas Kay. De toute facon ils ne se sont pas encore embrassés. Dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Mustang
Elève en 5ème Année à Gryffondor
Elève en 5ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Age : 30
Tendance Magique : Neutre | Tendance Magie Blanche
Date d'inscription : 11/11/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street   Sam 15 Mar - 16:09

    Khâlina - Kay, reste un peu tranquille ! Comment veux-tu que je t'attaches ce flo dans les cheveux si tu bouges sans arrêt !?
    Kay - Je sais, maman mais je ne tiens pas en place !

    Khâlina soupira : ah l'impatience des premiers rendez-vous ! Avec dextérité, elle noua le ruban rouge dans les cheveux sombres de sa petite dernière et se leva avec un sourire : ce que les enfants grandissent vite. Kay, elle, ne cessait de virevolter dans la salle de séjour, faisant tourner les jupons de sa robe, se prenant pour une petite princesse. Elle chantonnait, preuve de son bonheur.

    Kay - Dis maman, tu crois que je vais lui plaire ?
    Khâlina - Mais oui, ma chérie. Tu es parfaite.

    Kay dédia un sourire radieux à sa mère et retourna en courant devant le miroir à pied pour se contempler une nouvelle fois : une robe blanche, toute simple, brodée de fils noirs sur le bas, des petites ballerines rouges et un flo rouge dans les cheveux. C'est ce moment que la cheminée choisit pour émettre un flash de flammes vertes.

    Khâlina - Kaayy !

    La petite ne répond pas mais court vers la cheminée, un sourire grand comme une banane sur les lèvres. C'est là que Solean apparait, deux bouquets de fleurs à la main et une boîte de chocolats. Il en offre un à chacune. Kay exulte. Ravie de tant d'attentions, elle se hâte de faire les présentations :

    Kay - Maman, je te présente Solean. Solean, voici ma mère.
    Khâlina - Alors voilà donc le fils de Kaitz ? Pas de doute, vous lui ressemblez trait pour trait. Et vous avez les yeux de votre mère...

    Rien dans sa voix ne laisse sous-entendre ce qui a pu se passer avec Less. Leurs différences de conviction les ont souvent opposées. Solean le sait peut-être, si sa mère le lui a raconté. Kay, elle, ignore tout et observe la scène avec un air inquiet. C'est le moment que choisit Sven, son jumeau, pour venir se chercher un petit quelque chose à manger dans la cuisine. Il avise le jeune couple et lance un regard noir à Solean, le genre qui ne laisse rien présager de bon. Sans saluer le jeune Poufsouffle, il retourne dans sa chambre en maugréant. Embarrassée par la tournure que prennent les événements, Kay se rapproche de Solean et lui lance le regard implorant qui demande à ce qu'ils s'en aillent.

_________________
La vraie vie, c'est celle que l'on choisit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solean E. Rocstone
Elève en 5ème Année à Poufsouffle
Elève en 5ème Année à Poufsouffle
avatar

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 34
Date d'inscription : 05/02/2008

Présentation du Personnage
Inventaire: Un trousseau de clefs d'une taille effrayante
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street   Sam 15 Mar - 16:27

Maman, je te présente Solean. Solean, voici ma mère.
Khâlina - Alors voilà donc le fils de Kaitz ? Pas de doute, vous lui ressemblez trait pour trait. Et vous avez les yeux de votre mère...

Sourire ravageur, baise main de convenance. Baise main qui ne lui fait pas voir l'air de Sven qui passe.

Je prends avec plaisir un tel compliment madame.

Kay se rapproche, semble avoir hâte de s'en aller. Il trouve cela étrange, ile st arrivé plus tôt sous les conseils de sa mère (qui ne sait pas que Kay est une Mustang, les mâles de cette famille ayant tendance a en sauter des détails. ) Au cas ou que les parents voudraient le passer à l'interrogatoire.

Mais en bon chevalier servant, il se plie au désir de sa dame. Nouveau sourire lumineux, qui réchauffe le coeur et allège l'âme.

Tu as ton sac de prêt Kay? On ira le mener avant de se rendre au site. On pourra faire un peu de shopping avant si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Mustang
Elève en 5ème Année à Gryffondor
Elève en 5ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Age : 30
Tendance Magique : Neutre | Tendance Magie Blanche
Date d'inscription : 11/11/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street   Dim 16 Mar - 14:35

    Solean - Tu as ton sac de prêt Kay ? On ira le mener avant de se rendre au site. On pourra faire un peu de shopping avant si tu veux.

    Kay acquiesce et se fend d'un sourire lumineux, une pointe de triomphe quand elle lance un regard en coin à sa mère. Elle semble lui dire "Tu vois j'te l'avais dit qu'il était formidable !". Sans doute Khâlina saisit-elle le message car elle sourit à son tour, un demi-sourire presque moqueur. Sans rien ajouter de plus, elle attrape le sac de Kay, un sac blanc minuscule assurément ensorcelé pour pouvoir contenir des tonnes d'habits sans changer de forme. Elle glisse également une poignée de gallions dans la poche de sa petite dernière. Kay, pendant ce temps, ne quitte pas des yeux son prince charmant. Finalement, elle se dit qu'il est grand temps de partir et de profiter de ce petit weekend.

    Kay - Comment s'appelle le lieu où l'on doit se rendre, Solean ?

    Il le lui dit et elle le répète dans l'âtre de la cheminée en jetant la poudre de cheminette. Depuis quelques jours, elle s'entraîne à utiliser ce moyen de locomotion sans se retrouver couverte de suie, et elle ne se débrouille pas trop mal. Un flash de lumière verte et la Gryffondor disparaît. Khâlina adresse un dernier sourire à Solean et le regarde disparaître à son tour dans un éclair de lumière verte. Sans plus attendre, elle saisit sa baguette et replace les sorts de protection.


[On continue là où on ouvre un topic ailleurs ?]

_________________
La vraie vie, c'est celle que l'on choisit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solean E. Rocstone
Elève en 5ème Année à Poufsouffle
Elève en 5ème Année à Poufsouffle
avatar

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 34
Date d'inscription : 05/02/2008

Présentation du Personnage
Inventaire: Un trousseau de clefs d'une taille effrayante
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street   Dim 16 Mar - 17:30

Solean s'incline une dernière fois devant maman Mustang. Prends la main de la dame et lui fait un baise-main.

Je vous la ramène en une pièce demain pour l'heure du souper.

Se jetant avec classe dans la cheminée, il articule d,une voix ferme et claire l'adresse avant de disparaitre dans un éclair étonnamment aveuglant. Une fois la vision retrouvée, la pièce semble plus terne et morne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street   Dim 16 Mar - 19:56

Tel une brise glaciale, Heinrish apparaît doucement dans le jardin alors que la lune est pleine dans le ciel. Il n'y avait pas un bruit, si ce n'est les bruits nocturnes qui vous bercent doucement et qui vous endorment tranquillement avec un léger sourire apaisé lors de ses grandes journées où vous n'avez pas eut une seconde à vous. Heinrish contempla doucement sa montre à gousset qu'il remit dans sa poche de jeans noirs. Ce dernier avait du faire acheter des vêtements. Parce qu'en 20 ans, il y avait eut des sacrés changements. Enfin, bon. C'était donc, la boule aux ventres qu'il avançait en direction de la maison de sa tendre épouse. Un regard vers la rue sombre, le fils de Christian eut un léger sourire, et le regard légèrement rêveur en se demandant quel serait sa réaction après tant d'année d'absence. C'était peut être la seule personne qu'Heinrish craignait. Allez savoir pourquoi, mais elle avait quelque chose qui lui faisait ressentir tant d'émotions. Aussi beau, comme douloureux. Elle savait tout de lui, toutes ses faiblesses, toutes ses forces. Elle connaissait sa vie, sa façon d'être mieux que personne, et elle était la seule à savoir qu'il était humain au fond de lui et malgré ses penchants morbides et dangereux, qu'il était quelqu'un de bien, puisqu'il pouvait faire du bien autours de lui. Du moins, à sa famille, sa famille proche. Il retourna son visage vers la maison, pour reprendre son chemin doucement, en sa direction.

Les pas se faisant lourd à cause du stress dont il était affligé, il ne cessait de tourner avec son pouce l'alliance qu'il avait sur la même main, la respiration légèrement saccadée. Ca lui faisait bizarre de ressentir cela. Ca lui faisait du bien et dans tous les sens du termes. Avec ça, il savait qu'il restait toujours plus ou moins maître de son pouvoir et non, le contraire puisqu'il était aimé par une personne, mais aussi, parce qu'il était vivant et qu'il allait revoir la seule femme qui avait réussi à lui arracher quelques douleurs au niveau de son coeur aussi froid et distant qu'un vampire. Elle l'animait au plus au point. Montant les marches du perron avec classe, mais un léger stress apparant ce qui était rare chez Heinrish, il s'approcha doucement de la porte, regardant le cadran de la sonette. Ou encore le paillasson, ou les couleurs du mur. Il avait son coeur qui battait la chamade, et après avoir posé sa main dessus pendant quelques secondes, comme savourant tendrement la vie qui l'animait, il leva son poing pour taper doucement sur la porte. Attente... La plus dure qu'il connu.
Revenir en haut Aller en bas
Khâlina Mustang
Gérante de Slug & Jiggers
Experte en Botanique & Toxicologie
Gérante de Slug & JiggersExperte en Botanique & Toxicologie
avatar

Féminin Nombre de messages : 299
Age : 30
CITATION : -Heinrish- I'll love you all along... Je briserai tes ennemis et les obstacles sur mon chemin...
AGE [RP] : 44 ans
Tendance Magique : Magie Noire
Date d'inscription : 13/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Alliance magique
Fonction HRP: Fondatrice Copyrightée et officiellement Mariée
MessageSujet: Re: Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street   Dim 16 Mar - 22:33

    Après avoir remis en place les sorts de protection, Khâlina se laissa tomber dans un fauteuil et laissa ses yeux plongés dans l'âtre de la cheminée. Leur enfance passait si vite que déjà, ils se trouvaient adolescents et en proie aux affres terribles de l'Amour. Tout de même, Kay... Elle avait tellement l'habitude de la voir adoratrice de Sven qu'elle pensait qu'elle ne s'intéresserait jamais à quelqu'un d'autre. Elle s'était trompée, comme beaucoup de fois. Un soupir. Elle avait vieilli, elle s'était assagit sans doute aussi, mais en elle bouillonnait toujours cette force qui se faisait discrète pour l'instant. Bientôt Arashi serait en Angleterre et elle prendrait sa place. Du moins, elle interviendrait dans son destin. C'était à son tour de devoir se soumettre aux lois du Clan Sumeragi.

    Trois brefs petits coups frappés à la porte attirent son attention. L'inconvénient de vivre dans un quartier moldu c'est le défilé incessant de tous ces démarcheurs qui veulent lui refourguer quelque chose. Des tapis, des draps, des rideaux, des encyclopédies, des balais révolutionnaires et j'en passe. Un soupir agacé. Les volets sont grands ouverts, il serait idiot de faire comme si ils n'étaient pas là. Résignée, elle se dirige vers la porte, l'ouvre et... tombe nez-à-nez avec Heinrish. Son coeur manque un battement, tandis qu'elle le regarde, estomaquée. Elle sait que c'est impossible mais elle aimerait y croire. Tellement. Si seulement... Son expression change : ce n'est plus de la surprise qu'on peut y lire, mais de la colère, pure. Comme si jouer avec l'image des morts était amusant : encore un coup de ce crétin d'Almadovar, à n'en pas douter ! Avec une hypocrisie non feinte, elle lâche :


    Khâlina - Tiens ! Heinrish ! J'espérais bien que tu allais passer ! Alors, quoi de neuf depuis dix ans ? De neuf ? Que dis-je ? Rien de neuf puisque tu es mort !

    La rage dont on parlait tout à l'heure, tiens, la voilà qui refait surface. Il y a des choses auxquelles il ne faut pas toucher. Ses enfants, Heinrish... Tout ça c'est sacré et elle tuerait de ses propres mains le profane qui oserait... Mais là, au coeur du quartier Moldu, elle ne peut pas faire grand-chose. Alors, elle attrape l'usurpateur par le col et le regarde dans les yeux. Etrange comme la ressemblance est parfaite avec l'original...

    Khâlina - Ecoute-moi bien ! Je ne sais pas comment tu as pu fabriquer du Polynectar pour cette apparence, ni qui tu es, ni même qui t'envoie et ça m'importe peu. En tous cas tu peux toujours crever pour que je te laisse mettre le bout de l'orteil dans ma maison.

    Elle le rejette en arrière, sans la moindre douceur. C'est parce qu'elle voit sa voisine d'en face l'épier par la fenêtre qu'elle se retient de le gifler. C'est un quartier tranquille, évitons le scandale. Tout doucement, elle se penche et murmure haineuse :

    Khâlina - La prochaine fois ne prend pas l'apparence de quelqu'un qui repose six pieds sous terre depuis dix ans si tu veux être crédible, idiot.

    Sans lui laisser le temps de répondre, elle lui claque la porte au nez. Du moins c'était son intention mais le pied de l'homme vient s'intercaler entre la porte et le chambranle, rendant sa fermeture impossible. Les yeux emplis de colère, Khâlina pose son regard sur l'homme. Que veut-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street   Lun 17 Mar - 19:07

- Tiens ! Heinrish ! J'espérais bien que tu allais passer ! Alors, quoi de neuf depuis dix ans ? De neuf ? Que dis-je ? Rien de neuf puisque tu es mort !

De la surprise, elle passe à la colère. Heinrish lève un sourcil, le regard interrogateur, ne comprenant rien au possible. Que se passait il ? Comment était elle au courant qu'il venait ? Euh... Comment savait elle qu'il était de nouveau sur patte, le palpitant soufflant la vie dans son corps ? Et puis, cette façon de l'accoster ? Heinrish ne put s'empêcher d'avoir une expression légèrement blasé, alors que sa surprise disparaissait également. Il ne savait pas tellement de quoi, il en résultait. Il préféra la laisser continuer. Il se serait bien plonger dans son esprit, mais il lui avait promis qu'il ne lui ferait jamais ce coups là. Pour la bonne raison, qu'il avait cette particularité d'y laisser une certaine marque.

-
Ecoute-moi bien ! Je ne sais pas comment tu as pu fabriquer du Polynectar pour cette apparence, ni qui tu es, ni même qui t'envoie et ça m'importe peu. En tous cas tu peux toujours crever pour que je te laisse mettre le bout de l'orteil dans ma maison.

Polynectar ? Elle le prend par le col ? Heinrish lui lança un léger regard suspicieux. Visiblement, il ne comprenait rien du tout de ce qu'il se passait. Encore une fois, il ne dit, préférant la regarder droit dans les yeux, tentant de percer à jour son état d'esprit par son simple regard. Un regard si magnifique, si éblouissant... Pourquoi le prenait elle comme cela son retour ? Heinrish secoua doucement sa tête tout en lui retirant délicatement et avec douceur sa main de son col. Elle se pencha vers lui, lui murmurant telle une vipère énervée.

-
La prochaine fois ne prend pas l'apparence de quelqu'un qui repose six pieds sous terre depuis dix ans si tu veux être crédible, idiot.

Gné ? Enfin, bon. Heinrish la laissa faire son cirque, l'air un peu plus que blasé, puis lorsqu'elle s'apprêta à refermer la porte, le fils de Christian intercalla son pieds entre l'encadrement de la porte et cette dernière. Il posa délicatement sa main sur la porte qu'il poussa sans trop forcé. La poussant délicatement dans l'entrée, il referma la porte derrière lui, s'appuyant sur cette dernière, les deux mains contre cette dernière. Il la regarda avec un étrange sourire, fier, amoureux, ce qui ne pouvait être que paradoxale dans le regard d'un homme de son envergure. Un homme comme Heinrish surtout... Ne vous inquiétez pas, il ne vous distribuera pas de bonbons, cher moldu. Laissant un silence de marbre s'installait, Heinrish leva doucement la voix, s'approchant délicatement d'elle.

-
Dois je en conclure que tu aurais des problèmes avec quelques sorciers, Mein Rosenrot ?

Il saisit sa main, avec celle où il avait son alliance, tout comme la main de Khâlina, et les deux anneaux semblèrent entrer en communion. La rose de Khâlina devint d'un bon noir intense, tandis que l'anneau d'Heinrish prenait une teinte de la couleur préférée de Khâlina. Il eut un étrange sourire, avant de l'attrirer doucement vers lui.

-
C'est bien moi... Pas d'imposteur, rien... Rien que moi et... Toi...

Il l'aurait bien embrassé à la fin de sa phrase, mais il préférait ne rien brusquer. Cela faisait tout de même dix septs ans quand même... Mais elle resplendissait toujours de cette beauté si magnifique, si éblouissante, si tordante... Heinrish semblait être un homme ordinaire à ses côtés ci. Un père comme parmi tant d'autres... L'amour change un homme. Même le plus tordu.
Revenir en haut Aller en bas
Khâlina Mustang
Gérante de Slug & Jiggers
Experte en Botanique & Toxicologie
Gérante de Slug & JiggersExperte en Botanique & Toxicologie
avatar

Féminin Nombre de messages : 299
Age : 30
CITATION : -Heinrish- I'll love you all along... Je briserai tes ennemis et les obstacles sur mon chemin...
AGE [RP] : 44 ans
Tendance Magique : Magie Noire
Date d'inscription : 13/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Alliance magique
Fonction HRP: Fondatrice Copyrightée et officiellement Mariée
MessageSujet: Re: Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street   Lun 24 Mar - 2:40

    Elle le laissa entrer, sans avoir vraiment le choix. Autant l'écouter, il semblait calme et n'avait pas répondu à ses agressions verbales et, s'il tentait quoi que ce soit, elle n'aurait aucun mal à déclencher les sortilèges qui protégeaient sa demeure. Il s'appuya contre la porte qu'il avait refermé derrière lui et la regarda avec un sourire étrange, un étrange sourire qu'elle ne connaissait que trop bien. Imperceptiblement, le doute s'immisçait dans son esprit.

    Heinrish - Dois je en conclure que tu aurais des problèmes avec quelques sorciers, Mein Rosenrot ?

    Il s'approcha d'elle et elle ne recula pas, comme en confiance devant cet homme qui semblait être Heinrish mais qui ne pouvait pas l'être. Il prit sa main et elle le laissa faire car, bien que son esprit refusât encore de l'admettre, son coeur et son corps, eux, avaient déjà compris. Ils ne savaient pas comment mais ils savaient que c'était lui. Elle n'eut pas besoin de regarder leurs anneaux pour se persuader que c'était bien son mari. Il y avait toujours eu entre eux une alchimie parfaite, non...? Elle le savait c'était tout. Il l'attira près de lui et elle se laissa faire avec délice.

    Heinrish - C'est bien moi... Pas d'imposteur, rien... Rien que moi et... Toi...
    Khâlina - Je sais...

    Elle lui sourit, un sourire comme elle n'en avait plus donné à personne depuis dix ans. Elle ne veut pas savoir comment il a fait pour revenir, non, elle s'en moque. Tout ce qu'elle veut c'est l'avoir contre elle, comme avant. Elle se blottit dans ses bras, respire son odeur avec délice. Ses mains remontent jusque dans les cheveux de Heinrish et s'y plonge avec douceur tandis qu'elle dépose un baiser sur les lèvres de son mari. Un baiser langoureux, sulfureux et plein de passion. Un baiser pour rattraper ces dix ans de séparation. Son coeur se remet à battre comme auparavant et elle se rend compte que pendant tout ce temps elle n'avait pas vécu... Elle interrompt leur baiser et plonge son regard dans les yeux sombres de sa moitié. Un sourire se profile sur les lèvres de la Polonaise et elle le pousse contre le mur avec une douceur mesurée. Lui dos au mur, elle s'approche de lui et se love contre son corps, une main de part et d'autre de sa tête appuyées sur le mur blanc.

    Khâlina - Tu as été long à me revenir...

    Un sourire. Je ne veux pas savoir comment ni pourquoi tu es revenu. Je ne veux rien savoir. Je te fais confiance, comme avant, et je te suivrai aveuglément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street   Jeu 27 Mar - 20:46

- Je sais...
- Alors qu'est ce que tu me gonfles ?

Il lui fait un sourire. Son sourire. Celui d'Heinrish. Pas celui du mal... Comment expliquer... Lorsque Khâlina était là, Heinrish n'était pas le même que celui que les gens connaissaient. Il semblait réellement humain, comme si le mal qui le rongeait, semblait s'en écarter de peur d'être abattu par l'amour. Par longtemps, la seule pensée envers Khâlina lui a permit de dominer cette noirceur qui allait en grandissant. Cette noirceur dont il ignorait totalement sa provenance... Elle était arrivée quand il avait tué son connard de père, sans plus jamais le quitté. Heinrish regardait avec délicatesse Khâlina, cette femme qui était également sa plus puissante des armes pour lui maintenir une présence, une vie, une âme... Son âme qui était enseveli sous le poids du noir, de la force du mal qui s'en échapperait sûrement un jour, lui permettant ainsi de vivre, de réaliser son rêve le plus fou. Celui de l'homme... Pas du mal dont il est l'instrument... Le mal qu'il avait laissé entrer dans sa tête comme si il lui avait fait l'amour... Un plaisir intense sur le moment, puis après, alors que la lassitude s'installait, elle s'en est accapparée... Sa rencontre avec Khâlina, c'était comme une lumière descendu du ciel... Est ce qu'un jour, Heinrish serait libre ? Comme n'importe quel homme ? Être le parfait mari dont rêvait Khâlina, le père des jumeaux pour qui le mal était quelque chose à bannir ?

En effet, lorsqu'Heinrish avait posé son regard sur Russel, c'était le mal qui avait parlé. Comme si c'était l'enfant du mal, et pas le sien. Bien sûr qu'il l'aimait... Mais ce dernier ne semblait pas être Heinrish. Il... Etrange. Heinrish leva le regard vers Khâlina, une larme coulant le long de sa joue. Qu'est ce qu'elle lui avait manqué... Le noir s'enlevait doucement de sa personne, de son âme pour le laisser à son moment de plaisir, à son moment de vit. Son instrument avait besoin de se rebooster... Quoi de mieux que de l'amener près de sa femme ? Celle qui lui porte l'espoir ? Oui... Le mal joue avec le feu... Le mal est la tentation... Le feu également... Le mal, c'est la femme qui t'embrasse... Le feu, c'est la passion qu'elle te déclenche... Mais Khâlina, c'était une flamme pure... Elle l'embrasse, mais ne le corrompt pas... Elle le brûle, mais le ravive... Heinrish leva sa main avec douceur, puis il lui caressa délicatement le visage. Finalement, il la serra contre lui. Il l'a sent contre lui, il revit. Son coeur s'accélère, sa respiration se fait plus humaine, son regard se trouble pour prendre une douce expression d'un homme amoureux, et ses gestes sont plus doux, plus calins, plus protecteur... A ce moment là, ce n'est plus le seigneur noir... C'est juste un homme... Un homme devant cette femme qui le met à nu sans qu'elle n'est le besoin de lui retirer ses vêtements... Elle regarde son âme, celle d'Heinrish, pas du noir... Peut être la seule femme qui était capable, et qui sera capable de le faire tant que le noir serait là... Heinrish garde sa tête contre la sienne... Il revit.

-
Tu as été long à me revenir...
- C'est pas grave... Je suis là, maintenant...

Comme pour conclure ses paroles, il lui écarte son visage du sien, la regarde droit dans les yeux, puis, après une effluve d'émotions laissées par ce regard amoureux, comme l'écume laissée sur le sable, il l'embrasse comme jamais il ne l'avait embrassé. Un amour doux, un amour tendre, délicat et sincère... Il est à elle, et à personne d'autres. Il se laisse faire. C'est elle qui serait maître de leur couple. Il ne voulait plus rien commander. Le mal le faisait trop par sa bouche et par ses gestes depuis trop longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maison des Mustang - 1119 Santa Nicholas' Church Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA MAISON DU GEOGRAPHE
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Eleksyonaval March 20th: Street Gangs Vs Suite Gangs - Le même chose!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>MONDE EXTERIEUR [RP]</font> :: Résidence pour Sorciers-
Sauter vers: