AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fatigue et Whisky Pur Feu [PV Nathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John / Eden Mandrake
Dir. de Gryffondor & Prof de DCFM
Elève en 7ème Année
Dir. de Gryffondor & Prof de DCFM  Elève en 7ème Année
avatar

Masculin Nombre de messages : 72
Age : 28
AGE [RP] : 40 et 17 ans.
Tendance Magique : John: Blanc / Eden: Gris.
Date d'inscription : 31/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Fatigue et Whisky Pur Feu [PV Nathan]   Dim 23 Mar - 0:29

................
PNJ Daniel Mortensen ................. Stars in their place,
Mirror your face,
I need to find you,
I need to seek my innervision,
Innervision.

¤


John marchait d'un pas rapide en direction de Pré-Au-Lard, l'esprit entièrement tourné vers ce qui l'attendait. Daniel, son mentor de toujours, lui avait envoyé un hibou lui disant de venir le rejoindre aux trois balais afin de parler de choses importantes. Mandrake était persuadé que Mortensen avait trouvé un deuxième horcruxe qu'il allait lui remettre en main propre. Le swistika était toujours dans la poche de l'ex-auror qui arrivait enfin dans le village de sorcier. Malgré la journée ensoleillée, les rues étaient presque désertes, et l'ambiance d'un calme impressionnant. John arriva enfin au bar dont il ouvrit lentement la porte, cherchant des yeux son ancien collègue. Ce dernier était assis au bar, deux verres de whisky pur feu posés devant lui. Le directeur de Gryffondor se dirigea vers lui sans attendre, puis s'assit à ses côtés tout en le saluant. Daniel poussa un verre en direction de Mandrake qui en but une gorgée.

John ¤ Alors, t'as trouvé quelque chose?

Daniel ¤ Tu sais John, c'est un sacré merdier c't'histoire. Y a des pistes qui m'ont mené en France, aux Etats-Unis, même en Inde, mais trouver quelque chose de concret n'est vraiment pas simple.

John ¤ Pourquoi tu m'as fait venir?

Daniel ¤ Eh, tu croyais que j'allais te faire revenir pour te laisser dans la nature sans avoir de nouvelles de toi? Faut que je te parle de temps en temps mon gars.

Décidément, le vieux sorcier trouverait toujours un moyen d'étonner John. La seule chose importante aux yeux de Mandrake était la quête des horcruxes, mais pour Mortensen, avoir une discussion avec lui était également primordial. Le directeur de Gryffondor savait exactement ce que cela signifiait. Il voulait s'assurer que John allait bien, qu'il ne passait pas toutes ses journées en ayant uniquement à l'esprit les recherches afin de détruire Mustang. Mais c'était malheureusement le cas. Mandrake associait l'enseignement de la défense contre les forces du mal avec les recherches sur Heinrish et les horcruxes, faisant ainsi de son temps libre une notion inexistante, et laissant la fatigue s'amplifier un peu plus chaque jour. Mais l'ex-auror n'avait qu'une envie, détruire Mustang, afin de venger Satine, et de libérer son esprit du poids qui depuis plus de dix ans pesait sur son âme. John tourna la tête afin d'observer son mentor puis il but une nouvelle gorgée.

John ¤ Je vais bien Daniel.

Daniel ¤ Non, tu dis que tu vas bien malgré le fait que ce ne soit pas le cas. Je te connais John, ne l'oublies pas. Le vieil homme marqua une légère pause, posant sur John un regard qui signifiait qu'il avait raison et que c'était inutile de chercher à le contre-dire. Repose-toi. T'es professeur, c'est pas rien. Fais une pause dans tes recherches, laisse-moi me charger de Mustang, et prend du repos John.

Peut-être qu'en fin de compte le vieil homme n'avait pas tord. Les recherches de John n'avait pas abouti sur quelque chose de concret. Il n'arrivait pas à entrer dans l'esprit d'Heinrish afin de savoir quels pouvaient être les horcruxes. Malgré toutes ses recherches, il était au point de départ. Le swistika en poche, qu'il n'avait toujours pas réussi à détruire, et pas la moindre véritable piste sur le nombre d'objets à détruire et sur leur nature. Mortensen, quant à lui, avait réussi à trouver l'objet qu'il lui avait remis, sans l'aide de Mandrake, et sans doute avancerait-il beaucoup plus rapidement que l'ex-auror. Un silence pesant s'installa entre les deux hommes tandis que les conversations allaient de bon train dans l'établissement. John réfléchissait. Au fond de lui, il savait qu'il devait faire une pause, car si une bataille devait se dérouler le lendemain, il ne tiendrait pas dix minutes. Daniel restait également silencieux, attendant sans doute que John parle à nouveau. Mais ce dernier n'ajouta rien, se contentant de porter son verre à ses lèvres, pensif.

_________________


In Mandrake's Eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nahelbzh.skyblog.com
Nathan Higgins
Auror

 Auror
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 29
CITATION : I've got what u want and you'Ve got what I need
AGE [RP] : 33. L'expérience, vous connaissez? =D
Tendance Magique : Tendance Ladies
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Fatigue et Whisky Pur Feu [PV Nathan]   Lun 24 Mar - 0:54

« J’veux que tu puisses l’aider »

Ces paroles l’avaient frappé, beaucoup plus fort que n’importe quel coup de poing qu’il avait reçu dans sa vie. Aucun mal physique, mais un genre de poids qui s’était automatiquement formé dans son estomac. Et sur ses épaules. Le genre de poids de destinées qu’on offrait rarement aux gens. Restait à savoir si Nathan voulait embarquer dans la vague ou la laisser passer. La première y portait le risque de s’y noyer, la deuxième, de mourir en sachant que l’on n’a pas vraiment donné ce que l’on aurait pu donner si seulement on avait suivit la première option. Un dilemme dangereux, mais surtout difficile à vivre avec, surtout venant de la part d’un homme qui avait tant donné et qui continuait de donner autant à la communauté magique.

************************************************************************

Et c’était arrivé quelques heures avant. Il était assis à son bureau, normalement, les jambes croisées sur le dessus de ce dernier, lisant et relisant les mêmes articles sur d’anciens mangemorts, criminels et autres basses besognes des aurors. Ici et là, d’anciens faits et gestes de Mustang, mais celui qui l’intéressait plus particulièrement était nul autre que celui de la bataille décisive. Celle qui avait détruit Mustang. Mais celle qui avait surtout tués de nombreuses personnes. Celle à laquelle il se trouvait. Il n’avait pas pu se rendre jusqu’à l’ultime combat, s’occupant des mangemorts restant dans le château tant bien que mal, une blessure profonde à l’abdomen qui l’avait franchement handicapé…Que de mauvais souvenirs.

Puis, le Directeur des Aurors s’était avancé devant son box, le faisant sursauter, et du fait, laissant sa paperasse s’envoler ici et là autour de lui. Laissant tomber devant ses yeux un dossier, avec de nombreuses photos et documents à l’intérieur, il le voyait d’un seul coup d’œil…

*Chad* Tu vois cet homme, pointant la photo du plus vieux des deux qui se trouvaient au début du dossier, J’veux que tu puisses l’aider…

*Nathan* Et j’dois faire quoi exactement?

*Chad* C’que tu fais d’mieux.


Puis, virant les talons, il resta là, seul, sans trop savoir quoi penser ou faire. Prenant la solution magique, il feuilleta le document. John Mandrake et Daniel Mortensen. Deux anciens aurors, qu’il connaissait vaguement, pour avoir déjà travaillé avec eux. Mais les aider en quelle sorte? Ça, il n’en savait presque rien. Que des détails sur les deux hommes, des photos. Tout ça pouvant lui être franchement utile, pour mieux connaître ceux qu’il devait aider. Mais à quelle fin? Il n’en savait franchement rien. Et derrière le dossier, une note, qu’il trouva à tâtons. « Cet après-midi, Trois Balais. » Ca y était, ça commençait maintenant…et même pas l’temps de se préparer.

Prenant sa cape sur sa chaise, la mettant tant bien que mal, et le plus rapidement possible, sur ses épaules, il se dirigea aux aires respectives de transplanage et CRAC! He was gone.

*******************************************************************

Et alors qu’il s’était déjà installé au comptoir depuis presque une heure quand Daniel était entré, puis était venu s’installer près de lui. Bien! Se dit-il, restant calme avec sa quatrième bière consécutive de bue. Bah quoi! L’attente s’était faite longue. Buvant quelques gorgées, il cacha subtilement le dossier dans son sac, posé par terre. Puis, il se retourna vers Mortensen…Mais n’arriva pas à formuler aucuns mots…

Et c’Est alors que John entra à son tour, puis ils se firent conversation, que Nathan écouta attentivement, tout en faisant semblant de ne pas écouter. De toute façon, il était un habitué de la place…Comment le barman lui avait parlé signifiait tout.

******************************************************************


John ¤ Je vais bien Daniel.

Il se leva. C’était bientôt le moment clé de son apparition. Feignant de se rendre à une table plus loin, il marcha lentement. Normal. 4 bières, ca fesse.

Daniel ¤ Non, tu dis que tu vas bien malgré le fait que ce ne soit pas le cas. Je te connais John, ne l'oublies pas. Lentement, il se retourne. Ca y est, ca va bientôt être à lui…Repose-toi. T'es professeur, c'est pas rien. Fais une pause dans tes recherches, laisse-moi me charger de Mustang, et prend du repos John.

Puis, il s’avance à son tour, prenant les deux hommes par les épaules en même temps, un bras sur chacun des deux. Faisant un clin d’œil, il peut enfin sortir de son faux air de j’m’en contrefiche.

*Nathan* Et c’est pour ça que vous avez besoin de moi! J’me présente, Nathan Higgins, mais bon, on s’connait déjà, dit-il, tout sourire dehors, . Et pourquoi j’me présente ainsi à vous? C’est parce que oui, je l’avoue, j’vous ai écouté. Mais reste que j’peux quand même vous être très utile. Grâce à moi, vous aurez accès à une panoplie d’informations, mais aussi d’endroits normalement interdits. Ne vous inquiétez pas…j’ai des contacts!

Puis il se recula, les bras ouverts, souriant chaleureusement.

*Nathan* Are you up to it?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John / Eden Mandrake
Dir. de Gryffondor & Prof de DCFM
Elève en 7ème Année
Dir. de Gryffondor & Prof de DCFM  Elève en 7ème Année
avatar

Masculin Nombre de messages : 72
Age : 28
AGE [RP] : 40 et 17 ans.
Tendance Magique : John: Blanc / Eden: Gris.
Date d'inscription : 31/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Fatigue et Whisky Pur Feu [PV Nathan]   Ven 28 Mar - 0:00

Les deux hommes étaient trop perdus dans leurs réflexions pour se rendre compte de ce qui se déroulait autour d'eux. Les discussions, les rires, le patron qui extériorisait sa joie à l'entrée d'une nouvelle cliente... John réfléchissait à ce que venait de lui dire Daniel. Sans doute avait-il besoin d'une pause, de plus de repos. Les recherches l'avaient épuisé, et ne l'avaient mené à rien. Mortensen était à le retraite, il avait donc plus de temps libre à consacrer à la chasse aux horcruxes, et beaucoup plus de connaissances qui pouvaient le renseigner, le guider, et lui donner des pistes. Le vieil homme avait énormément voyagé ces derniers jours, les pistes sur Mustang se multipliaient depuis l'attaque de Gringotts. Daniel devait discerner les pistes sérieuses de celles qui étaient beaucoup plus douteuses, ou données sous le coup de la frayeur. Ni l'un ni l'autre ne firent attention à la jeune fille qui passa dans leur dos, et l'homme qui se rapprochait dangereusement d'eux sans qu'ils ne s'en rendent compte.

Nathan ¤ Et c’est pour ça que vous avez besoin de moi! J’me présente, Nathan Higgins, mais bon, on s’connait déjà. Et pourquoi j’me présente ainsi à vous? C’est parce que oui, je l’avoue, j’vous ai écouté. Mais reste que j’peux quand même vous être très utile. Grâce à moi, vous aurez accès à une panoplie d’informations, mais aussi d’endroits normalement interdits. Ne vous inquiétez pas…j’ai des contacts! Are you up to it?

L'homme avait fait un pas en arrière après s'être accoudé à Mortensen et Mandrake, mais déjà les deux anciens coéquipiers avaient sorti leur baguettes qu'ils pointaient sur Higgins. John s'était retourné face à Nathan et tenait sa baguette droit vers l'auror tandis que Daniel s'était contenté de la sortir de sa poche. D'où pouvait bien sortir cet homme pour leur faire une telle annonce? Il les avait écoutés, il représentait donc un danger potentiel. Mandrake n'était pas d'un naturel méfiant, mais les temps sombres qu'il avait connus lui avaient appris à ne pas accorder sa confiance à tout le monde. De plus, il se souvenait bien de la prise du ministère en 1983, et de certains de ses anciens collègues qui soudainement s'étaient révélés partisans de Mustang. Plusieurs membres du ministère étaient en réalité des traitres et aujourd'hui encore, il devait y en avoir. Pour John, il était hors de question que cela recommence. Il avait du mal à accepter qu'une personne veuille les aider sans arrière-pensée

John ¤ Un mot de plus et...

Daniel ¤ Du calme John, personne ne nous a entendu. Mortensen toisa la salle de son regard afin de vérifier ses propos, puis il se tourna à nouveau vers John. Sors, attends-nous à la cabane hurlante, on arrive.

Jamais Mandrake n'avait désobéi à un ordre direct de Mortensen, et ce n'était pas aujourd'hui qu'il allait commencer. Il avait toujours écouté ses conseils, l'avait toujours considéré comme son mentor. C'était celui grâce à qui il avait pu évoluer dans le monde sorcier, celui grâce à qui il avait pu se faire un nom et une réputation. John rangea doucement sa baguette dans sa cape, attrapa son verre qu'il but cul sec, puis il se leva et se dirigea vers la sortie sans un mot. Une totale confiance en Daniel, mais si jamais ce dernier venait à le trahir, la vengeance serait terrible. La porte du bar s'ouvrit pour laisser le directeur de Gryffondor sortir puis elle se referma sur son ombre. Mortensen reporta alors son regard sur Nathan, un regard qui semblait poser une multitude de questions. Le vieux sorcier était un homme qui aimait comprendre les choses, les personnes, et le pourquoi de leurs actes. Daniel prit une profonde inspiration puis il finit son verre et plongea son regard vert dans les yeux de l'auror.

Daniel ¤ Higgins? J'me souviens de toi. Je sais pas ce que tu veux exactement, mais tu viens de t'embarquer dans un sacré merdier, et sache que tu ne peux plus en sortir à présent. Allez, avance.

Mortensen rangea sa baguette dans sa poche. Il n'avait pas besoin de menacer l'auror avec pour le faire sortir de l'établissement. Le vieil homme sortit quelques pièces qu'il déposa sur le bar, tout en jetant un coup d'oeil vers la patron. Ce dernier était occupé à discuter avec une gamine, ce qui arrangeait les choses pour Daniel. Il suivit Nathan qui venait de sortir et ferma sa cape afin de se protéger du vent frais d'avril. Puis il dit à l'auror de se diriger vers la cabane hurlante, là où il venait d'envoyer John. L'homme coopéra sans poser de problèmes. Pourquoi en aurait-il posé d'ailleurs? Il était venu de son plein gré proposer de l'aide aux deux hommes, cela aurait été trop suspect de sa part de partir maintenant. Mandrake et Mortensen étaient deux ex-aurors, et même s'ils étaient à cran, ils n'auraient pas pu lui faire du mal, pas avec la réputation que chacun avait. Les deux hommes arrivèrent rapidement à l'endroit prévu. John les attendait, les yeux posés par terre, adossé à une barrière. Pas le moindre mot ne sortit de sa bouche, il laissait Daniel parler, comme au bon vieux temps. Mortensen alla s'asseoir sur une souche d'arbre mort puis il observa Nathan avec attention. John n'adressa pas le moindre regard à l'auror, trop préoccupé par ce qui venait de se dérouler.

Daniel ¤ Bon, tu veux quoi au juste? Si tu nous as écoutés, tu sais très bien qu'on parle pas de la pluie et du beau temps. Alors tu sais quoi? Et en quoi peux-tu nous être utile?

La question méritait d'être posée. Daniel était un vieux de la vieille comme ils disaient. Le genre d'homme qui avait beaucoup trop de contacts pour avoir été honnête toute sa vie. Il était très bien placé pour avoir tous les renseignements qu'il souhaitait, et obtenir des objets qui pouvaient se révéler très importants dans leur quête. Alors en quoi Higgins pouvait-il être utile? Il n'était qu'un auror après tout, et John et Daniel ne savaient pas assez de choses pour lui faire confiance. Pourtant ils n'avaient pas vraiment le choix, il avait surpris leur conversation, et maintenant ils se retrouvaient dos au mur, à devoir coopérer avec quelqu'un dont ils ne savaient presque rien. Ils n'allaient quand même pas le tuer, pas tout de suite en tout cas. Ils devaient lui donner une chance, un auror du ministère, vu en leur compagnie de plus. Sa disparition amènerait des soupçons sur l'ancien duo, surtout après ce qui était arrivé à Angus.

_________________


In Mandrake's Eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nahelbzh.skyblog.com
Tania Mc Lean
Elève en 6ème Année à Poufsouffle
Elève en 6ème Année à Poufsouffle
avatar

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 32
CITATION : Tout va mal, dit-on.Avec l'espoir, on peut toujours voir quelque chose de joli,même si c'est inutile
AGE [RP] : 16 ans
Tendance Magique : Magie blanche
Date d'inscription : 14/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Rappeltout - Quelques livres.
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Fatigue et Whisky Pur Feu [PV Nathan]   Ven 28 Mar - 0:08

HJ : je suis désolée ça fait super long ><

    Un groupe d'élèves attendait sagement auprès d'une salle de cours, avec toute la discrétion et le silence dont ils pouvaient encore faire preuve... C'est à dire aucunement. Les conversations fusèrent, les rires également, et sitôt qu'un professeur passait dans le coin leur demandant gentiment de mettre une sourdine, le calme se faisait alors, reprenant par chuchotements qui redevenaient des conversations agitées. Tania, de son naturel bavard en faisait bien entendu partie, néanmoins quelques préoccupations occupaient ses pensées. La veille, son père qu'elle adorait lui avait envoyé un hibou, lui demandant de transmettre un message à son oncle le plus tôt possible. Pour une question de surcharge de travail, il n'avait pu s'y rendre lui même, et afin de rester dans la discrétion, il avait demandé à sa fille de jouer les intermédiaires plutôt que d'envoyer une missive à son beau-frère. En vérité la femme de ce dernier (vous suivez?) travaillait pour la Gazette et chacune des informations intéressantes mais non compromettantes néanmoins pour le Ministère, lui était transmise par le père de Tania qui y travaillait. Simplement pour rendre service et pour lui épargner de succomber péniblement à la guerre sans pitié des médias. Bref, n'allons pas certifier que la jeune Poufsouffle connaissait toutes les infortunes de ce monde trompeur, car légèrement naïve sur les bords la brunette n'était pas de ceux qui voyaient le mal partout. Une voix plus forte que les autres attira soudain l'attention de tous les élèves présents.

    Stephan - Hey, on vient de me dire que le professeur est absent...
    Gregory - Super on peut.... Tania ?

    A l'annonce de la nouvelle, la jeune Poufsouffle semblait pétiller un peu plus qu'à l'accoutumée, ce qui cachait fatalement qu'elle avait une idée derrière la tête. Tania avait offert un large sourire à ses camarades avant de tourner les talons sans un mot, trop enthousiaste à l'idée d'aller voir son oncle à Pré-au-Lard afin de rendre service à son père au plus vite. Alors même qu'elle n'avait que deux heures pour faire un aller-retour, se poser pour discuter de tout et de rien avec son oncle, et revenir comme si rien ne s'était passé puisqu'en semaine il n'y avait aucune permission pour se rendre au village sorcier voisin. Tania avait donc contourné un couloir bifurquant sur la droite, disparaissant de la vue de ses camarades surpris... Jusqu'à ce qu'elle ne fasse demi-tour et revienne auprès d'eux.

    Tania - Je vais à la bibliothèque... Lizzie ?
    Elizabeth - Hmm ?
    Gregory - A la bi... mais arrête il fait super beau, joue pas aux Serdaigles, regarde-les ils sont déprimants à mourir !
    Tania - Tiens moi ça, s'il te plait...

    La jeune fille ôta sa robe de sorcier portant fièrement le blason jaune et gris et le posa dans les bras de son amie, plus que surprise mais amusée. La masse d'élèves s'agglutinant auprès de la salle de cours s'éparpillait peu à peu, mais quelques curieux restaient là afin de voir la jeune Poufsouffle aux moeurs bizarres, qui à présent détachait soigneusement sa cravate qu'elle donna de nouveau à son amie, ouvrant légèrement le col de sa chemise et époussetant distraitement sa jupe.

    Tania - Voilà tu...
    Stephan - Mc Lean nous fait un strip tease les gars. J'veux voir ça !
    Tania - Avec un babouin comme toi comme spectateur ? Tu rêves Sheppard...

    La Poufsouffle n'avait pas adressé un seul regard au Serdaigle, sa réplique fusa avec un détachement sans égal, dénué de toute agressivité mais suffisamment moqueuse pour que le jeune garçon ne la fusille du regard. Gregory qui connaissait le caractère impulsif et acerbe du jeune bleu et argent se tourna alors vers lui afin de calmer le jeu, tandis que les deux jeunes filles continuaient de s'échanger des mots, ignorant complètement la réplique idiote de Stephan.

    Tania - Si tu pouvais monter ça aux dortoirs...
    Elizabeth - Ne me dis pas que tu vas à la bibliothèque Tania, tu prépares un mauvais coup.

    Tania lui rendit un sourire empli de non-dits, ce qui signifiait qu'une fois revenue de son expédition elle expliquerait tout à sa camarade. La jeune fille tourna une nouvelle fois les talons, et marcha à pas rapide vers le sixième étage, là où se trouvait une gargouille de pierre au visage repoussant, qui en fait révélait derrière elle un passage secret menant dans une petite ruelle cachée de Pré-au-Lard. Ce fut donc en empruntant de longs couloirs froids et humides que la jeune fille se rendit au village voisin, dépourvu de tout attribut rappelant Poudlard qui pouvait attirer l'oeil des passants. Bien entendu, le mieux aurait été de se changer et de se débarrasser complètement de sa jupe et de son chemisier qui faisaient toujours guise d'uniforme, mais la course contre la montre était lancée. Une bonne vingtaine de minutes plus tard, la jeune fille vit enfin le bout du tunnel qui donnait sur la fameuse ruelle étroite bordée de hauts murs de maisons délabrées, la plongeant dans l'ombre. Tania s'épousseta légèrement, releva d'un geste rapide ses longs cheveux bruns en arrière, et dans un soupir soulagé continua sa route vers les Trois Balais, passant fatalement devant la cabane hurlante puisque c'était l'unique route possible.

    On pouvait dire des élèves, mais les adultes n'étaient pas mieux question bavardage. Les rires fusaient, les verres tintaient, et la fumée grise des cigarettes planait au-dessus des sorciers. Lorsque Tania arriva sur le seuil du bar, son regard bleu se posa instantanément sur trois hommes, dont deux visiblement à l'affût. Alors qu'elle reconnut son professeur, la jeune Poufsouffle se pinça les lèvres et tourna sur elle même afin d'ouvrir la porte grinçante juste derrière elle, et de sortir au plus vite de cet endroit afin de ne pas se faire remarquer. C'était sans compter la voix joviale et forte de son oncle à l'accent italien qui résonna alors, se mêlant aux conversations enjouées.


    Fabio - Ma è Tania ! Si avvicini a mia bella nipote !

    Oh non la jeune fille ne parlait pas couramment italien comme son oncle qui en était originaire, mais sa voix forte enjouée et ses gestes explicites lui demandaient de venir à sa rencontre. Elle posa une main sur son front, baissa la tête et traversa le bar à grandes enjambées, tentant de se faire la plus discrète possible. Tania ne souhaitait pas être vue par son Professeur à Pré-au-Lard alors même que sa place était à Poudlard, enseignant absent ou non. Néanmoins la jeune fille ne put s'empêcher de jeter un regard vers John dans un soupir avant d'embrasser son oncle qui l'enlaça à lui rompre les os. Il n'était pas le propriétaire des lieux à proprement parler, mais beaucoup ici l'appelaient "patron" tant il avait le sens de l'organisation aiguisé. Une nouvelle oeillade vers les trois hommes, et Tania reconnut Daniel Mortensen qui de son temps faisait la une des journaux en compagnie de John, mais aussi Nathan Higgins qu'elle avait du croiser au Ministère une ou deux fois, et dont elle se trouvait être parmi ses fans de Quidditch, elle qui adorait ce sport, bien que ce dernier ne devait pas avoir la moindre idée de qui pouvait être la jeune Poufsouffle. Indéniablement, ses yeux bleus ne purent se détacher facilement de son professeur, mais un geste discret vint attirer son attention. Il lui avait semblé que John et Mortensen menaçaient subtilement Higgins de leurs baguettes. La voix de son oncle néanmoins lui fit détourner la tête.

    Fabio - Qu'est-ce que tu viens faire ici, bella ?

    La jeune fille se mit sur la pointe des pieds afin de chuchoter à l'oreille de son oncle qui hochait la tête au fur et à mesure des informations données, lançant parfois des "si" légèrement bourrus. Le regard d'ébène de Fabio se posa alors vers les trois hommes, mais ces derniers étaient déjà partis, laissant quelques pièces sur la table. La porte encore battante témoignait de leur départ récent. L'oncle de Tania se redressa alors, fronçant les sourcils, et lui rétorqua avec plus de discrétion que ce John avait été marié à une Mc Illian, des soupçons pesants se lisant dans sa voix grave. Mais la jeune Poufsouffle lui offrit alors un sourire, lui affirmant que John Mandrake avait été un grand Auror et qu'il n'y était pour rien dans l'affaire qu'elle venait de lui livrer pour sa femme. Son oncle lui proposa de rester, ce qui en somme aurait été la meilleure chose à faire. Être certaine que son professeur était loin devant avant d'aller s'engouffrer de nouveau dans ce passage secret humide et revenir à l'école. Néanmoins quelque chose d'invisible la poussait vers lui, la suppliant presque d'aller lui parler. Au final, Tania déclina gentiment l'invitation de son oncle et sortit du bar non sans se demander si c‘était là la meilleure chose à faire. Après tout la jeune fille avait pris soin d‘enlever toute marque explicite et un peu trop visible la rapportant à une élève de Poudlard (avouez qu‘il y avait plus discret que le jaune Poufsouffle), et finalement se mettait inconsciemment à la recherche de son professeur préféré, seulement dans l‘espoir de croiser son regard. En cet après midi, les ruelles étaient presque désertes, et un simple coup d‘œil lui avait fait comprendre qu‘ils étaient partis déjà loin. Tania soupira légèrement, et se mit finalement en tête de repartir vers le château en empruntant le fameux passage secret, niché non loin de la cabane hurlante. Et alors qu‘elle s‘approchait de cette dernière, habituellement assez effrayante pour que personne ne s‘en approche, la jeune Poufsouffle entendit des voix, dont une reconnaissable parmi tant d‘autres. Dans un premier temps, Tania s‘approcha des trois silhouettes qui ne semblaient pas l‘avoir vue, une main posée sur un tronc d‘arbre elle se contentait d‘attendre un bref silence où elle pouvait s‘annoncer.

    Daniel ¤ Bon, tu veux quoi au juste? Si tu nous as écoutés, tu sais très bien qu'on parle pas de la pluie et du beau temps. Alors tu sais quoi? Et en quoi peux-tu nous être utile?

    Bon d'accord le sujet de la discussion ne semblait pas être des plus chaleureux et ne portait sans doute pas sur la dernière mode londonnienne, surtout à en voir le visage pensif de John. Tania jeta sur ce dernier un nouveau regard sans doute un peu trop long, mais au final elle décida de faire quelques pas en avant pour ne pas les surprendre inutilement, au vu des nerfs qui semblaient les travailler.

    Tania - Professeur Mandrake ? Je vous cherchais… dit-elle en s’approchant d'avantage des sorciers, ses joues rosissant légèrement lorsqu‘elle croisa le regard de son professeur qu‘elle tourna soudainement ailleurs. Enfin non mais…je vous ai vu dans le bar alors…Et j’avais quelque chose à vous dire… Mis à part ça vous savez, je suis persuadée que Monsieur Higgins n’a rien fait, je vous ai vus…tout à l‘heure dit-elle en posant un regard sur ce dernier avant de le saluer d’un sourire. C’est vrai j’en suis sûre, et surtout je dois vous avouer que je suis une grande fan de Quidditch et que l‘équipe finlandaise vous doit beaucoup… Pourquoi vous êtes partis, d’ailleurs? Vous ne devez pas vous souvenir de moi mais je vous ai déjà aperçu plusieurs fois au Ministère. Mon père y travaille… Enfin dans les bureaux. Il s'appelle Mr Mc Lean.Un homme aux cheveux gris...toujours de bonne humeur... Non ? Après un bref silence, la jeune se racla la gorge et baissa légèrement la tête. Son père était loin d’être une figure connue du Ministère. Monsieur Mortensen, ravie de vous rencontrer enfin. Dites, vous avez des enfants ? Je demande parce que j’ai un camarade qui me fait penser à vous et… enfin bref, je devrais peut-être arrêter là… conclut-elle dans un murmure.

    Tania leva brièvement ses yeux bleus vers John avant de baisser la tête. Une fois de plus elle n’avait pu contenir son bavardage incessant. Savoir qu’une gamine en savait autant avait peut-être quelque chose d’agaçant. Et à voir le visage grave des sorciers, mieux valait se faire vraiment... toute petite. Sans compter qu'une élève dépourvue de sa robe de sorcier et de sa cravate, sans même une cape sur le dos alors que le mois d'Avril n'était pas non plus des plus chauds, pouvait tout de même soulever quelques questions. Et alors même que Tania sentait ces mêmes regards interrogatifs sur sa tenue, celle-ci l‘avisa brièvement avec gêne avant de reprendre succinctement pour sa défense -si tant est que cela en était une-

    Tania- J'ai… jamais supporté les uniformes.

    Grand sourire pour amadouer les juges… Sait-on jamais, si cela pouvait lui éviter les questions. Quoique visiblement on s'attendait plus à ce qu'elle s'en aille plutôt qu'à une explication venant de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://satinebzh.skyrock.com/
Nathan Higgins
Auror

 Auror
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 29
CITATION : I've got what u want and you'Ve got what I need
AGE [RP] : 33. L'expérience, vous connaissez? =D
Tendance Magique : Tendance Ladies
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Fatigue et Whisky Pur Feu [PV Nathan]   Mer 2 Avr - 18:23

Baguette pointée sur lui, il n’était pourtant pas effrayé par la menace. Il n’avait même pas sa propre baguette dégainée. Sa réputation à elle seule était une couverture plus qu’Efficace. Quel dégénéré irait l’Attaquer en plein bar, devant plein de gens? Sûrement pas quelqu’un qui complotait la rechute du Lord Noir. Mais cette fois, contrairement à la dernière, il était bien prêt à s’impliquer. Pour une fois…il se sentait agréablement en vie…depuis qu’il avait quitté le Quidditch, bien entendu. D’ailleurs, il devrait bientôt recevoir un contrat à ce sujet…sûrement. Toc. Sa cuisse venait de toucher la table derrière lui lorsque John le menaça. Souriant de toutes dents, un sourire vraisemblablement serein, sans aucune marque de mensonge, il hocha tout simplement de la tête. Rien ne servait de le provoquer, le mec était reconnu pour être un peu trop impulsif, avoir de la difficulté à se contrôler depuis son départ des aurors. Du moins, c’Est exactement ce que son dossier disait. Peut-être était-ce faux, mais restait-il qu’il était entrain de lui prouver que le dossier avait raison.

Puis, Daniel détendit l’Atmosphère, ordonnant à John de quitter et de l’Attendre dehors. Ce qu’il fit prestement, captant rapidement le regard d’une jeune fille à l’égard du professeur qui venait de mettre sa cape tout en marchant. Ne pouvant s’empêcher de le regarder partir, il ne put aussi s’empêcher de remarquer la puissance d’un charisme imposant se dégager de son ancien compatriote. Il avait changé, du tout au tout. Bah, il était toujours le même homme, mais l’énergie qu’il dégageait était totalement différente. Et c’est ce qui le mènerait à sa perte…Et c’était sûrement ce qu’il voulait, tout faire pour venger sa défunte femme et pouvoir la retrouver. Mais la vie devait continuer…Et Nathan devrait l’aider là-dedans. Parce qu’il avait besoin de John efficace…À vrai dire, le monde magique en entier avait besoin de John Mandrake au maximum de son efficacité. Tout comme de Daniel Mortensen. Mais Nathan Higgins? Il n’était qu’un figurant…Pour le moment. Puis, destabiliser, il ferma son esprit, de peur qu’on use de légilimencie contre lui, alors que le vieil homme plongeait son regard dans le sien.

Daniel ¤ Higgins? J'me souviens de toi. Je sais pas ce que tu veux exactement, mais tu viens de t'embarquer dans un sacré merdier, et sache que tu ne peux plus en sortir à présent. Allez, avance

Au moins, il se souvenait de lui, sourit-il dans sa barbe de trois jours. Et puis, un merdier? C’était tout un merdier dans lequel il s’était plongé lorsqu’il s’était joint aux aurors il y a quelques années. Et puis, au moins, il redeviendrait utile…enfin! Suivant l’ordre direct de son ancien supérieur, il prit à son tour sa cape, faisant un détour proche de la jeune blondinette, là où sa cape avait l’air échouée sur le banc qu’il avait occupé il y a quelques minutes. Marchant le long de l’établissement, il sortit, Daniel sur ses talons. Il ouvrit la bouche, puis la referma, se disant qu’il n’était peut-être pas temps de parler. Ils parcoururent ainsi une longue distance, Nathan baissant un peu la cadence pour pouvoir arriver à une distance assez suffisante pour pouvoir Daniel du coin de l’œil. Pas par manque de confiance, mais bien par prudence. Enfin, ils rejoignirent John, appuyé contre une clôture. Daniel, quant à lui, préféra une vieille souche. Et Nathan choisit un arbre, chétif, sur lequel il s’Appuya légèrement.

Daniel ¤ Bon, tu veux quoi au juste? Si tu nous as écoutés, tu sais très bien qu’on ne parle pas de la pluie et du beau temps. Alors tu sais quoi? Et en quoi peux-tu nous être utile?

Ca y était, ils entraient dans le vif du sujet. Ainsi donc, il n’avait pas compris pourquoi un auror était ainsi déployé à leurs côtés. Peut-être que ca ne leur plaisait pas…tout de suite…mais cela pourrait se montrer d’une utilité des plus intéressantes. Mais il se devait de répondre…

*-Nathan-* Vous avez définitivement besoin d’aide. Vous ne pouvez affronter ce qui se trame qu’à vous deux, comme je ne peux le faire seul. Et j’ai des talents qui pourraient…

Il se tut aussitôt. Quelqu’un venait de faire son apparition. Merdééé! Qu’est-ce qu’ils foutaient là, d’ailleurs? Ils ne pouvaient pas arriver maintenant, pas tout d’suite. Ha. Mauvaise confirmation cervicale. C’était que la jeune fille qui avait observé quelque peu John. Pas d’traces d’allier, donc pas de groupe de mangemort qui débarquent en centaines, comme il l’avait craint. Puis, elle partie dans un canon de parioles. Un flot de mot continu, semblant n’avoir aucunement besoin de respirer. Mais il écouta tout…Et réussit à décocher les premiers mots avant des réprimandes du professeur…

*-Nathan-* Non, Mademoiselle, je n’ai rien fait de mal, et ils le savent bien. Et merci, d’ailleurs, en scoop perso, j’devrais r’venir avec la finlande d’ici la fin de l’année. Peuvent plus d’passer de moi haha. Et pi pour McLean, ça m’dit quelque chose…et j’Serai heureux de ne pas lui dire que j’t’ai rencontré à Pré-au-Lard pendant les heures de cours, hein John?

Puis, il partit à rit. Tout simplement, pour détendre l’atmosphère. Puis, il regarda à nouveau les deux ex-aurors. Non, ils n’en avaient pas encore finit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fatigue et Whisky Pur Feu [PV Nathan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fatigue et Whisky Pur Feu [PV Nathan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» les crevettes au whisky
» Présentation Virginie/Nathan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>EXTERIEUR POUDLARD [RP]</font> :: Village de Pré-au-Lard-
Sauter vers: