AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L.J.Malhorn ( en construction )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilie.J.Malhorn
FILE TE PRESENTER !! MOUAHAHAHA !!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 30
AGE [RP] : --
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: L.J.Malhorn ( en construction )   Jeu 29 Mai - 4:17




mrgreen Vous trouvez que sa prend du temps.. ? Mennn fiche ! pas content


Identitée Générale.

Nom Prénom : Lilie . Johanson . Malhorn

Age, Date de Naissance : 1955, 22 Mars .. Tout juste l'apparence requis pour se faire carté dans les bars moldus.

Profession : Recherché

Etat Civil : Célibat



Physique.

Description : Lilie est-une dame qui porte l'apparence d'une jeune femme début 20ene d'année.. Ses yeux reflètent l'obscurité la plus pur du ciel, d'un bleu foncée cristallin, qui ne possède aucune âme, aucune vie. Froid comme les territoires de Sibérie et séducteur comme le malin sous tout ses formes. Sont regard mélancolique ne peu ou ne pourrais appartenir au humain. Pourtant porter par une agonie, l'humain ne peu sent séparer. Elle attire d'un seul regard le sexe opposé, comme un aimant invisible strident mais si séduisant. Faisant battre le cœur de ses victimes a vive allure, l'éclat bleuté est peut-être la seul chose au qu'elle il pourrons goutés. Ses cheveux de braise, sont aussi sombre que l'encre. Luisant à la lumière de la lune, il reflète le ciel de sont éclat bleuté. Il sont si doux et parfumer, qu'on aimerait y toucher. On voudrait les caresser, les sentir sous nos doigts dans nos paumes, il crée un besoin inexpliqué, une sorte de fantasme incontrôlée. Voltigeant dans la nuit, Lilie ne se les attachent jamais. Ses cheveux semblent en tout temps coiffé. Jamais elle ne porte une mèche déplacer. Il semble être parfait presque irréelle... Divin si on hausse se l'avouer.

Ses traits d'une simplicité presque vulgaire, dessine son visage angélique. D'une pâleur quasi fantomatique, elle semble être geler mais est si chaude au toucher. Un peu comme une poupée de soie, elle ne semble porter aucun sentiment, aucune émotion.. Uniquement un besoin, un désir, comme les femmes de joie. Elle en n’est pourtant pas une, beaucoup trop belle pour appartenir à tous.. Elle semble richissime, mais ne possède aucun bien. Ses envies parcourues par une perpétuelle faim. Sa peau est d'une clarté, comment ne pas la regarder ? Quand elle passe sous votre nez, nul ne peu lui résister. Elle a un charme une aura. Elle a quelque chose qui vous enveloppe comme des draps de soie. Elle vous donne qu'une seul envie, savourer ses lèvres sans vie. Lilie ne porte aucun artifice, sa peau étant d'un blanc nacré. Elle est, à elle seul une torture, par sa beauté et son allure. Ses dans ses robes de soirée, plus souvent qu'elle vient vous chercher. Sa silhouette élancer, vous donne des gouts a tout casser. Habiller de tout sont long, de nappe obscure et si profond. Elle semble irréelle dans ses vêtements, comme si un ange était cacher dedans. Ses geste font arrêter le temps, en sa présence tout est calme et si lent. Le monde semble arrêter de vivre.. Comme dans un rêve, une illusion. Comment résister à quelque chose d'irréel ? Si a vrai dire.. Se n’est pas un pécher charnelle.. De sa voie douce et savoureuse.. Aussi pure que les sirène, elle vous parle chuchote votre nom, comme une résonnance dans le firmament. Elle va vous chercher dans votre esprit, vous fait léger, vient, vous emporter... Elle semble presque vous amener, dans un autre monde.. Au panthéon.


Signes Particuliers :

Faculté spéciale ::
1. Vampire ( Fiche pas encore envoyer.. jlai pa encore trouver^^' )
2. Evanesmagous de niveau faible, (Accepter par la créatrice de cette faculté).
3. Mord quand on l'agasse.

Tatouage ::
Lilie ne porte pas réellement de tatouage si ce n’est qu’une couronne simple entourant son biceps droit. Cela dit-elle.. Tout au plus « se souvient t’elle » devrait représenter la justice. D’où cela vient.. Qui lui y a dictée ceci ? Ce n’est pas elle, qui sera, ou aura, là disponibilité de vous répondre.

Signe Unique la caractérisant ::

Je ne surprendrai personne qui a pu lui parler si ce n'est que quelque minute de vous faire-part des difficultés dont Lilie fait preuve a concorder ses pensées, ses agissements, d’une façon logique, ou tout simplement, concordant avec la réalité de la vie. Cela peut paraître étrange dit de cette manière. Il est vrai que sa l’est, si bien qu’aucun terme réel n'existe pour expliquer ce phénomène. Pour vous aidez à mieux comprendre, revenons à l’origine de la source de ce phénomène.

///

D’après les aveux du défunt Docteur Rachington.
( Tirée des paroles exactes encourues lors de son procès devant le magemagot. )


[Page 104, °Patiente Lilie. Johanson. Malhorn°] … Il faut comprendre qu’a la base, Lilie souffrait déjà de grave déficit, interner depuis l.age de 17 ans à l’hôpital St-Mangouste, ses parents avait bien tôt compris qu’aucun remède, magique ou naturel, ne leur rapporterait leur jeune fille. Fraichement sortie de sa scolarité, cela était un dur coup pour ses parents, devoir faire le deuil de leur enfant tandis que celle-ci aurait du continuer à s’épanouir. Elle continuait à vivre.. Ci on peut appeler son état ainsi. … [Continuité, Page 104. °Patiente Lilie. Johanson. Malhorn°]

[Page 104, °Patiente Lilie. Johanson. Malhorn°] … Qu’elle était mon idée sous le deuil précoce ? C’était expérimental au début. Il devait servir à rendre la vie de la parenté plus facile, leur faire oublier leur fils, filles, enfant ou cousin, père mère ou grands-parents. Pour qu’eux, puisse occasionner par la suite d’une vie plus stable, plus normale. Bien sûr, le patient pour sa part se retrouvait déjà dans un stade d’inconscience totale ou quasi-totale de la réalité. La perte de leurs familles et l’oubli ne leur apportait aucun chagrin, aucune haine, aucun sentiment, n’ayant pas conscience de ce qu’il leur arrivait. … [Continuité, Page 104. °Patiente Lilie. Johanson. Malhorn°]

[Page 104, °Patiente Lilie. Johanson. Malhorn°] … Normalement. Elle n’aurait du jamais se rendre compte. Elle souffrait, a vrai dire, nous n’avons jamais bien pu cerner l’origine de ses tourments. … [Continuité, Page 104. °Patiente Lilie. Johanson. Malhorn°]

[Page 104, °Patiente Lilie. Johanson. Malhorn°] … Sachez ! Je ne cherche pas a me faire pardonner mes erreurs. Mes idées, aussi absurde peuvent t’elle paraître à vos yeux… DEVAIT RÉVOLUTIONNER LE MONDE DE LA MÉDECINE ! Je ne pensais pas, en aucun cas, que cela pouvait se passer ainsi. … [Continuité, Page 104. °Patiente Lilie. Johanson. Malhorn°]

///


Texte tiré du livre, Notre ami la mort, Auteur Mortifia Nightmarius.


[Chapitre 11, Légende du Corbeau, Page 348.] … « On raconte que lorsqu’une âme est arrachée à la terre d’une façon brutale, elle ne peut pas toujours trouver la paix. Rarement même très rarement, un corbeau gardien des âmes peut décider de la ramener à la vie, l’espace d’un moment, pour qu’elle puisse accomplir sa rédemption et trouver le repos éternel. » Ma grand-mère me racontait souvent ceci lorsque je passais les hivers en sa demeure. Du haut de la montagne sur-plongeant le grand cimetière indien, elle me racontait cette histoire pour m’incommoder et m’empêcher d’aller me perdre dans le cimetière le soir venu. Cela a vrai dire a bien marché, encore aujourd’hui avec l'expérience de l’âge, je n’ose y pénétré durant la nuit par peur d’y trouver un esprit.
C’est une peur un peu absurde.. … [Continuité, Chapitre 11, Légende du Corbeau, Page 348.]

///


C'est bien connu, les contes sont souvent porteurs de vérité. C’est un procéder normale, la meilleure façon de passer des informations a travers les âges, de génération en génération. Qui ne se souviens pas des contes et légendes de leurs enfances ? Bien sûr ceux-ci son transformer, embellie, mais il n’en fait pas moins que des messages y son inscrit entres les lignes. Ouvrir l’œil et son esprit, à ceux-ci, peuvent très souvent nous éclairer sur des phénomènes au qu’elle ni la science moldus, ni la magie peut nous apporter réponse.

Dans le cas présent de Lilie Johanson, certain point se concorde, une mort brutale rapide et couper avant le temps prévu, une vie pleine de martyre laissant cicatrice que même la chair ne peu plus cacher. Et un retour parmi les vivants, sous sa même forme corporelle aussi dénuder de toute conviction et sentiment de pureté.

Pour elle, il n’y a pas eu de corbeau pour la guidée. Une âme revenant sans vengeance ni but a accomplir. Un corps maintenant immortelle face au temps. Et un nouvel esprit, désireux d’assouvir une soif sans fin qui ne laisse place à sa précédence. Normale que lorsqu’on croise son chemin, bien qu’elle soit corporellement devant nous, l’on sente sa présence a une toute autre endroit.



Style Vestimentaire : Plus souvent ce qui lui tombe sous la main. En d'autre cas, robe de voyage noir comportant un large capuchon, couper sur cape en laine tressée grise.


Caractère.




Description :


Tirée des exemplaire du livre sans succès, Biographie d'une ombre. Auteur, Grégorie Pacompri..
(En mémoire à G.Pacompri, décédé peu après l'édition de cette Biographie.)


[Chapitre 2, page 62] ... Avant de vous parler de cette femme.. Laisser moi me baigner dans une marre de sang. Recouvrir mais mur de charbon ardent et invoquer les pires déments. Pourquoi ferais-je cela ? Ses fort simple a comprendre quand on ses sa vie comme moi ! Elle n'est même pas le simple reflet de cet démences. Elle est pire, mille fois pire ! Elle sème la semence, de la mélancolie de la tristesse. Elle sème le mal comme parlent les femmes. Bien que leurs mots sois proverbiale, les siens sont porter par le mal. Elle est d'un sarcasme perpétuelle, le miroir de ses pensées quelque peu cruel. Dans son monde parfait, il n'y a plus rien. Elle en ferait un bassin pour y boire sont vin. Tant de torture sous ses yeux, tant d'âme errante qui la suive de si peu. Sous l'obscurité de la nuit, elle ses installer y a creuser son nids. Elle s'y est baser sa vie, dans un murmure, dans un cri. Elle ne craint pas les marques divines. Ni les pieu ni l'eau. Ses armes d'histoire mythique, ne servent qu'a enchanté ce personnage critique. Elle est la cruauté incarner, la silhouette de la mort et de ses pécher. Une âme errante affamer, qui se sert du genre humain pour se rassasier. Son esprit borner est parsemer de démon acharner … [Continuité, page 62]

[Chapitre 3, Page 86] ... Lilie au ma Lilie.. Qu'elle nom joli vous vous direz-vous.. Lilie au cette Lilie la laisserez-vous, vous approchez ? Lorsqu'elle vous voit la mort vous guètes. Lorsqu'elle vous parle t'elle un prophète. Le malheur s’acharne, on entend le blâme, les cris de terreur et le silence du tueur. Baigner son sang, devenez aman, contempler la, savourez-la. Ses mots ses paroles, qu'elle belle farandole. Ses mots ses chants, crisper par en dedans. Sont apparence sublime, silhouette divine, cache son jeux, le feux qui illuminent ses yeux. Elle est le sarcasme, d'une anomalie vivace. Une tranchée entre votre monde et ses torpeur immonde. ... [Continuité, page 87]

Lilie, c’est un écho dans le brouillard. C’elle qui vous fait dériver de la lumière pour vous regarder échouer sur les rochers tranchant. Lilie, c’est une effluve dans l’air, une tentation a y gouter, un risque a prendre, mordre dans la nourriture empoisonnée. Lilie, c’est aussi une source de chaleur, dans un froid insoutenable, c’est un glaçon dans un désert taurides qui restera toujours a porter de main, seulement trop loin pour qu’on y aille accès.

Lilie, c’est de belles paroles, un réconfort dans la mort, un but une attente, qui se transforme à vos besoin. C'est l’omni présence, un rêve qui se propose à vous, un fantasme une douce sensation. C’est un péché présenter sous l'innocence, c’est le danger dans la plus pure des beautés.

Lilie, c’est une sphère chaotique en perpétuel changement. Dont le milieu serait constituer d’un simple instinct, stable et primaire. Lilie, c’est une femme qui ne possède aucune conscience, aucun sentiment. C’est c’elle qui ne possède rien, car dans son monde il n’y a rien. Lilie, c’est le faible reflet des désirs du monde, constituer dans un esprit dément. C’est la juge et la prisonnière. La condamnée devant son bourreau. Lilie c’est l’inconscience d’une patri aboutie dans le sang. C’est le relèvement des morts, c’elle qui en veut au vivant. Lilie, c’est l’incompréhension d’un monde qui n’a jamais prit le temps de se comprendre. C’est vous c’est nous, c’est nos peurs, c’est nos rires nos pleures.

Lilie, c’est à la fois tout et rien, c’est l’intelligence et la folie. C’est le mot manquant au dictionnaire, l’accord qui manque à notre vocabulaire. C’est la fleur qui nait épanouie, le poison qui nage à contre courant. C'est le contraire du monde, le revers de la pièce. C’est c’elle que vous n'attendiez pas.. C’est c’elle qui manquait à vos doigt.





Réaction face aux Dangers : Pour avoir une réaction face au danger, il faut premièrement avoir conscience de ce même danger! C’est sans doute cela qui manque à Lilie, une case de son cerveau dans laquelle serais ranger avec précaution cette alerte qui fait rebondir le cœur, et activer les sens. Pour ce qui est des réflexes elle n’en manque pas.. Tant qu’elle ne soit pas perdue dans ses idées. Un avantage ? Sans doutes pas. A moins que son assaillant soit totalement déstabiliser face au manque d’enthousiasme de sa part a se faire attaquer.

Elle serait très bonne comédienne, dans le rôle d’un arbre face a son bucherons.


Peurs, Phobies : Ne comptons pas sa comme une peur, mais plutôt comme un instinct de survie. Elle n’apprécie pas le soleil, elle n’apprécie pas non plus les hommes poilus, mais n’en faisons pas tout un drame! Tous ceux qui se dressent devant sa volonté de glutiné, les longues mains indiscrètes et ceux qui croit pouvoir partager sa gamelle sans passer par la cisaille.

Mais pour jouer franc jeu, sa plus grande peur car oui il en existe une.. C’est celle de se réveiller un matin et de ne plus avoir d’humain a diner. Ce serais un fardeau horrible !! Nous pourrions compter aussi là phobie d’avoir faim.. C’est ressemblant non ? Peut importe car pour elle se son deux choses bien distinctes !


Dernière édition par Lilie.J.Malhorn le Dim 1 Juin - 6:08, édité 38 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilie.J.Malhorn
FILE TE PRESENTER !! MOUAHAHAHA !!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 30
AGE [RP] : --
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: L.J.Malhorn ( en construction )   Jeu 29 Mai - 4:46

II. Identitée Poussée.




Adresse : Interchangeable.

Origine Géographique : Québec ~ Autriche / Québécoise ~ Autrichienne / Mêlé et sanctifiée.

Niveau de Vie Social : Dormir sur le lit tachée sang des bourges, lui donne t'elle accès a leur titre ?

Baguette Magique : 14.8 cm / 1.3 cm d'après les mesures exacte marquée sur le parchemin ayant servie a sa construction.

Provenance de santal rouge, sois le même que son cousin, taillée de la main de celui-ci a son intention. Ceci va de sois, créer au même moment que c'elle de Ryan Malhorn. Ressemblance dans la finesse et non dans le physique. La poigne plus rugeuse, donnant une meilleur adhésion au manche. Stylée a la "Ryan Malhorn", Trempée à même les larmes de sa cousine "Lilie.J.M", mélanger à la sève immortel du Santal. Elle est de fond creux, injecter du liquide par moyen magique. Au contrère de c'elle de Ryan, bien que les plans a l'origine devait les rendres physiquement jumelle, c'elle-ci prit une couleur bourgogne avec les années et elle ne comporte aucune alvéole, au contraire de c'elle du lycan.

Inventaire : Objet magique qu'aura votre personnage.


Dernière édition par Lilie.J.Malhorn le Ven 30 Mai - 21:01, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilie.J.Malhorn
FILE TE PRESENTER !! MOUAHAHAHA !!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 30
AGE [RP] : --
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: L.J.Malhorn ( en construction )   Jeu 29 Mai - 4:47

Biographie Familiale.

Famile du père : Malhorn
Famile de la mère : Johanson

Biographie du Père: ( Donner manquante )

Biographie de la Mère:

Elizabeth Johanson : 1921- 1967

Mince Biographie :

Elizabeth Johanson était une amie d’enfance de Lydie Bruneau, la mère de Ryan Malhorn. Ayant étudier dans les mêmes sphère, leur amitié ne s’estompa jamais avec les années. Convivialement invitée au mariage de Madame Bruneau, Elle y connu son futur mari, Christopher Malhorn, frère de Marshal Malhorn le père de Ryan Malhorn. Elle décéda à l’âge de 46 ans au cotée de son mari.

Lien familiale avec un autre PJ du forum: Cousine de Ryan Malhorn


Dernière édition par Lilie.J.Malhorn le Ven 30 Mai - 20:59, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilie.J.Malhorn
FILE TE PRESENTER !! MOUAHAHAHA !!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 30
AGE [RP] : --
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: L.J.Malhorn ( en construction )   Jeu 29 Mai - 4:48

V. Biographie Juvénile




Histoire Juvénile : [5 lignes]

Histoire Scolaire : [5 lignes](mettre le parcours scolaire, svp !!!)

Histoire Après Ecole :[5 lignes]



_________________________________________________________________________________________________



Bulletin Scolaire provenant de l'école Poudlard suite au examen conclu par la candidate : Lilie. Johanson. Malhorn

____________________________________________________


Admit si le candidats obtient une des notes suivantes :

( O ) ~ Optimal
( E ) ~ Effort Exceptionnel
( A ) Acceptable

Recalé si le candidats obtient une des notes suivantes :


( P ) Piètre
( D ) Désolant
( T ) Troll
______________________________________________________


Buses :

Astronomie : ( O )
Soins aux créatures magiques : ( P )
Sortilèges : ( E )
Défense contre les forces du Mal : ( O )
Divination : ( O )
Botanique : ( A )
Histoire de la magie : ( D )
Potions : ( A )
Métamorphose : ( A )


Aspics :
Sortilèges : ( E )
Défense contre les forces du mal : ( O )
Potions : ( A )
Astronomie : ( O )
Métamorphose : ( E )


Dernière édition par Lilie.J.Malhorn le Jeu 29 Mai - 5:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilie.J.Malhorn
FILE TE PRESENTER !! MOUAHAHAHA !!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 30
AGE [RP] : --
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: L.J.Malhorn ( en construction )   Jeu 29 Mai - 5:05

V. Biographie après la scolaritée

Ligne du temps :



[b]VII. HRP.





Prénom : Marcus

Age IRL : 20 ans

Comment trouvez vous le forum ? Intrigues, Graphiquement. "Bien"

Vous n'aimez pas les couleurs choisi dans la fiche ? pleignez-vous au marchand d'crayola.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L.J.Malhorn ( en construction )   

Revenir en haut Aller en bas
 
L.J.Malhorn ( en construction )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flou de Preval irrite le Bresil pour la construction d'une centrale éléctrique
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Le droit de construction et de réparation interdit !
» Petition pour la construction de minas tirith
» Construction du Parc Quisqueya, version caribéenne de World Disney en Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>ADMINISTRATION [HRP]</font> :: Etat Civil :: Présentations Adultes / Créatures / Fantômes-
Sauter vers: