AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Self Destruction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rose Mandrake-McIllian
Elève en 7ème Année à Gryffondor
Elève en 7ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 271
Age : 32
CITATION : It's the wrong kind of place, to be thinking of you
AGE [RP] : 17 ans
Date d'inscription : 28/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Self Destruction   Mer 16 Avr - 18:09

- Premier post Asmodeus-

I HURT MYSELF TODAY
TO SEE IF I STILL FEEL
I FOCUS ON THE PAIN
THE ONLY THING THAT'S REAL


free music


    La musique forte, les danses lascives, la fumée grise prenant aux poumons et envahissant les lieux. Une atmosphère lourde de respirations saccadées, de rires et de flirts d'un soir, sentant l'alcool et la cigarette. Les serveuses allaient et venaient portant dans leurs mains des plateaux pleins de cadavres de bière et de verres vides. Ce n'était pas à proprement parler un lieu qu'elle cotôyait régulièrement, bien au contraire. Mais ces derniers temps, l'on percevait un changement équivoque dans l'attitude de la jeune blonde accoudée au bar. Ses yeux bleus éteints baissés au comptoir, elle attendait sa commande, prête à oublier, comme beaucoup d'autres nuits. La perte d'un amour, la perte d'une vie toute entière, la perte d'une âme et de la moitié d'un tout. La perte de son propre frère, qui lui avait dit un jour qu'il ne l'aimait pas. Que leur relation n'était pas celle qu'il croyait, que c'était seulement... seulement... une affection très forte. Son jumeau l'avait blessée pour qu'elle parte, pour que Rose n'ait pas à subir ce néant dans lequel ils sombraient tous les deux. Mais le coeur de la Gryffondor s'était brisé sous ces mots, elle l'avait cru, et Rose Mandrake n'était plus. La jeune fille sombrait d'avantage chaque jour dans les affres de l'auto-destruction, perdant ses croyances et ses repères, elle n'avait plus rien ni personne à qui s'accrocher. L'on ne voyait que trop la jeune fille se renfermer sur elle même, n'adressant plus la parole à aucun de ses camarades, ses répliques plus acerbes que jamais faisaient comprendre qu'elle n'avait besoin de personne. Ainsi, lorsqu'elle en avait l'occasion, Rose s'abandonnait à l'alcool et aux bras d'inconnus. Son corps ne lui appartenait plus, son esprit lui, endormi par la peine et suffoqué par la souffrance, ne lui demandait plus rien en retour. Plus de conscience, plus de remords, une simple coquille vide au regard éteint.

    La jeune fille se mit à tousser légèrement, la santé n'était plus, quelle importance. Sur cette pensée, un léger sourire ironique s'esquissa sur son visage pâle avant qu'elle ne porte son verre à ses lèvres. Cette musique, si ennivrante lui permettait de vivre ailleurs. Qu'on vienne lui faire du mal, l'enfoncer un peu plus dans les méandres de la cruauté de la vie, qu'on vienne l'écorcher ou la taillader, à quoi bon. Rose se leva, une main qu'elle ne connaissait pas vint se poser sur sa hanche. Un sourire de nouveau, plus joueur et plus provoquant, une moue qu'elle ne se connaissait pas. L'alcool faisait déjà effet. Ses yeux bleus vinrent plonger en profondeur dans le regard de l'inconnu, et dans ces étoiles éteintes se lisaient déjà un refus de la part de la jeune fille "Non, pas toi". Pas assez tortionnaire... La Gryffondor se tourna vers la piste de danse, le regard emprunt d'une tristesse voilée et plein de haine pour sa propre déchéance. Le petite ange blond tombait, tombait, tombait... Pas assez de cran pour mettre un terme à cette souffrance, elle avait besoin de se taillader l'âme et de la saigner jusqu'à la mort. Son esprit s'échauffait, l'alcool s'imisçant dans ses veines ennivrait ses sens. Rose était dans sa bulle, très loin de son petit monde habituel. Là, elle n'était plus. Là, elle était si bien. La jeune fille sentit des mains et des voix l'interpeller de surnoms tous plus flatteurs les uns que les autres. Elle jouait de ses regards, souriait et se pinçait les lèvres d'un amusement teinté d'une tristesse indiscernable. De nouveau, une gorgée d'alcool pour se voiler la face, car le masque qu'elle portait n'était pas elle. Une façon comme une autre d'oublier cette souffrance et d'y survivre. Une piètre fin pour une si jolie histoire d'amour. Rose s'efforça de ne plus y penser, le regard vague elle s'avança vers la piste de danse, lorsqu'une voix familière l'interpella.


    Dean - Rose ? Rose qu'est-ce que tu fais là ?
    Rose - Quoi, j'ai pas le droit d'être ici ?

    L'un de ses plus proches amis s'était approché de la jeune blonde, le regard inquiet et la voix angoissée. Ces derniers temps, le comportement de Rose était plus qu'intrigant. La Gryffondor lui sourit avant de porter son verre aux lèvres. Son regard mutin et son air plus que détaché ne présageait rien de bon. Le regard de Dean se posa derrière son amie, un jeune homme à la carrure imposante s'était posté auprès de Rose, lui soufflant quelque chose dans la nuque d'une façon sensuelle qu'il ne put entendre.

    Alexander - Rose... tu viens ?
    Rose - Plus tard...

    Le regard vague posé à terre, elle avait répondu d'une voix inexpressive. Elle ne se sentait plus elle même, comme possédée d'un vide chaotique. Néanmoins, malgré ces tentatives de tout oublier, la jeune fille n'était pas encore tombée dans le vice des jeux de drague trop poussés qui finissaient dans le lit d'un inconnu. Alcool et flirt, comme sous l'effet d'une drogue Rose ne répondait plus de ses actes, à quoi bon. Alexander sourit avant de tourner les talons sous le regard offusqué de Dean. Les yeux bleus de la jeune fille se posèrent alors sur ce dernier. Sans opprobre ni honte, sans même une once d'expression ou de sentiments, elle attendait.

    Dean - Bordel à quoi tu joues ? On rentre Rose... Hé ! Fais gaffe toi !

    Un jeune homme bouscula Dean par inadvertance, déjà énervé de l'étrange comportement de la jolie blonde. Elle prit une pose détendue, souriant au Serpentard qui avait coupé court à leur conversation sans le vouloir, et ignorant complètement son camarade. Rose n'était plus, elle voulait disparaitre, n'avait-il pas compris ?

    Rose - C'est toi, l'américain de Poudlard ? demanda-t-elle dans un sourire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodeus B. Way
Elève en 6ème Année à Serpentard
Elève en 6ème Année à Serpentard
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 32
CITATION : Disenchanted Boy
AGE [RP] : 16 ans
Date d'inscription : 11/03/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Self Destruction   Jeu 17 Avr - 2:39

Les vacances étaient un véritable défis pour Asmodeus…Bien sure il avait l’immense plaisir de pouvoir passer du temps avec sa mère et ce n’était pas a négliger puisqu’elle représentait a peu près tout pour lui…Cependant c’était aussi un combat très difficile pour gérer au mieux sa maladie…Sa mère souffrais de la même chose que lui et elle en analysait les moindres symptômes…Epiant les faits et gestes de son fils pour l’aider a se corriger…C’était insoutenable car il était déjà sans cesse épier par les voix qui habitaient dans sa tête…

Ce soir la, Asmodeus était affalé dans canapé du salon de chez sa mère…L’air distrait il l’écoutait vaguement alors qu’elle lui donnait divers conseils tout en répétant inlassablement certaines choses qu’il avaient entendues un nombre incalculable de fois…Il posa les yeux sur l’horloge qui affichait déjà 23 heures…Un bref soupire s’échappa de ses lèvres -Faut qu’on bouge…Fais nous sortir de la ou on va péter un câble – Autant pour lui que pour sa mère il valait mieux qu’il parte…Il se leva et saisi son blouson qui traînait par terre…


Je vais sortir…Je connais toujours pas grand monde depuis qu’on est arrivé ici…Il est temps que je me fasse des amis…

Il sourit en haussant les épaules…Asmodeus ne voulait surtout pas froissé sa mère…Il s’approcha et posa un baiser sur sa joue avant de prendre la direction de la sortie…

Fais attention a toi et ne rentre pas trop tard…

Tout ce qu’une bonne mère est obligée de dire mais ce a quoi beaucoup d’enfant ne prête pas l’attention qu’il faudrait…C’était presque une spécialité pour lui.

Ouais, ouais...t’inquiète pas…

Et il claqua la porte…-Enfin libre…Trouve nous un truc sympa a faire pour nous défoulé- Asmodeus descendis les escalier et s’élança dans la rue tout en aspirant une large bouffée d’air frais…Quelques soirs au paravent il avait repéré un bar pour sorcier…C’était l’occasion de tenter…Il arriva au bout d’une dizaine de minutes, sa mère avait trouvé un logement dans le quartier sorcier et non loin de Sainte Mangouste pour les soins dont elle avait besoin. Il passa la porte et aussitôt la musique gagna ses oreilles…Ce rythme lui plaisait…Il plissa les yeux pour distinguer un peu mieux le fouillis de corps dansant ou accoudé au bar…-T’a bien chois y a de beau spécimen ici- Asmodeus s’approcha du bar et commanda une bière tout en continuant de scruter la foule…Certains garçon et certaines filles avaient tout pour lui plaire…Voila l’intérêt principal de chasser sur tout les terrains…

Sa bière fut servie et il en bu une large gorgée avant de sortir une cigarette de sa poche…-Si tu fais ça c’est nous aussi que tu pourris- Tant mieux....Et il mena la cigarette a ses lèvres pour l’allumer…Une bouffée et le calme revint doucement en lui...En dehors du chahut habituel bien sure…Asmodeus n’avait pas l’intention de rester seule dans son coin et il remarqua un beau jeune homme au fond de la salle…Il haussa les épaules et prit sa direction…Fixé sur son but il bouscula un autre jeune homme….


Rose - C'est toi, l'américain de Poudlard ?

Il retint sa bière pour ne pas la renversée et leva les yeux vers la voix qui venait de s’adresser a lui…-Waouw-…Waouw...Pour une fois il se devait d’être d’accord…Comment n’avait il pas pu la remarquer dès qu’il était entré….Il se gratta la nuque en souriant….

Euh oui c’est moi…Enfin je dois pas un être le seul…

-Tu pourrais faire mieux que ça- Effectivement …mais si il réfléchissait trop avant de parler il risquait de se faire influencé par les habitants non désiré de son cerveau torturé…

Je ne t’aie jamais vue a Poudlard…Je devais être dans un semi sommeil constant…

Légèreté…Et oui …Cette désinvolture mêlée d’un air lascif et blasé…Asmodeus bu une gorgée de bière et s’accouda au bar…Il adressa un signe de tête au jeune homme qu’il avait bousculé mais il était bien la …Il n’avait plus envie de bouger…Il posa son regard dans celui de la jeune femme et tendit une main en avant….

Asmodeus…et toi ?

Tout simplement….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Mandrake-McIllian
Elève en 7ème Année à Gryffondor
Elève en 7ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 271
Age : 32
CITATION : It's the wrong kind of place, to be thinking of you
AGE [RP] : 17 ans
Date d'inscription : 28/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Self Destruction   Jeu 17 Avr - 15:35

    La cigarette aux lèvres et la bière à la main, le Serpentard ne répondit pas à l'ami de Rose ignoré par la Gryffondor elle même. Son regard azuléen fixé sur l'importunt, elle lui sourit d'un rictus si léger qu'il en était indiscernable, mais la jeune fille semblait sentir alors que la rencontre n'était pas si fortuite. Une âme perdue à la recherche d'une autre, peut-être. Son regard profond témoignait de l'intérêt qu'elle portait pour Asmodeus, et l'on lisait déjà l'amusement sur ses lèvres rosées lorsqu'elle le vit peser ses mots. Tout autour d'elle, la masse dansante se trouva trouble et confuse, comme une toile impressioniste aux touches de couleurs compactes. Seule la silhouette de son interlocuteur lui était véritablement discernable, la preuve qu'elle avait déjà jeté son dévolu sur lui pour l'aider à mutiler son âme un peu plus, incapable de le faire seule. S'il pouvait l'aider... Le jeune homme ne semblait pas si tortionnaire, quoique Rose avait désormais appris à ne plus se fier aux apparences. La haine et le dégoût qu'elle portait en elle et sa sombre déchéance étaient telles que la jeune fille se mettait à présent à la recherche de bourreaux pour conclure un pacte. L'alcool lui montait à la tête, mais la jeune fille était encore sobre, il semblait seulement que ses mots fusaient sans détour, exprimant le fond de ses pensées bien que cela semblait paraître incompréhensible aux oreilles de ses interlocuteurs.

    Asmodeus - Euh oui c’est moi…Enfin je dois pas en être le seul…

    Pas de réponses, Rose se contentait de le fixer dans un sourire, attendant qu'il trouve ses mots pour pouvoir poursuivre. En temps normal, la jeune Mandrake aurait répondu quelque chose avec toute la douceur dont elle faisait souvent preuve, néanmoins c'était déjà intrigant de la voir seule dans une boite de nuit à se laisser draguer un verre à la main. Ses prunelles bleues ne quittaient plus le Serpentard qui semblaient presque gêné. Et d'ailleurs, pourquoi tant d'hésitations dans ses paroles ? Il avait l'air tout aussi sobre...

    Asmodeus - Je ne t’aie jamais vue a Poudlard…Je devais être dans un semi sommeil constant…
    Rose - T'es mignon toi, répondit la jeune fille dans un sourire mutin. Je te vends mon âme si tu me cèdes ce que tu as de meurtrier.

    Bien sûr qu'il n'avait jamais dû faire attention à elle. Rose avait toujours tout fait pour être la plus discrète possible et ne pas se faire remarquer. Elle se faisait ombre tant elle pensait ne pas valoir assez pour oser briller comme ses camarades. La jeune fille lui sourit de nouveau, on pouvait presque lire une pointe d'envie dans son regard intéressé. Néanmoins il était impossible de savoir si dans ses propos, Rose blaguait ou si elle demeurait sérieuse tant elle avait parlé d'un air détaché. Amusée par l'air intrigué et inquiet de son ami Dean, la jeune Mandrake lâcha un rire léger avant que ce dernier ne secoue la tête en signe de désapprobation, ne sachant que dire d'autre. Pourtant, Rose était sérieuse, bien que sa demande était des plus déconcertantes, à croire que les effets de l'alcool avaient quelque chose de positif. Elle exprimait simplement son malêtre et ses véritables désirs. Un appel au secours en négatif, c'était l'appel à un compagnon de tourments et de débauches qui l'aiderait à tout oublier en la tailladant. Le Serpentard tendit la main et la jeune fille fit de même sans jamais le lâcher du regard.

    Asmodeus - Asmodeus…et toi ?
    Rose - Plus grand chose... Mais mon nom c'est Rose.

    A la funeste question " Et toi, qui es-tu ? " La jeune fille ne pouvait que répondre "Rien du tout". C'était en outre ce qu'elle avait répondu au Serpentard d'un air inexpressif qui cachait sa tristesse. Pour ne pas ressentir cet horrible sentiment, la Gryffondor avala une nouvelle gorgée d'alcool lorsqu'elle se redressa. Elle n'était pas dépendante de cette substance, Rose ne sortait pas non plus tous les soirs dans cette boite dans l'espoir d'aller sombrer un peu plus, la jeune fille s'empressait de noyer son chagrin dans l'alcool seulement quand celui-ci la faisait trop souffrir. Au moins, elle avait compris comment endormir les sens. Mais son coeur, lui, battait encore, et son existence persistait. Le fait d'être là, sans lui, était un supplice de tous les jours. En ne se sentant plus exister en tant que telle et en se laissant aller à la dépravation de son propre être, elle avait trouver le moyen de se tuer à petit feu. Chose inquiétante, Rose semblait y trouver quelque chose de satisfaisant. Comme si se détruire un peu plus chaque jour lui faisait un bien immense. Elle ne réfléchissait plus.

    Dean - C'est bon Rose. T'as trop bu. On rentre maintenant.
    Rose - D'accord...

    D'un trait, la jeune fille vida le fond de son verre avant de le poser dans les mains de son ami. Elle soupira de soulagement avant de lui sourire une dernière fois, presque ravie des funestes litanies qui allaient ce jouer encore une fois ce soir pour elle.

    Rose - Rentre bien, Dean.

    Le Gryffondor lui envoya des éclairs et tourna les talons sans un mot, excédé. Sa haute silhouette se noya quelque part dans la foule, et aussitôt Rose se tourna vers Asmodeus avant de s'approcher de lui au-delà des limites de la bienséance. Ses bras vinrent se poser avec douceur sur les épaules du jeune garçon.

    Rose - Tu danses ? Plus de sourire, mais seulement une envie imprécise dans son regard bleu. Sa main vint attrapper la cigarette du jeune garçon qu'elle jeta à terre avant d'approcher ses lèvres de celles d'Asmodeus dans un frôlement. Alors... Tu vas m'aider ?

    Réitération de la proposition. Pas certain qu'il comprenne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Self Destruction   

Revenir en haut Aller en bas
 
Self Destruction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» U.S. dollar destruction
» Le devenir des orcs après la destruction de l'Anneau.
» [Réservé] Destruction massive !!! [Rang S]
» Destruction Fatale [ pv ]
» Destruction d'un ensemble de documents au service d’immigration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>LONDRES [RP]</font> :: Le Véritaserum-
Sauter vers: