AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les croisés

Aller en bas 
AuteurMessage
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
avatar

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 39
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: les croisés   Mer 6 Fév - 15:19

histoire:

L’échec de la deuxième croisade laisse les musulmans libres de se regrouper. Zanki est mort en 1146, mais son successeur, Nur al-Din, affermit la puissance du royaume. En 1169, sous le commandement de Saladin, vizir du calife fatimide du Caire, ses armées prennent le contrôle de l’Égypte. Lorsque Nur al-Din meurt, cinq années plus tard, Saladin lui succède à la tête d’un État musulman qui s’étend du désert de Libye à la vallée du Tigre, entourant ce qui reste des États latins.

En mai 1187, Saladin, à la tête d’une immense armée, envahit le royaume de Jérusalem . Le 4 juillet, il bat l’armée latine à Hattin, en Galilée. Le roi Gui de Jérusalem se rend, avec quelques-uns de ses chevaliers, et a la vie sauve, mais tous les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem sont décapités à proximité du champ de bataille. Dans le sillage de cette victoire, Saladin s’empare de la plupart des forteresses croisées, y compris Jérusalem, laquelle se rend le 2 octobre. Les croisés ne détiennent plus alors, en site stratégique, que la ville de Tyr .

Conscient des intérêts autant stratégiques que spirituels en jeu avec ce recul des chrétiens en Orient, le pape Grégoire VIII proclame la troisième croisade le 29 octobre 1187, déchaînant l’enthousiasme des populations. Trois grands monarques européens y participent : l’empereur du Saint Empire Frédéric Ier Barberousse, le roi de France Philippe II Auguste et le roi d’Angleterre Richard IerCœur de Lion. Avec leurs nombreux vassaux, les souverains forment la plus grande armée croisée depuis 1095. Pourtant, les bénéfices de cette expédition sont maigres. Frédéric, arrivé le premier en Asie Mineure, meurt en Anatolie, provoquant le retour de la majeure partie de son armée. Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion atteignent tous deux la Palestine et réussissent à arracher au contrôle de Saladin une série de villes, dont Acre, le long du littoral méditerranéen en 1191.

Notre action se déroule justement à Acre... En 1191

Votre rôle:

Vous êtes fraichements arrivés. Une fraiche unité d'infanterie Européenne sous el commandement de Philippe Auguste. En ce mois de juillet 1191, il fait une chaleur d'enfer, vous avez faim... Sans tenir compte de l'avis de Roi Richard, vous êtes 10000 fantassins à partir à l'assault des murs d'Acre.

L'action débute lorsque vous vous préparez au combat avec vos frères d'armes (les autres de votre groupe)

regles:

-Vous incarnez quelques soldats. Tous de sexe masculin.
-Vous gardez vos connaissances et vos souvenirs.
-Les blessures recues au combat sont réelles
-Vous savez combattre à l'épée, les dons naturels restent, mais les sorts utilisant la baguette sont nuls... Vous êtes moldus.
-Vous n'êtes pas capable d'identifier vos copains de classe... Ca ne vous empeche pas d'interagir avec eux cependant.
-Je préconise l'autonomie... Plus vous êtes autonomes plus vous ferez gagner de points.
-Les gagnants de cette bataille gagneront une position de choix pour la seconde partie du cours. Le gblisme sera sévèrement sanctionné. Au 3e avertissement, vous sortirez du cours sur civière.

-Si quelqu'un veut assumer le rôle d'un chef d'unité, libre à lui. Mais un seul hein Wink

-Quand vous juge votre pj assez traumatisé, vous me mp... Je relâcherai alors la pression pour le dit mioche Smile

Croisés. (5)

Russel Mustang
Plus grande faiblesse : Refus total de faire face à ses sentiments, de peur, justement, de dévoiler ses faiblesses.
Plus grand défaut : se laisse facilement emporter par sa colère violente.

Aaron Vanna Syl - 7ème Année à Gryffondor *

Faiblesse ? Il tuerait pour Autumn, et c'est peu de le dire.
Défauts ? Impulsive. Il s'emporte pour un rien et ne recule devant rien. C'est un chien en liberté, surtout depuis le cours de SACM. Il est antipathique et cynique, bien que son humour soit toujours de mise. A garder sous surveillance, ne se contrôlant pas.


Saevia Malkavian

Sinon, euh... elle est folle... C'est une faiblesse ? Ah si un truc à ne pas faire... Ne pas toucher à son médaillon sinon elle mord...

Ah si encore un truc... Saevia est de plus en plus onubilée par la recherche de la vérité sur ses origines, l'histoire de ses ancêtres etc...

Isis Sayuri Shaw (et oé)

Faiblesse: comme je te l'ai dit: perdre son fils. Peur de se retrouver dans la même situation que celle qui lui a valu ce qui est de plus précieux à ses yeux. Questions émotions, tu connais le fonctionnement d'Ira? t'as une partie de celui d'Isis, pour ne pas dire totalement.
Personnage avec qui elle est liée: personne.

Edith E. Arweiller. ( a venir, elle me l'a dit mais m'en rappelle pu)

Elladora Slayers
Maison : Serpentard
Année d'études : 3ème
Niveau en DCFM (pour ceux qui sont en 2ème année) : je te le mets quand même au cas où, elle a un très bon professeur donc elle a un bon niveau.

Ella aspire a être aimé de tous (et elle y réussi très bien) elle donne une image d'elle plein d'assurance et d'arrogance qui dissimule si bien ses faiblesses, ses sentiments, son besoin d'être aimé et protégée qu'on ne les soupçonnent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis Sayuri Shaw
Elève de 6ème Année à Serdaigle
Elève de 6ème Année à Serdaigle
avatar

Féminin Nombre de messages : 99
Age : 33
Tendance Magique : Gris
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: les croisés   Ven 15 Fév - 0:18

free music


    Attention... Rien de tel pour ne pas se laisser surprendre. Le gars qui fait office de prof ne la rassure pas. Oh, il ne lui fait pas vraiment peur... mais elle sent pertinemment qu'il est loin d'être un prof ordinaire. Rien qu'à voir le lieu où il les a traîné. L'odeur de pourriture lui colle littéralement à la peau. Mais les secondes filent, rendant son odorat peu à peu insensible à cette odeur qui en dégoûte plus d'un dans le lot des élèves qui ont eut le courage d'entrer dans la salle. Avec stupéfaction, elle regarde des ailes sortir de cet homme inconnu avant de les englober. L'instant d'après, des cris, des supplications. Ca chamboule... Mais elle ne crie pas à la suite. Ca sert à rien et l'autre a l'air d'attendre que ça: qu'il y ait des hurlements. Elle sent un frisson lui parcourir l'échine et dans le même temps, des vagues de douleurs l'envahissent, de plus en plus fortes.

    Serre les dents. Encaisse. Elle se mordille la lèvre pour ne pas crier et c'est à peine si des gémissements s'échappent de ses lèvres. Elle finit par perdre l'orientation. Grognement de contrariété mais ils finissent bientôt par "arriver"... si tant est que l'on puisse appeler l'arrêt de la douleur et des cris par ce nom... Elle ne reconnaît pas où elle est... mais quelque chose finit par le lui indiquer. Non loin, une ville fortifiée qu'elle sait être Acre... Oh putin, il y ait pas allé de main forte. Au fil des secondes, des souvenirs montent à la surface et se font connaître. En moins de deux minutes, elle sait où elle est et pourquoi. Les croisades... Y'a pas pire comme guerre au Moyen Age. Si elle était Serdaigle, ce n'était pas pour rien. Elle va pour se tourner vers l'élève qui était proche d'elle. Elle retient une exclamation.

    Merde, elle reconnaît personne. Roh putin, le boxon... Mûe par une intuition, elle se regarde. Merlin, c'est un homme... Et pas n'importe lequel. Grand, blond comme les blés, un truc puant sur le dos... D'ailleurs, pas la peine de demander comment elle est habillée... Comme tous ceux qui sont autour d'elle. Tenue de combattant. Armure d'époque en plate et tout ce qui fait d'elle quelqu'un paré pour le combat... D'ailleurs parlons en... Une épée... bâtarde et quelques trucs dont elle est pas certaine d'user. Soudain, quelqu'un hurle. Elle a jamais entendu la langue mais la comprend, c'est l'essentiel. Mais putin, ils connaissent pas la douche? Et les repas? Elle crève de faim et elle a envie de roupiller... Mais putin, c'est à ne rien comprendre. Elle a petit déjeuner et a bien dormit...

    Ah oé mais merde, c'est un mec. Un croisé si elle a bien identifié la marque sur le tabar. L'autre hurle encore des ordres. Elle obéit mais elle est prête à parier qu'il sera pas écouter quand ils seront face aux Turcs... Elle s'avance dans son rang mais un truc la gêne. Elle s'immobilise, se foutant littéralement de ceux qu'elle gêne. Elle porte sa main à son entrejambe. Truc à la con qui sert à rien. Sous les rires de ses "compagnons d'armes", elle se les remet en place... A t'on pas idée d'inventer des trucs pareil?! Pour ce que ça sert en plus ! Bref, elle retourne à sa place et écoute l'autre hurler des ordres complètement inutiles.

    Sans broncher, elle écoute l'appel à Dieu, la religion et tout le tralala. Du n'importe quoi... Sont bien débiles de partir en guerre pour une ville... Jérusalem en plus. Y'a quoi là bas? Un bar à filles de rien? Petite fouille dans sa mémoire de Serdaigle. Ah oé... la ville trois fois Sainte. Ils pouvaient pas en prendre une autre? Y'en a pas assez dans le monde? Putin mais c'est quoi ces moldus débiles? La faim la rend particulièrement agacée. Et comme sa tante, y'a rien de pire que l'agacement. Geste typiquement masculin, elle se fait craquer les doigts. L'excitation de la bataille la gagne peu à peu, lui faisait oublier sa faim. Elle a hâte de fourrer sa lame à quelque part.

    Bon il se bouge de donner le signal ce gros con?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Vanna Syl
|Préfet| Elève en 7ème
 |Préfet| Elève en 7ème
avatar

Féminin Nombre de messages : 199
Age : 25
CITATION : S'améliorer soit même, c'est de la masturbation. [ autant laisser faire les autres ]
AGE [RP] : 17 ans.
Date d'inscription : 02/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: les croisés   Lun 18 Fév - 20:07

    Il rouve les yeux, il s'éttonne, il se paralyse. La peur lui échappe, comme ses moyens. Il a un truc dans la main, et ça pèse. Il baisse le regard et remarque une main rugueuse et large, loin d'être la sienne. Il sursaute tout d'abord, lâchant l'épée. Il se baisse, la ramasse, sentant son jeans le serrer un peu trop. Baissant le regard, il remarque un pantalon de cuir, avec une armure, quelques plaques de métal. Mais c'est quoi ce délire ? Avec un regain d'intelligence, il tourne la tête. Il y en a d'autre... ? Mais il ne reconnait personne. Deuxième éclair de génie, il porte son épée face à lui, découvrant un visage qui n'est pas le sien. Il reste choqué, à l'affût de ça, de cette peau bronzé. Mon dieu! On dirait un bâtard de gitan! A cette pensée, il ronchonne violement. Il avait toujours été fier d'être Russe, c'est pas normal qu'il ressemble à un tsigane accoutré dans... dans... CA!

    Il détourne le regard vers les autres. Sans doute qu'eux aussi sont des élèves. Il remarque les larges croix rouges sur leur poitrine, leurs longs vêtements blancs. Quelqu'un beugle, il se tourne. C'est une autre langue, une de celle qui ne connaît pas, mais il la comprend. Il reporte son attention en fasse, découvrant Saint Jean d'Âcre. Son estomac se tord entre angoisse et faim. Oui, il a la dalle! Et pas qu'un peu. Il porta sa main sur son front. Il fait chaud, et il a pas envie de faire la guerre, bordel! Tout ça pour des conneries de Pape! Il frappe dans un caillou, celui-ci devient poussière. Tout ça n'est qu'une illusion, mais qui lui assure que personne ne sera blessé s'il lève sa lame ? A cette idée, il rentent le petit cri d'Autumn, la voix d'Arweiller, celle d'Isi. Où sont elles ? Il n'y a pas de femme à la guerre.

    Ah! Si seulement il avait écouté Misha, pour une fois. Âcre, Âcre. Il l'a apprit en Histoire Moldue. C'est les croisés qui ont gagnés après capitulation... Mais il y a eut beaucoup de mois de guerre, et il ne se sent pas d'appoint à combattre, entre la faim et la chaleur, tout ça l'ennuie. Il ronchonne, jure en marmonnant dans cette langue inconnue qu'il connaît, jure à la religion. Mais il ne lâche pas son arme, car il le sait. Une arme est le meilleur ami d'un tueur. Il la gardera, près de lui, jusqu'à la fin du cours, à la sonnerie où il rejoindrait Autumn. Bon dieu. Un long frisson lui remonte l'échine, il soupire. Sa gorge se serre par la soif.

    Tout ça commence mal.

_________________

    « Si l'amour vous couronne, Il vous crucifie aussi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edith E. Arweiller
Elève en 4ème Année à Serpentard
Elève en 4ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 66
Age : 35
CITATION : Like a thorn beneath a rose
AGE [RP] : 14
Tendance Magique : Rouge (égocentrique)
Date d'inscription : 04/02/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: les croisés   Mar 26 Fév - 4:41

Je déteste ne pas savoir ce qui m'attend. Étrange de dire ça pour quelqu'un qui, comme moi, n'a aucune faculté de voyance, mais je me connais assez et je sait tirer parti de ce qui se passe autour de moi pour en faire une synthèse relativement exacte. Mais là, c'est l'étourdissement et le trou noir.

Quand mes yeux voient à nouveau, c'est comme si j'avais pas bougé, mais en même temps, j'me sens si loin... putain, j'suis où ?! Et en plus... Arf, c'est quoi ça ? Merde, c'est lourd... comment voulez-vous avancer décemment avec ça...


- Merde...

J'crois que j'deviens cinglée... j'ai du poil sur les mains... et elles sont très grandes... j'pense qu'elles sont plus grandes que celle de papa... c'est pas mes mains, ça c'est certain... y a pas de vernis, visiblement pas de manucure... et elles sont sales... très sales... j'suis dans qui, là ? Merde... un homme, visiblement... enfin, j'sai pas trop, mais ça doit... ou alors j'suis une horrible femme... j'ai des poils sur les mains... et j'suis mal rasé... je soupire... terrifiant...

Je jette un coup d'oeil en bas... bah oui, parce que je suis en haut... seule... ou plutôt seul... tous les autres sont plus loin... y'a beaucoup d'autres plus loin... j'suis sur une petite colline, ça l'air... juste en-dessous d'un drapeau...

Bordel de merde, j'suis un porte étendar... que voulez-vous que je fasse à porter un drapeau ? C'est pas supposé être un cours de DCFM ? Tssssss... pourquoi les mauvais rôles me reviennent toujours quand je peux pas les choisirs ? Il va en entendre parler, Coeurd'Acier quand j'vais sortir de là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
avatar

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 39
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: les croisés   Mer 5 Mar - 20:14

En bas, le contact se fait. Derrière Edith, Trois fois plus de croisés qu'en avant. Ils sont armés, mais ne semblent pas avoir la moindre intention d'intervenir.

Un noble, un roi à en juger par l'arnachement de sa monture monte jusqu'à elle. Sur la butte, le regard bleu regarde le futur carnage avec amusement.

Un homme grand, aux cheveux blonds... A la prestance noble et altière. Un jeune roi, la vingtaine tout au plus. Le roi Richard Coeur de Lion.

Quand je leur ai dit que c'était pas le temps...

Il est étrange de constater qu'un homme entré dans la légende à cause de sa vertue semble si... Content... de voir ses sujets tomber sous les lames ennemies.

Je sonne l'attaque seigneur?

Une pause.

Non... Regardons avant comment ca va tourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edith E. Arweiller
Elève en 4ème Année à Serpentard
Elève en 4ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 66
Age : 35
CITATION : Like a thorn beneath a rose
AGE [RP] : 14
Tendance Magique : Rouge (égocentrique)
Date d'inscription : 04/02/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: les croisés   Jeu 6 Mar - 3:40

Mince, y'en a beaucoup derrière. J'le savais, mais j'avais... oublié... en fait, non, c'est plus comme si j'le savais pas, mais qu'en les voyant, oui, j'le sais. Je me demande ils sont combien derrière les remparts. Je croyais le savoir, mais j'ai un doute... en tout cas, quand ils vont se bouger derrière, ça va saigner derrière les murs. Je suis visiblement du bon côté, c'est bien.

Puis, y a le grand type à cheval qui arrive...


- Quand je leur ai dit que c'était pas le temps...

Théoriquement, selon la hiérarchie, je devrais pas. Mais je lève quand même les yeux vers le... roi... Quoi ? Il leur a dit que c'était pas le temps ? Le temps de quoi ? Et puis, c'est lui le roi. S'il voulait pas qu'ils attaquent, il avait qu'à pas les lancer. Non, mais pour qui il se prend celui-là ? Bah oui, le roi, évidemment, mais quand même...

- Je sonne l'attaque seigneur?

Ah, oui, excellent idée, comme ça tout sera rapidement terminé et on aura moins de pertes. Et évidemment, on va gagner haut la main.

- Non... Quoi ? Non ? Regardons avant comment ca va tourner.

Comment ça va tourner ? Mais ! Il est malade ce type ! Mais c'est pas stratégique du tout ça ! Il va perdre beaucoup trop de monde pour que ce soit stratégique. Non, faut attaquer quand tout est bien vivant, pas quand on en la le quart de mort !

Je jette un regard vers le... pffff, roi. Roi mon oeil ! Aussi malade que les autres finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
avatar

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 39
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: les croisés   Lun 17 Mar - 18:07

Le roi a un geste de la main, renvoie et les généraux et tout le monde dans el campement, laissant la boucherie suivre son cours. Halewyn se dédouble de celui ci, a moitié transparent il lorgne le porte étandart.

C'est ca le pire pour toi fillette... On peut rien faire sauf ramasser les os. Tes compagnons ont fait la différence, t'en a fait aucune. Aujourd'hui 10000 croisés sont morts. Et moi je ramasse le sang...

Il inspire, satisfait.

Le porte étendart s'en va, laissant la jeune fille là, en substance ectoplasmique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les croisés   

Revenir en haut Aller en bas
 
les croisés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>CORBEILLE [RP]</font> :: Poudre de Cheminette :: Ancien Examens et Cours-
Sauter vers: