AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A beautiful lie -Eris-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Russel Mustang
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 413
Age : 32
CITATION : Oh...I think I'm in love with an Angel of Death
AGE [RP] : 17 ans
Tendance Magique : Magie noire
Date d'inscription : 21/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: A beautiful lie -Eris-   Sam 9 Fév - 19:45

-Chronologie du rp : Se déroule après la démission de Khâlina Mustang et du décès de Malacci -

    Les temps s'assombrissaient. Les nuages gris alourdis d'eau se profilaient dans le ciel ombrageux, c'était le signe évident que le monde de la magie entrait dans une ère nouvelle. Pour l'aîné des Mustang du moins, ça l'était. Sa silhouette évasive empruntait un chemin sinueux sortant des entrailles de l'école, en ce samedi grisâtre il avait rendez-vous avec un journaliste. Des idées noires fusèrent dans son esprit, toutes pleines de leurres qu'il s'apprêtait à déverser tel du venin afin de sauver sa peau et de dessiner sa vengance. Le Serpentard s'était vu contacter par un certain Eris, afin de s'entretenir sur le sujet délicat qu'était le renvoi de sa mère. Il avait donc accepté volontiers, non sans arrière pensées, car ainsi il avait l'avantage de pouvoir brouiller les pistes de cette affaire d'assassinat. Les rumeurs les plus farfelues couraient dans les couloirs, tous restaient sur les gardes, les yeux fatigués de leurs insomnies tant l'ombre de l'assassin semblait courir partout sur les murs. Son nom ne le mettait guère à l'abri, et la haine que lui portait Almadovar encore moins, mais c'était non sans compter l'esprit joueur du Serpentard.

    Il poussa la porte grinçante de la Tête de Sanglier, révélant un endroit moins propret que les Trois Balais, fréquenté essentiellement par ses camarades et une clientèle moins... intéressante. Le vent hivernal s'engouffra alors qu'il passa le seuil, sentant des têtes se tourner vers lui d'un oeil furibond. Néanmoins les têtes encapuchonnées s'en détournèrent bien vite, percevant sans doute dans cet air froid et hautain l'attitude d'un Mustang. Une brève oeillade et il ne crut pas apercevoir l'ombre d'une plume de journaliste. Ainsi Russel s'avança vers le comptoir derrière lequel se tenait le barman, l'oeil vitreux, essuyant d'une main vide un verre qu'il tenait entre les doigts. Le Serpentard posa ses mains glacées sur le comptoir de bois, prêt à passer commande, mais ce fut sans compter la réplique du barman qui le coupa dès lors.


    - Sans doute au Mago's Night Russel mais ici tu restes un élève de Poudlard. Votre Directrice reste très vigilante lorsqu'il s'agit de ses étudiants.

    Le Serpentard poussa un soupir las, ses ongles tapotant brièvement sur le comptoir avec frustration. Le barman s'était toujours fortement opposé à servir de l'alcool à des élèves de Poudlard, mis à part quelques bièraubeurres inoffensives. Qu'il est beau d'être jeune. On teste ses limites, on va au-delà de soit, on boit pour se prouver quelque chose, pour montrer ses valeurs sans morale, pour s'oublier, pour se donner du courage, aussi. Russel passa furtivement sa langue sur ses canines dévoilées par un rictus, ses yeux posés sur une cigarette qu'il roulait entre ses doigts fins.

    R.~ Il paraît oui...

    Sa cigarette allumée, il tourna les talons et alla s'installer à une table libre. Ses yeux sombres posés sur la fenêtre battue par la pluie qui tombait soudain, déposant de temps à autre quelques résidus de tabac brûlé dans le cendrier. Sombrement pensif, le Serpentard attendait dans une sage patience celui qui peut-être, pouvait le préserver du terrible tremblement qui bientôt secouerait Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fratrie Liimatainen
Directeur du Riot's
Auror & Etudiants en Médecine et Sc.Occultes
Directeur du Riot'sAuror & Etudiants en Médecine et Sc.Occultes
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Tendance Magique : Magie Blanche et Magie Noire
Date d'inscription : 16/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Plume à papote, oreille à rallonge, appareil photo magique
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: A beautiful lie -Eris-   Dim 10 Fév - 1:42

[Eris ne sait toujours pas que Russel est le fils de Khâlina]

Eris donna avec satisfaction la touche finale à son article et le signa du pseudonyme qu'il utilisait souvent : Pandore. Pandore, cette mortelle dont la boîte fut responsable de tous les maux qui se déversèrent sur la Terre. << ...Seule l'Espérance, plus lente à réagir, y resta enfermée, comme si on avait peur d'elle, comme si elle n'avait pas le droit de se propager... >> Dans le cas d'Eris, depuis longtemps l'Espérance était morte. Un jour, un lointain jour, il avait été l'héritier d'une puissante famille, aujourd'hui en guerre entre ses propres membres. Mais depuis longtemps, il n'était plus que le corps d'adoption de Eris, cet esprit démoniaque qui s'était emparé de lui. Un jour, un lointain jour, ses amis le nommaient Julian. Aujourd'hui, d'amis il n'en avait plus.

Un coup d'oeil à l'horloge de son bureau lui indiqua qu'il était bientôt l'heure de son rendez-vous. Il fit appeler son assistante, lui donna ses dernières directives concernant la mise en page puis transplana dans le village de Pré-au-Lard. Il avait entendu dire que Khâlina Mustang, la directrice adjointe de Poudlard, avait donné sa démission. Au vu de ses relations avec Heinrish Mustang, on pouvait soupçonner que cette démission en règle dissimulait quelque chose de plus important. Et si c'était le cas, il serait le premier à le découvrir. Bien sûr, il aurait pu lui demander en personne, mais elle était une cousine à lui, et pas dans la branche honorable de la famille. Depuis longtemps, Eris et les siens avaient pris le parti de Pawel Liimatainen quoiqu'il fasse. Mieux valait ne pas se présenter devant elle après avoir soutenu celui qui avait tenté de la tuer. Russel, ce jeune Serpentard qu'il avait rencontré au Mago's Night en saurait sans doute plus. On le disait malin et au courant de tout. Russel comment déjà ? Aucune importance. S'il parvenait à lui soutirer quelques infos sur la mort de Malacci, le directeur de Gryffondor, il serait vraiment verni.

Il poussa la porte de la Tête de Sanglier et pénétra à l'intérieur, sa longue cape à peine mouillée par la pluie diluvienne qui s'était mise à tomber. Les lieux étaient relativement désert et il aperçut vite le gamin qu'il cherchait, assis seul à une table. Il passa au comptoir, commanda un Nikka From The Barrel's au barman, puis avisant que le jeune garçon n'avait rien à boire devant lui, il conseilla au serveur d'aller le voir et de prendre sa commande.


Serveur - Mais, j'le connais, il va vouloir de l'alcool, Monsieur...
Eris - Et alors, où est le problème ?
Serveur - Mais Madame Pravda a...
Eris - Ecoute, t'es gentil, mais j'la connais pas et j'm'en cogne. Tant que j'allonge la monnaie c'est le principal, non ? Alors sers-moi ce gosse.

Le serveur bafouilla quelques mots vides de sens avant d'aller prendre la commande de Russel. Parfois, il valait mieux être un peu vulgaire pour obtenir ce qu'on voulait. Eris se dirigea vers la table de Russel et s'installa en silence. Avec un sourire, il attrappa du bout des doigts la cigarette du jeune garçon et l'écrasa dans le cendrier. D'un air peu amène, il expliqua :

Eris - Crois-moi t'es trop jeune pour ça, petit.

Il avala une gorgée de son Blend's puis reposa le verre. Autant commencer tout de suite.

Eris - Ecoute, tu me dois rien, mais j'ai besoin de toi. Il faut que je sache ce qui se passe à Poudlard. Pas la version censurée qu'on va servir aux conférences de presse du Ministère, la version originale. J'peux compter sur toi, petit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russel Mustang
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 413
Age : 32
CITATION : Oh...I think I'm in love with an Angel of Death
AGE [RP] : 17 ans
Tendance Magique : Magie noire
Date d'inscription : 21/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: A beautiful lie -Eris-   Dim 10 Fév - 14:29

    La porte s'ouvrit de nouveau dans un grincement sinistre. Les yeux curieux des clients se tournèrent alors vers la silhouette de celui qui avait osé troubler leurs conversations animées, mais aucun n'osa le toiser d'avantage. Le regard sombre du jeune Mustang, toujours aposé sur cette pluie battant la fenêtre, ne se détourna pas pour autant. Pensif diraient certains, arrogant scanderaient les autres. Russel en effet semblait avoir une idée si haute de lui même qu'il ne daigna pas tourner les yeux comme ce commun des mortels, brûlés d'une curiosité flaibarde qu'il se refusait à nourrir. Adossé nonchalament sur sa chaise de bois, un bras posé derrière le dos de celle-ci, son autre main faisant tourner pensivement sa cigarette entre ses doigts fins et glacés, Russel dégageait un air assuré et insouciant qui, il le savait, en agaçait plus d'un. Les conversations reprirent, les rires rauques aussi, tout autant que ces bruits de verre que l'on posait fortement sur la table. Il entendit alors le bruissement sourd d'une chaise que l'on tire vers soit, mais avant même d'avoir pu détourner la tête, une main vint lui arracher sa cigarette, l'écrasant dans le cendrier.

    Eris - Crois-moi t'es trop jeune pour ça, petit.

    Russel se tourna vers l'importun, mais esquissa un étrange sourire. Il se redressa sur sa chaise, haussant les sourcils de son air éternellement insouciant, mais inclinant cependant légèrement la tête en guise de salut.

    R.~ Monsieur... Eris.

    De nouveau un sourire, étrangement Russel approuvait ce genre de comportement, ce genre d'assurance était en outre ce qu'il aimait le mieux chez une personne. Car le Serpentard ne choisissait pas son entourage au hasard. Pour ses idéaux, son attitude, sa loyauté, rares étaient ceux qui pouvaient se dire proche du jeune Mustang. Une malédiction en soit car il ne parvenait guère à faire confiance sinon à lui même. Russel posa ses yeux sombres sur la table branlante, toute arrogance était partie, préférant reprendre son sérieux et abandonner ce masque d'insouciance. Le Serpentard renchérit alors, d'un ton moins froid qu'à son habitude mais mêlé d'un calme presque solennel.

    R.~ On me dit trop jeune pour bien d'autres choses...
    Serveur - Russel... Ta...commande ?
    R.~ De l'absinthe ?

    Le serveur fronça les sourcils, ce jeu ne semblait guère l'amuser contrairement à Russel qui esquissa l'un de ses plus beaux sourire l'espace de quelques secondes. De nouveau il se fit sérieux. Visiblement le barman qui avait refusé de lui servir un verre avait du être soudoyé, et ce probablement par le journaliste qu'il avait en face de lui.

    R.~ ...Bien alors seulement une bière.

    L'homme partit étrangement soulagé, tandis que le Serpentard se retourna vers Eris dans une attitude plus adulte et directe.

    Eris - Ecoute, tu me dois rien, mais j'ai besoin de toi. Il faut que je sache ce qui se passe à Poudlard. Pas la version censurée qu'on va servir aux conférences de presse du Ministère, la version originale. J'peux compter sur toi, petit ?

    R.~ Si ça peut faire un pied-de-nez au Ministère... Voyez-vous, nous autres élèves au château avons bien plus d'aperçus et de rumeurs que le personnel de Poudlard. Parfois on sous-estime un peu trop les jeunes, vous ne pensez pas ?Ses doigts tapotaient tranquillement la table de bois, le ton de sa voix était teinté d'un étrange sous-entendu qu'il ne reprit pas lorsqu'il renchérit aussitôt : C'est cette affaire de meurtre, et cette autre de démission pas vrai ? Le souci à vrai dire, c'est que l'on entend plusieurs sons de cloche...

    Le Serveur revint son plateau à la main, ses oreilles tendues et son air curieux forcèrent à taire Russel qui accrocha son regard sombre à l'homme qui alors s'empressa de déposer sa boisson sur la table avant de tourner les talons.

    R. ~ Il y a ceux qui pensent que ce meurtre a été commis par Coeur d'Acier... Un professeur assassin, c'est original vous ne trouvez pas ? ...Ceux qui sont suffisamment paranoïaques pour penser que l'assassin en question est soit leur voisin de table, soit leur camarade de chambre. Malheureusement il court dans l'école une triste histoire de réglement de compte d'un professeur envers une famille entière... Vous connaissez les Mustang ?

    Son air de marbre et dégagé ne laissait prévoir ce qui pouvait se dessiner dans son esprit. Ainsi Russel attendit la réponse, persuadé que celle-ci serait sans doute teintée soit d'une lueur de haine, soit de respect, le Serpentard voilà son visage d'un masque impassible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fratrie Liimatainen
Directeur du Riot's
Auror & Etudiants en Médecine et Sc.Occultes
Directeur du Riot'sAuror & Etudiants en Médecine et Sc.Occultes
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Tendance Magique : Magie Blanche et Magie Noire
Date d'inscription : 16/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Plume à papote, oreille à rallonge, appareil photo magique
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: A beautiful lie -Eris-   Dim 10 Fév - 15:34

R.~ Si ça peut faire un pied-de-nez au Ministère... Voyez-vous, nous autres élèves au château avons bien plus d'aperçus et de rumeurs que le personnel de Poudlard. Parfois on sous-estime un peu trop les jeunes, vous ne pensez pas ?

Eris esquissa un sourire carnassier et acquiesça d'un signe de tête entendu. Moins impliqués que leurs professeurs, les élèves avaient aussi l'imagination plus fertile et la dent plus dure.

R.~ C'est cette affaire de meurtre, et cette autre de démission pas vrai ? Le souci à vrai dire, c'est que l'on entend plusieurs sons de cloche...

Le serveur revint, forçant Russel à s'interrompre. L'employé semblait d'ailleurs un peu trop intéressé par leur conversation mais le regard conjugué des deux interlocuteurs le fit se détourner rapidement. Les yeux bleu de glace de Eris se posèrent à nouveau sur le jeune homme et il ne put s'empêcher de remarquer que ses traits lui étaient vaguement familiers. Du sang slave devait sans doute couler dans ses veines.

R. ~ Il y a ceux qui pensent que ce meurtre a été commis par Coeur d'Acier... Un professeur assassin, c'est original vous ne trouvez pas ? ...Ceux qui sont suffisamment paranoïaques pour penser que l'assassin en question est soit leur voisin de table, soit leur camarade de chambre. Malheureusement il court dans l'école une triste histoire de réglement de compte d'un professeur envers une famille entière... Vous connaissez les Mustang ?

Toute l'attention de Eris se réveilla à ce moment précis. La mort de Malacci était en fait un meurtre ? Il n'avait pas entendu cette version là... Selon les dires du Ministère, on hésitait encore entre la mauvaise chute ou la maladie pernicieuse. Ses pupilles se mirent à briller de la lueur fébrile de l'avidité : ce gosse avait l'air d'être une véritable mine d'or en informations... Et cette histoire de professeur assassin, de réglèments de comptes... Le tout semblait l'intrigue d'un fascinant polar et l'ébauche d'un scoop scandaleux pour notre reporter. La question de Russel esquissa un froncement de sourcil au journaliste. Avant de répondre ou de laisser paraître quoi que ce soit, en observateur accompli, il détailla le visage de son interviewé. Expression neutre, air dégagé, détachement apparent : il n'en fallut pas plus à Eris pour saisir que la question devait receler un piège.

La famille de Russel était-elle partisane des Mustang ou au contraire en était-elle une fervente opposante ? La question était délicate mais Eris savait que s'il se trompait il risquait de voir s'envoler tout espoir de scoop. Une gorgée de whisky... Eris sembla réfléchir, rassemblant les informations les plus aseptisées sur ce qu'il savait sur les Mustang. D'une voix monocorde, les yeux plongés dans ceux de Russel pour y déceler la moindre réaction, il débita :


Eris - Mustang... Grande famille de sorciers allemande rendue célèbre par le fils aîné, prénommé Heinrish. Patricide, puis chef des Mangemorts faisant régner la terreur sur le monde magique. Marié à Khâlina... Liimatainen, quatre enfants nés de cette union, décédé en 1991, tué par Bianca Mercado.

L'hésitation sur le nom de Liimatainen avait été quasi imperceptible, mais le malaise était bien présent. Russel ne semblait pas montrer la moindre réaction et Eris poursuivit, intéressé :

Eris - La démission de Khâlina Mustang et le meurtre de Matthew Malacci seraient donc liés ? Intéressant... J'ai du mal à voir le rapport cependant : avec la disparition de Heinrish les Mustang sont tombés en disgrâce. C'était lui qui en faisait le prestige.

A ce moment-là, quelque part dans son esprit, Julian esquissa un sourire car Eris venait de commettre une erreur. En donnant un avis sur les Mustang, il compromettait ses chances de soutirer d'autres infos au gosse. Il descendit son verre de whisky d'un trait et fit signe au serveur de lui remettre la même chose. Plongeant à nouveau son regard clair dans les yeux sombres de Russel, Eris ajouta :

Eris - Viens en au fait, petit... Qu'est-ce que les Mustang ont à voir là-dedans...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russel Mustang
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 413
Age : 32
CITATION : Oh...I think I'm in love with an Angel of Death
AGE [RP] : 17 ans
Tendance Magique : Magie noire
Date d'inscription : 21/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: A beautiful lie -Eris-   Dim 10 Fév - 16:11

    Le journaliste semblait bien informé, un fait rare dans le monde des médias où généralement on en venait à donner un avis plus subjectif, alors qu'Eris semblait se contenter d'évoquer l'historique familial des Mustang. Aucune réaction n'alla tromper Russel qui se dressait là comme un simple élève parmi tant d'autres, impliqué ni dans l'histoire ni dans les faits, un spectateur passif plus qu'un acteur fervent. Même le mot "disgrâce" ne lui arracha pas un geste, pas un regard noir, pas une attitude colérique, et pourtant le jeune garçon était connu pour ses accès de fureur. Russel se contenta de porter sa boisson à ses lèvres, cachant sans doute quelque réaction trop vive qu'il contrôla aussitôt. Eris semblait fortement intéressé par les propos de l'élève, à croire que Poudlard avait ses secrets bien gardés. Le Serpentard s'adossa sur sa chaise, le visage impassible et l'air dégagé, malgré son attitude débonnaire il percevait dans les yeux électriques du journaliste qu'il ne pouvait le duper facilement. Russel posa brièvement ses yeux sombres sur la fenêtre, feintant de réfléchir, les sourcils froncés, hochant légèrement la tête sur la dernière question d'Eris.

    Eris - Viens en au fait, petit... Qu'est-ce que les Mustang ont à voir là-dedans...?

    R.~ Vous savez je me suis toujours dit qu'un écrivain pouvait trouver plus d'inspiration à Poudlard que dans toutes les affaires du Ministère réunies, dit-il après un léger silence. Les Mustang sont la cible des mauvaises langues et des esprits échauffés, quoi de plus naturel. Russel haussa légèrement les épaules d'un air détendu, une fois de plus il endossait le rôle du simple spectateur sans opinion aucune. Enfin, de ce que j'ai pu en voir, il semblerait que le directeur des Serpentards malmène vraisemblablement les enfants Mustang. Ses cours n'ont jamais été une sinécure, dit-il dans un bref sourire. Le Professeur Almadovar n'a pas la langue dans sa poche, et tout le monde sait qu'il tente en vain de virer les Mustang du château. Alors ici et là, on entend quelques rumeurs... Je vous l'ai dit, plusieurs sons de cloche...

    Le Serpentard hocha la tête dans un haussement de sourcil, son attitude sage et sérieuse contrastant tellement avec son naturel noir et violent. Quoi de plus fondé qu'une fausse rumeur basée sur quelques noms. Afin de faire encore plus naturel, Russel en lâcha alors quelques uns, dont celui de sa Reine.

    R. ~ Je connais une brillante élève, la préférée du Professeur Almadovar. Nyla Leafgreen. Elle aussi sait pertinnement qu'il ne songe qu'à les renvoyer, sans succès. C'est là que les mauvaises langues se dénouent. Russel se pencha quelque peu sur la table de bois, et murmura brièvement : Certains de mes camarades pensent à une sorte de complot, et affirment à demi-mots que ce serait le Directeur des Serpentards qui aurait tué son propre cousin, afin d'en accuser les Mustang.

    Russel se redressa alors, hochant la tête négativement, feintant celui qui n'y croyait pas. De nouveau il porta sa boisson fraiche à ses lèvres ternes avant de reprendre.

    R.~ Il est facile de tout mettre sur le dos d'une famille de mages noirs. Mais il est difficile de se faire une idée sur cette affaire. Ce qui est étrange tout de même, c'est la démission de la professeur de botanique. Je ne suis pas certain que cela soit une coïncidence, mais je me refuse de croire que mon Professeur soit un assassin. Et d'ailleurs, pourquoi le tuer s'il était de sa famille ? Enfin vous savez, les adultes parfois seraient prêt à tout pour garder le pouvoir.

    De nouveau un hochement de tête, sérieux. Russel pesait chacun de ses mots, maitrisait chacune de ses mimiques, ayant compris qu'il n'avait pas affaire à un homme facile à duper. Il s'était déguisé en un simple élève rapportant les rumeurs courant au château.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fratrie Liimatainen
Directeur du Riot's
Auror & Etudiants en Médecine et Sc.Occultes
Directeur du Riot'sAuror & Etudiants en Médecine et Sc.Occultes
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Tendance Magique : Magie Blanche et Magie Noire
Date d'inscription : 16/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Plume à papote, oreille à rallonge, appareil photo magique
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: A beautiful lie -Eris-   Lun 11 Fév - 2:44

R.~ Vous savez je me suis toujours dit qu'un écrivain pouvait trouver plus d'inspiration à Poudlard que dans toutes les affaires du Ministère réunies. Les Mustang sont la cible des mauvaises langues et des esprits échauffés, quoi de plus naturel. Enfin, de ce que j'ai pu en voir, il semblerait que le directeur des Serpentards malmène vraisemblablement les enfants Mustang. Ses cours n'ont jamais été une sinécure. Le Professeur Almadovar n'a pas la langue dans sa poche, et tout le monde sait qu'il tente en vain de virer les Mustang du château. Alors ici et là, on entend quelques rumeurs... Je vous l'ai dit, plusieurs sons de cloche...

Almadovar ? Ce nom ne lui disait rien. Il le nota dans un coin de son esprit, en même temps que toutes les autres informations fournies par Russel. Eris faisait partie de ces rares personnes à posséder une mémoire quasi éidétique. La mémoire absolue... Nul besoin de parchemin ou de plume ensorcelée, il savait qu'il se souviendrait fort bien du moindre détail une fois revenu à la rédaction. Ainsi le directeur des Serpentards voulait voir éradiquer les Mustang du château. Khâlina devait être furieuse s'il se souvenait bien du tempérament volcanique de sa cousine.

R. ~ Je connais une brillante élève, la préférée du Professeur Almadovar. Nyla Leafgreen. Elle aussi sait pertinnement qu'il ne songe qu'à les renvoyer, sans succès. C'est là que les mauvaises langues se dénouent. Certains de mes camarades pensent à une sorte de complot, et affirment à demi-mots que ce serait le Directeur des Serpentards qui aurait tué son propre cousin, afin d'en accuser les Mustang.

Deuxième nom que Eris nota mentalement, mais celui-ci il le connaissait déjà : c'était la jolie petite qui accompagnait Russel lors de leur première rencontre. Une interview en privé avec elle pourrait être... divertissante ? Un imperceptible sourire se dessina sur ses lèvres à cette évocation.

R.~ Il est facile de tout mettre sur le dos d'une famille de mages noirs. Mais il est difficile de se faire une idée sur cette affaire. Ce qui est étrange tout de même, c'est la démission de la professeur de botanique. Je ne suis pas certain que cela soit une coïncidence, mais je me refuse de croire que mon Professeur soit un assassin. Et d'ailleurs, pourquoi le tuer s'il était de sa famille ? Enfin vous savez, les adultes parfois seraient prêt à tout pour garder le pouvoir.

La logique et la raison de Eris se mirent en route aussitôt. Mentalement, il assembla toutes les informations en un canevas complexe qui n'aurait eu de sens pour personne d'autre. Cela dut lui prendre en tout quelques longues secondes de silence et déjà une autre question lui brûlait les lèvres. Et pourquoi l'un des Mustang ne serait-il pas resposable du meurtre de Malacci ? Ca aurait pu coller. Malacci faisait partie des exécuteurs de Heinrish et s'il était cousin avec ce fameux Almadovar, il aurait sans doute lui aussi voulu voir les Mustang virés de Poudlard comme de la mauvaise vermine. D'un air détaché, il questionna :

Eris - Tout cela s'avère fort intéressant. Mais... Pourquoi l'un des Mustang ne serait-il pas responsable du meurtre de Malacci ? Peut-être qu'Almadovar est le prochain sur la liste. Il esquissa une moue songeuse puis poursuivit. Ce n'est sans doute pas la mère puisqu'elle démissionne de Poudlard. Si elle avait été coupable, elle chercherait sans doute à finir le boulot mais... De nouveau, un temps de réflexion puis... Pourquoi pas l'un des enfants Mustang ? Selon mes calculs, l'aîné devrait avoir... dans les 17 ans. Ce serait fort possible... Oui...

Eris ne se doutait pas qu'il touchait la vérité du bout des doigts. Mais il savait que, même si cette théorie se confirmait, il préférerait parler d'Almadovar et de Coeurd'Acier. Les hommes d'âge mûr frappent plus l'imagination des gens et puis... si la seule chose qu'il puisse jamais faire pour Khâlina était celle de préserver ses gosses du scandale, il le ferait, dusse-t-elle ne jamais le savoir. Pour autant, il ne voulait pas lâcher la piste :

Eris - Parle-moi des enfants Mustang. Tu les fréquentes ? Que peux-tu me dire sur eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russel Mustang
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 413
Age : 32
CITATION : Oh...I think I'm in love with an Angel of Death
AGE [RP] : 17 ans
Tendance Magique : Magie noire
Date d'inscription : 21/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: A beautiful lie -Eris-   Lun 11 Fév - 12:27

    Au final, il fallait avouer que Russel s'attendait plus à un journaliste léguant le soin d'écriture à une plume frénétique s'agitant seule et traçant des tissus de sottises, déformant les moindres propos les plus anecdotiques du Serpentard. Néanmoins Eris restait là, sans rien écrire, se contentant de hocher la tête de temps en temps, rangeant sans doute dans un coin de sa tête les divers noms que Russel pouvait lui donner. Une brève lueur éclaira les yeux bleus du journaliste lorsque le jeune Mustang évoqua Nyla, et cette fois avec toute la bonne volonté du monde il ne put s'empêcher de durcir son regard, allumé d'une flamme vorace. Néanmoins le jeune homme se reprit aussitôt, et assura de nouveau un air détaché. Ce fut par un sourire et une moue significative qu'il accueilla la réflexion concernant les enfants Mustang.

    R.~ Je savais que vous vous poseriez la question. Vous n'êtes sans doute pas le seul à penser qu'ils sont peut-être dans le coup. Effectivement il serait absurde d'accuser le Professeur de Botanique. Aurait-elle vraiment attendu neuf ans pour un meutre, sachant qu'elle devait supporter le Directeur des Serpentards, c'est idiot...

    Il posa sa main sur sa bière fraîche qu'il faisait tourner entre ses doigts, faussement pensif, hochant légèrement la tête. Son regard se posa volontairement sur la table, Russel savait que son attitude bien trop assurée pour quelqu'un de son âge pouvait éveiller quelques soupçons. Aussi il préférait jouer la carte de l'élève incertain, ses yeux balayant alors pensivement la table.

    R.~ Franchement, vous pensez qu'un élève a fait le coup ? Malacci était chef de l'Ordre, vous pensez vraiment qu'il aurait pu se faire avoir comme ça ? Russel haussa les sourcils d'un air qui se voulait stupéfait, avant de poser de nouveau ses yeux sombres sur le journaliste. Mais comme vous l'avez dit précédemment, les enfants Mustang sont au nombre de quatre...Je ne les connais pas tous... Je sais qu'il y a une petite blonde aux yeux bleus dans le lot, Dasha, une Serdaigle, une petite qui je crois adore le sarcasme. Mais impossible que ça soit elle, on m'a dit qu'elle était restée dans sa salle commune, le soir du meurtre. Son physique est plutôt particulier lorsqu'on sait que ses parents sont bruns aux yeux noirs. Remarquez....Vous-savez-qui, dit-il avec une pointe d'hésitation admirable, est allemand, non ? Alors pourquoi pas ? Ensuite il y a cette autre...Je ne me souviens plus de son nom, une Gryffondor. Oui la plupart du temps ça surprend,renchérit-il dans un sourire. Si douce et si fragile qu'elle est bien souvent la cible des Serpentards.

    Russel se redressa sur sa chaise, il n'avait guère l'habitude de parler autant, lui si froid et si taciturne. C'était néanmoins pour la bonne cause. En une fraction de seconde le Serpentard dût trouver une solution. Celle pour laquelle le journaliste ne ferait pas de rapprochement entre Russel Mustang dont il devait parler, et lui même. Effectivement il ne pouvait plus nier être à Serpentard, et donc devait connaitre obligatoirement le nom de l'aîné des Mustang. Aussi il avait volontairement éclipsé celui de Kay, afin que la suite soit plus naturelle.

    R.~ Le jumeau de cette Gryffondor est à Serpentard. Il s'appelle Sven. Je traine beaucoup avec lui, assez pour savoir certes que c'est un Mustang un peu imbu de lui même, et suffisamment pour vous dire qu'il se fiche complètement de ce Malacci. Et...l'aîné des Mustang est plutôt taciturne dirait-on... Pas facile de lui arracher un mot quand il a décidé d'être tranquille celui-là... Oui il a son caractère, mais il est très à cheval sur les études. Ce qui est plutôt amusant car il a tendance à pas mal sortir les week-end, il faut dire qu'il aime beaucoup flirter avec les jeunes filles. C'est de notre âge après tout... Il est plus intéressé par les courbes féminines que par une histoire de cadavre, croyez-moi.

    Léger sourire, Russel n'en dit pas plus. Il n'allait tout de même pas parler de sa propre réputation, sombre de surcroit. De nouveau il haussa les épaules, les yeux posés sur sa boisson qui avait diminuée depuis le début de l'entretien.

    R.~ Vraiment, je vois mal des élèves assassiner un professeur, Mustang ou pas. Le Professeur Malacci était un puissant sorcier. Le Professeur Almadovar en est un également, dit-il dans un soupir chagriné. Je ne sais plus... Je refuse de croire que c'est lui, non. Coeur d'Acier peut-être, j'en sais rien. Mais enfin là aussi ce serait idiot, c'est un assassin repenti, pourquoi s'en prendre à quelqu'un que l'on croyait mort, surtout qu'il aurait pu l'avoir hors de Poudlard.... Bref vous savez, tout le monde veut la vérité, malheureusement il est fort possible que le Ministère boucle l'affaire, comme toujours. Russel porta son verre à ses lèvres avant de le poser de nouveau et d'esquisser un hochement de tête négatif. C'est tout ce que je sais. Mis à part que des élèves ont découvert le corps... Je ne me rappelle plus de leur nom, je traine surtout avec les élèves de ma maison. Enfin si, Arthur Spencer, notre préfet, m'a dit que près du corps du Professeur a été retrouvé une armure gisant elle aussi dans le couloir...

    Un nouvel élément, histoire de jouer d'avantage l'informateur détaché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fratrie Liimatainen
Directeur du Riot's
Auror & Etudiants en Médecine et Sc.Occultes
Directeur du Riot'sAuror & Etudiants en Médecine et Sc.Occultes
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Tendance Magique : Magie Blanche et Magie Noire
Date d'inscription : 16/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Plume à papote, oreille à rallonge, appareil photo magique
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: A beautiful lie -Eris-   Dim 24 Fév - 23:51

    R.~ Je savais que vous vous poseriez la question. Vous n'êtes sans doute pas le seul à penser qu'ils sont peut-être dans le coup. Effectivement il serait absurde d'accuser le Professeur de Botanique. Aurait-elle vraiment attendu neuf ans pour un meurtre, sachant qu'elle devait supporter le Directeur des Serpentards, c'est idiot...

    Eris acquiesça. Il s'y connaissait assez en psychologie des êtres humains pour savoir que très rares sont ceux qui peuvent attendre aussi longtemps dans le seul but de commettre un meurtre. La vengeance est un plat qui se mange froid, certes, mais tout proverbe avait ses limites. Il fouilla sans ménagements dans les souvenirs d'Alekseï pour y trouver une Khâlina d'une vingtaine d'années, fougueuse et impulsive, ce qui confirma sa théorie. Elle n'aurait pas pu attendre si longtemps.

    R.~ Franchement, vous pensez qu'un élève a fait le coup ? Malacci était chef de l'Ordre, vous pensez vraiment qu'il aurait pu se faire avoir comme ça ? Mais comme vous l'avez dit précédemment, les enfants Mustang sont au nombre de quatre...Je ne les connais pas tous... Je sais qu'il y a une petite blonde aux yeux bleus dans le lot, Dasha, une Serdaigle, une petite qui je crois adore le sarcasme. Mais impossible que ça soit elle, on m'a dit qu'elle était restée dans sa salle commune, le soir du meurtre. Son physique est plutôt particulier lorsqu'on sait que ses parents sont bruns aux yeux noirs. Remarquez....Vous-savez-qui est allemand, non ? Alors pourquoi pas ? Ensuite il y a cette autre...Je ne me souviens plus de son nom, une Gryffondor. Oui la plupart du temps ça surprend. Si douce et si fragile qu'elle est bien souvent la cible des Serpentards.

    Eris emmagasina les informations les unes après les autres. La nouvelle de savoir l'une des enfants Mustang à Gryffondor le surprit un peu mais il ne fit aucune remarque. Il savait que parfois, la plus grande ambition de certains enfants étaient de décevoir leurs parents et de s'écarter du chemin qu'ils avaient pour eux tout tracé. C'était comme ça qu'il avait eu Alekseï... Le jeune Russel poursuivit :

    R.~ Le jumeau de cette Gryffondor est à Serpentard. Il s'appelle Sven. Je traine beaucoup avec lui, assez pour savoir certes que c'est un Mustang un peu imbu de lui même, et suffisamment pour vous dire qu'il se fiche complètement de ce Malacci. Et...l'aîné des Mustang est plutôt taciturne dirait-on... Pas facile de lui arracher un mot quand il a décidé d'être tranquille celui-là... Oui il a son caractère, mais il est très à cheval sur les études. Ce qui est plutôt amusant car il a tendance à pas mal sortir les week-end, il faut dire qu'il aime beaucoup flirter avec les jeunes filles. C'est de notre âge après tout... Il est plus intéressé par les courbes féminines que par une histoire de cadavre, croyez-moi.

    Eris esquissa un sourire à l'évocation des deux garçons de la famille Mustang. C'était plus ou moins dans le genre de ce qu'il avait imaginé. Vraiment, ce petit était une mine d'or d'informations. Il avala une gorgée de son whisky mais n'ajouta rien, bien conscient que Russel avait autre chose à dire.

    R.~ Vraiment, je vois mal des élèves assassiner un professeur, Mustang ou pas. Le Professeur Malacci était un puissant sorcier. Le Professeur Almadovar en est un également. Je ne sais plus... Je refuse de croire que c'est lui, non. Coeur d'Acier peut-être, j'en sais rien. Mais enfin là aussi ce serait idiot, c'est un assassin repenti, pourquoi s'en prendre à quelqu'un que l'on croyait mort, surtout qu'il aurait pu l'avoir hors de Poudlard.... Bref vous savez, tout le monde veut la vérité, malheureusement il est fort possible que le Ministère boucle l'affaire, comme toujours. C'est tout ce que je sais. Mis à part que des élèves ont découvert le corps... Je ne me rappelle plus de leur nom, je traine surtout avec les élèves de ma maison. Enfin si, Arthur Spencer, notre préfet, m'a dit que près du corps du Professeur a été retrouvé une armure gisant elle aussi dans le couloir...

    Eris enregistra les informations et nota dans un coin de son esprit le nom d'Arthur Spencer. Russel semblait avoir vidé son sac et il en avait dit assez pour fournir au journaliste de quoi commencer un article. Pour ce qu'il ignorait, il inventerait, après tout, il était doué pour les histoires, il était au coeur de conflits d'intérêt depuis des siècles. Il fit signe au serveur de leur apporter l'addition et termina son verre d'une traite.

    Eris - Je te remercie de toutes ses informations, petit, elles vont m'être très utiles. Bien sûr, je te garantis l'anonymat le plus total, je ne dévoile jamais mes sources.

    Le serveur apporta la facture. Eris lui glissa une pièce d'argent, lui demandant de garder la monnaie. Il s'apprêtait à se lever de sa chaise quand il changea d'idée. Ecartant légèrement les pans de sa chemise, il attrapa du bout des doigts le collier qui pendait à son cou : un simple cordon de cuir doublé sur lequel s'enfilaient quelques plumes d'un noir étincelant. Il en retira une avec délicatesse et la tendit à Russel. Ne voulant pas s'expliquer sur le pouvoir de la plume, il inventa une histoire rapidement :

    Eris - Tiens, garde-ça. C'est un moyen de communication traditionnel qui fait un retour très remarqué dans mon pays. Tiens là et pense à moi, je saurai où te trouver. Si jamais tu te rappelles de quelque chose ou s'il se passe du nouveau à Poudlard, je compte sur toi, petit.

    Il se leva, enfila sa cape et s'apprêta à sortir. Arrivé à la porte du café, il fit demi-tour et revint vers Russel.

    Eris - Au fait, si tu croises un des enfants Mustang, demande-lui de transmettre les amitiés d'Eris Liimatainen à sa mère. Je ne suis pas sûre que ça lui fasse plaisir mais je veux qu'elle sache que je suis de retour en Angleterre.

    Il salua une dernière fois Russel et se dirigea à nouveau vers la sortie, désireux de commencer son article.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russel Mustang
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 413
Age : 32
CITATION : Oh...I think I'm in love with an Angel of Death
AGE [RP] : 17 ans
Tendance Magique : Magie noire
Date d'inscription : 21/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: A beautiful lie -Eris-   Jeu 28 Fév - 4:15

    Il avait déversé son venin, au final son dessein de mettre à mal Almadovar semblait fonctionner. Lui mettre le meurtre de Malacci sur le dos le rendrait bien moins crédible aux yeux de la population magique, qui continuait à voir en Dakota un grand Auror. Il ne serait plus que le professeur assassin, le meurtrier de son propre cousin de surcroit. Il était fort possible, qu'un jour ou l'autre, Almadovar ne se rende compte du plan mis en oeuvre du Serpentard, néanmoins cela ne l'inquiétait pas outre mesure. Russel faisait tourner son verre sur lui même, d'un air faussement distrait, celui d'un élève pensif et troublé. Il l'avait toujours dit, attaquer quelqu'un indirectement était toujours bien plus plaisant que de frapper d'un coup sec. La vengeance retomberait, mais en ce moment même l'aîné des Mustang n'en tenait pas compte. Bien trop insouciant et orgueilleux, il se contentait de laisser répendre son venin non sans une certaine satisfation. Eris fit signe alors au serveur, conscient que l'élève n'avait rien d'autre à ajouter.

    Eris - Je te remercie de toutes ses informations, petit, elles vont m'être très utiles. Bien sûr, je te garantis l'anonymat le plus total, je ne dévoile jamais mes sources.

    R.~ Je n'en demandais pas moins... Je parle au nom de mes camarades, je ne voudrai pas m'attirer toutes les éloges si grace à votre futur article, nous trouvons l'identité de l'assassin.

    Russel se redressa dans un sourire amusé, volontairement perceptible. Ses doigts venaient tapoter doucement la table, ses yeux noirs ne quittaient plus ce visage qu'il trouvait de plus en plus familier. Etrange... Le journaliste se leva alors, avant de détacher de son cou un collier au cordon fin, qu'il tendit à Russel. Ce dernier l'attrapa, non sans un regard méfiant. Sourcils froncés, il écoutait attentivement les dires de cet étranger.

    Eris - Tiens, garde-ça. C'est un moyen de communication traditionnel qui fait un retour très remarqué dans mon pays. Tiens là et pense à moi, je saurai où te trouver. Si jamais tu te rappelles de quelque chose ou s'il se passe du nouveau à Poudlard, je compte sur toi, petit.

    R.~ On m'a toujours dit de ne rien accepter des étrangers, dit-il avec ironie, posant le collier sur la table. Mais c'est entendu je le garde à portée de main, s'il arrive quoique ce soit d'autre...

    L'éternelle méfiance du jeune Mustang faisait qu'il n'allait très certainement pas s'empresser de passer ce collier autour de son cou. Il le laisserait simplement dans sa table de chevet, prêt à le sortir si jamais il avait besoin de nouveau du journaliste. Celui-ci commença à tourner les talons, avant de se rétracter.

    Eris - Au fait, si tu croises un des enfants Mustang, demande-lui de transmettre les amitiés d'Eris Liimatainen à sa mère. Je ne suis pas sûre que ça lui fasse plaisir mais je veux qu'elle sache que je suis de retour en Angleterre.

    Liimatainen ? Etrangement, au lieu d'une moue de surprise, l'on pouvait déceler un regard bien plus froid et plus dur de la part du Serpentard. Le jeune garçon ne répondit pas dans l'immédiat, se demandant si ce journaliste avait un lien avec Pawel. Eris Liimatainen ... Un nom qu'il ne semblait pas connaitre, en un sens la famille était grande. Et pourquoi affirmait-il le fait que sa mère ne serait pas franchement heureuse de le savoir revenu ? Un point de moins pour le journaliste, Russel ne put s'empêcher de rétorquer d'une voix glaciale.

    R.~ Ce sera fait. Elle reste mon professeur préféré, j'y manquerai pas.

    Son regard ne cessait dès lors de soutenir cet homme qui quittait les lieux. Une fois la porte franchie, le jeune Mustang frappa alors son poing contre la table avec violence, ses yeux suivant l'ombre d'Eris au travers de la vitre semi opaque. Le barman s'avança alors de lui, récupérant les verre vides.

    Barman - Un problème avec lui ?
    R.~ Un gars de ma famille...
    Barman - Et bien, c'est une bonne nouvelle ?
    R.~ J'en sais rien...

    Son regard n'avait pas dévié sur l'interlocuteur, restant plaqué inlassablement sur la fenêtre. Etait-il un oncle ou un cousin ? Plus encore, avait-il un lien avec Pawel, le connaissait-il ... Cet homme qui avait tenté d'assassiner sa mère. Il devait savoir, tôt ou tard. Enfin ses prunelles se posèrent sur le collier noir, qu'il rangea dans sa poche. Cela faisait beaucoup trop d'événements ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A beautiful lie -Eris-   

Revenir en haut Aller en bas
 
A beautiful lie -Eris-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Errer fait réfléchir [Eris]
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ?
» beautiful dream

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>EXTERIEUR POUDLARD [RP]</font> :: Village de Pré-au-Lard-
Sauter vers: