AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Depuis ... tu m'as tellement ... manqué [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sven H. Mustang
Elève en 5ème Année à Serpentard
Elève en 5ème Année à Serpentard
avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 29
CITATION : Jsuis pas trop con ... au moins je rattrape mon frère !
AGE [RP] : Quinze ans ...
Date d'inscription : 23/02/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Depuis ... tu m'as tellement ... manqué [PV]   Dim 2 Mar - 1:16

    I wish I had an angel
    For one moment of love
    I wish I had your angel
    Tonight !


    Il n'était pas tard, les autres devaient commencer à sortir de la salle commune et déjà il savait que son hiboux avait rempli sa mission. En délivrant sa missive à Kay , lui demandant de le rejoindre dans la salle commune pour un moment ensembles, il espérait qu'elle ne lui refuserait pas ce plaisir qu'il ressentait rarement envers une personne, Kay était une muse pour Sven, sa moitié, le tout qu'il lui manquait. Il ne pouvait comprendre qu'une autre femme se dise plus belle qu'elle, pourtant il ne prenait pas honte de suivre les pas de son ainé, Russel, quant à son tableau de chasse et à sa cour de femmes de toutes maisons et de tous genres ... bien qu'il ne fut jamais méchant, discourtois ou infidèle avec aucune de ses conquêtes, préférant la transparence et la franchise pour qu'aucune n'espère avoir son cœur et son âme. Voilà quelques minutes qu'il était entré dans la salle sur demande tout en imaginant le salon d'un grand manoir riche et cossu ... une immense cheminée était en train de chauffer la vaste pièce, la salle sur demande était un simple miracle à elle seule. Quelques coussins sur le sol, devant deux immense canapé de soie et de velours, les armoiries des Mustang au dessus de la cheminée , toutes les pensées de Sven étaient ici et s'entrechoquaient pour ne faire qu'une seule et unique idée... cette pièce de son désir. Sur une table basse trônait une bouteille de boisson gazeuse et deux verres, Kay n'était pas alcoolique ... Sven ne la laisserait pas boire d'alcool devait ses yeux... tendrement il prit place sur l'un des canapés... les yeux plongeaient dans le vague.

    Singulièrement, il se demandait la raison de cette absence si longue des cotés de Kay. Il ne comprenait pas cette fierté qui lui avait permit de vivre dans une autre confrérie que la sienne sans se faire trop de soucis. Maintenant que leur mère n'était plus dans l'établissement, Sven prenait peur pour sa jeune sœur que quelques instants, Russel était bien trop occupé avec ses donzelles pour prendre part à la vie de Kay ... Dasha semblait lui être beaucoup plus important que Kay, sa Kay ... il se devait de veiller sur elle et surtout de veiller à ce qu'elle ne manque de rien et qu'elle ne craigne rien. Car Sven était peut-être plus jeune que Russel mais ils pouvaient être capable de la même violence furieuse, bien que Sven est bien plus de patience et de répartie de son aîné. Mais il est temps de passer à autre chose ... qu'à l'intense réflexion sur les émois de ce stupide Russel.

    Fermant doucement les yeux, la chaleur des flammes lui caressait la peau. Vêtu d'un jean serré noir de jais et d'un T-shirt blanc cassé recouvert d'une veste de cuir légère, il ne pouvait que se sentir bien dans cet univers familier mais aussi idyllique. Entre le rêve et la réalité, ici était Sven et serait Kay. Ensembles ils devenaient invisibles, qui pouvaient séparés et mettre fin à la puissance des Jumeaux Mustang, même leur mère craignait qu'ils ne fassent le choix de suivre leur père dans sa quête du mal, mais Sven aimait trop sa tendre et sublime mère pour lui faire du mal ... qu'il parte vers son père était une chose tellement horrible, que faisait Russel, qu'il ne pouvait s'y résoudre lui même. Son cœur était bien trop parfait et en bonne santé pour qu'il n'ait pas mal de voir sa mère se faire du soucis et pleurer pour sa vie ... Saleté de connard de Russel ...

    -" Maman ... il nous le payera ... "


    Old loves they die hard.
    Old lies they die harder.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Mustang
Elève en 5ème Année à Gryffondor
Elève en 5ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Age : 31
Tendance Magique : Neutre | Tendance Magie Blanche
Date d'inscription : 11/11/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Depuis ... tu m'as tellement ... manqué [PV]   Dim 2 Mar - 2:14

    << I gave you my time,
    I gave you my whole life.
    I gave you my love, every dime.
    They told me it was... a crime. >>


    Kay s'apprêtait à aller prendre le repas du soir dans la Grand'Salle, pressée par Evi, une camarade, et Lola, sa compagne de dortoir. Elles ne cessaient de caqueter comme des oies sauvages à ses côtés, se demandant entre elles ce qu'elles allaient bien pouvoir porter à l'anniversaire de Lewis, un Poufsouffle particulièrement benêt mais qui avait le mérite de posséder un physique pas trop ingrat. Occupée à coiffer ses longs cheveux, Kay pensait à tout autre chose. C'est le bruit d'un tapotement sur le carreau qui attira son attention et la fit regarder vers la vitre. Son coeur se mit à battre plus fort lorsqu'elle reconnut le hibou de Sven. Ca faisait déjà un moment qu'ils ne faisaient plus que se croiser dans les couloirs et il lui manquait, sans qu'elle ne se décide à le lui avouer. Sans un mot, elle ouvrit la fenêtre et laissa entrer l'oiseau, lui retirant délicatement le morceau de parchemin attaché à sa patte. Sur le vélin s'étalait l'écriture cursive de Sven. Elle lut le mot d'une traite et le glissa dans sa poche.

    Lola - C'est qui ?
    Kay - Mon frère.
    Evi - Russel ? T'as trop de la chance d'avoir un frère comme lui, il est si...

    Kay soupira. Entendre les trois quarts de ses quelques rares amies fantasmer sur ses frères la mettaient assez mal à l'aise. Pour couper court à la discussion, elle lâcha :

    Kay - Pas Russel. Sven.
    Evi - Sven ? Mais lui aussi il est carrément ca...

    Lola sentit venir le drame et balança un coup de coude dans les côtes de l'écervelée qui osait parler de Sven en des termes aussi flatteurs. Mais c'était trop tard. Kay lui lança un regard noir et meurtrier qui en aurait fait frémir plus d'un. Qu'on parle de Russel, passait encore, mais on ne touchait pas à l'image de Sven.

    Lola - On va y aller, hein, Evi ?
    Evi - Ben quoi, qu'est-ce que j'ai dit !?

    Lola secoua la tête devant ce cas désespéré et emmena Evi hors des dortoirs. Kay en profita pour relire le mot de Sven. "Rejoins-moi à la Salle sur Demande"... ELle passa sa cape de sorcier par dessus ses vêtements de ville, un simple jean et un débardeur noir, et elle se glissa dans les couloirs pour rejoindre la salle sur demande. Arrivée devant le mur qui en dissimulait la porte, elle passa trois fois devant en murmurant :

    Kay - Je veux voir Sven, je veux voir Sven, je veux voir Sven...

    Une porte apparut dans le mur de brique et elle en tourna la poignée, pénétrant à l'intérieur. Un immense salon s'offrit à ses yeux, étalage de richesses digne d'un château. Des coussins mollement déposés sur le sol, eux grands canapés de velours et une cheminée... Une cheminée qui attira immédiatement l'oeil de la jeune Gryffondor et en suscita l'admiration. Sven n'avait pas fait les choses à moitié. Elle sourit à cette pensée fugitive et aperçut les cheveux noirs de Sven dépasser de l'un des canapés. Elle s'approcha en silence et ébouriffa les cheveux de son jumeau avec un sourire pour lui signaler sa présence. Elle se débarrassa de sa cape sur un fauteuil et posa à nouveau ses yeux sur la cheminée. Un air rêveur sur le visage : ça aurait pu être le salon de leur maison familiale, s'ils avaient un jour eu une famille normale.

    Kay - C'est joli ici, tu as bien choisi...

    Son regard monta un peu plus haut et elle aperçut les armoiries de leur famille. Ca, par contre, c'était peut-être de mauvais goût mais elle ne pouvait pas le blâmer d'être fidèle à leur nom. Elle savait très bien que dans le fond il était comme elle : toutes ces guerres ne l'intéressait pas. Elle soupira et s'installa à côté de Sven, se laissant tomber sur le fauteuil. Elle eut un sourire en regardant la façon dont il était habillé et lui lança d'un air taquin :

    Kay - Je comprends pourquoi toutes les filles de mon dortoir soupirent après toi !

    Réminiscence enfantine, elle posa sa tête sur son épaule.

    Kay - Je ne fais plus que te croiser... Tu me manques.

_________________
La vraie vie, c'est celle que l'on choisit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven H. Mustang
Elève en 5ème Année à Serpentard
Elève en 5ème Année à Serpentard
avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 29
CITATION : Jsuis pas trop con ... au moins je rattrape mon frère !
AGE [RP] : Quinze ans ...
Date d'inscription : 23/02/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Depuis ... tu m'as tellement ... manqué [PV]   Dim 2 Mar - 16:59

    Son parfum ... elle était là. Pourtant il ne tourna pas la tête, espérant simplement qu'elle n'allait pas rester dans son dos indéfiniment. Puis, elle lui ébouriffa les cheveu, rahh qu'il aimait pas ça. Pourtant il ne lui fit aucune remarque et la laisser doucement prendre cette aisance qu'il connaissait d'elle. Enfin ils étaient ensemble, ils n'étaient qu'un... soulageait, Sven lui rendit son sourire alors qu'elle lui disait de sa voix enchanteresse, cette voix qu'il entendant en rêve... cette voix qui ne pouvait qu'être la sienne.

    Kay - C'est joli ici, tu as bien choisi...
    -" Heureux que ça te plaise ..."

    Sa présence était un soutient évidant qu'il ne pouvait pas nier. Maintenant qu'elle était là, il pouvait bien se foutre du reste. Ici, ensembles, personne ne viendrait les sortir de leur rêverie, à jamais prêt à tout l'un pour l'autre, il était heureux qu'elle soit venu mais ne voulait pas totalement le lui montrer. Alors elle prit ses aises dans le canapé qu'il occupait, doucement il déposa sa main contre sa joue dans une caresse fraternelle et amourachée. Puis il soupira tout en repensant à l'amour qui existait entre Russel et Dasha... Dasha amoureuse ... Sven était-il amoureux de sa sœur également ? Pourtant il ne la toucherait jamais ... sauf pour lui donner de sa tendresse de frère aîné. Penser à autre chose le dépassait, elle ne pouvait être une de ses conquêtes, il ne pouvait lui retirer sa pureté sans en souffrir atrocement.

    Kay - Je comprends pourquoi toutes les filles de mon dortoir soupirent après toi !

    -" Si tu savais comment je peux me ficher de ses filles sans importance. Tu sais, elle ne surpasseront jamais ta beauté, ma douce..."

    Voilà ce qui le différencié des autres mâles Mustang, il était sensible ... et tendre avec toutes les femmes de son clan. Dasha, peut-être moins mais cela est du au fait qu'il ne sait pas réellement comment la voir et surtout si elle peut être digne de sa confiance. Quand à sa mère, elle est une déesse aux yeux de Sven et Kay en est la digne personnification. Aussi douce que la rosée, aussi tendre que le velours, Kay la bien née demeure un bon parti sûr pour les garçons de Poudlard. C'est bien pour cette raison qu'il ne devait pas la laisser sans surveillance... mais les Serpentard n'en n'ont rien à faire d'elle ... excepté Russel et lui bien entendu . Tendrement elle vint poser sa tête contre son épaule , dans un élan de tendresse lui caressa la joue pour la faire remonter vers ses cheveux, soupirant d'aise ... il était enfin heureux.


    Kay - Je ne fais plus que te croiser... Tu me manques.
    -" Kay ... tu sais bien que je ne serai jamais loin de toi ... toujours dans ton ombre. Personne ne te feras du mal... je t'aime ma sœur."

    Oui elle lui manquait ... atrocement même. Que pouvait-il y faire. Leur maison étaient fondamentalement opposées et pourtant il luttait pour qu'aucun des Serpentard n'osent toucher à sa sœur. Russe l'aidait, pour un fois qu'il prenait conscience de la douleur de son frère. Tendrement il continuait de lui caresser les cheveux, ses yeux clos. Il rêvassait ... et s'ils étaient réellement chez eux ... ici et maintenant ...N'auraient-ils pas le droit de s'endormir dans les bras l'un de l'autre comme ils le faisaient avant. Et leur mère ... arriverait-elle émue de les voir se cajoler et se consoler mutuellement. Et Russel, jalouserait-il encore d'un tel amour, d'une telle proximité ? Sven comprenait qu'une partie de sa vie s'était éteinte à son entrée à Poudlard. Devait-il prendre peur ? Peur de perdre sa sœur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Mustang
Elève en 5ème Année à Gryffondor
Elève en 5ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Age : 31
Tendance Magique : Neutre | Tendance Magie Blanche
Date d'inscription : 11/11/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Depuis ... tu m'as tellement ... manqué [PV]   Dim 2 Mar - 17:51

    Kay - C'est joli ici, tu as bien choisi...
    Sven - Heureux que ça te plaise ...
    Kay - Tu as toujours su.

    Oui, il a toujours su ce qui lui plaisait et comment, d'ailleurs, aurait-il pu l'ignorer ? Parfois, quand elle repensait aux mots qu'ils échangeaient, elle avait cet étrange sentiment que Sven la connaissait mieux qu'elle ne se connaissait elle-même. Et sans doute n'était-ce pas qu'une impression. Elle esquissa un sourire empreint de tendresse quand elle sentit sa main effleurer sa joue. C'était ainsi qu'elle se sentait bien, personne n'aurait su lui procurer autant de bonheur. Parfois, elle imaginait l'avenir. Elle voyait Sven marié avec des enfants, chacun menant sa vie de son côté, et ça la rendait triste. Elle aurait aimé ne pouvoir le garder que pour elle. C'était normal après tout, c'était son jumeau, son Ange comme elle l'appelait. Ou alors, peut-être n'était-ce pas si normal que ça...?

    Kay - Je comprends pourquoi toutes les filles de mon dortoir soupirent après toi !
    Sven - Si tu savais comment je peux me ficher de ses filles sans importance. Tu sais, elle ne surpasseront jamais ta beauté, ma douce...
    Kay, dans un rire cristallin - Oui, mais ce n'est pas avec moi que tu couches, mon Ange. J'en entends de belles à ton sujet, tu sais...

    Elle esquissa un sourire moqueur. Beaucoup de filles, après ou avant s'être tournées vers Russel, se rendaient compte de la froideur qui habitait l'aîné des Mustang et de l'impossibilité de conquérir son coeur. Sans doute pensaient-elles que conquérir Sven était tâche plus aisée à cause de sa sensibilité et de son air fragile. Une erreur, bien entendu. Elle, elle savait que Sven ne s'offrait pas si facilement aux sentiments amoureux. Quelle en était la raison, elle l'ignorait. Tout ce qu'elle pouvait constater c'était qu'elle même ne fréquentait pas tant que ça les garçons de son âge. Ca ne l'intéressait pas. Le seul qui avait pu toucher son coeur, Jason, le préfet de Gryffondor, s'était tourné vers d'autres horizons depuis longtemps. Elle soupira à cette pensée : Jason c'était un peu sa seule et unique blessure amoureuse, et on sait bien que les premières sont toujours les plus douloureuses. Comme pour conjurer sa tristesse, elle se lova un peu plus contre son frère, sentant la main de celui-ci s'égarer dans ses cheveux. Si elle avait été un chat, sûr qu'elle aurait ronronné.

    Kay - Je ne fais plus que te croiser... Tu me manques.
    Sven - Kay ... tu sais bien que je ne serai jamais loin de toi ... toujours dans ton ombre. Personne ne te feras du mal... je t'aime ma sœur.

    Elle esquissa une moue boudeuse. Ca n'était pas lui qui était venu la récupérer quand elle s'était retrouver coincée en haut d'un chêne. Et ça n'était pas lui qui était venue la consoler quand Jason avait rompu avec elle. Mais elle l'aimait trop pour lui en vouloir. Elle savait bien que leur appartenance à des maisons si différentes ne pouvaient qu'entériner leurs rapports et elle savait bien que Sven était en pleine période où les conquêtes amoureuses sont importantes pour un adolescent. Mais il s'éloignait d'elle et elle en ressentait une étrange jalousie. Elle s'était toujours imaginé que Sven et elle resteraient ensemble pour toujours. Après tout, depuis qu'ils étaient enfants on les appelait "Les Jumeaux", comme s'il n'était qu'une seule et même entité, indivisible et indissociable. Maintenant qu'ils avaient grandi, elle comprenait qu'il n'en était rien et que doucement s'amorçait la venue de leur scission fraternelle, de ce moment où il faudrait se séparer.

    Kay - On aurait pu être chez nous ici. Maman aurait mis des fleurs sur la table basse et Papa aurait lu son journal au coin d'un canapé. Russel et Dasha auraient été ensemble, comme toujours. Et nous... Nous, on serait restés les jumeaux.

    Elle retira sa tête de son épaule et plongea son regard dans ses yeux couleur de saphir. Il avait un visage de midinette. Posant son index avec douceur sur le front de son frère, elle le fit glisser sur l'arête nasale, puis les lèvres et le menton. Toi et moi, si semblables. Elle esquissa un sourire innocent pour endormir sa vigilance, puis, sans crier gare, elle attrapa un coussin et l'envoya au visage de son frère dans un rire enfantin.

    Dis-moi. Dis-moi que nous sommes restés les Jumeaux.

_________________
La vraie vie, c'est celle que l'on choisit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven H. Mustang
Elève en 5ème Année à Serpentard
Elève en 5ème Année à Serpentard
avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 29
CITATION : Jsuis pas trop con ... au moins je rattrape mon frère !
AGE [RP] : Quinze ans ...
Date d'inscription : 23/02/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Depuis ... tu m'as tellement ... manqué [PV]   Sam 8 Mar - 2:53

    Kay ... son sourire, c'était une image du paradis qu'elle véhiculait avec innocence et tendresse. Sans qu'elle ne puisse s'en rendre compte, elle était une angélique apparition qu'il ne voulait partager avec personne d'autre. Tendrement, il jouait de ses lèvres avec son doigt, un sourire envieux se lisait sur son visage mais il ne pouvait demeurerait ainsi, la contemplant comme un amant alors qu'il était son frère. Sven soupira doucement tout en se redressant quelque peu, déposant un baiser sur son front avec amour pour l'entendre parler des âneries sur ses conquêtes. Si elle savait à quel point ce n'était qu'une passade, c'était pas ennui qu'il partait à la conquête des demoiselles et non pas nécessité ou envie. Personne ne pouvait le rendre heureux à par ... elle bien sûr. Kay sait panser les plaies de son frère jumeau comme il sait faire taire ses larmes et ses maux. Une fusion immortelle et immuable, qu'elle le veuille ou pas ... qu'elle soit aveugle ou pas, se lien était toujours là ... Kay ... n'est plus peur ...

    Kay, dans un rire cristallin - Oui, mais ce n'est pas avec moi que tu couches, mon Ange. J'en entends de belles à ton sujet, tu sais...

    -" Kay ... t'as pas honte de croire toutes les conneries de tes copines ... Tu changeras pas toi, rassures toi, j'ai encore trompé personne, tu sais que c'est pas mon genre !"

    Alors elle quitta la chaleur de Sven pour lui lancer un regard un peu moins calme. Il venait sûrement de lui faire comprendre une nouvelle inconnue de leur vie ... Loin d'elle, tout était différent et le parfum de la vie changeait étrangement. Pourtant Sven lui répétait à toutes les sauces qu'il serait là pour elle, même s'il ne pouvait être là à chaque instant de sa vie. Bien sûr l'écusson de leur maison était une première barrière qu'ils terrassaient sans aucune difficulté. Mais leur groupe d'amis prenaient un plaisir à les séparer... Sven n'écoutait pas les papotages mais Kay adorait les faire naître. Elle était la seule à pouvoir faire changer ou non leur amour ... elle était la seule à pouvoir vaincre sa peur de le perdre ... Sven n'avait plus la balle en main et ça depuis longtemps à présent. Fichant des baignes, marrons et autres mandales dans la figure de qui ose mal parler de sa Kay, que pouvait-il faire d'autre pour lui faire comprendre tout son amour ?!

    Kay - On aurait pu être chez nous ici. Maman aurait mis des fleurs sur la table basse et Papa aurait lu son journal au coin d'un canapé. Russel et Dasha auraient été ensemble, comme toujours. Et nous... Nous, on serait restés les jumeaux.

    -" Ma chérie, ma soeur tant aimée... on est ici chez nous. Maman, imagines là en train de couper quelques fleurs dans l'immense jardins botaniques... tu sais, celui qui est à coté la maison ?! Et même si les miles nous sépare, je resterai ton Jumeau et toi ma Jumelle ... Nos gênes sont les mêmes ... je serai toujours à tes cotés."

    Cette soudainement mélancolie mis mal le jeune Mustang. Alors que Kay se prenait à caresser le visage de son frère aux traits androgyne. Il était le plus proche de sa beauté, lui qui partageait ses traits et son ADN. Soudainement, Kay brisa cette mélancolie malsaine grâce à un coussin !! Qu'elle vint faire s'écraser sur le visage de Sven, prit en traitre, il se laissa retomber dans le canapé, poussant un rire presque aussi cristallin que celui de sa sœur adorée. tâtant les alentours de ses mains pour trouver un coussin à son tour. Il lança l'un d'eux sur Kay tout en essayant de capturer ses poignets pour enfin la tirer vers lui. L'entourant de ses bras frêles mais protecteurs avec elle. Doucement il déposa quelques baisers sur ses cheveux, pour ensuite se venger de son attaque par des chatouilles sur les hanches, le dos et dans le cou... quelques baisers virent trouver leur place dans le creux des épaules de sa sœur tant aimée... est-ce déplacé ? Non pas le moins du monde, il l'aimait...

    -" Ahahaah, Jt'ai eu !! Alors c'est qui le plus fort !! "

    Leurs rires trahissaient leurs envies de redevenir de jeunes enfants. Ils voulaient ne plus être séparer par leur adolescence et tout ce qu'elle mettait en avant. Kay était adulée par les hommes tout comme Sven l'était pas bien des donzelles. Mais devait-il prendre la mouche en voyant le regard attristé de Kay lorsqu'elle lui en avait fait la remarque ... un peu plus tôt ?! A jamais ils seraient semblables, venant du même moule mais leur avenir n'était peut-être pas sur le même chemin. Pourtant Sven était capable de tracer beau nombre de parcelles entre leur chemin, aussi éloignées seraient-ils. Rien ne serait trop dangereux pour rejoindre Kay ... elle était la princesse qu'il se devait de délivrer de tous les dragons ... lui le beau prince tant adulé ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Mustang
Elève en 5ème Année à Gryffondor
Elève en 5ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Age : 31
Tendance Magique : Neutre | Tendance Magie Blanche
Date d'inscription : 11/11/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Depuis ... tu m'as tellement ... manqué [PV]   Lun 10 Mar - 0:18

    Kay - On aurait pu être chez nous ici. Maman aurait mis des fleurs sur la table basse et Papa aurait lu son journal au coin d'un canapé. Russel et Dasha auraient été ensemble, comme toujours. Et nous... Nous, on serait restés les jumeaux.
    Sven-" Ma chérie, ma soeur tant aimée... on est ici chez nous. Maman, imagines là en train de couper quelques fleurs dans l'immense jardins botaniques... tu sais, celui qui est à coté la maison ?! Et même si les miles nous sépare, je resterai ton Jumeau et toi ma Jumelle ... Nos gênes sont les mêmes ... je serai toujours à tes cotés."
    Kay - Mouais.

    Non pas que ça lui aurait déplu, au contraire. Mais ils avaient passé les trois quarts de leur petite enfance à Poudlard, dans un château qui était loin de ressembler à la maison du bonheur qu'elle avait pu s'imaginer. Cette pièce ça aurait vraiment pu être un petit morceau d'un paradis exclusif qu'elle ne partagerait qu'avec lui. Elle sourit et passa son doigt sur le visage de son frère, avant de lui balancer un coussin traîtreusement. La riposte ne se fit pas attendre, comme elle s'en doutait : après tout, ils n'étaient encore que des adolescents ayant grandi un peu trop vite dans un environnement étrange. Ils avaient besoin de se ressentir innocents et sans soucis comme des enfants, de retrouver cette complicité qu'ils avaient un peu perdu depuis quelques temps. Un autre coussin vint s'écraser sur son visage, la faisant éclater de rire. Cherchant à se protéger, elle leva les mains sur sa tête en une attitude défensive digne des plus grands stratèges. Sven l'attrapa alors par les poignets et la fit basculer à ses côtés sur le canapé. Elle se laissa faire à ses baisers et ses chatouilles, heureuse de retrouver ce contact qui lui avait tant manqué, riant aux éclats et tentant à peine de le repousser, pour le principe.

    Sven - " Ahahaah, Jt'ai eu !! Alors c'est qui le plus fort !! "
    Kay - C'est moi ! Mais je te laisse gagner parce que tu es un mauvais joueur et que tu vas râler !

    Elle eut à nouveau un petit rire et se laissa glisser contre son frère, les yeux fixés sur le plafond en une attitude rêveuse. Elle repensait à tout ce qui s'était passé ces derniers jours : le Serdaigle qu'elle avait pris pour un vampire, Solean qui s'était montré si prévenant en cours de Sortilèges... A ce souvenir, elle esquissa un sourire et laissa échapper un soupir de satisfaction : elle l'aimait bien, ça avait l'air d'être un chic type et puis... il était beau garçon. Sa mère lui avait un jour rapidement parlé du père de Solean, un dénommé Harkaitz, et elle disait que toutes les femmes se pâmaient devant lui. Solean devait surement avoir hérité du charisme de son père. Kay tourna son visage vers Sven et elle l'observa en silence quelques secondes, toujours cet étrange sourire sur les lèvres. Lui aussi, il était beau, de la même beauté sauvage que leur mère avec le sourire étrange de leur père.

    Kay - Tu sais... Il y a ce garçon, Solean... Il me plait bien. Tu crois que je devrais lui dire ?

    Après tout, c'était son jumeau et ils se disaient tout, non ? Et puis, Sven s'y connaissait surement mieux qu'elle dans ces choses-là, il était normal qu'il lui donne quelques conseils. Elle attrapa une mèche de cheveux de Sven entre ses doigts et entreprit de jouer négligemment avec, tel un chat s'amusant avec une souris.

    Kay - Mais t'inquiète pas hein ! Tu sais que c'est toi mon préféré ! dit-elle en déposant un baiser sur sa joue.

_________________
La vraie vie, c'est celle que l'on choisit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven H. Mustang
Elève en 5ème Année à Serpentard
Elève en 5ème Année à Serpentard
avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 29
CITATION : Jsuis pas trop con ... au moins je rattrape mon frère !
AGE [RP] : Quinze ans ...
Date d'inscription : 23/02/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Depuis ... tu m'as tellement ... manqué [PV]   Lun 17 Mar - 19:51

    Il ne se lassait pas de l'entendre rire, elle était tellement belle dans tous ses états qu'il eut du mal à la laisser de nouveau respirer sans peine. Kay, une jeune femme en fleur, il lui trouvait toutes les beautés du monde mais ne pouvait les lui dire sans se compromettre en pêchés. Lui si prude et pourtant si débauché et étrange à la choix, une beauté sauvage certes mais qu'il ne voulait pas laisser en friche de peur qu'elle ne transforme en une chose qui ressemblerait trop à son père. Il ne voulait pas perdre ce coté androgyne qui lui donnait dans de popularité auprès des jeune femmes de Poudlard, de quoi remplir deux ou trois carnets d'adresse sans trop exagérer. Maintenant que Russel se rangeait petit à petit pour aller avec sa ... sa ... copine, il ne pouvait que profiter des jeunes femmes en peine qu'il laissait seules ... et oui ... frère pour frère, un Mustang demeurait un Mustang...

    Kay - C'est moi ! Mais je te laisse gagner parce que tu es un mauvais joueur et que tu vas râler !

    Elle avait tellement raison ... qu'il ne put qu'en sourire d'avantage pour essayer de répliquer comme il le pouvait ... Kay s'était doucement blottit contre lui, lui laissant une étrange sensation dans le ventre ... et l'estomac. Il n'osait plus trop bouger de peur de la gêner.


    -" Peut-être ... mais en définitif, je gagne tout de même, avec ou sans aide !"

    Après ses quelques mots, il laissa sa tendresse prendre le dessus, la cajolant tendrement pour alors lui caresser doucement les cheveux, dessinant les contours de son visage tout en lui souriant, il ne voulait plus être loin d'elle, c'était sa drogue douce, son envie de souffrir pour elle ne faisait que décupler pendant leurs rares instants ensembles. Cet instant semblait durer des heures, il ne pouvait s'en lasser, ce tendre contact le faisait frémir mais il n'en laissait rien paraître tant il prenait peur des réactions de sa sœur jumelle ... tant il avait peur qu'on ne pense inceste... jamais il ne la toucherait de cette manière, bien trop belle et prude pour lui ...

    Kay - Tu sais... Il y a ce garçon, Solean... Il me plait bien. Tu crois que je devrais lui dire ?


    Son cœur s'arrêta doucement de battre, son sang se figea dans ses veines alors qu'elle entendait d'improbable mots sortir des lèvres de Kay. Il détourna son regard d'elle, ne pouvait supporter de lui offrir un regard énervé. Laissant ses mains tomber pour ne plus la toucher de peur de lui faire mal par inadvertance ... Solean ... il n'en avait jamais entendu parlé, sûrement pas de Serpentard ... encore moins de Gryffondor, mais ... où l'avait-elle trouvé celui-la ?! Il ne préféra rien répondre pour le moment, laissant la tension de son corps retomber doucement alors qu'elle lui claquait simplement et purement ses lèvres sur la joue ... comment pouvait-il ne pas s'adoucir après ça ... pourtant, il était prit d'un mal étrange ...


    Kay - Mais t'inquiète pas hein ! Tu sais que c'est toi mon préféré !

    -" J'espère bien ... tu n'as qu'à le lui dire ... si tu penses l'aimer . Kay, je ne souhaite que ton bonheur."

    Il se leva doucement du canapé pour la laisser soudainement seule. Faisant quelques pas vers la cheminée pour s'abaisser et tendre ses mains vers le feu pour sécher sa sueur colériques de ses mains et surtout pour qu'elle se rende pas compte qu'il était en train de trembler de rare ... non pas seulement de rage mais de jalousie aussi ... il allait ... lui faire la peau à ce Solean.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Mustang
Elève en 5ème Année à Gryffondor
Elève en 5ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Age : 31
Tendance Magique : Neutre | Tendance Magie Blanche
Date d'inscription : 11/11/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Depuis ... tu m'as tellement ... manqué [PV]   Ven 21 Mar - 22:07

    Sven -" Peut-être ... mais en définitif, je gagne tout de même, avec ou sans aide !"

    Dieu qu'il avait raison... Et Dieu qu'elle aimait le laisser gagner ! Après tout, c'était son grand frère, son protecteur, c'était dans l'ordre des choses que ce soit lui le gagnant de leurs jeux. Elle se laissa aller à ses caresses, comme un chat se laisserai aller aux câlins de son maître. Leur relation était des plus ambiguës et elle le savait : ce mélange d'affection fraternelle et de tendresse amoureuse, beaucoup auraient dit que ça n'était pas normal. Mais elle, elle ne voulait pas se poser de questions de ce genre : elle aimait son frère, quoi de plus naturel que le lui montrer ? Même si, au vu des récents événements, elle se sentait obligée de se questionner malgré elle. Elle se souvenait de la question que lui avait posée Evi quand la rumeur d'une relation entre Dasha et Russel avait circulé : "Tu pourrais faire ça avec Sven, toi ?". Elle avait répondu "non" bien sûr, mais elle ne saurait expliquer pourquoi ses caresses ne sauraient être remplacées par celles d'aucun autres garçon.

    C'est le moment qu'elle avait choisi pour lui parler de Solean, comme si parler d'un éventuel futur petit ami pouvait éloigner ces drôles de pensées. ELle sentit qu'il détournait son regard d'elle et son coeur se serra, comme si une main invisible le lui broyait. Il retira ses mains d'elle, comme s'il avait répugnance à la toucher maintenant qu'elle lui avait parlé du jeune Poufsouffle. Son souffle se fit plus court, littéralement sur le point de fondre en larmes.


    Kay - Mais t'inquiète pas hein ! Tu sais que c'est toi mon préféré !
    Sven -" J'espère bien ... tu n'as qu'à le lui dire ... si tu penses l'aimer . Kay, je ne souhaite que ton bonheur."

    Il éludait bien la question. Il voulait son bonheur, de cela elle ne doutait pas, mais ça ne voulait pas dire qu'il approuvait. Au vu de sa réaction c'était même le contraire. Elle le connaissait, par coeur... Par coeur, par âme, par esprit et par corps. Son Ange, son Jumeau. Elle s'approcha de lui près de la cheminée et s'accroupit à ses côtés :

    Kay - Sven, qu'est-ce qu'il y a ?

    Il ne tourna pas le visage vers elle tout de suite, aussi, impatiente, elle attrapa le visage androgyne de son frère et le tourna doucement vers le sien.

    Kay - Ca ne va pas, mon Ange ?

_________________
La vraie vie, c'est celle que l'on choisit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Depuis ... tu m'as tellement ... manqué [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Depuis ... tu m'as tellement ... manqué [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout cela m'avait tellement manqué! [PV : Shizu']
» Chère petite soeur... tu m'as tellement manqué !
» Tu m'as tellement manquée. [Wilfried]
» Ah, tu m'as tellement manqué{Sybille,puis Elo vers la fin^^^
» griboulle alias gremlins en cage depuis 11 ans spa 27 SORTI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>POUDLARD [RP]</font> :: Sixième étage :: Salle sur Demande-
Sauter vers: