AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BRING ME TO LIFE (connaissance ou médecin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asphodèle Slayers
Dir. de Poufsouffle & Prof. de Potion
Dir. de Poufsouffle & Prof. de Potion
avatar

Féminin Nombre de messages : 292
Age : 29
AGE [RP] : 35 ans
Date d'inscription : 15/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Miroir à double sens et pendule réutilisable.
Fonction HRP: Administratrice
MessageSujet: BRING ME TO LIFE (connaissance ou médecin)   Mer 16 Avr - 0:18

free music


Asphodèle s'éveilla brusquement. C'était une nuit d'août. Il faisait lourd. Elle se leva, ses pieds nues sur la moquette. Elle s'était endormie dans la petite chambre que Will avait faite pour leur fille avant qu'il ne la quitte, appuyée contre le berceau. Elle se passa une main sur le visage. Elle n'avait pas pleuré, elle se l'interdisait. Pas une seule fois.

C'était la pleine lune. Les triplets étaient en vacance chez leur grand mère, parce que ça craignait moins que l'Angleterre en ce moment. La métisse tira le rideau et ouvrit la fenêtre pour faire rentrer un peu d'air. Elle contempla un instant l'astre de la nuit, une brise légère vint lui caresser le visage. Son ventre était à présent aussi rond que la lune. Elle passa sa main ses reins puis, un peu nostalgique elle sortit de la chambre d'enfant. Passant tour à tour devant celles de ses trois petits anges. Vides. Toute la maison était vide. Cerbère dormait sans un bruit, tapis quelque par dans le noir. Et Asphodèle était seule.
Elle s'arrêta devant la porte close au bout du couloir. Sa chambre. Et celle de Will. Elle n'y était pas entrée depuis... Elle soupira. C'était ridicule, autant entrer.

Elle poussa la porte. Tout était comme il l'avait laissé. Le lit, il y avait une de ses chemises sur la chaise. La blanche. Celle qu'il préférait d'ailleurs. Elle passa ses doigts sur le tissus. Doucement, comme pour ne pas perdre quelque chose qu'il aurait laissé derrière lui. Elle sourit tendrement et pressa le tissus contre son visage. Mais son odeur s'était envolée. Partie avec lui. Elle sourit encore et la plia comme pour la ranger mais elle la reposa sur la chaise.

Elle enfila une chemise de nuit, longue et se glissa dans le lit. Elle avait ouvert la fenêtre pour ne pas être accablée par la chaleur ici aussi. Blottie contre le vide qu'il avait laissé, elle s'endormit. Elle sentait son odeur et ça c'était quelque chose de doux et de rassurant.

La nuit avança un peu avant qu'elle se s'éveille de nouveau en sursaut. Elle avait pris l'habitude de ne plus faire de nuit complétement. Elle ouvrit les yeux. Mais soudain... ce n'était pas pareil. Elle sentit une violente douleur et porta d'instinc sa main à son ventre. Son bébé. Un cri lui échappa tellement s'était douloureux. Elle avait peur. Elle était tellement seule. La seule chose qu'elle demandait c'était de ne pas le perdre maintenant. Pas ça. Ca elle ne le supporterait pas. Pas perdre son bébé.

Doucement, soutenant son ventre, elle se leva. Elle devait aller à l'hopital. Ciara venait la voir presque tous les jours depuis un mois. Elle avait dit que tout se passait bien. Mais soudain, les contractions faisaient paniquer la future maman.
Cerbère se mit à aboyer devant la porte de la chambre, réveillé par le bruit. Elle ouvrit la porte.

LILY-C'est rien mon chien. Tout va bien. Je vais revenir, tu attends là.

Elle se mit à rire. Elle parlait à son chien comme si elle attendait une réponse maintenant.

LILY-Et bien ma vieille tu ne t'arranges pas.', elle eut un petit hum amusé comme souvent puis soutenant son ventre, elle sortit, fermant bien tout à clé derrière elle.

Elle allait devoir prendre le taxi vu l'heure. Ce qui s'ingnifiait passer côter moldu. Elle n'avait pris un peu d'argent moldu. Ce n'est pas comme si elle ne s'était pas préparée à l'avance. Elle en avait parlé avec Ciara. Il n'y avait personne pour l'emmener à l'hopital de toutes manières et elle ne l'aurait demandé à personne. Trop fière pour ça.

LILY-Trop conne peut-être.

Elle avait tellement peur de perdre son bébé. Maintenant elle ne voyait plus les choses du même oeil. Elle arriva dans une rue moldue, elle avait appris à reconnaître les taxis. Quelques minutes plus tard, un homme s'arrêtait.

TAXI-Vous allez où? ', il la regarda un peu ahuri.
LILY-A S... Roulez je vous dirais de vous arrêter.

Elle le guida, le paya et sorti en refusant l'aide qu'il lui proposait. Elle ne pouvait pas le faire passer du côté sorcier. Elle arriva comme elle put dans le hall de Sainte Mangouste. Il n'y avait pas de queue, vue l'heure ce n'était pas étonnant.

LILY- J'ai besoin du docteur O'Brian.
RECEPTIONNIST- Il n'y a pas de Docteur O'Brian, elle n'est qu'interne mais je peux vous diriger vers le docteur Grey. Vous avez rendez-vous?
LILY-Non, mais je vais accoucher!
RECEPTIONNIST-Oh mon Dieu! Pardonnez moi, je... je... C'est qu'on ne voit pas souvent de femme enceinte arrivée à l'accueil! Mais vous êtes seule?! Non quand même. ', elle rit, 'Je suppose que votre mari...
LILY-Je suis en train d'accoucher... maintenant...

Elle eut une autre contraction. Et elle sentit quelque chose. Elle poussa un petit cri horrifié. Toujours cette phobie de le perdre mais ce n'était que la poche des eaux qui c'était rompue.

MEDECIN-Ne vous inquiétez pas, on va s'occupez de vous.
LILY-Je veux pas perdre mon bébé...je ne veux pas le perdre docteur...
MEDECIN-Calmez vous...tout se passe très bien... vous n'allez pas le perdre. Calmez vous madame Slayers.
LILY-C'est Nospheratov! Et ne parlez pas comme à quelqu'un de stupide! Je ne veux pas le perdre, c'est tout ce que je demande!
MEDECIN-Très bien, très bien.

Il fit signe à d'autres médecins pour qu'ils emmènent Asphodèle en salle de travail. Il jeta un coup d'oeil à la secrétaire pour qu'on prévienne la sage femme.
On installa la métisse dans une chambre toute blanche mais personne n'arrivait à lui enlever cette idée de la tête qu'elle perdait son enfant jusqu'à ce que Ciara arrive. Elle avait courru jusque sur son lieu de travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly&Ciara/S.O.S.
Elève en 1er Année à Poufsouffle
Elève en 1er Année à Poufsouffle
avatar

Féminin Nombre de messages : 21
Age : 28
CITATION : vous êtes censée la connaître uniquement sous le nom de S.O.S
AGE [RP] : 11 ans
Date d'inscription : 22/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Pendule réutilisable et un yoyo hurleur.
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: BRING ME TO LIFE (connaissance ou médecin)   Mer 16 Avr - 1:13

Ciara doit aller rendre visite à Asphodèle. Ces derniers mois elles se sont beaucoup rapprochées. La jeune interne transplane jsuque devant le grand Manoir Slayers. Comme chaque jour, elle ne peut s'empêcher de se faire la réflexion qu'on se croirait en automne ici, et non en août. Les feuilles sont d'or et de rouge sur les arbres, par terre elles pourrissent et se désséchent.

La jeune femme soupire et pousse le petit portillon. Asphodèle lui ouvre. C'est une maman en pleine santé, pas d'inquiétude à se faire.


CIARA-Ta grossesse se passe on ne peut mieux. Il n'y a aucune raison que ça se passe mal.

Elle sourit, elle sait bien que ce n'est pas la grossesse qui ne va pas. C'est cette grande maison vide. Elles prennent le thé comme chaque après midi. La soeur de Charly a un pincement au coeur en imaginant qu'elle est le seul visage que cette femme voit de la journée. Ca ne doit vraiment pas être évident mais Asphodèle n'a jamais trop voulu s'étendre sur ce qui c'était passé avec son mari. Personnellement Ciara ne le juge pas, malgré tout ce que peut dire Charly, elle pense juste à Asphodèle qui enceinte toute seule dans ce grand manoir.

CIARA-Tu devrais penser à venir à l'hopital. Ca serait plus simple et puis le terme n'est plus trés loin, au pire pour la fin de la semaine. Mais avec cette chaleur ça pourrait précipiter un peu les choses.
ASPHODELE-Je préfère rester ici... je suis bien, je suis chez moi tu comprends. L'hopital c'est...
CIARA-Je comprends.

Sûrement qu'elle devait passer ses journées à attendre qu'il revienne. Pauvre femme. Ciara doit tout de même prendre congès. Elle a beaucoup de sympathie pour elle.

.....................................

Elle dort a point fermé quand on la réveille pour une urgence. Un accouchement. Elle se lève immédiatement et transplane. C'est Asphodèle. Elle accourre.


CIARA-Calme toi. Je te jure que tout se passe bien. Il n'y a aucun risque.

Ca semble calmer un peu la métisse. Ciara regarde autour d'elles. Elle s'étonne de ne voir que des médecins. Elle n'a sûrement eu le temps de prévenir personne.

CIARA-Est-ce que...

Elle n'ose pas poser cette question.

CIARA-Attends, je reviens tout de suite.

Elle sort dans le couloir. Elle ne peut pas se faire à cette idée. C'est trop triste, une femme qui accouche seule à ce point. Peut-être qu'elle devrait essayer de prévenir quelqu'un. Charly lui a bien parlé d'un certain Almadovar une fois ou deux... et si elle prévenait son frère ce serait mieux que rien faute de trouver le père. Mais elle aurait préféré trouver le père... elle se demande où elle pourrait bien le trouver mais qui ne tente rien. Elle ne connait pas beaucoup William. Elle était là à leur mariage et c'est tout.

CIARA-Simon! Simon, simon tu vas où quand tu veux te changer les idées.
SIMON-Pourquoi tu veux qu'on sorte?
CIARA-Oh j'ten pris c'est pas le moment et c'est non en plus! Tu irais où?
SIMON- Euh ben... je connais un club pas mal ou il y a des stri teaseuses et...', mais voyant l'air écoeuré de la jeune femme il se reprend, 'mais sinon y a le Veritaserum.. c'est pas mal comme club...'

Elle n'écoute pas plus. Elle quitte sa blouse et sort en courrant. Elle aurait du demandé où c'était. Heureusement qu'il y a des passants. Elle transplane devant le club en question. Cherche du regard. Impossible de retrouver qui que ce soit ici. Mais elle sait qui pourra l'aider.

CIARA-Excusez moi, vous êtes serveur?
HOMME-Non, gérant. Mais c'est toujours un plaisir si je peux vous rendre service.
CIARA-Je cherche un homme. William Slayers, grand, brun, la trentaine...', elle es assez essoufflée mais on la comprend.
HOMME-Vous l'avez manqué, il est parti il y a un peu plus d'une heure. Ce type a vraiment du succès à ce que je vois, il me ferais presque de l'ombre. Il me semble qu'il m'a dit qu'il allait chez son frère. Sawyers si ça peut vous aider.
CIARA-Et vous savez pas...

Le jeune homme fait signe que non. Ciara a juste le temps de se dire qu'il est bien jeune pour être gérant. Qu'est ce qu'elle va bien pouvoir faire maintenant. Elle baisse la tête, dégoûtée, les mains dans ses poches. Soudain une lueur illumine son visage et elle sort un trouceau de clés. Celui qui était dans les effets personnels d'Asphodèle à son arrivée. Elle a oublié de les ranger avec le reste.
La jeune femme transplane immédiatement chez les Slayers. Le chien n'est pas ce qu'on pourrait appeler accueillant mais elle se débrouille. Il faut qu'elle trouve où habite ce Sawyers!
Une heure après elle finit par trouver. Si des informations aussi simples sont si bien cachées, on imagine pas ce qui est important.

Elle lit l'adresse. Elle voit à peu près dans quel coin ça se trouve. Elle transplane. Frappe à la porte, et on lui ouvre. Elle ne sait pas que Sawyers est le frère "jumeau" de Will.


CIARA-William Slayers?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Jumeaux Slayers
Professeur de Soins Aux Créatures Magiques
Professeur de Soins Aux Créatures Magiques
avatar

Féminin Nombre de messages : 291
Age : 30
CITATION : Slayers Attitude Rouge Powa
AGE [RP] : 35 ans
Date d'inscription : 15/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Armoire à disparaître, Capteur de dissimulation et Miroir à double-sens
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: BRING ME TO LIFE (connaissance ou médecin)   Ven 2 Mai - 0:15

Sa allait sûrement se passait ce mois ci. Il était loin d'elle et pourtant il ne l'oublier pas. Ça allait se passer ce mois ci. Quoi donc ? L'accouchement d'Asphodèle. Oui parce qu'il a beau l'avoir « abandonner » en quelque sorte, ce n'est pas pour autant qu'il ne pense plus à elle. Au contraire. Il y pense constamment. Et le seul moment où il pourrait ne pas y penser c'est lorsqu'il dort mais il en rêve. Il rêve de son parfum. De son sourire. De ses bras. De sa voix. Il rêve même de tout ses petits défauts qui l'agacer tant avant. Il rêve de l'entendre dire un truc du genre « chéri je ne crois que ce soit une bonne idée » .

Chérie. Mari et femme. Amoureux. Voilà ce qu'ils étaient . Et qu'est-ce qu'ils sont à présent ? Plus rien.... Qu'est-ce qui lui reste ? Seulement des souvenirs .... Et encore il n'ose même pas les évoquer ou les chercher dans sa mémoire tellement la blessure est encore ouverte. Mais il ne lui reste plus que ça... ça et sa fierté. Car c'est sa fierté que le retiens prisonnier de ses sentiments. C'est sa fierté qui l'a empêcher de retourner vers elle quand il a enfin compris que seul lui comptais aux yeux de Miss Tendre-Epouse. Qu' Enrique n'était qu'un ami. Rien de plus. Mais William avait eut le courage de partir et son égo l'empêcher de faire marche arrière et de reconnaitre qu'il avait eut tord. Même s'il en mourrait d'envie.... Sa nouvelle petite princesse allait sûrement commencer à découvrir le monde dans quelque jours et cette découverte elle devrait le ferait sans lui. William s'en voulait tellement de reproduire les erreurs de son père. Comme si ça vie n'était destiné qu'a être une pale copie de celui qui l'avait engendré....

Slayers avait élu domicile chez son frère Sawyers depuis son retour de Colombie. Il était aller là-bas pour faire des recherche sur Arya. William était en train de relire les témoignage qu'il avait récueillis quand quelqu'un frappa à la porte. Aucun des deux frères attentait de la visite. Ils étaient devenu presque autant solitaire et bavard l'un que l'autre. Sawyers se dirigea vers la porte. Il l'entrouvrit et aperçut une jeune fille qu'il n'avait jamais vu.


CIARA-William Slayers?

Sawyers ouvrit la porte d'avantage et se poussa sur le côté pour qu'elle puisse voir qu'il y avait un deuxième Slayers dans la maison. Will assit sur le canapé se leva et entendant son nom et aperçut Ciara. La sœur de Charly. Le médecin d'Asphodèle.

Irrisistible ~ C'est moi ? Qu'est-ce qui se passe ?dit-il perplexe .

Il avait un étrange sentiment que quelque chose n'allait pas....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psycotgirl17.skyblog.com
Charly&Ciara/S.O.S.
Elève en 1er Année à Poufsouffle
Elève en 1er Année à Poufsouffle
avatar

Féminin Nombre de messages : 21
Age : 28
CITATION : vous êtes censée la connaître uniquement sous le nom de S.O.S
AGE [RP] : 11 ans
Date d'inscription : 22/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Pendule réutilisable et un yoyo hurleur.
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: BRING ME TO LIFE (connaissance ou médecin)   Ven 2 Mai - 13:56

L'homme se pousse visiblement blasé ou un truc de ce genre. Ciara est passablement agacée par cette attitude mais dans un second temps elle se rend compte que ce n'est pas l'homme qu'elle est venu cherché alors elle s'excuse avec un sourire et entre, se dirigeant vers le vrai William Slayers.

Irrisistible ~ C'est moi ? Qu'est-ce qui se passe ?
Ciara-Je suis Ciara O'Brian, je ne sais pas si vous vous rappelez de moi... Je travaille à Ste Mangouste et euh...

Oui c'est assez délicat, surtout quand le temps presse et qu'elle ne sait pas si l'homme en face d'elle va l'envoyer chier ou pas. Peu importe, elle le fait pour sa patiente après tout.

Ciara-Nous avons reçu votre...votre femme il y a quelques heures. Elle a commencé à avoir des contractions dans la nuit et je me suis dit que peut-être... malgré tout...

Pas évident à dire en effet.

Ciara-La grossesse c'est très bien passée mais elle est un peu stressée là, enfin ça ira mais si vous êtiez là... elle a besoin de vous. Je l'ai trouvé très courageuse jusque là mais elle est seule, et elle a peur. Ca pourrait entraîner des complications. Je ne dis pas ça pour vous mettre la pression bien sûr, comme je vous l'ai dit, jusque là tout c'est très bien passé, il n'y pas de raison. Mais quand même...

Elle le regarde avec insistance, il faut qu'il la suive mais elle ne peut pas l'y forcé. C'est déjà bien assez qu'elle vienne le chercher ici en plein milieu de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BRING ME TO LIFE (connaissance ou médecin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
BRING ME TO LIFE (connaissance ou médecin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>LONDRES [RP]</font> :: Hôpital Sainte Mangouste-
Sauter vers: