AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !

Aller en bas 
AuteurMessage
Dakota T. Almadovar
Dir. de Serpentard
Prof. de Sortilèges & Langues de Plomb

Dir. de SerpentardProf. de Sortilèges & Langues de Plomb
avatar

Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 28
Tendance Magique : C'est assez flou.
Date d'inscription : 13/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Pensine - Miroir à Double Sens
Fonction HRP: Fondateur Paresseux -
MessageSujet: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Sam 10 Nov - 18:50

-
-

    o9h 15. Une sonnerie retentit dans le grand château de Poudlard. Les cours se terminent pour laisser le temps aux élèves des différentes maisons pour aller dans les cours qui suivent. Certains traînent les pieds, d'autres se posent des questions en tout genre sur les différentes réponses qu'ils ont mise dans leur devoir de la veille, ou tout simplement pour parler du beau temps et de la pluie. Certains élèves cherchaient même des nouvelles excuses pour ne pas aller à tel ou tel cours. Bref, l'ambiance à Poudlard reprenait doucement son cours après deux mois de vacances.

    Dans la salle de Sortilège, il n'y avait personne. Le professeur n'était pas encore arrivé, et d'ailleurs, il était connu pour arriver toujours en retard à ses cours. Mais personne ne semblait savoir pourquoi, pas même la dirlotte de notre chère et tendre école, qui était la belle Iranoe Sayuri. D'ailleurs, personne ne l'avait vu depuis la rentrée des cours. Il semblait comme inexistant. La pièce était chaleureuse et on y dénotait bien les goûts du professeur de Sortilège dans tout ce qui était chaud et particulièrement beau. La culture mexicaine se faisait énormément sentir, et on ressentait une pointe de nostalgie et de tristesse. La Magie du Professeur Almadovar était très présente en ces lieux. La porte est grande ouverte. Les élèves commencent à prendre place.

_________________
    **
    DAKOTA - ________ DANTE - __________MELANCA -


Dernière édition par le Lun 24 Déc - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loucas Fowl
|Préfet en Chef| - Elève en 7ème année à Serpentard.
|Préfet en Chef| - Elève en 7ème année à Serpentard.
avatar

Masculin Nombre de messages : 566
Age : 25
CITATION : Qui n'a pas les faiblesses de l'amitié n'en a pas les forces ! Joseph Joubert...
AGE [RP] : 17 ans
Date d'inscription : 21/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Nimbus 2000, Bavboules, jeu d'échecs
Fonction HRP: Administrateur Fofowlique
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Sam 10 Nov - 21:37

09h10. Loucas était encore dans son cours de Divination cherchant de l'aide dans ses pensées. Il se devait d'être à la hauteur pour sa mère, sinon ce serait une offense. C'était un des cinq cours que Loucas suivait au mieux, il participait, il écoutait... Il avait aussi beaucoup de facilité, ça l'aidait pour prendre de l'avance. Il fallait en profitait, dans moins de dix minutes il serait en cours de sortilège... Quel esclavagisme !

09h15. La sonnerie venait de retentir laissant les élèves se dirigeaient vers leur prochain cours. Des petits bonjours, ça va ? circulaient par si par là... Les élèves marchaient d'un pas lent, ils n'étaient guère décidés à aller à leur prochain cours. Plus tard ils arriveraient, mieux ça sera ! De toute façon, une heure, qu'est-ce que sa voulez dire dans leur vie ? Ce n'était pas la mort, imaginez si c'était avec le directeur de gryffondor...

09h18. Loucas vit alors la porte de la classe, grande ouverte. Il s'avança et dévisagea la salle. Elle était comme d'habitude, toujours aussi grande, si spéciale. Les tables étaient disposées en U. Le bureau était devant les tables afin que M. Almadovar puisse voir ce que les élèves faisaient.

Loucas ne voyait personne dans la salle, il était le premier, il pensait pourtant être le dernier. Même le prof n'était pas là ! Il y avait que trois minutes que la sonnerie avait retenti et personne n'était encore là. Peut-être il avait une raison à cela. Loucas était t-il l'oeuvre d'une machination ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Sam 10 Nov - 21:57

C’était l’heure. La vie avait repris son cours à Poudlard, mêlant ainsi angoisse et éclats de rires. La jeune Serdaigle s’était empressée de sortir de la salle de Métamorphose, voulant à tout prix ne pas arriver en retard au cours de Sortilèges ; c’était sans doute la seule matière qu’elle aimait, avec la Défense Contre Les Forces Du Mal. Un livre à la main, son sac en bandoulière glissant de son épaule droite, la jeune bleu et argent accéléra le pas, dépassant d’autres élèves de Septième Année. La seule chose qu’elle savait, c’était qu’en arrivant, le professeur Almadovar ne serait certainement pas là, comme d’habitude. C’est vrai, quitte à reprendre sa vie, autant ne pas perdre les bonnes habitudes. Dans un sursaut étrange, la jeune Olivia laissa tomber son livre, produisant un bruit sourd équivaut à un « BOUM » infernal. Tous les élèves la regardaient comme ci, sous leurs yeux ébahis, elle venait de tuer quelqu’un. Dans un soupir, elle se baissa puis tendit la main, vérifiant qu’aucune page de son livre ne s’était arraché. En se relevant, elle lança un regard noir aux élèves qui continuaient de la regarder. Secouant de nouveau la tête, elle avait le sentiment que tout redevenait comme avant. On ne change jamais les bonnes habitudes.

Rainbow – « Qu’est ce que vous regardez ? »

Son visage était devenu, soudain, sans expression. D’une neutralité à vous en faire croire que tout ça ne lui faisait rien. Puis, en quelques secondes, elle s’était remise en marche, un sourire se dessinant sur ses fines lèvres. La jeune Shields avait l’habitude d’être froide depuis quelques années, ne se donnant même plus la peine de paraître polie. Elle avait totalement raison, car tout le monde la regardait à présent comme ci elle état un animal de foire, de ceux qu’on enferme dans une cage pour les regarder souffrir, croyant que c’est mieux pour eux… Mais c’est le pire châtiment pour un Etre Vivant. Qu’on enlève la liberté à quelqu’un c’est…le pire de tous. Mais stop. En presque cinq minutes, elle finit par retrouver son chemin, prenant direction dans le Troisième Etage. En quelques secondes à peine, elle se retrouva dans la salle de classe, et par surprise, seul un élève était présent. Le Professeur n’étant toujours pas arrivé, elle ne pouvait pas s’empêcher de soupirer. Les bonnes habitudes… Waw. Prenant place à une chaise pile à la Troisième Rangée, elle posa son manuel sur la table, dévisageant ainsi l’élève qui était assis un peu plus loin d’elle. Fowl.

Rainbow – « Toujours autant à l’heure… »

Mais une minute plus tard, une foule d’élève entra, saccageant presque tout sur leur passage. Olivia aimait beaucoup cette salle, non seulement pour l’ambiance mais aussi pour les bons moments qu’elle avait passés… Mais ça, c’était une autre histoire. Du haut de son petit gabarit, elle vit un élève, plutôt grand, s’asseoir à côté d’elle, lui faisant ainsi un sourire des plus chaleureux. Il croyait quoi ? Qu’elle allait le lui rendre ? Il était mal tombé, le pauvre…
Revenir en haut Aller en bas
Jared Yeats
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 38
Age : 25
Date d'inscription : 27/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Jeux d'échec magique, appareil photo magique & livre de comptes pour petits sorciers
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Dim 11 Nov - 0:34

Ca sonne. Fin du cours de métamorphose. Jared se leva de sa chaise, évitant soigneusement qu’elle racle contre la pierre froide et la remit en place avec délicatesse. Cours de sortilège. Jared avait appris son emploi du temps par cœur. Si il avait prêté attention aux paroles des autres, il aurait pu entendre ses camarades demander et ensuite se plaindre des cours qu’ils avaient, du travail qu’on venait de leur donner. Il aurait pu. Le vert et argent sortit de la salle, avec sa démarche féline. Les yeux fermés il aurait pu y aller. Le cours qu’il préférait, peut-être autant que la métamorphose. Ce que les couloirs peuvent être bondés. Avec sa grande taille, il dominait presque tout le monde. Ah, le bonheur d’être grand. Heureusement, les élèves de 7° années se séparent. Certains allant en cours de sortilèges, d’arithmancie, de divination…

Jared fut ralenti par un groupe de filles de 4° année. Toujours à se déplacer en troupeau. Et ce pas lent, mais lent ! C’est incroyable. Ses talons claquent contre le marbre des escaliers. Il descend rapidement les deux étages, priant pour que les escaliers ne se révèlent pas capricieux. Jour de chance. Environ à 2 mètres de la salle, il resserra sa cravate à la couleur de sa maison. Celle-ci se trouve sur une chemise d’un blanc éclatant, boutonnée jusqu’en haut. Comme toujours. Ce qu’il hait ces uniformes débiles. Il veilla à ce que sa robe soit parfaitement défroissée. Il accordait toujours une trop grande importance à son physique.

Il n’y avait personne devant la salle. En retard ? Non, non impossible. C’est comme si il avait une pendule dans le ventre. La porte s’étend légèrement refermée, il la poussa doucement. Il faisait toujours ses gestes avec une délicatesse préparée. Pas de professeur. Juste deux élèves, de son année. Une serdaigle, dont il n’avait pas retenu le nom. Il se donnait rarement la peine de s’en souvenir. Et Loucas Fowl, un serpentard lui aussi, avec qui il partageait un dortoir depuis 7 ans, sans entretenir de grandes relations amicales. Il se contentait d’être courtois, de participer à quelques discutions, de rire de temps en temps. Pas la personne la plus attractive en société. Adressant un bref sourire à la serdaigle, sans être sincère, et un hochement de tête à son camarade, il alla se placer tout devant. Posant bien son livre à gauche, sa baguette à droite, un morceau de parchemin avec une plume dessus face à lui, son esprit se mis à vagabonder. Il n’avait toujours pas revu celle qui le préoccupait depuis cet été. Il tourna la tête vers la porte. Allait-elle venir ?

Il vit une foule d’élève entrer. Bruyants. Mais la plus belle, avec ses cheveux d’ébène n’était pas là. Jared parcouru alors du regard la salle. Jolie. Se rappellent quelques souvenirs, de sorts exécutés. Il fixa le bureau attendant la venue de M. Almadovar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ha
Invité



MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Dim 11 Nov - 19:53

    Quel reloud ce professeur de Métamorphose.... James comprenait çà présent son père. Si ce dernier avait un prof tout aussi barbant en Métamorphose, normal qu'il se soit taper une sale note aux ASPICs. Enfin, bon, Chad lui avait dit que si son père se serait mieux concentré sur son année scolaire que sur ses éventuelles copines et de Yuki, il aurait peut être pu obtenir autre chose qu'un simple T. Un T !!! Rendez vous compte ! Une matière en moins pour James. Papa ne pourrait pas critiquer vu qu'il avait fait pareil. Hum, que c'est bon lorsqu'on sait des choses sur la jeunesse de ses parents. On peut toujours leur refouttre dans la gueule. Enfin, Dakota était l'idole de James, bien que ce dernier n'approuve pas la tournure de son père dans la vie. Dommage qu'il s'y soit plongé... Ils allaient peut être finir par s'y arrtêter. Si seulement on pouvait lui rendre sa mère... Le Padre ne serait plus à côté de la plaque, et James pourait mieux connaître sa mère. Lui et ses soeurs ne la connaissaient pas tant que ça.... Si James beaucoup plus, il n'était qu'âgé de 7a ns, lorsqu'elle disparut... A partir de là, le Padre a sombré dans la nostalgie et la tristesse car dans sa tête, c'était de sa faute si elle avait disparu... James vénérait son père pour l'amour qu'il pouvait continuer de porter pour une personne morte ou disparue.

    Il traînassa ses pieds sur le sol en compagnie de Nyla et de deux ou trois autres serpentard. Quelques élèves des années antécédentes les regardaient avec de grands yeux comme si ils avaient vu des stars, enfin, en même temps, après ce que Dakota avait fait au sein de l'ordre contre les mangemorts, c'était plutôt bon côté niveau point de popularité lorsqu'on en était le gamin. D'autant plus que c'était un serpentard son père... Ca démontrait ainsi les clichés de merdes que les autres maisons avaient à leur égard. James entra dans la salle de sortilège, où il faisait bon d'y être. La magie de on père y était fortement présente, et ca le réconfortait, le rassurait. Allez savoir pourquoi, il s'y sentait à l'aise. James apercut Yeats, Fowl et Shields. Sourire à Shields, bien sûr. Enfin, c'était à près que l'autre con de serdaigle lui fait un sourire. Tête qu'il avait... James passa devant Yeats qu'il ne caculait même pas. Il ne l'aimait pas du tout, et il le lui avait fait savoir. Comment osait il se la pété plus que lui ? C'était une insulte pour un Harada ou un Almadovar digne de ce nom ! Il se dirigea à côté de Fowl et il lui dit.

    - Hey ! Mon daron n'est pas encore là ! Qu'est ce que tu fiches ! T'aurais du nous attendre ! Ca va, sinon ?

    Une tape amicale sur l'épaule de son pote, et il eut un sourire en posant ses affaires à côté de sa chaise.
Revenir en haut Aller en bas
Nyla L. Leafgreen
|Préfet| Elève en 7ème Année à Serpentard
  |Préfet| Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 404
Age : 29
CITATION : ~ Une morsure ... comme acte de propriété...~
AGE [RP] : 17 années de conneries...
Date d'inscription : 14/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Pendentif magique, Plume a Papote, Balai
Fonction HRP: Modératrice chouchoute
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Jeu 15 Nov - 17:47

    Sweet -" Tires toi gnome débile!! Avant qu'il me prenne l'envie te de faire très mal !"

    Quelle était cette voix mélodieuse et amicale ... raisonnant avec une douceur éclatante dans le couloir du troisième étage? Et bien, réfléchissez, qui pouvait être aussi gentille et prude à une telle heure? Enfin comme à toutes les autres ... Nyla ! Elle n'était pas de très bonne humeur, enfin elle l'avait été avant cet incident qui venait de lui donner une pulsion meurtrière, un quatrième année de chez les Bonffondor venait de la bousculer violement, la faisant tituber. Elle tomba sur les fesses tout en fermant les yeux, de peur de se faire bien plus mal. Lorsqu'elle les avait ouvert de nouveau, l'élève responsable était devant elle, droit comme un piqué... qu'attendait-il pour s'enfuir en courant ?!

    Someboby -" Excuses moi ... je... je ..."


    Le regard de la Serpentard fut sans détour, elle lui lança bien plus qu'un regard revolver, sans ses yeux azurés naquit une véritable haine envers ce petit être, pas plus haut d'une chaise de professeurs, Nyla se releva sans son aide, frottant sa jupe plissée. La journée commençait très mal pour la jeune femme, c'était même une malédiction. Ce matin, à son réveil, elle se rendit compte que la moitié de ses livres n'étaient pas encore livrés, bien heureusement elle avait pus se procurer les ouvrages manquant pour la journée... une très belle journée ... (grgrgr !)

    Se détournant de l'élève, ne lui accordant plus un regard, elle reprit son chemin tout en ne pensant plus à son derrière endolori. Tenir une heure sur une chaise après un tel coup serait une torture mais elle connaissait ce domaine et la douleur n'était pas un problème pour la punkette au cheveux roses. Croissant alors James et un groupe de Serpentard qui s'étaient donné rendez-vous devant la salle. Ils entrèrent... quelques rictus se dessinèrent sur les visages des élèves déjà présents, pour d'autres c'était de l'angoisse pure. Nyla lança son regard vers les joueurs de Quidditch des autres équipes présents, de quoi leur faire passer un message compréhensible par tous :
    Vous êtes déjà morts ...

    Sweet -" Salut ... "

    Sa voix était bien plus douce et claire à présent, son regard apaisé et son attitude calme et sereine ... un masque que se donnait la jeune femme lorsqu'elle était entouré des siens, bien qu'elle ne soit pas hypocrite pour autant, Nyla respectait les siens plus que sa propre et morte mère. La jeune femme lança un clin d'oeil à Fowl, l'un des joueurs de son équipe, bien qu'il se soient déjà croisés dans la salle commune, Nyla n'était pas assez éveillée pour lui dire bonjour. Puis elle vit Jared, elle lui tira la langue, comme pour assurer son amitié... alors que James lui faisait comprendre le contraire...

    - Hey ! Mon daron n'est pas encore là ! Qu'est ce que tu fiches ! T'aurais du nous attendre ! Ca va, sinon ?

    Sweet -" Laisses lui le temps d'arriver ... Baka... Loucas, c'est vrai que tu aurais dus nous attendre... on a fait un détour au pied de la tour des autres cornichons... enfin James aime raconter ses exploits héroïques seul. Si je le fais, ça risque de prendre une tournure ubuesque et comique qui pourrait entacher sa réputation... Pas vrai !"

    S'appuyant sur la table où se trouvait Fowl et Harada, Nyla se demandait bien de quoi parlerait le cours. Elle qui lisait tant et bien qu'elle avait facilement de l'avance sur la plupart des élèves... Elle avait même usé de ce savoir pour se sauver la vie... des Chauves-souris l'avait attaqué en pleine nuit, elle et un Gryffondor... encore un peu et elle aurait été défigurée.
    Soudainement, elle leva sa main pour pincer le nez de James... une chose qu'elle était bien la seule à se permettre, et surtout ne pas en mourir ensuite.

    Sweet-" Bon, on se fait un truc après les cours ? Comme au bon vieux temps ... uhm au fait, je tiens à vous informer que les premiers entraînements auront bientôt lieu... Loucas, tu gardes ta langue au sujet de " Tu-sais-quoi" sinon ... "


    Un simple regard courroucé devrait sufir... Nyla se pencha pour déposer un baiser sur la joue de James et Loucas, se redressant pour aller vers une table vide... préférant suivre ses cours loin des deux garçons de peur de ne pouvoir suivre le cours... Enfin loin... tout est relatif, environ deux tables derrière eux sur la droite, pour être précise. La jeune femme sortit de son sac une plume neuve argentée. Puis son encrier chromé qu'elle avait fait gravé " Serpy Forever ..." et qu'un autre avait utilisé comme bannière de supporters ...( je ne dénoncerais pas James. ) " Los mejores para la vida ".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota T. Almadovar
Dir. de Serpentard
Prof. de Sortilèges & Langues de Plomb

Dir. de SerpentardProf. de Sortilèges & Langues de Plomb
avatar

Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 28
Tendance Magique : C'est assez flou.
Date d'inscription : 13/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Pensine - Miroir à Double Sens
Fonction HRP: Fondateur Paresseux -
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Sam 17 Nov - 14:41

    o9h 30. Les portes de la Salle de Sortilège se réouvrirent pour claquer violement contre le mur. Le Pr. de Sortilège entra rapidement dans la pièce, l'air énervé, et pas content du tout. Une profonde envie de meurtre se lisait dans son regard, et le tout était agrémenté par une faible lueur de nostalgie qui réapparaissait à chaque fois qu'il était en compagnie d'un membre de sa famille. Sans un regard, sans un signe de tête, ni rien, Dakota se plaça devant son bureau, où il s'appuya, croisant ses bras, pour dévisager la classe.

    - Bon, vu que j'ai un peu de retard, je reporterais ce retard sur votre récréation. On a besoin de bosser cette année, pas de jouer. Sinon, la porte s'ouvre. La porte s'ouvrit. Et vous partez. C'est aussi simple que ça. La porte se referma. Je ne pense qu'il soit temps pour vous de faire grève ou quoique ce soit. Les ASPICs pour la plupart sont dans 10 mois. Je vais vous faire transpirer dans cette matière.

    Il se leva de son bureau, puis, mettant les mains dans les poches de son pantalon de costume à l'italienne, il se mit à marcher à travers les différentes rangées des élèves. Le regard se balayant sur chacun d'entre eux. Il s'arreta l'espace de quelques instants sur James, et il lui fit un clin d'oeil, accompagné d'un leger sourire que son fils pouvait percevoir aisément.

    - Bon, on va commencer par quelques révisions. J'explique. J'pose une question, le premier à lever la main répond. Si c'est faux, j'vous ferais copié des lignes bêtements, si c'est juste, vous avez mon estime et des points pour votre maison. Compris ?

    Dakota retourna s'assoeir derrière son bureau, puis, joignant ses mains, il demanda.

    - Qui me donnait les différents sortilèges pouvant emettre ou enlever toutes lumières ?

    Puis, il prit une racine de réglisse qu'il mit dans sa bouche en le mordillant de temps à autres.

_________________
    **
    DAKOTA - ________ DANTE - __________MELANCA -


Dernière édition par le Lun 24 Déc - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Sam 17 Nov - 15:06

Quelques minutes après avoir fait un sourire à James, Olivia entendit un bruit de porte. Le était rentré dans la salle de cours, toujours avec la même expression sur son visage. C’était toutes les années pareilles, il faisait en sorte que les élèves n’oublient pas pourquoi ils étaient là : travailler. Ca commençait bien. Il arrivait en retard et les élèves devaient payer pour lui ?! La jeune Serdaigle resta figée sans un mot, le regard planté sur le bureau du Professeur Almadovar. Au bout de quelques secondes, elle n’y pensait même plus. D’un côté, il avait raison. Les ASPICs allaient arrivés très rapidement, plus rapidement que ce qu’on pouvait penser. D’ailleurs, il n’avait pas tardé à commencer son cours, demandant aux élèves les différents sortilèges qui produisaient ou enlevaient de la lumière. La jeune Serdaigle, le regard allant d’un bout à l’autre de la salle, se décida à lever la main, son sourire s’effaçant peu à peu. Ses cheveux blonds vinrent se poser sur son épaule, et même si c’était gênant, elle ne s’attarda pas à ce détail. Si c’était faux, il faisait copier des lignes ? Olivia sursauta, mais ne tarda pas à répondre à sa question précédente…

Rainbow – « Il y a différentes sources de lumières : l'éclairage, ou encore le feu. Tout d’abord il y a Lumos, qui allume la baguette en produisant une source d'éclairement identique à celle d'une lampe. Puis ensuite Nox, son contraire, qui l’éteint tout simplement. Ensuite, on peut avoir aussi Incendio, qui fait apparaître un feu... Et pour qu'il cesse, le plus souvent on utilise Aguamenti, qui équivaut à faire apparaître un jet d'eau. »

Bon d’accord, les premiers mots étaient vraiment simples et dignes d’un élève qui venait d’arriver à Poudlard, mais bon, elle n’y pouvait rien. Sa main se reposant ainsi sur sa table, elle esquissa un petit sourire, ses yeux bleus se posant à nouveau sur tout et n’importe quoi - mais surtout sur James, il faut dire. C’était rare de la voir comme ça, aussi appliquée et sereine mais…elle n’était pas à Serdaigle pour rien. D’un côté, elle savait qu’elle avait juste – c’est vrai, qui ne savait pas ces sortilèges ? Même le plus débile était capable de s’éclairer en pleine nuit. Mais c'était trop simplet. Maintenant qu'elle s'était bien démarqué, la jeune Serdaigle repoussa ses cheveux d'un blond éclatant. Et après ? Elle toussota, l'air de rien, comme ci elle n'avait jamais rien fait ; ni parler, ni bouger et encore moins sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Loucas Fowl
|Préfet en Chef| - Elève en 7ème année à Serpentard.
|Préfet en Chef| - Elève en 7ème année à Serpentard.
avatar

Masculin Nombre de messages : 566
Age : 25
CITATION : Qui n'a pas les faiblesses de l'amitié n'en a pas les forces ! Joseph Joubert...
AGE [RP] : 17 ans
Date d'inscription : 21/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Nimbus 2000, Bavboules, jeu d'échecs
Fonction HRP: Administrateur Fofowlique
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Dim 18 Nov - 13:54

Silence. Loucas était à présent dans ces pensées. Cherchant un sentiment de réconfort. La honte s'il s'était fait avoir. Enfin, qui oserait défier un Fowl ? [XD] Ce sentiment désespoir, fut interrompu par la venue de Olivia Shields. Une élève très doué, c'était la meilleure amie de sa cousine. Ce n'était pas ça qui emportait le plus le jeune Fowl, à chaque fois que celui-ci la voyait elle venait s'incruster dans ces pensées les plus profondes. Olivia, était une des plus jolies filles de Poudlard, malheureusement pour Loucas, James avait été plus rapide... On ne pique jamais l'amour d'un de ces copains ça ne se fait pas.

Olivia - Toujours autant à l'heure...

Loucas tourna avec rapidité, sa petit tête qui lui ressemblait, à preuve du contraire, à son cerveau. Sourire. Pour une fois Loucas était à l'heure... D'habitude il se démerdait toujours à arriver en retard lançant des injures envers son père. Celui-ci lui servait d'excuser pour tous ces retards. Au moins, il n'aura jamais de problème...

Loucas - Toujours aussi ...


Jolie ? C'était le mot que Loucas cherchait à faire sortir de la bouche, mais en vain. De nouveau, un nouvel élève rentra dans la salle. C'était Jared, un élève de serpentard. Il partage le dortoir de James, Juanes et lui. Mais ces trois ne l'avaient jamais réellement aimé. Allez savoir... Jared restait plantait là, il dévisagea la salle. Toujours aucun prof en vue... Franchement, il abuse ce prof ! Loucas, ses yeux scrutant chaque mouvement de Yeats ou Shields, ne s'aperçu même pas que James était rentré.


James - Hey ! Mon daron n'est pas encore là ! Qu'est ce que tu fiches ! T'aurais du nous attendre ! Ca va, sinon ?

Loucas tourna la tête. James se trouvait là, juste à côté de lui. Il n'était pas seul. Nyla, leur capitaine de quidditch se trouvait à ses côtés.


Nyla - Laisses lui le temps d'arriver ... Baka... Loucas, c'est vrai que tu aurais dus nous attendre... on a fait un détour au pied de la tour des autres cornichons... enfin James aime raconter ses exploits héroïques seul. Si je le fais, ça risque de prendre une tournure ubuesque et comique qui pourrait entacher sa réputation... Pas vrai !

Zut, Zut, Zut ! Encore une occasion manquée de faire chier les jeunes élèves de Poudlard. Ces derniers temps c'était une des activités les plus amusantes que faisait Loucas. Il ne faisait que penser à son avenir. Que ferait t'il ? Deviendrait t'il concierge? Non, la honte... Marchant dans un magasin ? Non, plus... Prof ? Pas la peine d'enseigner, rien que de penser d'être dans le corps enseignant qui a tué Henrish Mustang c'était dégelasse. Seul l'avenir réservait à Loucas, un emploi bien plus intéressant...

Loucas - Hey ! Ben le cours de Divination c'est fini vite, j'avais la flemme d'aller en salle de Métamorphose vous cherchez. J'ai préféré continuer, bousculant quelques gryffondors sur mon passage.

Sourire. La liberté, cette septième année... Il n'aurait jamais pensé pouvoir diriger Poudlard comme ça... Qu'est que ça saurait le diriger entièrement ? Un bonheur total, sûrement...

Nyla - Bon, on se fait un truc après les cours ? Comme au bon vieux temps ... uhm au fait, je tiens à vous informer que les premiers entraînements auront bientôt lieu... Loucas, tu gardes ta langue au sujet de " Tu-sais-quoi" sinon ...

Les costumes de quidditch. Quelle bonne idée ! C'était un des uniformes les plus beau que les Serpentards avaient jamais portés. La coupe serait à eux !

Loucas - J'ai un petit truc à faire...


Le jeune Fowl était très distant en ce début de nouvelle année, il fouinait tout Poudlard... Comme s'il cherchait quelque chose.Il faisait espionner son père, pratiquer des rondes dans le couloir menant au cuisine et le septième étage... Il cherchait quelque chose ou alors il préparait quelque chose... Nyla fit un baiser sur la joue de James puis de Loucas. Elle alla par la suite s'asseoir à une table non loin d'eux. Environ deux tables derrière eux sur la droite.

Loucas - Je rêve où elle nous à embrasser là ?

Clac ! La porte du cours s'ouvrit. Le professeur de sortilège venait enfin d'entrer dans la salle... Celui-ci se précipita vers son bureau où il croisa ses bras.

Almadovar - Bon, vu que j'ai un peu de retard, je reporterais ce retard sur votre récréation. On a besoin de bosser cette année, pas de jouer. Sinon, la porte s'ouvre. . Et vous partez. C'est aussi simple que ça. . Je ne pense qu'il soit temps pour vous de faire grève ou quoique ce soit. Les ASPICs pour la plupart sont dans 10 mois. Je vais vous faire transpirer dans cette matière.

M Almadovar, passa dans les rangs dévisageant chaque élève. Il s'arrêta un court instant à leur table, fit un clin d'oeil à son fils et repartit. Loucas n'avait jamais comprit comment James et son père s'entendaient. Loucas aurait déjà tenté des millions de fois de tuer Almadovar. Un des membres de l'ordre...


Almadovar - Bon, on va commencer par quelques révisions. J'explique. J'pose une question, le premier à lever la main répond. Si c'est faux, j'vous ferais copié des lignes bêtements, si c'est juste, vous avez mon estime et des points pour votre maison. Compris ?

Dakota retourna s'asseoir derrière son bureau.

Almadovar - Qui me donnait les différents sortilèges pouvant emettre ou enlever toutes lumières ?

Il n'eut même pas 10 secondes que déjà, Shields avait levé la main. Celle-ci prit la parole :

Sheilds - Il y a différentes sources de lumières : l'éclairage, ou encore le feu. Tout d'abord, il y a Lumos, qui allume la baguette en produisant une source d'éclairement identique à celle d'une lampe. Puis ensuite Nox, son contraire, qui l'éteint tout simplement. Ensuite, on peut avoir aussi Incendio, qui fait apparaître un feu... Et pour qu'il cesse, le plus souvent on utilise Aguamenti, qui équivaut à faire apparaître un jet d'eau.

Juste. Toutes ces énumérations étaient justes, un sans faute. Néammoins, Loucas pouvait poursuivre plus loin... Il leva la main et prit la parole à son tour :

Loucas - M'sieur! Je suis en effet d'accord avec Madamoiselle Shields, mais je pense qu'elle en a oublier certain : Il y a Flammes Bleues, si on désire éclairer un endroit précis, si on continue sur le feu nous avons aussi Flambios qui permet de donner une forme à un feu et pour finir Lumus Solem si jamais on veut éclairer un grand endroit.

Sourire. Loucas c'était appliqué sur cette question, il espérait attraper les premiers points pour sa maison... Ce serait un si grand honneur !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Dim 18 Nov - 14:18

    « Dasha, mais t'es pas en cours ? »

    Hein ? Quoi ? Dasha sentit sa couverture se retirer, et le froid lui transperca très vite l'intégralité de son corps. Elle se releva en sursaut. Des cours ? Y'avait cours aujourd'hui ? Merde. Elle se releva en vitesse, arrivant dans la salle de bain en trombe, elle vira toutes les filles qui s'y trouvaient, et s'enferma a double tour. Filant sous la douche, elle se prépara a la vitesse de la lumlière, puisqu'en effet, une vingtaine de minutes plus tard, elle était prête. Merci a la magie. Elle sortit du dortoir en courant, traversant la salle commune, sans faire attention aux personnes qui l'interpelaient. Elle commenca un sprint dans les couloirs. Elle detestait tellement le sport, et ne pas boire une énorme tasse de café le matin avec sa clope dans le parc, qu'elle ne pu réprimer une grimace. Cette journée commencait vraiment très mal. Juste avant de partir, elle avait quand même eu le bon sens de regarder quel cours elle avait, et vit que c'était Sortilèges. Elle n'aimait pas spécialement ce prof, pour être solidaire a son amie Nora. Mais en même temps, ce cours étaient bien, car elle était avec les septième année, et que donc par conséquent, elle était avec Olivia. Encore et encore, elle traversa une multitude de couloirs, avant d'arriver devant la porte. Un bruit d'enfer se fit entendre, et les personnes qui connaissaient bien Dasha, devait deviner que ce n'était personne d'autre, qu'elle même qui allait faire son entrée. Se recoiffant quelques secondes, et reprenant son souffle, elle finit par toquer trois fois a la porte. Lorsqu'elle entedit la voix d'Almadovar, le père, s'élever dans les airs, elle l'ouvrit, laissant son air angélique apparaitre dans l'encadrement de la porte. Un sourire faux sur ses lèvres, pour s'excuser, elle prit la parole.

    « Désolée... Y'a eu un problème dans la salle commune des Serdaigle. J'ai du rester pour calmer une première année qui ne s'intègre pas. J'ai été désignée pour l'accompagner dans le bureau de Mme Mustang, puisque la directrice n'était pas là pour le moment. »

    Perfect lies. Bien sur, que son mensonge passa. Comme une lettre a la poste. Elle esquissa un sourire, puis se dirigea vers Olivia, pour s'assoir a côté de celle. Apparement, aujourd'hui le sujet, c'était l'Aguamenti. Pourquoi pas ? De toute façon, Dasha, revisait toujours le soir, même si elle n'écoutait pas en cours. Silence. Elle tourna son regard bleu, vers l'identique de sa meilleure amie alors que Fowl, prenait la parole, pour compléter la parole d'Olivia.

    « Hè Shields, ça te dit qu'on fasse l'école buissoniaire après ce cours ? Je crois que Nora n'y verra aucun inconvénient. »

    Illusions & Désillusions.
Revenir en haut Aller en bas
Nyla L. Leafgreen
|Préfet| Elève en 7ème Année à Serpentard
  |Préfet| Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 404
Age : 29
CITATION : ~ Une morsure ... comme acte de propriété...~
AGE [RP] : 17 années de conneries...
Date d'inscription : 14/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Pendentif magique, Plume a Papote, Balai
Fonction HRP: Modératrice chouchoute
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Dim 18 Nov - 15:18

    Quel synchronise, a peineeut-elle posé son derrière sur sa chaise que le professeur était apparut… un peu énervé mais n’était-ce pas un signe de bonne humeur chez lui ? La jeune femme le regarda prendre place devant l’auditoire d’élèves plus ou moins arriérés selon leur filature. Nyla en eut un sourire mauvais et même commère sur les bords. Sensiblement, elle était persuadés que ce corps serait intéressant mais peut-être pas révélateur d’une nouvelle passion pour elle. Elle connaissait beau nombre de sortilèges que personne ne laisserait apprendre aux petits riches habillaient de bleu.
    Nyla laissa sa plume érafler son parchemin alors qu’elle écoutait le professeur, non pas avec toute son attention, mais il ne fallait pas en demander de trop à la Punkette. Qu’elle soit présente était déjà tellement beaucoup. Lentement mais avec assurance, le professeur introduit l’objet de son cours par une question de première vue.

    Mr Almadovar : « Qui me donnait les différents sortilèges pouvant émettre ou enlever toutes lumières ? »

    La question traîna derrière une volute de vapeur de cervelles, c’était étonnant de voir tant de neurones entrer en ébullition pour répondre à cette question. La préparation des ASPICs devaient y être pour quelque chose, personne en voulait laisser en reste ses examens, tentant de valider le plus de connaissances possible… ne connaissaient-ils pas les livres, navrant mais tellement amusant.

    Rainbow : « Il y a différentes sources de lumières : l'éclairage, ou encore le feu.
    Tout d’abord il y a Lumos, qui allume la baguette en produisant une source d'éclairement identique à celle d'une lampe. Puis ensuite Nox, son contraire, qui l’éteint tout simplement. Ensuite, on peut avoir aussi Incendio, qui fait apparaître un feu... Et pour qu'il cesse, le plus souvent on utilise Aguamenti, qui équivaut à faire apparaître un jet d'eau. »


    Ding Ding Ding, Jackpot, première grosse tête qui a brûlé un neurone, Nyla tourna son attention vers Melle Shields pour applaudir dans un geste burlesque et moqueur, bien qu’elle n’était pas toujours de celles qui aiment briller par leur intelligence de Serdaigle, Olivia aimait se faire mousser devant les beaux professeur… et il fallait être franche, le spécimen présent était digne de toutes les chasses à l’hommes… (Neurones en surchauffe !!). Alors que la voix d’Olivia subissait de nouveau le silence, mais celui-ci fut briser par l’illuminé Loucas qui remis à sa place à la Serdy en donnant un autre sort qu’elle semblait avoir omit… quelle fierté se sentait dans le regard de la plupart des Serpy agacés par la langue trop pendue des Serdy…

    Dasha : « Désolée... Y'a eu un problème dans la salle commune des Serdaigle. J'ai du rester pour calmer une première année qui ne s'intègre pas. J'ai été désignée pour l'accompagner dans le bureau de Mme Mustang, puisque la directrice n'était pas là pour le moment. »

    Et bien, en voilà une jeune fille qui ne sait pas mentir… le seul problème qu’elle avait rencontré était très certainement d’assortir son la couleur de son rouge à lèvre avec ses boucles d’oreilles. Rahh comme elles étaient superficielles, mais il ne fallait pas leur en vouloir…
    Et le mensonge parut encore bien plus éhonté et futile lorsqu’un murmure parvint à la plupart des élèves environnant la table des donzelles en mal d’aventure.

    Dasha: « Hé Shields, ça te dit qu'on fasse l'école buissonnière après ce cours ? Je crois que Nora n'y verra aucun inconvénient. »

    Nyla sourit alors, laissant son regard parcourir la classe alors qu’elle avait déjà commençait à prendre quelques notes de l’encre rougeâtre qui coulait de sa plume. Une encre qui ne perdait pas sa couleur des années durant et qui résistait à l’eau aussi, c’était essentielle dans cet établissement où la guerre des maisons n’était pas encore réellement terminée.

    * Nora … et bien … tous les Almadovar Harada semblent être de grands rigolos lorsqu’ils sont injectés dans la maison des bourrés de la tête. Je comprend la mauvaise humeur de notre directeur de maison…*

    Caressant ses lèvres du bout de la plume, couleur ivoire, la jeune femme annota son parchemin de nouveau alors qu’elle définissait les sortilèges énoncés par les élèves avec un souci du détail qui n’était pas sans connotation sur la personnalité de la jeune femme aux cheveux roses.

    Elle aussi avait une folle envie de prendre la poudre de cheminette, direction un petit endroit calme où elle n’aurait pas besoin de surveiller ses arrières en encore moins devoir remettre à leur place des nouveaux petits Serpentard voulant entrer dans l’équipe. Et Alice qui avait tout simplement disparue, peut-être la retrouverait-elle dans cet endroit sobre de toutes richesses où seul une odeur de jasmins et d’écorce sauvage rehaussé l’air d’un embrun masculin qui donnait des ailes… Nyla tapota la table de l’argent de sa plume, se laissant porter par son petit rêve aussi gros que le mensonge de Melle Mustang.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota T. Almadovar
Dir. de Serpentard
Prof. de Sortilèges & Langues de Plomb

Dir. de SerpentardProf. de Sortilèges & Langues de Plomb
avatar

Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 28
Tendance Magique : C'est assez flou.
Date d'inscription : 13/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Pensine - Miroir à Double Sens
Fonction HRP: Fondateur Paresseux -
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Mer 21 Nov - 16:32

    - Il y a différentes sources de lumières : l'éclairage, ou encore le feu. Tout d’abord il y a Lumos, qui allume la baguette en produisant une source d'éclairement identique à celle d'une lampe. Puis ensuite Nox, son contraire, qui l’éteint tout simplement. Ensuite, on peut avoir aussi Incendio, qui fait apparaître un feu... Et pour qu'il cesse, le plus souvent on utilise Aguamenti, qui équivaut à faire apparaître un jet d'eau.
    - Bien, très bien ! Un enfant de Trois ans l'estomac plein, légèrement assoupis aurait pu en dire dix fois plus, si ce n'est plus. Êtes vous sûr que votre place est à Serdaigle, Mlle Shields ?

    Dakota lui lanaça un regard flamboyant. Puis, il détourna le regard pour balayer de ses yeux noirs la classe en attendant une réponse beaucoup plus... Constructive. En effet, ils étaient en 6ème et 7ème année. Sortir de tels propos, c'était à la limite du risible. Mais Almadovar Sr. ne rigolait pas du tout. Il était bien loin de rire, ou même de sourire. Il ne sourait presque plus, de toute façon, et les rares sourires qu'il faisait c'était à l'égard de James ou Zara. Avec Nora, c'était quasiment impossible. Elle était tellement en conflit avec lui que leur relation était au point mort. Dakota était beaucoup affecté par cette relation. Peut être était ce du au faites qu'elle ressemble énormément à sa mère qui a disparu d'il y a une bonne père d'année... ?

    - M'sieur! Je suis en effet d'accord avec Madamoiselle Shields, mais je pense qu'elle en a oublier certain : Il y a Flammes Bleues, si on désire éclairer un endroit précis, si on continue sur le feu nous avons aussi Flambios qui permet de donner une forme à un feu et pour finir Lumus Solem si jamais on veut éclairer un grand endroit.
    - Fowl ? On s'déchaine ? Bref, je vois qu'on a bien fait de vous donner l'insigne. Après tout, il y avait bien mieux... Son regard se posa sur Nyla et sur James avant de reporter son regard sur Loucas. En revanche, le début de votre question est totalement à côté de la plaque. Je serais content de connaître les pensées de Felix McBride quand il a inventé ce sort... Bien sûr... Si elles sont bleues, ce n'est pas pour faire jolie, c'est qu'elles en ont une utilité autre que faire de la lumière pour faire de la lumière, donc rayez moi ca de votre tête. Vous me lirez le chapitre 4 sur les différentes flammes magiques... Je veux une dissertation sur les flammes bleus comme vous les nommez... Vous vous débrouillez, je le veux sur mon bureau demain soir à 18h pile. Sur son bureau, une plume s'était levée et elle s'était mise à écrire ce qu'il venait de dire pour éviter que Dakota ne l'oublie, puis, il reprit. Néanmoins, la seconde proposition, ce rapporte beaucoup plus de ce que l'on appel Lumière. En effet, elle est de même consistance que les rayons de notre astre solaire. 1 point pour Serpentard. Applaudissez Fowl pour son savoir resplendissant !

    Dakota applaudissa deux ou trois fois, histoire de bien enfoncer le couteau dans la plaie. Il fit le tour de son bureau pour s'appreter à en donner plus sur les informations concernant les divers lumières lorsque la porte de la salle s'ouvrir. Dakota eut un grincement de dents en voyant la petite Mustang se pointait. Il eut un soupir lorsqu'elle se mit à parler comme si il en importait peu de savoir la raison de son retard. Mustang... Dakota maudissait ce nom comme l'on pouvait maudire la pire chose qu'il soit sur cette terre.

    - Désolée... Y'a eu un problème dans la salle commune des Serdaigle. J'ai du rester pour calmer une première année qui ne s'intègre pas. J'ai été désignée pour l'accompagner dans le bureau de Mme Mustang, puisque la directrice n'était pas là pour le moment.
    - Oui, bien sûr ! J'vais vous croire. Les Mustang qui font dans le social, c'est bien connu, tout le monde connait leur magnifique histoire de famille généreuse et aimante ! Ironie, ô sainte Ironie ! Essayez de trouver mieux comme excuses, Mlle Mustang. Chez votre Mère... Tada... On peut pas rever d'une meilleure couverture. La plume sur le bureau se releva. Lorsque Dakota se remit à parler, cette dernière s'activa dans l'écriture. Demain soir, 20h. Vous êtes en retenu avec moi. On discutera de toilettes de l'infirmerie ensemble. Vous y verrez sûrement les endroits où votre cher père a envoyé le plus de monde lorsqu'on l'a crevé.

    Dakota haïssait les Mustang, et il lui faisait bien comprendre. Toute façon, il ne s'en était jamais caché, et ça ne serait pas demain la veille qu'il changerait ses points de vue là dessus. Il contourna son bureau puis, d'un geste de baguette, il fit donner aux sièges où étaient assis les élèves, une légère secousse pour qu'ils se lèvent de leur place. Un autre geste de baguette, et les chaises et les bureaux allèrent s'empiler contre le mur, tandis qu'une estrade naquit à ses pieds, le surelevant de quelques centimètres, non. Un mètre.

    - Bien. On va continuer encore un peu dans les révisions. Almadovar, Fowl, sur le tapis, desuite.

    Tandis que James Harada et Loucas Fowl montèrent les marches qui naquièrent devant eux, Dakota s'avança au milieu de l'estrade puis, il reprit.

    - En position de duel, desuite. James vous allez m'énoncer le sortilège basique de désarmement. Fowl, celui de défense. Je veux les caractéristiques précis sur ces derniers. Je veux TOUT savoir.

    Il sauta à bas de l'estrade pour retourner à son bureau, le seul qu'il n'avait pas bougé, où il s'appuya, croisant jambe et bras devant lui.

_________________
    **
    DAKOTA - ________ DANTE - __________MELANCA -


Dernière édition par le Lun 24 Déc - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Derfius
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Masculin Nombre de messages : 122
Age : 23
CITATION : Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
AGE [RP] : 17 ans
Date d'inscription : 23/11/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Cape de Sorciers - Balais
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Sam 24 Nov - 16:06

Chris était déjà en retard au cours de sortilège et en était désolé . Il continuait à courir dans les couloirs pour monter jusqu'au troisième étage il lui fallait de la motivation . Il était en retard parce qu'il venait de se réveiller et venait juste de se reppeler qu'il avec son cours qu'il ne voulait surtout pas rater . Il adorait ce cours tout particulièrement et sa l'enchanté d'y allé . Il n'était plus très loin mais s'il accèléré pas il serait beaucoup trop en retard . Il avait déjà prit sa baguette et de quoi écrire avec son livre et puis c'est tout . Il arriva enfin devant la salle de sortilège . Il y avait du monde mais elle n'était pas trop remplie . Il devit y avoir une dizaine de personnes y comprit le professeur . Il entra sans essayé de se faire remarquer et se dirigea vers le professeur . Il le regarda droit dans les yeux et il reconnut le Directeur de Serpentard . Il ouvrit la bouche avec une hésitation et dit :

-Escusez-moi monsieur de mon retard vous ne mis reprendrez pas , je vous l'assure .

Il baissa la tête et se dirigea vers les autres élèves . Il souffla un bon coup et alla vers eux en les regardant tous , il dit ensuite :

-Bonjour !

Il remarqua que la classe avait l'air d'humeur joyeuse . Il fit un sourire ce qui lui arrivait jamais mais il était heureux et c'est une des sensations qu'il n'avait pas ressenti depuis longtemps , très longtemps . Il regarda ensuite le professeur qu'il arrivé très bien à reconnaître l'ayant déjà croisé plusieurs fois dans la salle commune de Serpentard . A ce qu'on dit c'est un très bon professeur . Il remarqua que toutes les chaises et les bureaus allèrent contre un mur et que sa fit une estrade . A ce moment il remarqua que le professeur ouvrit le bouche :

Mr.Almadovar : - Bien. On va continuer encore un peu dans les révisions. Almadovar, Fowl, sur le tapis, desuite.


Les deux élèves appelés montèrent les marches . Fowl lui disait quelque chose . Il était à Serpentard sa il en était sur mais l'autre personne il ne la connaissait pas .Le professeur s'avança tandis que Chris de peur que le professeur vienne vers lui fit un pas de coté . Chris se trouvait positionné au fond de la classe et il aimait beaucoup sa position . Il entendit ensuite le professeur dire :

Mr.Almadovar : En position de duel, desuite. James vous allez m'énoncer le sortilège basique de désarmement. Fowl, celui de défense. Je veux les caractéristiques précis sur ces derniers. Je veux TOUT savoir.

Le professeur avait l'air assez exigeant et cela plaisait bien à Chris . Il sourit un peu parce que les deux élèves étaient mis à rude épreuve et cela était assé marrant . Ils avaient l'air concentré . Fowl à ce qu'on disait était un très bon élève . Chris ne voulait pas sous-estimé l'autre élève qui avait l'air d'un Serpentard mais bon on ne sait jamais, sa maison c'est son problème . J'espère en tout cas qu'ils vont se louper sa sera hilarrant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Vanna Syl
|Préfet| Elève en 7ème
 |Préfet| Elève en 7ème
avatar

Féminin Nombre de messages : 199
Age : 26
CITATION : S'améliorer soit même, c'est de la masturbation. [ autant laisser faire les autres ]
AGE [RP] : 17 ans.
Date d'inscription : 02/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Dim 9 Déc - 23:55

8H20.
Le silence plat, rien à l'horizon. Juste un bourdonnement affreusement gênant. Doucement, sa main vient rabattre l'insecte qui n'en n'ait d'ailleurs pas un. Il se relève, croise le regard du vide. Bravo. Il joue à Jeanne d'Arc le jeune Vanna Syl ? Il se relève. Il est encore trop tôt pour aller en cours... Et maintenant ? Un regard dans toute la pièce, rien de spéciale... Mmh... Le dortoir des Gryffondors est vraiment un coin désertique. Le lion se recouche, fatigué de ce silence.

9H00.
Encore un quart d'heure. Il était là, allongé dans son lit, fixant le plafond. C'était stressant d'attendre. Il n'aimait pas ça, tout simplement. Il se tourne, croisant le regard d'un Arrogance comateux. Illusion. Rêve. Il rêve d'Arrogance dormant. Quel loutre celui-là... On se demande ce qu'il fait la nuit. Tout de suite, Aaron se retourne dans son lit. Il en a des bonnes des idées...

9H10.
Le réveil sonne. La saloperie. Aaron, fils de Dieu se lève enfin. Faut se botter ! Cinq minutes chrono ! Il l'aura pourtant bien chercher à rester des heures dans son lit à rien faire ! Il se lève, attrape un pantalon à la volée, l'enfile, choppe un même T-shirt et court jusque dans les escaliers. Il déboule alors dans le couloir, son T-shirt toujours entre les mains. Il dérappe, attrape une manche, l'enfile. Merde. La mauvaise. Il l'enlève, courrant dans les escaliers, une main tenant son sac, l'autre essayant de trouver le bon trou. AH ! Enfin ! Il arrive à l'étage deux et est arrêté. Lily. La belle bête à la belle croupe. Pouff. Tellement belle la vie. Il finit de mettre son T-shirt, discutant toujours avec la jolie rousse. La sonnerie retente. Mais il reste là. Beaux yeux. Et elle n'avait pas que ça.

9H25.
Dix minutes de tard. Ca passera jamais. Et la rousse qui l'a abandonnait... Et où sont Luz et Celio ? Et Arrogance ? Les bastards ! Ils auraient pu l'attendre ! Il regarde si tout est bien, et heureusement pour lui, tout est bien. Son T-shirt est bien mis, bien que froissé, son jeans est lui aussi en position, la braguette fermée et heureusement pour lui, sa cravate n'est pas défaite. Quelle excuse dire maintenant ? J'ai pas entendu la sonnerie ? Devant la porte fermée de la salle, Aaron déglutit. Dix minutes... Et c'est pas Misha, là...

Bon. Go. Il toque à la porte, l'ouvre doucement. La tête brune passe à travers. Et merde, en plus c'est tapis. Il aurait mieux fait de pas venir du tout et d'aller flâner avec Lily tient... Bon. Il entre, ferme la porte. Hey, cheese !


- Ahem. J'ai... Désolé. Petit problème de bouquin caché.

Que voulez-vous qu'il dise ? Ca reviendrait aux oreilles de Misha qui viendrait jusqu'en cours pour l'étriper... A la peste ! Il aurait mieux fait de naître dans une famille moldue, tient, que d'avoir une mère comme ça ! Il se maudit à cette pensée. Bon. Le prof, satisfait ou pas, Aaron s'en fout un peu beaucoup. Le gryffondor esquise un sourire niais, et se déplace rapidement jusqu'à sa table. Bon. Luz ? Celio ? Arrogance ? Bizarre.

Personne à côté de lui... Il aurait peut être du regarder si l'un des trois autres avaient quelqu'un à côté d'eux. Raté. Il regarde les alentours... Sugar est là. Bon. Vanna Syl, tu te reconcentres ou quoi ? Il fixe Harada et Fowl donc. Il aime pas ça, il aime pas les duels. C'est tellement trop... Arrangé. Non, lui c'est les bagarres. Comme Nouchka faisait. Et il s'en cache pas plus que ça. Mangemort de famille, que voulez-vous ? Même sa réputation de neuveu de Vitaly orlov avait réussi à dégouter les Gryffondors de lui. Pauvre Aaron, le voilà bien embêter à sa table à fixer le tapis. Allez, on pari sur le Fowl. Harada, ça serait truqué par le Papa. Quoi que.

_________________

    « Si l'amour vous couronne, Il vous crucifie aussi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Lun 24 Déc - 19:18

    « Bien, très bien ! Un enfant de Trois ans l'estomac plein, légèrement assoupis aurait pu en dire dix fois plus, si ce n'est plus. Êtes vous sûr que votre place est à Serdaigle, Mlle Shields ? »
    « J'suis pas sûre, mais j’imagine que si j’étais à Serpentard, ça aurait changé votre jugement à mon égard. »

    Paf. Il venait de blesser son ego, il pensait recevoir quoi ? Des éloges ? La jeune Préfète esquissa un sourire, le regardant presque avec admiration. Elle n’avait jamais eut rien contre lui, mais là, c’était le comble. Et encore, il venait d’accorder un point à Serpentard. Non mais, il cherchait à jouer avec les nerfs de Miss Shields, ce professeur ? Avant même qu’elle ne remarque la réaction de Loucas, la jeune Serdaigle émit un bref soupir, lançant à présent des regards noirs au professeur. Et cette Nyla qui applaudissait. Olivia avait envie de lui faire manger ses mains, mais elle se contenta de pouffer de rire. Ironie, belle ironie. Incapable de gérer ses pulsions, la blonde se tourna alors vers la Serpentard, un sourire presque angélique suspendu à ses fines lèvres. Quitte à ce prendre des heures de colle, rien à faire. Elle n’allait pas se laisser marcher sur les pieds par cette pimbêche.

    « Tu te crois drôle ? Non, juste pour savoir. Parce que là, t’es plus pathétique que comique, si tu vois c’que je veux dire. »

    Waw. Elle faisait plus dans le tact, la belle. Mais avant même qu’elle n’ait pu dire autre chose, Dasha fit son entrée. Ce qui devait arriver arriva : c’était certain, Mustang pouvait pas réussir à tous les coups. Une heure de retenue. Ca fit sourire la jeune Préfète, incapable de faire autre chose que d’imiter son cher et tendre professeur de Sortilèges. Elle gloussa, jusqu’à reprendre :

    « Au passage, vous pourriez faire la leçon de moral à celle-là, non ? elle jeta un coup d’œil à Leafgreen Sinon j’serais obligé de m’y coller, et je déteste ça. J’peux devenir violente, il paraît. Une heure de retenue ne ferait que du bien à ses petits neurones, aussi peu soient-ils. »

    Provocation, encore et encore. C’était bien partit pour mal finir, cette histoire là. Dasha vint alors se mettre près d’elle, lui souriant comme au premier jour, celui où elle s’était rencontrée dans le train. Toutes les deux dans un cours, c’était le pire des Enfers. Miss Mustang lui parla soudain de sécher les cours avec Nora, ce qu’elle ferait volontiers. Faisant un signe de tête radicale, elle jeta vite fait un œil à Nyla. Qu’est ce qu’elle voulait, à la fin ? Olivia lui lança un regard noir, suivit d’une moue désopilante. Si ça continuait comme ça, Olivia n’hésiterait pas à se lever et à lui montrer qui était la plus forte. Un bon coup de poing, c’est toujours utile pour se faire écouter. La jeune Préfète reporta alors son attention sur le professeur qui appelait Loucas et James. Elle sentait alors le regard de Dasha sur elle, elle détestait ça… Ce jeu de « j’te mettrais mal à l’aise la première » était des plus stupides, surtout quand c’était Dasha qu gagnait. Et là, elle avait remporté le gros lot. Puis bam ! Une voix retentit alors, puis deux. Derfius, un Serpentard, et Vanna Syl, un Gryffondor. Tout sourire, Olivia narguait le professeur du regard. Une heure de colle pour eux aussi ? C’était officiel ; Almadovar détestait les Serdaigles. Et Dasha et Olivia ne lui rendait pas si mal que ça, en réalité.

    « Tu vois Mustang, je crois que ce cours va être des plus instructifs. »

    Smile. Ce n’est que le début ; attendez vous à pire.
Revenir en haut Aller en bas
Dasha Mustang
Elève de 6ème Année à Serdaigle
Elève de 6ème Année à Serdaigle
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 26
CITATION : NOBODY'S HOME
AGE [RP] : 16 ANS
Tendance Magique : Magie Noire.
Date d'inscription : 22/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Lun 24 Déc - 19:58

    « Oui, bien sûr ! J'vais vous croire. Les Mustang qui font dans le social, c'est bien connu, tout le monde connait leur magnifique histoire de famille généreuse et aimante ! Essayez de trouver mieux comme excuses, Mlle Mustang. Chez votre Mère... Tada... On peut pas rever d'une meilleure couverture. Demain soir, 20h. Vous êtes en retenu avec moi. On discutera de toilettes de l'infirmerie ensemble. Vous y verrez sûrement les endroits où votre cher père a envoyé le plus de monde lorsqu'on l'a crevé. »

    Dasha éclata littéralement de rire. Un rire glacial qui laissait sa colère se faire sentir, et une Mustang en colère n'est jamais, et je dis absolument jamais, un bon signe. Se passant une main nerveusement dans ses longs cheveux blonds, elle le laissa terminé toute fois sa petite tirade, qu'il faut avouer était assez touchante, tellement, elle pouvait en ête pathétique. Et s'il pensait que parce qu'elle était une élève, elle n'avait pas quelque chose a lui rétorquer, il se mettait le doigt dans l'oeil et jusqu'au coude. Affichant un sourire radieux, elle hocha la tête positivement a chaque paroles qu'il prononcait. Puis voyant le ton humoristique de l'attitude de la bleue et argent, il comprit enfin, que le mieux qu'il avait été de se taire. Lorsque se fut le cas, elle ne le loupas un instant.

    « Pardon ? »


    Levant la main, pour l'enfoncer encore un peu plus. Lorsqu'il posa son regard sur elle, elle joigna ses mains devant elle, un clin d'oeil a Dasha, un regard vague sur la classe, un air affligée sur son visage d'ange, puis elle reprit la parole. Le sarcasme se sentant a trois kilomètres a la ronde dans ses paroles.

    « C'est ironique non ? Vous osez parler de ma famille ? Je rêêêve. Comment vous dire ? C'est fou je ne trouve même plus mes mots... »

    Rires. Marchant jusqu'a la table ou se trouvait Olivia, elle s'assit a ses côtés. Posant ses coudes sur la tables qui se trouvait devant elle, elle s'adossa ensuite sur le dossier de sa chaise, commencant a se balancer avec désinvolture. Elle le laissa languir, lorsqu'elle entendit des personnes frappés a la porte. Alors qu'Olivia allait faire une remarque, elle lui donna un léger coup de pied sous leur table, pour qu'elle la laisse détruire leur professeur chéri, avant d'en rajouter une couche.

    « Mon père, je sais que vous l'aimez, mais désolée il est marié et pas gay de surcroit, en plus d'être déclaré mort bien entendu. Bien sûr personne n'ignore votre liaison avec ce cher Slayers. Enfin, je comprend, après que votre petite chinoise se soit tiré en vous laissant votre môme, et la drogue. Vous n'êtes rien d'autre qu'un Junkie. Boah... Vous savez on a tous nos défauts. »

    Un sourire malicieux sur ses lèvres, elle le fixa de ses yeux bleus tel l'océan, avec une pointe de prétention, signé Heinrish Mustang. Il faut avouer qu'elle avait eu un bon prof pour savoir prendre les gens de haut. Silence. Un regard a sa meilleure amie, celle ci en rajoutait une couche après que deux élèves aient fait leur entrée. Elle voyait bien ce regard qu'elle lancait a Almadovar du genre et eux ils n'ont pas le droit de visiter les chiottes ? Silence. Douce vengeance. Dasha n'avait jamais aimée la famille Almadovar, et dans ce cercle, elle n'avait eu de respect que pour Yuki, qui était la femme disparue du professeur, car elle lui avait donné de la compagnie en confiant James a sa mère durant une période d'un peu près un an, ou elle venait toujours pleine de cadeaux pour elle, Russel et James. Enfin. Et puis de plus, elle avait été mangemort sous le reigne de son père. Silence. Sourire arrogant, elle entendit Olivia reprendre la parole.

    « Tu vois Mustang, je crois que ce cours va être des plus instructifs. »
    « Oui on va apprendre comment se piquer. Magnifique, personellement j'en ai toujours rêver. »

    Insolence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota T. Almadovar
Dir. de Serpentard
Prof. de Sortilèges & Langues de Plomb

Dir. de SerpentardProf. de Sortilèges & Langues de Plomb
avatar

Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 28
Tendance Magique : C'est assez flou.
Date d'inscription : 13/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Pensine - Miroir à Double Sens
Fonction HRP: Fondateur Paresseux -
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Lun 24 Déc - 20:51

    Derfius... Vanna Syl... Dakota ne les avait même pas vu pénétrer dans la salle. Et pourtant, ce n'était pas faute de s'être annoncer pour montrer leur retard. L'hispanique lançait un regard polaire à la Pimbêche de Serdaigle sous le regard lourd de repproche de son propre fils. Rien à battre. Elle l'ouvre, elle morfle. Petite copine ou pas del Hijo. Le Professeur s'approcha doucement de cette dernière, s'inclinant légèrement sur cette dernière, s'appuyant sur la table. Dakota la laisa parler. Elle eut fini, il parla :

    -
    J'suis pas sûre, mais j’imagine que si j’étais à Serpentard, ça aurait changé votre jugement à mon égard.
    - Je vois... La Miss est tellement blessée par mes propos qu'elle remet la faute sur les distinctions entre les maisons... Là y a de la répartie, Shields. Je suis... Impressioné. Faisons une bien belle ovation pour Miss je-sais-tout-mieux-que-tout-le-monde.

    A nouveau, Dakota tapa dans ses mains négligement. Il se trimballa négligement entre les rangées des bureaux positionnées de façon à ce que les espaces soient bien dégages malgré les sacs des élèves posées près de leur table. Il entendit Shield parlait, et sans se retourner, sans même voir pourquoi elle parlait, il s'écria :

    -
    Shield, Ta gueule. Vous serez collé en même temps que votre ami Fowl, et je supprime votre participation à l'équipe de Serdaigle pour les deux semaines qui vient. J'en ai rien à battre, j'irais m'expliquer avec Mme Camdem. Ouvrez encore une fois le trou qui vous sert de bouche, et je m'arrangerais à vous faire porter le chapeau sur toute connerie qui se passera dans Poudlard pour accéléré votre départ de Poudlard.

    Euh... Ouep ? Tu vas pas un peu loin, là ? Rien à battre. Il ne faisait pas dans la dentelle. Sayuri, Pravda, enfin, la directrice savait à quoi elle s'attendait en le recrutant. Dakota était quelqu'un de particulièrement chaud et qui ne machait pas ses mots, et ceux, peu importe l'âge. Qu'elles continuent comme ça, et d'ici 5 ans, elles finiront à Azkaban avec leur futur ami les mangemorts. Autant tenter de les secouer maintenant... Elles sont encore récupérables... Malgré le nettoyage de folie qu'il faudrait réaliser sur leur cerveau de miss je-me-la-pète. Viens au tours de Mustang de se ramener. Dakota lui montra directement la température en l'envoyant chié de cette façon là, mais cette dernière au lieu de fermer sa gueule préféra l'ouvrir. Comme quoi... Tel mère, tel fille.

    -
    Mon père, je sais que vous l'aimez, mais désolée il est marié et pas gay de surcroit, en plus d'être déclaré mort bien entendu. Bien sûr personne n'ignore votre liaison avec ce cher Slayers. Enfin, je comprend, après que votre petite chinoise se soit tiré en vous laissant votre môme, et la drogue. Vous n'êtes rien d'autre qu'un Junkie. Boah... Vous savez on a tous nos défauts.
    - Oh, je vois ! Madame Mustang préfère s'abruptir le cerveau beaucoup plus qu'il ne l'est déjà en lisant des conneries de la sorte qui vous ressortes les choses hors contextes... Ce que je fais avec Slayers ne regarde que lui et moi. Maintenant, je peux vous donner également les noms des bars à putes que fréquentent ta mère pour gagner du temps, non ? Moi, je me la joue gay et junkie ce qui est absolument faux, et toi, tu te feras tirer par tout le monde tant et si bien qu'il ne restera plus que le train qui ne te sera pas passer dessus... Oui, un peu comme ta mère... C'est fou l'avenir que tu peux avoir... Maintenant...

    Il fit signer à James et Fowl de retourner s'assoier à leur place, ou du moins avec leur camarade. Dakota fit jaillir sa baguette magique de sa poche et il la pointa directement sur Dasha lui lancant un mobilicorpus le temps de l'amener sur l'estrade de duel. Un regard mesquin dans celui de Dakota, elle allait payer. D'où elle savait qu'il se droguait, hein ? Personne n'était au courant. Pas même Khâlina. Elle avait du l'inventer... Tout n'est que mensonge dans la bouche de cette sale gamine trop pourri gâté par une famille pourri jusqu'à la moëlle... Certes, elle avait réussi à trouver quelque chose de vrai, mais il le prit au second degrès. Il laissa passer. Il la déposa sur l'estrade, rompant son enchantement, puis, il lui parla :

    -
    Voilà ! Nous allons donc voir ce que vaut une Mustang à la langue bien pendue. En garde ! Et montrez moi ce que vous savez faire.

    Il va de grâce que chaque sortilège lancé sur le professeur sera esquivé ou bloquer. Oui, accessoirement Auror, Ex_ membre de l'ordre du phénix et un doctorat en sortilège pour pouvoir enseigner cette matière qu'il a obtenu durant ses études pour devenir Auror, il est quasiment impossible voir impossible tout court pour que la gamine puisse l'atteindre en sachant qu'il est de face, armé, baguette en joug.

    -
    Tout les coups sont permis. Bien sûr, ça ira dans les deux sens.

    Dans le regard du mexicain, on y voyait une haine extraordinaire. Il savait qu'elle ne pourrait pas le toucher tant bien même toute la dextérité de la demoiselle, mais il comptait la ridiculiser...

_________________
    **
    DAKOTA - ________ DANTE - __________MELANCA -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Vanna Syl
|Préfet| Elève en 7ème
 |Préfet| Elève en 7ème
avatar

Féminin Nombre de messages : 199
Age : 26
CITATION : S'améliorer soit même, c'est de la masturbation. [ autant laisser faire les autres ]
AGE [RP] : 17 ans.
Date d'inscription : 02/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Lun 24 Déc - 22:12

    - Voilà ! Nous allons donc voir ce que vaut une Mustang à la langue bien pendue. En garde ! Et montrez moi ce que vous savez faire.

    Aaron regarda le professeur. Il avait une grande estime pour les Almadovar malgré qu'ils furent contre le camp de sa famille lors de la guerre, mais pour une fois, Dakota le dégoutait. Son petit ego avait été trop facilement toucher. Le prêfet regarda la Serdaigle. Dasha. Une amie. Que faire ? La laisser se ridiculiser ? Si Vitaly apprenait qu'Aaron n'avait rien fait pour protéger la Mustang, il se verrait sévèrement gronder. A première vue, c'était son seul plan : regarder la blonde se faire humilier devant toute une classe.

    Pourquoi exactement ? Car le monde est con. Car les gens prennent parfois la mouche... Oui, Aaron reconnaissait que les deux jeunes filles avaient été trop loin, qu'elles n'avaient pas à dire ce genre de chose. Ce n'était plus un coursmais un règlement de compte. Et après ? Dakota était adulte, il devait comprendre. Non pas pardonner, mais comprendre et renvoyer. Enlever des points, punir sévèrement, mais ne pas céder à la haine. N'était-ce pas ce que Misha faisait chaque jour dans sa propre matière ? Si.


    - Tout les coups sont permis. Bien sûr, ça ira dans les deux sens.

    Il n'était pas question de l'Hispannique touche à un cheveux de la Mustang. Le Vanna Syl se leva sans aucune autorisation, descendant l'estrade d'un petit saut et attérissant au même niveau que le professeur et la Serdaigle. Tant pis si Gryffondor se voit punit, tant pis s'il perd sa place au sein de l'équipe de Quidditch. Qu'est ce que tout ça ? Rien. Futil matérialiste. Qu'importe. Les Mustang sont liés aux Orlovs, et ces Orlovs sont lités aux Mustang. Tant pis s'il y perd le peu de fierté qu'il lui reste.

    - Monsieur Almadovar, je comprends tout à fait que vous soyez en colère, mais votre réaction n'est elle pas éxagérer ? Je comprends que vous ayez de la haine après ce qui s'est passer, mais est-ce une bonne chose que de régler vos comptes lors d'un cours ?

    Le Vanna Syl croisait les pupilles noires de l'hispannique. Il n'avait pas peur, il ne devait pas avoir peur, sinon ça serait la fin. Il savait plutôt bien que Dakota ne lui ferait rien. Pas par peur, mais la famille... Si. Misha lui en voudrait toute sa vie, et personne ne sait ô combien Misha est une teigne rancunière.

    - Vous savez qu'elle ne pourra pas vous touchez. Vous n'êtes pas un " Héro " pour rien. Si vous vous voulez humilié quelqu'un, vous défoulez, prenez quelqu'un d'autre. Moi par exemple. Mais laissez vos affaires personnelles justement personelles.

    Vanna Syl n'était ni en colère, ni attristé. Pour lui, c'était le neutre le plus totale. Il n'avait ni sourire, ni peine sur le visage, juste ce froid de marbre. Devant Mustang, Dakota ne risquerait pas de le blesser, lui... N'est ce pas ?

    To be a Heroe.

_________________

    « Si l'amour vous couronne, Il vous crucifie aussi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Mer 26 Déc - 21:55

    « Je vois... La Miss est tellement blessée par mes propos qu'elle remet la faute sur les distinctions entre les maisons... Là y a de la répartie, Shields. Je suis... Impressioné. Faisons une bien belle ovation pour Miss je-sais-tout-mieux-que-tout-le-monde. »
    « Bien sûr, c’est vrai, vous êtes tellement mieux que tout le monde, professeur. J’oubliais que je parle au grand PROFESSEUR ALMADOVAR. C’est tellement honorable d’être un héro, m’sieur, que je porte aussi un toast pour vous. Applaudissez Miss je-sais-tout-mieux-que-tout-le-monde et Monsieur je-suis-le-roi-du-monde ! Waouh. Moi aussi je vous aime professeur, profondément. »

    Il avait ce qu’il mérite, le vieux fou. Il pouvait être beau, mais purée, qu’est ce qu’il était idiot ! La préfète afficha un sourire amusé, s’empêchant de remballer quiconque pouvait lui adresser la parole. L’ironie était au goût du jour, aujourd’hui. Et maintenant que Dasha était là, le professeur Almadovar allait pouvoir se révéler au grand jour. Olivia jeta un coup d’œil à son amie, jusqu’à voir le professeur de Sortilèges marchait le long des rangées. La Serdaigle avait donc réussit à le pousser à bout ? Non, certainement pas. Il était du genre coriace, voir irrespectueux quand il le voulait. Et elle aimait ça, la belle. Elle voulait que tout le monde sache qui il était vraiment, même si elle se mettrait James à dos. C’était son père qui avait commencer, pas elle. Elle ne faisait qu’en rajouté, rien de plus, rien de moins. Elle plantant alors ses iris bleus dans ceux de Dasha, s’empêchant de rire aux éclats.

    « Shield, Ta gueule. Vous serez collé en même temps que votre ami Fowl, et je supprime votre participation à l'équipe de Serdaigle pour les deux semaines qui vient. J'en ai rien à battre, j'irais m'expliquer avec Mme Camdem. Ouvrez encore une fois le trou qui vous sert de bouche, et je m'arrangerais à vous faire porter le chapeau sur toute connerie qui se passera dans Poudlard pour accéléré votre départ de Poudlard. »

    Bah ça, c’était du cash. La belle blonde le fixa avec une expression satisfaite, son sourire en coin toujours omniprésent. Elle joua quelque peu avec une des ses mèches blondes, plongeant la classe dans un silence poignant. Puis, au bout de quelques minutes, la jeune Préfète enchaîna :

    « Bravo ! C’est tout ce que vous trouvez à dire ? J’pourrais aller me plaindre pour manque de respect envers l’élève. Vous êtes l’adulte, montrez nous l’exemple. On comprend pourquoi certains des élèves de VOTRE maison sont ainsi., elle lança un bref regard à Nyla, Faites ce que vous voulez, honnêtement, j’en ai rien à faire. Et puis, vous pensez vraiment que vos menaces vont m’atteindre ? »

    La jeune femme s’arrêta quelque seconde, posant sa main droite sur son cœur. Sa moue montrait à quel point elle se foutait carrément de sa poire. Elle mima pendant quelques secondes quelqu’un qui pleurait, puis leva violement la tête, plantant ses iris bleus dans ceux du professeur. Olivia resta ainsi durant quelques secondes puis, l’air de rien, elle toussota.

    « Vous vous mettez le doigt dans l’œil, professeur. Alors la prochaine fois que vous me menacez, faites le bien, histoire que j’ai la frousse, pour une fois. »

    Le spectacle s’enchaîna très vite. Le professeur passa à la vitesse supérieure, invitant Dasha à faire un duel avec lui. Bon d’accord, c’était assez contraignant, mais ça fit rire la jeune Serdaigle. Olivia ne se moquait nullement de sa meilleure amie, mais c’était plutôt risible comme situation. Il voulait ridiculiser sa meilleure amie ? Il n’allait pas s’en tirer comme ça. Avant même que la jeune Shields puisse faire quelque chose, elle vit Vanna Syl se lever. Sans réfléchir, elle fit de même, et tout deux se dirigèrent vers l’estrade où était Dasha et le professeur. Un petit sourire s’était de nouveau suspendu à ses lèvres, jusqu’à ce que le jeune Gryffondor prenne la parole. Elle le regardait, plantée là comme un vulgaire poteau. Fallait-il qu’elle y mette son grain de sel ? Ouais, tant qu’à faire. Autant ne pas s’être levée pour rien.

    « Monsieur Almadovar, je comprends tout à fait que vous soyez en colère, mais votre réaction n'est elle pas éxagérer ? Je comprends que vous ayez de la haine après ce qui s'est passer, mais est-ce une bonne chose que de régler vos comptes lors d'un cours ? »
    « Oh mon Dieeeeeeeeu ! J'suis choquée, m'sieur. »

    La jeune fille éclata de rire, on ne savait même pas pourquoi. Elle avait fait semblant d’être accablée par ce geste plus qu’honteux, et s’apprêtait à se rouler par terre mais Vanna Syl recommença de plus belle.

    « Vous savez qu'elle ne pourra pas vous touchez. Vous n'êtes pas un " Héro " pour rien. Si vous vous voulez humilié quelqu'un, vous défoulez, prenez quelqu'un d'autre. Moi par exemple. Mais laissez vos affaires personnelles justement personelles. »
    « Bien sûr, on sait tous que le professeur Almadovar est la réincarnation de SuperMan. C’est vrai, tout le monde le sait. »

    Suspens et Provocation. Un bon mélange digne d’Olivia.


Dernière édition par le Jeu 27 Déc - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arthur G. Spencer
|Préfet| Elève en 7ème Année à Serpentard
  |Préfet| Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Masculin Nombre de messages : 93
Age : 28
Date d'inscription : 19/11/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Un Balai : Eclair de Feu, Un Hibou : Grindel, Un pendentif portant le symbole de Grindelwald avec marqué sa célèbre phrase au dos, Matériel nécessaire pour l'école
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Jeu 27 Déc - 2:16

HJ : Dakota, la rencontre dans la foret interdite se passe après ce cours, ok ?

    Ce n'était surtout pas une façon de bien commencer son année scolaire, être en retard à son premier cours sur les sortilèges, mais surtout au premier cours donné par son directeur de maison ... le professeur Dakota Almadovar, cet homme qu'il n'avait que peu rencontré et dont il ne connaissait absolument rien, mais celui-ci lui avait donné de grandes responsabilités en le nommant préfet de la maison de Serpentard, c'était une preuve de confiance de sa part envers Arthur ... et aujourd'hui en retour il arrive avec un retard énorme à son cours. Il était évident que cela n'était point de sa faute, un duel magique entre quelques élèves de serpentard et de gryffondor avait éclaté dans un couloir ... donc il avait dû donner une leçon à chaque d'entre eux avant de les amener à la directrice, qui en récompense, lui avait donné une autorisation signée par elle-même afin qu'il puisse rentrer en cours sain et sauf. Le jeune sorcier avait hâte d'être à ce cours, ce professeur était si mystérieux, tellement de rumeurs courraient sur son compte et son passé ... certaines disent qu'il avait commi les pire atrocités afin d'arrêter des mangemorts, certaines disent aussi qu'il en aurait éliminés plusieurs de sang-froid alors qu'il pouvait simplement les arrêter ... biensur aucune de ces rumeurs étaient argumentés de preuves solides, donc cela n'était que au rang de simples bruits de couloirs ... mais tout le monde savait bien qu'il devait bien y avoir quelque chose de vrai là-dedans.

    Ce fut donc l'esprit occupé par ces interrogations sur son directeur, que Arthur arriva face à la porte de la classe des sortilèges ... il décida de sortir son autorisation et de la mettre en première ligne afin d'éviter une mauvaise surprise ou une punition venant du professeur qui était assez expéditif d'après les autres serpentards. La main d'Arthur ouvrit finalement la porte après quelques secondes de préparation ... mais elle ne s'ouvrit pas sur la scène à laquelle il s'attendait ... la porte s'était ouverte sur une scène des plus étranges où personne n'avait remarqué son entrée.


    «Vous savez qu'elle ne pourra pas vous touchez. Vous n'êtes pas un " Héro " pour rien. Si vous vous voulez humilié quelqu'un, vous défoulez, prenez quelqu'un d'autre. Moi par exemple. Mais laissez vos affaires personnelles justement personelles.»

    « Bien sûr, on sait tous que le professeur Almadovar est la réincarnation de SuperMan. C’est vrai, tout le monde le sait. »

    Il ne fallut pas plus que ces paroles et quelques secondes de réflection au serpentard pour comprendre la situation qui était plantée juste devant lui ... Le professeur avait l'air de vouloir donner une leçon à une Serdaigle tandis que le Gryffondor essayer de le supplier d'arrêter ou de le prendre à la place de la jeune serdaigle tandis qu'une autre fille de serdaigle continuait à provoquer le professeur ... Cette situation n'avait rien de banâle, et Arthur ne s'attendait en aucun cas à cela en ouvrant cette porte ... la situation avait l'air très tendue et cela commençait à dégénérer du mauvais côté ... donc un débat intérieur prenait place chez Arthur qui se demandait ce qu'il devait faire maintenant ... Quelques secondes plus tard, il ne comprit pas comment ses jambes avaient pu faire cela, mais il se plaça juste entre la baguette du professeur et la préfète de Serdaigle ... Aussitôt il eut pour réflexe de tendre son autorisation vers le professeur.

    - Tenez Monsieur, c'est une autorisation de la directrice pour assister à votre cours ... euh ... je ne sais pas ce qui se passe exactement ici. Mais je pense que vous devriez vous calmer Monsieur ... peu importe ce qu'elle vous a fait, vous n'y gagnerez rien à lui donner une leçon avec votre baguette, cela ne vous attirerez que des ennuis ...

    Le jeune homme se demandait à présent ce qu'il allait devoir faire dans les secondes qui allaient suivre ... malgré la supériorité de son professeur, tout ses sens étaient à présent en alerte, et au moindre mouvement son premier réflexe serait de prendre sa baguette pour essayer de réagir et se défendre contre une quelconque attaque.

    - Personne n'a envie de vous attaquer Monsieur, donc je pense que vous pouvez baissé votre baguette ... car je ne vais pas vous mentir, je me sens un peu menacé par celle-ci ... et cela me met un peu mal à l'aise.

    Un faible sourire apparut sur les lèvres de Arthur attendant simplement une réaction de la part de son professeur.

_________________


~~ Descendant de Gellert Grindelwald ~~
~~ Préfet de Serpentard ~~
~~ Batteur dans l'équipe de quidditch de Serpentard ~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loucas Fowl
|Préfet en Chef| - Elève en 7ème année à Serpentard.
|Préfet en Chef| - Elève en 7ème année à Serpentard.
avatar

Masculin Nombre de messages : 566
Age : 25
CITATION : Qui n'a pas les faiblesses de l'amitié n'en a pas les forces ! Joseph Joubert...
AGE [RP] : 17 ans
Date d'inscription : 21/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Nimbus 2000, Bavboules, jeu d'échecs
Fonction HRP: Administrateur Fofowlique
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Jeu 3 Jan - 20:36


    Loucas en comprenait plus rien. La salle de classe prenait un air de chahut. Tout le monde parlait, personne ne sortait du lot. Les gens entraient, comme-ci ils étaient dans un moulin, ils parlaient s'en lever le doigt... Bref, c'était le bordel. Parmis tout ce bordel ressortait une parole importe :

    - "Bien. On va continuer encore un peu dans les révisions. Almadovar, Fowl, sur le tapis, desuite. En position de duel, desuite. James vous allez m'énoncer le sortilège basique de désarmement. Fowl, celui de défense. Je veux les caractéristiques précis sur ces derniers. Je veux TOUT savoir."

    Sa cousine. Aussi en retard, et puis ce con de Dakota là qui commence à se prend le choux avec les Mustang. Il se prend pour qui ? Il croit qu'il a tué Henrish Mustang aussi non ? Non mais franchement... Les gens de nos jours. Et puis les gros mots venant du prof ça continuait. Celui-ci était t'il au courant que James sortait avec la si douce, si belle, Olivia Shields ? Sûrement pas. Et puis maintenant un signe. Loucas et James reparti s'asseoir à leur place, comme s'il n'était jamais venu devant.

    Et là, choc. S'en était trop. Il fallait lui régler son compte à ce prof ! Il osé défiait un élève ! Dasha Mustang. Sa cousine ! Loucas espérait que sa cousine le finisse une bonne fois pour toute. Quel connard celui là ! Loucas se demandait bien comment James faisait. Lui, qui avait pourtant une mère, si admirable, si magnifique. Ses parents étaient l’opposé. Tous les coups sont permis ! Non mais franchement ! Il croît avoir eu le père, il veut la fille. Il ne veut pas tuer Khâlina aussi ?

    C'était le défilé aujourd'hui. Maintenant, Aaron le gryffondor là. Au début, Loucas pensait qu'il parlait pour une critique constructive. Mais à la prononciation du mot "Héros", s'en était fini. Un con de plus ! Franchement, il a plutot fait la bétise de sa vie en tuant Henrish. Et puis enfin, une bonne parole. Olivia, qui osé défié le professeur avec de l'ironie. Enfin une personne digne d'être dans les rangs des anges de l'apocalypse. Enfin une personne intelligente ! Et on repart sur le bordel avec un nouveau retard. rthur, le nouveau préfet de Serpentard. Un bon gars. Une bonne parole aussi, enfin, juste un peu.

    Le cours devait s'arrêter là, s'en était trop ! Le prof contrôlait plus rien, s'attaquait aux élèves. Niveau sujet du cours plus rien... Il fallait s'arrêter là ! On était pas à Durmstrang. Les cours de duel ça s'enseigne pas à Poudlard ! Loucas allait prendre les choses en main. Il se leva et cria :


    - OH ! On se calme là dedans ! D'abord monsieur, je vous prie de laisser tranquille ma cousine. Vous n'avez pas le droit d'attaquer les élèves ! Ensuite reprenez votre cours ! Jveux bosser moi !

    Oh oui, Loucas voulez travaillé. Afin qu'une fois qu'il est tout appris, il puisse tuer ce connard. Et le faire souffrir, et tout ça avec Dasha. Il se prend pour qui ? En tout cas, le cours allait devenir intéressant !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russel Mustang
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 413
Age : 33
CITATION : Oh...I think I'm in love with an Angel of Death
AGE [RP] : 17 ans
Tendance Magique : Magie noire
Date d'inscription : 21/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Ven 4 Jan - 0:29

Almadovar. Il n'était pas le prof le plus coulant de l'école, encore moins le plus sympathique. Mais il avait sans aucun doute quelque part dans son bureau le trophée du plus acerbe, amer et irrespectueux. Soyons honnêtes, si beaucoup l'admiraient en tant qu'Auror, très peu l'appréciaient pour ses qualités de professeur. Russel ne se plaçait ni dans l'une, ni dans l'autre des catégories. Il s'en foutait éperduement. Son principal objectif était de laisser passer l'heure de cours de sortilège, écoutant d'une oreille les injures du professeur, s'y intéressant par moment, s'en contre fichant par d'autres. Seules l'atteignait les insultes envers sa famille, mais il s'agissait là d'un terme général. Venant de lui ou d'un camarade, Mustang ne faisait plus aucune différence. Ses excès de colère incontrôlables clotûraient la plupart du temps les hostilités. Un renvoi de Poudlard n'était pourtant pas la solution. Pourtant il ne se passait pas un cour sans que Sieur Dakota ne déverse son venin sur une pauvre victime, il s'avérait parfois que l'élève se rebelle, mais il en fallait plus pour qu'Almadovar ne se fasse submerger.

Il était certain qu'Olivia et sa soeur Dasha étaient allées trop loin. Par pour l'aîné Mustang néanmoins. De la considération pour quelqu'un d'autre que pour lui même ou sa famille ? Certainement pas. Russel observait la scène d'un souire narquois, sa jolie soeur se débrouillait parfaitement bien, il fallait bien que jeunesse se passe, pourquoi s'acharner sur des élèves. L'anarchie régnait dans la classe, répliques cinglantes et injures fusaient en tous sens, des murmures de plus en plus prononcés s'élevaient un peu partout. Vite, trop vite, ce furent des insultes envers sa famille qui sortirent des lèvres du professeur. Le coeur de Russel ne fit qu'un bond, il serra fortement les poings, lançant un regard des plus noirs envers Dakota. Pas pour l'intimider, était-ce suffisant d'ailleurs ? La colère avait pris possession de lui, le Serpentard ne répondait plus de ses actes, mais il se contenta de serrer les dents. Attaquer un professeur faisait un peu tâche sur un parcours scolaire.


R.~ L'injure publique est passable d'une mise à l'épreuve. Remarquez votre renvoi de l'école ferait plaisir à beaucoup de monde, ici. Je vous promets d'organiser une petite fête de départ.

Bien sûr qu'il aurait pu se trouver bien plus menaçant et injurieux, mais perdre le contrôle de la situation lui en couterait le revers. C'était à Almadovar de payer, pas à eux. Mais lorsque le nom de sa mère vint sur le tapis, on put entendre un bruit sonore et lourd s'abattre sur une table. On disait que le silence était parfois salutaire, mais il paierait, un jour ou l'autre, son injure. Tentant d'exorciser sa colère, Russel avait tapé si fortement son poing contre la table que le vieux bois s'était légèrement fissuré. Le professeur de sortilège pointa alors sa baguette sur Dasha, lui lançant un mobilicorpus. Son sang ne fit qu'un tour, son coeur s'accéléra. Arthur, un camarade de septième année vint se placer entre eux, d'autres prirent la défense de la Serdaigle mais Russel ne les entendait plus. Il s'était déjà levé, ne contrôlant plus ses gestes. Sa baguette pointée sur le professeur. Tous les coups sont permis donc ?

Endoloris. Endoloris. Endoloris...


R. ~ Sectusempra !

Plus aucun contrôle, juste une colère aveugle. Avait-il vraiment voulu lancer CE sort contre SON professeur ? Peu importait, en face de lui, Dasha immobilisée, et ces insultes envers ses parents.... Puis cette transe dans laquelle il était entré. Russel, dix-sept ans, une chance contre le célèbre Almadovar ? Peut-être pas. Sans doute pas. Mais sa colère faisait le reste. Et qui sait, le Serpentard ne serait peut-être pas le seul à vouloir s'en prendre à Dakota...



HJ : J'espère que c'est pas trop exagéré, j'ai tout de même modéré le comportement du personnage parce qu'à l'origine il est incontrôlable lorsque sa colère monte. Au pire j'édite =)

Edit Guillaume : Si le prof réplique, Loucas ira l'aider. Après à voir si les anges suivront ^^

Edit Khal : Daki, Daki.... Je vais te faire payer ce que tu as dit sur moi et ma famille

Edit mwa : ah ben j'aurai pu y aller plus fort alors XD


Dernière édition par le Lun 7 Jan - 20:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dasha Mustang
Elève de 6ème Année à Serdaigle
Elève de 6ème Année à Serdaigle
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 26
CITATION : NOBODY'S HOME
AGE [RP] : 16 ANS
Tendance Magique : Magie Noire.
Date d'inscription : 22/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Ven 4 Jan - 19:46

HRP - T'inquiètes pas petite maman, Russel &&. Dasha sont la pour prendre la relève.



    « Oh, je vois ! Madame Mustang préfère s'abrutir le cerveau beaucoup plus qu'il ne l'est déjà en lisant des conneries de la sorte qui vous ressortes les choses hors contextes... Ce que je fais avec Slayers ne regarde que lui et moi. Maintenant, je peux vous donner également les noms des bars à putes que fréquentent ta mère pour gagner du temps, non ? Moi, je me la joue gay et junkie ce qui est absolument faux, et toi, tu te feras tirer par tout le monde tant et si bien qu'il ne restera plus que le train qui ne te sera pas passer dessus... Oui, un peu comme ta mère... C'est fou l'avenir que tu peux avoir... Maintenant... »

    Dasha explosa littéralement de rire, encore une fois. Un rire glacial, aussi froid que pouvait l'être son regard. Franchement, partir dans ce sujet délicat que les relations intimes n'était peut être pas la plus brillante des idées de Dakota. Silence. Dasha était sortit avec pas mal de monde c'est vrai, et son premier flirt avait été avec le fils du professeur justement. D'ailleurs celui ci venait de partir en claquant la porte derrière lui. Elle pouvait donc se lâcher sans avoir peur de vexer quiconque. Silence. Ses yeux fixant Dakota, avec toujours cette marque d'arrogance. Elle soupira un instant, avant de se passer une main dans ses cheveux, puis elle reprit la parole.

    « Oh oui le train. J'en rêve. Enfin, en même temps c'est quoi le mieux, sauter le train, ou la très chère Key de sa Yuki ? Et oui Dakky, j'était là durant tout ce temps, dans la salle commune ou j'entendais tout. C'est fou comme on peut me sous estimer. Comment vous dire ? Ne parlez plus jamais de ma famille où bien je me verrais dans l'obligation de dévoiler certaines choses sur la vôtre, qui pour tout le monde mérite de restées secrètes. On se comprend ? Parfait. »

    Puis affichant un léger sourire sur ses lèvres, elle tourna discrètement son regard vers Russel, son grand frère, toujours silencieux, du moins il était redevenu silencieux. En effet, lorsque le nom de Khâlina avait été évoquée, la jolie blonde avait pu entendre un bruit sourd derrière, qui ne pouvait provenir que de son frère. Lui lançant un regard que seul lui pouvait comprendre, car il était le seul qui comprenait et connaissait réellement bien la jeune bleue et argent, elle lui demandait alors de ne pas s'emmêler. Elle allait déjà avoir des problèmes, cela était sur, mais elle ne souhaitait pas que son frère en ait, parce qu'il avait voulu prendre sa défense. Surtout qu'à Poudlard, personne n'ignore comment la colère de Russel peut être violente. Un peu similaire a celle de Yuki Harada, a l'époque d'Almadovar. Une colère, qui pour le bien de la personne, il vaut mieux éviter de provoquer. Puis, alors qu'elle s'apprêtait a rejoindre son frère, et à s'assoir a côté de lui, elle l'entendit parler, pour la première fois depuis le début du cours.

    « L'injure publique est passable d'une mise à l'épreuve. Remarquez votre renvoi de l'école ferait plaisir à beaucoup de monde, ici. Je vous promets d'organiser une petite fête de départ. »
    « Moi ça me ferai très... AAAAAH ! »

    Alors que la jeune femme en rajoutait une couche dans le domaine de l'insolence, elle n'eu pas la possibilité de continuer sa phrase en toute tranquilité, qu'elle sentait son corps fébrile s'élevée dans les airs, pour de nouveau revenir sur les l'estrade, ou il n'y avait plus qu'elle faisant face a l'hispannique. Silence. Il se prenait pour qui ? Dasha était bien curieuse de le savoir. Un regard noir, puis alors qu'elle essaye de redescendre a même le sol, ce fut en vain. N'arrivant pas à atteindre sa baguette, elle était coincée, et en beauté. Silence. Croisant les bras, elle fixa le professeur jusqu'a ce que celui ci reprenne la parole. Ah il se sentait fier hein ? Forcément il y a de quoi, c'est lui l'élève de seize ans, qui affronte un terrible Auror sans la possibilité d'atteindre sa baguette. C'est vrai, il y a vraiment de quoi être fier.

    « Voilà ! Nous allons donc voir ce que vaut une Mustang à la langue bien pendue. En garde ! Et montrez moi ce que vous savez faire. »

    Bon. Il allait finir par la délivrée de son stupide sortilège, ou il avait dans l'optique que la bleue et argent passe sa nuit ici ? Non, mais parce qu'il faut le dire. Et dans ce cas, elle demandera à Olivia de lui rapportée un oreiller, un couette de la bouffe tant qu'a faire. Toute fois, la jeune femme sentait que lorsqu'elle pouvait évoquer le sujet d'Harada, c'était comme une épine. D'un coeur brisé, ou d'une haine incontrôlable, elle s'en fichait de ce qui se passait dans ce couple, tout ce qu'elle voyait c'est que cela le touchait, et elle n'était donc pas prête d'abandonner de si tôt. Alors qu'elle s'apprêtait a en rajoutée une couche, elle vit quelqu'un se placée entre elle et le professeur. Qui pouvait bien faire cela. Regardant vaguement, elle reconnue alors Aaron. Et oui les Vanna Syl protège les Mustang, le petit Dakky ne l'avait pas vu venir, c'était dommage. Alors qu'elle était toujours bloquée, Dasha entendue un rire vague qui provenait de la gorge de sa meilleure amie. Ca la faisait rire de voir Dasha dans cette position, et cela arracha également un sourire a la jeune Mustang.

    « Monsieur Almadovar, je comprends tout à fait que vous soyez en colère, mais votre réaction n'est elle pas éxagérer ? Je comprends que vous ayez de la haine après ce qui s'est passer, mais est-ce une bonne chose que de régler vos comptes lors d'un cours ? »
    « Oh mon Dieeeeeeeeu ! J'suis choquée, m'sieur. »
    « Hii Vanna Syl, comment tu vas aujourd'hui ? Moi, oh pas trop mal, heureusement que j'ai pas le vertige dirons nous... Shields, c'est pas trop tôt. »

    Enfin. Enfin la dite meilleure amie de Dasha avait daignée se bouger le cul pour défendre sa pauvre innocente meilleure amie, victime d'un méchant professeur. Non, mais je rêve. Un nouveau sourire provocateur parcourue doucement les lèvres de la jeune Mustang, puis alors qu'elle s'attendait à ce que quelqu'un eu la bonté d'esprit de la détache,r tu parle, et mon cul c'est du poulet ? Non. Non. Ils la défendaient, mais qu'elle soit en hauteur ne les gênaient pas le moins du monde. Amis indigne. A ce moment Dasha aurait tout donné, pour avoir un seau d'eau a déverser sur Shields, et Vanna Syl.

    « Vous savez qu'elle ne pourra pas vous touchez. Vous n'êtes pas un " Héro " pour rien. Si vous vous voulez humilié quelqu'un, vous défoulez, prenez quelqu'un d'autre. Moi par exemple. Mais laissez vos affaires personnelles justement personelles. »
    « Bien sûr, on sait tous que le professeur Almadovar est la réincarnation de SuperMan. C’est vrai, tout le monde le sait. »
    « SuperMan ? Chacun son avis hein ? Franchement, je vous aime beaucoup les friends, mais ça vous dirait pas de me décrochée ? Enfin c'est qu'une suggestion hein. »

    L'ironie. Il faut bien cela, pour minimiser la situation chaotique que venait de prendre le cours de sortilèges, en partit par les bons soins de la jeune Mustang. Elle avait de quoi être fière d'elle, et avec un peu de chance, elle pousserait Almadovar au bout, jusqu'a ce qu'il demissione. Comme Harada avec Fowl. Un point commun entre les deux jeunes femmes. Silence. Un léger sourire aux lèvres. Elle vit alors un nouveau entrer.

    « Vas y Spencer, fait comme chez toi, surtout, ne me détache pas, c'est pas grave, j'aime flottée dans le vide. »

    Lui aussi se posa entre le professeur et elle. Bon. D'accord c'est très chevaleresque tout ça, mais avant d'affrontée la méchante sorcière, ou le méchant sorcier, on est censée délivrée la belle princesse. Ouais pas foutaises. En fait dans les contes, les Princesses quedal. Elles attendents, comme toi au self de ton bahut. Non, mais je rêve. Levant les yeux au ciel, ou plutôt au plafond, et oui on fait avec les moyens du bord, elle entendit le préfet de Serpentard reprendre la parole.

    « Tenez Monsieur, c'est une autorisation de la directrice pour assister à votre cours ... euh ... je ne sais pas ce qui se passe exactement ici. Mais je pense que vous devriez vous calmer Monsieur ... peu importe ce qu'elle vous a fait, vous n'y gagnerez rien à lui donner une leçon avec votre baguette, cela ne vous attirerez que des ennuis ... »
    « Il est plus à ça près... Il paraît que son meilleur ami, traque sa petite princesse. Je serais Yuki, que je t'aurais botté le cul Darling. »
    « Personne n'a envie de vous attaquer Monsieur, donc je pense que vous pouvez baissé votre baguette ... car je ne vais pas vous mentir, je me sens un peu menacé par celle-ci ... et cela me met un peu mal à l'aise. »
    « Bouaah. Je sais pas, on va dire que non, Darling de mon coeur je ne veux pas t'attaquer. Et au fait... Tu penses que tu pourras me sauter avant que le train ne passe ? »

    Je pense qu'a ce niveau là, on peut dire que Dasha avait dépassée toutes les limites qui peuvent existées sur Terre. Un fin sourire sur ses lèvres, elle vit alors encore une nouvelle personne s'approchée de l'estrade. Loucas. Son cousin. Est ce qu'il allait avoir la bonté d'esprit de la détacher, lui, par rapport aux autres ? Bah non penses tu ? Oh Dasha c'est pas tous les jours Noël ! Contemplant toujours la scène de haut, elle entendit son cousin prendre a son tour la parole.

    « OH ! On se calme là dedans ! D'abord monsieur, je vous prie de laisser tranquille ma cousine. Vous n'avez pas le droit d'attaquer les élèves ! Ensuite reprenez votre cours ! Jveux bosser moi ! »
    « Ca vous dirais pas de me déta... »
    « SECTUSEMPRA ! »
    « Heyy c'est pas la spécialité de la merveilleuse Yuki Harada ? »

    Dasha et l'ironie, une grande histoire d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota T. Almadovar
Dir. de Serpentard
Prof. de Sortilèges & Langues de Plomb

Dir. de SerpentardProf. de Sortilèges & Langues de Plomb
avatar

Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 28
Tendance Magique : C'est assez flou.
Date d'inscription : 13/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Pensine - Miroir à Double Sens
Fonction HRP: Fondateur Paresseux -
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Mar 15 Jan - 21:13

    HRP - Désolé, les gens si je zapp des passages de vos RPs. Je trouve juste qu'il est anormal que des élèves se dressent comme cela devant un professeur car dans la réalité, même si ça commence à se voir car certains gamins n'ont pas pris assez de pieds au cul, il est inadmissible de voir les choses se passaient ainsi. En l'occurence, je vais juste faire preuve d'imagination et m'adapter à la situation présente. Pour Russel, tu avais mon autorisation, ça suivait ton BG, donc... Néanmoins, Dakota n'aura aucune pitié.


    Le regard de Dakota s'était durci à tel point qu'on avait l'impression d'y trouver de la roche en son orbite. Sa colère semblait le prendre avec une puissance phénoménale. D'où dans un cours, c'était les élèves qui faisaient la loi, hein ? Dakota n'avait jamais vu ça. Même durant sa scolarité, ils étaient beaucoup plus enclin à suivre l'autorité d'un professeur. Là, ça dépassait carrément les bornes. Dakota pensait avoir tout vu durant sa maigre expérience dans l'enseignement scolaire, mais là... Le fils de Miguel semblait aussi noir que la mort elle même. Son regard... Inexpressif... Si... Peut être haineux... Son aura magique commençait à apparaître, à devenir visible autours de lui. Si il fallait qu'il leur montre qui était le chef, il le ferait sans aucune hésitation. Ces petits merdeux... On leur appuyait dessus y avait encore le lait qui sortait, et ils osaient se la jouer sorcier ? Dakota leva sa main, faisant valser Aaron contre une chaise de bureau où il se retrouva assi sans pour avoir la moindre chance de bouger.

    -
    Fowl, quand je vous aurais sonné, je vous appelerez. Maitenant, ouvrez vos oreilles et amenez Shields directement voir sa directrice de maison. Vous lui donnerez ce mot de ma part.

    Alors qu'il parlait, la plume s'était mise à écrite rapidement sur un bout de parchemin qui s'envola du bureau une fois la plume posée sur la table, et la lettre atterit au creux de sa main gauche. Il plia le parchemin, passant son index droit sur ce dernier, le cachetant. Il le donna à Fowl, et d'un mouvement de la main, il les expédia de la pièce qui faillit se refermer sur la venue de son préfet de Serpentard. Ce dernier lui donna le mot qu'il prit du bout des doigts pour le tapoter de sa baguette le faisant ainsi brûler. Il lui montra une place sans pour autant prêter attention à sa première phrase. Ce n'est que lorsqu’il l’entendit parler une seconde fois qu’il tourna son regard vers ce dernier.

    -
    Personne n'a envie de vous attaquer Monsieur, donc je pense que vous pouvez baissé votre baguette ... car je ne vais pas vous mentir, je me sens un peu menacé par celle-ci ... et cela me met un peu mal à l'aise.

    Dakota baissa légèrement sa baguette. Faisant un signe de la tête, lui faisant clairement comprendre qu’il n’avait rien à craindre. Quiconque aurait connu Miguel, son père, actuel Ministre Mexicain, aurait pu s’apercevoir de cette ressemblance flagrante dans le regard de ce dernier. Ils dégageaient tout deux ce même aura noir, limite machiavélique… Beaucoup de gens associaient les Almadovar aux Mangemorts… C’était juste… Mal les connaître. Quiconque lui parlait de mangemort était directement foudroyé du regard. Oui, il lui arrivait de rabaisser plus bas que terre les sangs autre que pur… Oui, il usait de la magie noire aussi bien qu’un mangemort. Dakota avait cette élégance ténébreuse qui pouvait en effrayer certains. Surtout lorsqu’il était énervé. Car ce n’était vraiment pas son genre de s’en prendre aux gens sans une bonne raison.

    -
    L'injure publique est passable d'une mise à l'épreuve. Remarquez votre renvoi de l'école ferait plaisir à beaucoup de monde, ici. Je vous promets d'organiser une petite fête de départ.
    - Lorsqu’on aura besoin d’un fils à Papa, on te sonnera Mustang. Ce que j’encours ne vaut rien par rapport à la connerie que Sayuri fait en vous laissant l’accès à cette école dont vous souillez chaque pierre comme si le mal en personne s’était pointé sur les lieux… Non, je ne parle pas de votre père, Dasha… A côté de Grindelwald, par exemple, Mustang n’est qu’une fourmi que l’on écrase sous le talon… CA, c’est un sorcier… Mustang avait encore beaucoup à apprendre… Se faire tuer par un sorcier de 24 ans… Si ça, c’est avoir la classe…

    Il immobilisa Dasha pour la foutre sur l’estrade de duel. C'est à ce moment là qu'il ressentit cet aura, ce charismatique sortilège... Maléfice devrais je dire... La marque de Yuki... Dakota propulsa d'un mouvement du poignet Dasha contre l'armoire au fond de la salle, alors qu'il esquissa un rapide pas vers l'arrière, reculant légèrement la tête. Le sort l'effleura à peine sous l'oeil, laissant glisser une goutte de sang. Ses yeux se fermèrent doucement. Là, ça n'allait trop loin, et sa soeur ne cessait de lui casser promptement les couilles à parler pour ne rien dire... Il les réouvrit, lançant un silencio sur cette dernière pour qu'elle ferme sa grande gueule, tandis qu'il s'approchait, avec une grâce machiavélique, démoniaque... A quelques centimètres près, on aurait pu voir Heinrish marchait... Oui, étrange phénomène... Néanmoins, son côté Almadovar, cette fierté mexicaine, et cette honneur de descendre du grand Miguel Almadovar, se voyait dans sa façon de se tenir, dans sa façon d'imposer ce froid dans la pièce, rendant cette dernière glacée, l'air immobile, attendant une réaction de Dakota.

    Il posa son regard sur son fils, lui faisant signe de rester calme, puis, il leva le bras attrapant Russel par le cou. Dakota ne sentait plus sa force, il ne sentait plus rien pour ainsi dire. Il était tellement énervé... Comment une bande de minable pourrait lui manquait autant de respect... Surtout les Mustang... Cette haine qu'il avait envers leur père... Dakota serra son index et son pouce autours du cou de Russel, le soulevant jusqu'à ce qu'il est les pieds qui ne touchent plus le sol. Et d'un coup, il l'envoya contre le mur, propulsant en même temps un champs brumeux noir de magie (genre dans les 4 Fantastiques, la soeur de Johnny, là. Bah, c'est la même chose sauf que contrairement à elle, elle n'a pas d'effets sur les humains), et lorsqu'il s'approcha de Russel, et qu'il ouvrit ses lèvres, les vitres explosèrent tout bonnement. C'était comme si l'aura qu'il avait dégagé, venait d'échapper à toute pression, explosant littéralement les vitres pour sortir de la pièce.

    -
    Russel Mustang... Venez avec moi. On va dans le bureau de la directrice, maintenant. Ce soir, vous pourrez préparer vos bagages pour retourner chez vous. Quoiqu'il en soit, vous déshonorez la maison de Salazar, les choses ne vont pas se passer ainsi.

    Il faisait un effort titanesque pour ne pas lui exploser la tête. Son regard aurait pu lui envoyer une floppée d'éclaire noire, celaa ferait le même effet. Dakota se retourna vers Spencer et il lui demanda :

    -
    Spencer... Veuillez sur la classe. Faites leur révisé n'importe quel sort, j'm'en bas la rate. Là, j'dois m'expliquer avec ce petit con et la directrice.

    Il saisit Russel par les cheveux, le forçant à se lever sans pour autant le lâcher. Dakota allait le traîner sans autre forme de procès. Il lui retira sa baguette qu'il mit dans sa poche, puis, le professeur de Sortilège prit la direction de la sortie, traînant Russel. Il s'arrêta et il pointa à nouveau sa baguette sur Dasha qui se vit les poings et pieds liés.

    -
    Qu'une personne essaye de lui retirer ses liens, son mutisme ou quoique ce soit d'autres, et je retire à sa maison 100 points tout en lui foutant un bon mois de retenue histoire de montrer qui est le chef et à qui vous devez le respect. Si vous voulez qu'on se la joue comme chez les Auror, on va la jouer comme tel. Vous la fermez, et vous éxécuterez. Sur ce, Spencer, Leafgreen, Yeats, vous serez les surveillants de ce cours. La missive constituera à tenter de leur faire apprendre le respect. Peu importe la façon, j'm'en balance.

    Tirant Russel par les cheveux, il sortit de la pièce tandis que la chaleur semblait y revenir étrangement.

    HRP : Désolé, ca fera peut être grosbill mais il fallait montrer que le chef dans une salle de classe, c'est le prof pas les élèves. Elo, je fais le RP chez le bureau de la directrice. Pour le cours, il continue sous l'autorité de Spencer aidé par Leafgreen et Yeats. Je posterais pour vous dire quand il sera clos.

_________________
    **
    DAKOTA - ________ DANTE - __________MELANCA -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Vanna Syl
|Préfet| Elève en 7ème
 |Préfet| Elève en 7ème
avatar

Féminin Nombre de messages : 199
Age : 26
CITATION : S'améliorer soit même, c'est de la masturbation. [ autant laisser faire les autres ]
AGE [RP] : 17 ans.
Date d'inscription : 02/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   Mar 15 Jan - 22:21

HRP - Keumment t'es vilain XD


    Aaron ne comprit pas tellement se qui se passa. Il s'était levé, il était allé essayer de calmer l'ambiance, et là, des élèves étaient venus titiller le professeur. Il n'était plus sur terre, son esprit se balada ailleurs. Il rêvait ? Non, il cauchemardait. Il venait de réaliser peu à peu ce qu'il avait fait : il s'était dressé face à Dakota Almadovar. Ca n'était pas l'homme qui lui faisait peur, mais la seule idée que sa mère l'aprenne... Bon dieu, qu'il était con. Il aurait du y réfléchir avant. Il revint sur terre, par on ne sait quelle grâce. Dieu l'avait expulsé des cieux. Que ça faisait mal. D'où provenait la douleur ? De la chute. La chaise tout du moins. Il ne sentait plus rien, sa peau n'était pas rouge mais il la sentait chauffait. Il venait de prendre un coup ? Un cri s'éleva à ce même moment, un cri féminin. Il connaissait ce cri. Il ne prit pas la peine de tourner la tête pour savoir qui avait crier : Rose Strawberry. Pauvre poufsouffle. Si Aaron avait su...

    - Spencer... Veuillez sur la classe. Faites leur révisé n'importe quel sort, j'm'en bas la rate. Là, j'dois m'expliquer avec ce petit con et la directrice.

    Speeeencer.. Qui était Spencer ? Aaron se tût et regarda la scène défilait sous ces yeux. Il imaginait déjà la colère dans laquelle il mettrait Misha. Bon Dieu qu'il s'en voulait. Elle le tuerait à coup sûr... Tu es le déshonneur de la famille, t'es qu'un petit con Aaron, un branleur... Tu veux finir comme ton père, c'est ça ? Ou comme ton oncle ? T'es juste bon à t'faire sauter ! Blabla. Il tourna la tête au passage de Dakota. Il n'avait pas envie de croiser son regard. Ca marquerait à coup sûr un peu plus la douleur, tordant le couteau dans la plaie. Mais quel con. S'il avait su, il ne serait pas venu au cours et serait resté avec Celio, Luz et Arrogance au Pré au Lard. Putain...

    - Qu'une personne essaye de lui retirer ses liens, son mutisme ou quoique ce soit d'autres, et je retire à sa maison 100 points tout en lui foutant un bon mois de retenue histoire de montrer qui est le chef et à qui vous devez le respect. Si vous voulez qu'on se la joue comme chez les Auror, on va la jouer comme tel. Vous la fermez, et vous éxécuterez. Sur ce, Spencer, Leafgreen, Yeats, vous serez les surveillants de ce cours. La missive constituera à tenter de leur faire apprendre le respect. Peu importe la façon, j'm'en balance.

    Leafgreen Nyla. Il pencha la tête, regardant furtivement de ses iris orages le Almadovar partir. Bon. La chaise, c'était bien, mais sa place était mieux tout de même. Le professeur sortit, le Vanna Syl se leva d'une façon totalement molle. Russel allait en prendre pour son grade. Le Gryffondor croisa le regard de sa maison. Il était Prêfet, et c'est lui qui faisait le plus de connerie. Il croisa le regard de Dasha, se sentant tout d'un coup faible. 100 points, un mois de retenu. Celio et Luz auraient ris. Il soupira, se traînant lamentablement, et esquisant un regard désolé, il alla finalement à sa place. De toute façon, on ne se lève pas face à un Almadovar.

    Que Misha ait pitié d'Aaron.

_________________

    « Si l'amour vous couronne, Il vous crucifie aussi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[6ème et 7ème] Aguamenti - Ca mouille !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ¤ Cours #1 [6ème & 7ème année] - L'Asphodèle ¤
» [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année
» PERMIS DE TRANSPLANAGE - 6ème et 7ème Années
» Créatures dangereuses, vous en vouliez, en voilà une. [Cours × Ouvert aux 5ème, 6ème et 7ème années]
» [Cours Théorique n°2] La Tentacula Vénéneuse 6ème et 7ème année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>CORBEILLE [RP]</font> :: Poudre de Cheminette :: Ancien Examens et Cours-
Sauter vers: