AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cours Halewynien- tout niveau.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
avatar

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 39
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Cours Halewynien- tout niveau.   Mar 5 Fév - 22:56

La salle de classe est plongée dans les ténèbres absolues. Aucun Lumos, aucune maxima Lumos ne peut traverser les volûtes aussi épais que du goudron. La porte est ouverte sur ces ténèbres.

Il n'y a aucun bruit, aucun battement de coeur, aucune respiration audible de l'autre côté. Pour entrer, il faut déjà une bonne dose de courage. L'athmosphère est oprressante, lourde de menaces. Pour entrer, il faut une bonne dose de courage.

En entrant, vous évoluez dans ces ténèbres. Si un de vos compagnon de classe parle, il viendra d'en avant ou d'en arrière. Si vous essayez de le rejoindre, bizarrement, sa voix s'éloignera. C'est une épreuve en soi entrer dans le cours.

Parfois, il y a un souffle chaud et immonde sur votre nuque. Le temp que vous vous retourniez, il n'y a plus personne.

Soudainement, un hurlement d'agonie se fait entendre. Les voiles des ténèbres commencent alors à se lever.

(comme post d'intro, je veux savoir comment votre perso fait pour entrer, évolue et agit dans ces ténèbres. Merci)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Mandrake-McIllian
Elève en 7ème Année à Gryffondor
Elève en 7ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 271
Age : 33
CITATION : It's the wrong kind of place, to be thinking of you
AGE [RP] : 17 ans
Date d'inscription : 28/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mar 5 Fév - 23:22

Le courage ? Avec quoi donc l'évaluer ? La jeune fille ouvrit la porte déja quelque peu entrouverte, dévoilant des ténèbres denses. Ses yeux bleus fixèrent l'obscurité avec une certaine stupeur, sa main frêle posée sur l'encadrure de bois ne semblait plus vouloir la lâcher, alors qu'elle avançait de quelques pas. Encore un ou deux, et la Gryffondor s'était laissée happée par les ténèbres insondables. Ne sachant que faire, elle semblait vouloir chercher quelque chose de perceptible dans cette noirceur, avant enfin de sortir sa baguette et de s'essayer à un lumos maxima. Rien ne se produisit, Rose s'avança alors encore de quelques pas rapides avant de se stopper soudain. Elle ferma les yeux un instant, tentant de ne pas penser au fait qu'elle était seule. Seule... La chose la plus horrible que son destin pourrait porter, sa peur la plus prenante. Sa respiration semblait s'accélérer, néanmoins la jeune fille fronça les sourcils de détermination, elle ne se laisserait pas abattre, ses parents qu'elle gardait fortement en mémoire avaient été de fiers Gryffondors.

- Je ne suis pas seule, je ne suis pas seule...

Son murmure semblait inaudible dans ce désert noir, tandis qu'elle rouvrit les yeux. Soudain Rose sentit un souffle rauque dans sa nuque, la faisant frissoner. D'un geste vif, celle-ci se retourna, scandant le nom de son jumeau.

- Eden ?

Aucune réponse. Elle se tourna de nouveau vers les ténèbres, se répétant sans cesse dans un murmure qu'elle n'était pas seule. Dans un élan de détermination, la baguette toujours à la main, la jeune fille continua d'avancer encore, elle ne ferait pas demi-tour. Trop fière et déterminée pour ne pas continuer, malgré ce manque de confiance en elle se lisant sur son visage. Un cri perçant se fit alors entendre, terrifiant, la jeune fille serra alors les dents, et baissa les yeux. De violents souvenirs et cauchemars refirent surface en sa mémoire, mais elle tiendrait bon. Ses mains glacées se crispèrent jusqu'à enfoncer ses ongles dans ses paumes. La douleur pour affronter ses peurs. Elle avait froid. Mais la jeune fille releva aussitôt sa tête blonde, portant sa douce fierté en couronne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James M. Harada
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Masculin Nombre de messages : 76
Age : 26
Date d'inscription : 27/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Rapeltout, Plume à vérificateur d'orthographe, Pendu réutilisable
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mar 5 Fév - 23:54

    James marchait péniblement dans la lenteur de l'amas d'élèves qui bloquaient péniblement les diverses passages aux étages supérieurs. En effet, un groupe complet de troisième année, si ce n'est pas tous les troisièmes années de Poudlard, c'était réuni dans le Hall lorsque les Profs, sûrement son père en voyant l'écriture. Il eut un étrange sourire. Lorsqu'il put enfin se dégager des mômes pour acéder à l'escalier menant au premier étage, James se rappela les quelques paroles que son père avait pu lui échanger au repas du matin. En effet, ce souvenir venait de lui revenir subitement, comme si quelque chose venait de lui mettre une chaine télé devant le visage comme il le faisait souvent avec son petit frère pour éviter de l'avoir tout le temps à ses basques.

    Son père lui avait dit de faire attention. Oh, ça c'était souvent, mais cette fois là, cela avait été avec un peu plus de ferveur, mais une ferveur étrange... Il lui avait porté une caresse rapide sous le menton, avant de s'en aller l'air profondément inquiet, visiblement, le fait que le nouveau Professeur remplace son Parrain ne semblait pas le rendre joyeux bien au contraire... Remarquez son Parrain avait subitement disparu de la circulation. James le soupçonnait d'être partit en mission pour l'Ordre du Phénix, mais rien de bien particulier. Cependant... Non, James releva le regard de ses converses pour apercevoir la salle de DCFM. Il était le premier pour une fois... Ce qui était étrange car secrètement, James avait une vénération pour cette matière.

    Il posa sa main sur la poignet de la porte, et la poussant, il eut la surprise de voir que cette dernière se retrouvait noir comme les yeux de son père lorsqu'il était énervé. C'était assez dérangeant. Néanmoins, il pénétra dans la pièce, sortant doucement sa baguette. Avec un regard à l'aveuglette, il pénétra dans la pièce, laissant la porte de la classe grande ouverte. Un regard en arrière, il y avait de la lumière du couloir, mais cette dernière ne semblait pas entré dans la pièce, ce qu'il trouva étrange. Des mots lui vinrent à l'esprit... Ceux de son grand père. L'obscurité n'est rien. Conserve ton coeur dans la lumière et tu n'auras rien à craindre de l'obscurité qui t'entoure. James eut un léger sourire. Il leva sa baguette et tenta un Lumos. Rien. Il la relève et retente. Rien. Il finit par user d'un Lumos Maxima, mais toujours rien. Rangeant sa baguette, il comprit. Il croisa ses bras, le froid l'entourant. Il ferma doucement ses yeux, puis les réouvrit. Non ce n'était pas un phénomène étrange... Il se frotta les bras puis, il attendit, jetant un regard autours de lui quand bien même cela ne servait à rien.

    Une voix féminine se fait entendre. James la reconnait. Il eut un léger sourire, c'était la voix de Rose, une jolie gryffondor. Avec un petit sourire, il lui répondit doucement, comme pour ne pas la brusquer.

    -
    Non, ce n'est pas Eden. Rose ? C'est James ! James Harada ! T'es où ? J'ai beau tout essayé, aucun sort n'a fonctionné, je comprends pas pourquoi !

    Cherchant à taton, il tente de trouver Rose qu'il connaissait bien par le biais de son père (Dakota Almadovar) vu qu'il avait toujours veiller sur les jumeaux Mandrake.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saevia Malkavian
Elève en 6ème Année à Serpentard
Elève en 6ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 61
Age : 31
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 0:23

    Saevia s'ennuyait, il n'y avait pas grand chose pour s'amuser ici, pas de grands méchants, pas de psychopathes, pas de coups fumants... Cette école était bien ennuyante, ah qu'elle était bien quand elle pouvait tourmenter les pauvres perdus qui venaient malencontreusement se perdre vers le squat qu'elle occupait dans la banlieue de Londres. La jeune serpentard s'occupait donc comme elle pouvait, tourmentant un rat qui passait par là et s'exerçant à de nouveaux sortilèges sur lui. Hum elle était devenue douée sur l'impero, l'obligeant à danser les claquettes sur un lit d'épines acérées. Le rat couinait tout ce qu'il pouvait, mais Saevia continuait avec un rire de démente.

    Une tête blonde passa alors pres d'elle sans qu'elle la voit, une blondinette de gryffondor, hum intéressant... Saevia laissa alors le pauvre petite rat s'échapper, elle s'en était lassée, mais surtout elle avait trouvé une meilleure victime, la blondinette. Restant dans l'ombre, elle se mit à suivre le petit ange blond, faisant juste ce qu'il faut de bruit pour inquiéter la proie, qu'elle se sache suivie mais sans connaitre l'origine ni qui la suivait. A quelques moments elle elle poussa un de ses rires machiavéliques qui se répercutèrent en résonant dans les couloirs autours de la biche rouge et or. Où allait-elle ? Elle n'allait sans doute pas tarder à le savoir. Ah mais oui, le cours de DCFM avec un nouveau prof en plus. Saevia avait entendu des rumeurs selon lesquels c'était un fou furieux qui tenait ce cours, autant y assister au moins elle saurait si les rumeurs étaient fondées ou pas.

    La blondinette disparut dans les ténèbres en passant la porte de la salle. Saevia s'engouffra dans le noir à la suite, toujours en rigolant. Intéressant cette petite excursion, ces ténèbres bouffant toute la lumière et tous les sons, la miss serpy s'amusait bien, sautillant comme une petite fille et chantonnant. Elle n'entendait plus la blondinette mais elle savait qu'elle était devant elle. Un souffle chaud et humide se fit sentir sur sa nuque, Saevia rigola encore plus, totalement folle cte fille, j'vous le dis moi...


    Rose - Eden ?

    Un mec - Non, ce n'est pas Eden. Rose ? C'est James ! James Harada ! T'es où ? J'ai beau tout essayé, aucun sort n'a fonctionné, je comprends pas pourquoi !

    Ainsi la biche effarouchée s'appelait Rose, joli nom, dire qu'elle a un gentil chevalier servant pret à tout pour l'aider ? Quelle chanceuse... Une idée germa dans la caboche de Saevia, elle connaissait à présent le nom de la demoiselle, magnifique elle allait pouvoir s'amuser, mais alors un hurlement d'agonie se fit entendre... ah le doux son de l'agonie... Une telle délectation poue la serpentard, ce cri agissait comme une drogue. Un grand sourire suivit d'un rire dément caractérisèrent la réaction de la miss, les cris d'agonie étaient vraiment sa musique préférée. Passé ce petit intermed musical, Saevia reprit l'idée qui lui était venue en tête et d'une voix spectrale semblant venir d'outre-tombe, elle se mit à répéter, inlassablement...

    Saevia - Rooooooose... Roooooose... Toi qui ose troubler notre sommeil... Tu vas subir notre couroux... Roooooose... Roooose... Tu viendras à tout jamais errrer avec nous... Parmis les âmes perdues...

    Le silence retomba alors que les ténèbres commençaient doucement à se dissiper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Mandrake-McIllian
Elève en 7ème Année à Gryffondor
Elève en 7ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 271
Age : 33
CITATION : It's the wrong kind of place, to be thinking of you
AGE [RP] : 17 ans
Date d'inscription : 28/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 0:54

    Il n'y avait pas plus désagréable que de se sentir épié. Depuis qu'elle avait traversé le couloir menant en salle de cours, la jeune blonde avait cette sensation désagréable de s'être fait suivre. Néanmoins elle n'y prêta guère plus attention, pensant tomber peut-être dans une légère paranoïa. Honnêtement, à quoi rimait de mettre cet Halewyn en tant que professeur, voulaient-ils réduire l'effectif des élèves ? Pourtant intriguée par ce nouvel enseignant à la sombre réputation, Rose avait attendu avec une impatience non dissimulée ces fameux cours dont tout le monde parlait ces derniers temps. A présent voilà qu'elle se trouvait perdue dans les ténèbres, tentant de dompter sa peur la plus profonde et cherchant un moyen d'y voir quelque chose. Elle qui passait sa vie à fuir les autres, elle savait à présent qu'elle peinait à avancer sans eux. Pourtant la jeune Gryffondor avait déjà fort bien percé les ténèbres sans paniquer, préférant garder son sang froid dont les marques profondes de ses ongles témoignaient de sa peur réprouvée. Comme toujours, la jeune fille irait tête baissée, se fichant des conséquences, malgré cette noirceur angoissante. La Gryffondor en ce sens, ressemblait fortement à sa mère aujourd'hui décédée. Elle ne se préoccupait guère d'elle même, préférant encore montrer sa bravoure que de rester en bonne santé. En termes normaux, on appelait ça l'insouciance. Les psychologues quant à eux pousseraient sans doute le vice à nommer cela une "autodestruction". Peu importait. Rien en ce qui la concernait importait.

    - Non, ce n'est pas Eden. Rose ? C'est James ! James Harada ! T'es où ?

    Une voix masculine se fit entendre. Douce, sereine et familière. Elle semblait l'apaiser, car le coeur battant de Rose reprit lentement une cadence normale, tandis que se dessinait sur son visage fin un sourire soulagé. La Gryffondor se tourna vers l'endroit où semble-t-il parvenait l'écho apaisant, mais à chaque phrase prononcée, la provenance ne semblait pas être la même. Si en cet instant, la lumière s'était rallumée, nul doute que la jeune fille se serait précipité dans les bras de son sauveur dans un soupir apaisé. Son courage regonflé par une présence amie, les peurs de Rose semblaient à présent comme anihilées, peu importait les hurlements d'agonie résonnant dans les ténèbres.

    - James ? Attends je... Je n'arrive pas à savoir où tu es....

    La jeune fille tendit l'oreille, dans l'espoir de déceler sa présence dans l'espace, marchant dans l'une ou l'autre des directions où la jeune fille pensait trouver le Serpentard. Cette obscurité et cette détermination bornée de vouloir y percevoir quelque chose lui donnait sensiblement le tournis. Ses yeux bleus cherchaient autour d'elle, réfléchissant à un sort quelqueconque. Mais aucune idée brillante ne lui vint à l'esprit, la jeune fille soupira.

    - J'ai beau tout essayé, aucun sort n'a fonctionné, je comprends pas pourquoi !
    - Je crois que ça sert à rien... Ca doit être... une sorte de mise à l'épreuve...
    - Rooooooose... Roooooose... Toi qui ose troubler notre sommeil... Tu vas subir notre couroux... Roooooose... Roooose... Tu viendras à tout jamais errrer avec nous... Parmis les âmes perdues...
    - Très drôle....

    Elle poussa de nouveau un soupir, maintenant plus confiante qu'elle était en compagnie de quelqu'un qu'elle connaissait bien, se sentant étrangement en sécurité. Et maintenant la suite, on fait quoi, on attend que le professeur daigne allumer la lumière ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edith E. Arweiller
Elève en 4ème Année à Serpentard
Elève en 4ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 66
Age : 35
CITATION : Like a thorn beneath a rose
AGE [RP] : 14
Tendance Magique : Rouge (égocentrique)
Date d'inscription : 04/02/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 1:00

Un cours de DCFM. J'aime bien DCFM. C'est pratique pour nous défendre contre les forces du mal qu'ils disent. Oui, je sais, c'est le but, mais des fois j'me demande si ce qu'ils nous enseignent est pertinent. À quelle occasion on va se retrouver face à une Chimère ? Je me le demande bien. Du moins je pense pas que ça arrive à Londres. M'enfin, laissons-leur le bénéfice du doute. De toute façon, toutes les techniques pré-établies ne sont que des guides. En cas d'urgence, la plupart de ces mesures sont totalement oubliées à cause de la panique. Et souvent ces mesures deviennent impossible à faire et la panique devient pire. Bref.

Du bout du couloir, j'ai vu des élèves hésiter à entrer dans le cours. J'me demande bien ce qu'ils ont. Bon, un prof remplaçant, pour deux semaines, c'était afficher. C'est Hale. Oui, pis après ? J'vois pas ce qu'il y a de terrifiant. Mon père dit toujours que les criminels, même s'ils sont blanchis restent des criminels, mais qu'après avoir visité Azkaban, il croit bien que y a seulement les malades qui oseraient s'arranger pour y retourner. Mon père connaît la différence entre les moldus et les sorciers.

Quand j'arrive devant la porte et que je l'ouvre, je comprend pourquoi tout le monde avant moi ont hésité. J'y vois rien. Même la lumière du couloir n'arrive pas à percer les ténèbres plus loins que le pas de la porte. Je déteste le noir. Je ne supporte pas le noir. J'ai horreur du noir. Je porte du noir, mais je ne marche pas dans le noir. Et ça, en plus, c'est pas un noir ordinaire. C'est une noirceur abyssale trafiquée. Faite pour être noire.


    Moi, j'entre pas là-dedans, que je dis avec résolution.
Tant pis si on m'entends, j'me cache pas pour dire ce que je pense. Ah non, pas question que j'me retrouve là-dedans. Il fait noir. Et je déteste le noir. Je suis pas une peureuse, mais y a des limites à s'auto-mettre des bâtons dans les roues. Y'a que les crétins qui vont y entrer. J'ai déjà vu Harada y entrer. M'étonne pas. Je souris à cette pensée.

Non, pas question. Je jette un regard dédaigneux à l'intérieur de la classe et je recule. La conne qui va se faire avoir. Bande de papillons de nuit inverse. Ils se jettent tous dans le noir, sans savoir. Moi j'embarque pas là-dedans. Oh que non.

Je dépose mes livres sur le sol et je m'appuie contre le mur. Tant que je ne verrai pas le prof, j'entre pas. J'me demande si Soli est entré... Ça ne m'étonnerait même pas. Toc, toc, toc, comme les papillons de nuit contre l'abat-jour d'une lampe.

J'entends des vois à l'intérieur. Y'en a qui sont entrés. J'les ai vu. Mais pas moi. Je jette un coup d'oeil à l'intérieur. La noirceur semble moins profonde. Mais trop encore. Moi, j'entre pas.

Pas le droit de chewing gum dans les cours, je sais, mais j'suis pas dans le cours. Saveur fraise. Bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boston Mackenzie
Elève en 6ème Année à Gryffondor
Elève en 6ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 44
Age : 25
Date d'inscription : 28/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 1:05

Noir. Noir. Elle ne voyait que ça. La porte ouverte n’avait rien de rassurant. Les élèves, était là, devant. Entrer ? Boston haussa les épaules. Evidement, c’était leur salle de classe, bien que la gryffondor aurait préféré paresser sur un fauteuil dans la salle commune. Elle ne voyait plus ses amis dans la masse d’élèves. Tous les niveaux étaient rassemblés. Boston fonça. Les risques, on les verra quand ils se présenteront, ne nous triturons pas l’esprit inutilement. La rouge&or fut tout de même gênée par ces ténèbres. Longtemps, elle avait dormi avec une veilleuse et encore maintenant être dans le noir et perdre ses repères la perturbait un peu. Les rares corps erraient en silence. Bien que ce fût inutile, Boston ferma ses yeux bleus. Son cœur s’accéléra. Elle y prit goût.

Le courage, inévitable qualité chez la jeune femme. « Je n’ai pas peur. Je n’ai pas peur », cette phrase tournait toujours en boucle. Elle prit sa baguette en main. Lumos. Lumos. Lumos Maxima. Elle murmure. En vain. Elle commence à s’énerver. Rien ne se passe. C’est quoi ce putain de cours au juste ?! Elle accélère le pas. Elle frôle quelques personnes, surement.

- Je ne suis pas seule, je ne suis pas seule...

Cette voix. Boston inspire.

- Eden ?

Encore. Boston expire. La douce voix de Rose. Mackenzie sourie. Elle cherche son amie. Mais où est-elle ?

- Non, ce n'est pas Eden. Rose ? C'est James ! James Harada ! T'es où ? J'ai beau tout essayé, aucun sort n'a fonctionné, je comprends pas pourquoi !

Boston court presque. Elle est rassurée. Rose n’est pas seule. Et personne n’arrive à faire venir une seule lueur. Elle se laisse guider par leur voix. Elle y est presque.

Saevia - Rooooooose... Roooooose... Toi qui ose troubler notre sommeil... Tu vas subir notre couroux... Roooooose... Roooose... Tu viendras à tout jamais errrer avec nous... Parmis les âmes perdues...

Elle y est. Elle a réussit à toucher la petite folle de Serpentard. Elle la pousse violement.

BOSTON – Arrête un peu tes conneries, on sait que t’es perturbée. Elles sont inutiles. Dégage.

Sa voix est dure, énervée. Qu’on ne cherche pas les poux à ses amis. Elle serre la main de son amie. Leurs mains sont glacées. Boston est rassurée.

BOSTON – C’est bien le cours ici ? C’est quoi cette idée ?! Rose, si tu savais comme ça me rassure d’être avec toi…

Elle est sincère. Elle sent les longs cheveux blonds de sa camarade lui chatouiller la joue. C’est agréable. Ses yeux ronds parcourent en vain cette salle obscure. Les murmures s’amplifient. Les groupes aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
avatar

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 39
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 1:15

Il est juste de l'autre côté de la porte... Il maitrise le noir. Le noir est lui... Il vit dans et pour les ombres et les ombres vivent dans et pour eux. Il les entends évoluer. S'appeler les uns les autres.

Parfois, il lève les ténèbres juste assez pour que les gosses puissent voir un peu. Un champ de bataille... Un ancien champ de bataille. Très ancien. Là ou on sent les vies voler palpiter sous la terre désséchée. Mais une autre vague de brume ténébreuse cache alors la vue.

Les yeux fermés, il goûte le moment, les effluves, les émotions. Trouve le maillon faible dans cette bande de mioches. C'est alors qu'un rire dément lui fait ouvrir des prunelles rougeoyantes.

Rooooooose... Roooooose... Toi qui ose troubler notre sommeil... Tu vas subir notre couroux... Roooooose... Roooose... Tu viendras à tout jamais errrer avec nous... Parmis les âmes perdues...
Très drôle....

Arrête un peu tes conneries, on sait que t’es perturbée. Elles sont inutiles. Dégage.

[color=#33cccc]BOSTON – C’est bien le cours ici ? C’est quoi cette idée ?! Rose, si tu savais comme ça me rassure d’être avec toi…


Une bourrasque noire passe alors entre les deux jeunes filles et les sépare violemment (j'avais spécifié qu'on trouvait personne en début de cours Wink )

Saevia n'a pas le temp d'en rajouter. Une forme noire, de ténèbres encore plus absolue se dresse devant elle. Avec deux yeux infernaux. Elle n'a pas le temp de réagir, un coup de pied la ceuille directement dans l'abdomen avant qu'un coup pour la nuque déclenche une déferlante de douleur.

Toi, fais pas la maligne parce que tu y survivra pas.

La silhouette s'évanouit dans les ombres. Il retourne à côté de la porte. C'est alors que la deuxième fauteuse de trouble, l'Epine Arweller y met son grain de sel.

Moi, j'entre pas là-dedans

Oh que si...

Sans lui demander son avis, une main de fer, une main à quatre doigts, apparait de nul part, la chope par le collet avant de la propulser directement par le cadrage de porte, dans les ténèbres environnantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boston Mackenzie
Elève en 6ème Année à Gryffondor
Elève en 6ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 44
Age : 25
Date d'inscription : 28/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 2:04

[ Désolée, j'avais mal lu goutte ]

Mackenzie s’agite. Elle n’en pouvait plus d’attendre dans cette noirceur. Elle s’accroche à Rose. Mais, c’était comme si cette salle était destinée aux âmes solitaires. Un vent brutal les sépara. Sa main fine glissa du doux bras de Rose. Elle était seule. Elle ne supportait pas la solitude. Elle marcha, parcoura cette salle, qui lui semblait sans limites. Elle dessinait des cercles avec ses pas. « Je n’ai pas peur. Je n’ai pas peur. » Elle passa ses mains dans ses longs cheveux. Il lui fallait sortir. Voir son amie. La lumière. Elle étouffait.

Toi, fais pas la maligne parce que tu y survivra pas.

Boston sentait une masse bouger, avec violence. Un gémissement : Seavina. Etait-elle battue ? Son cœur battait à la chamade. Elle était perdue. Elle essaya encore de jeter divers sorts. Rien.

Moi, j'entre pas là-dedans

Boston soupira. Elle avait peur de quoi ? Du noir ? De la solitude ? Sûrement. Boston pouvait souvent se contredire elle-même, prête à tout faire pour ne pas être seule. Elle se demanda combien de temps, elle pourrait rester aussi calme. La masse noire s’agita à nouveau. Le professeur était-il là ? Celui à la sombre réputation, celle de criminel ? Sa langue fourcha :

BOSTON – « Monsieur Coeurd'Acier, êtes-vous là ? Combien de temps devront nous errer ainsi ? »

Elle tenta de canaliser son énervement. Une colère sans fin. Impossible à étancher. Impossible à en savoir les raisons. Le courage, consistait-il à être là, comme des cons à se demander ce qui aller se passer ? Elle voulait des réponses, savoir. Elle passa ses mains gelées dans son cou et s’imobilisa. Parcourir de long en large ces ténèbres n’était d’aucune utilité. Mais elle ne pu s’empecher de murmurer :

BOSTON – « Rose, dis moi que tu es toujours là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Vanna Syl
|Préfet| Elève en 7ème
 |Préfet| Elève en 7ème
avatar

Féminin Nombre de messages : 199
Age : 25
CITATION : S'améliorer soit même, c'est de la masturbation. [ autant laisser faire les autres ]
AGE [RP] : 17 ans.
Date d'inscription : 02/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 9:06

    Misha, sa mère, lui avait formelement interdit d'aller au cours de celui-là, mais Aaron n'en ferait qu'à sa tête. Après tout, il était maintenant grand, non ? Le nez encore cassé par les événements de la veille, il sifflait tranquilement pour arriver au cours du fameux professeur. La porte en vu, il eu un léger sourire. Du noir, encore du noir. Sûrement que Lumos ne servirait à rien... Pas grave. Qui ne tente rien n'a rien. Le jeune Vanna Syl pénètre alors dans la pièce, devant laquelle il n'y a d'ailleurs personne. Sourire mauvais et soupire, c'est vrai qu'il fait noir. Cours barbant. Il laisse son regard divagué entre les formes brumeuses mais agacé, il lance dans le noir.

    - Euuuh. Question. C'est quoi le but du jeu ?

    Très belle intervention du Vanna Syl qui ne sait décidément même pas ce qu'il se passe. Le noir, c'est coool... Mais quand y a une personne à plotter. Là, il est tout seul. Il avance à l'aveuglette dans le noir. Au pire des cas, il rencontrerait un mur ou quelqu'un. Il se met soudain à siffloter, marquant sa présence. Sait-on jamais. Il ébouriffe une fois de plus ces cheveux, essayant de chasser sa mèche rebelle derrière son oreille, tandis que le bleu presque gris de ces yeux cherchent la moindre forme dans l'obsurité.

    - Je prefère j'vous l'dire, j'ai toujours eu peur du Croc'mitaine!

    A joke. Just a joke.

_________________

    « Si l'amour vous couronne, Il vous crucifie aussi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Stewart
|Capitaine| Elève en 6ème Année à Gryffondor
|Capitaine| Elève en 6ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 299
Age : 31
AGE [RP] : > 16 ans
Date d'inscription : 18/11/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: balai dernier cri, petit vif d'or qui se balade dans son dortoir, posters de quidditch, équipement de l'équipe des Tornades de Tutshill, son équipe préférée.
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 10:33

DCFM, un cours que Jason appréciait plutôt bien. Il faut dire qu'il ne parvient jamais à rester assis sur une chaise trop longtemps et c'est pourquoi il apprécie les cours de pratique. Généralement, le professeur trouve toujours quelque chose d'interessant à leur faire faire mais savoir que c'était un nouveau professeur n'enchantait guère le jeune Gryffondor. Il n'avait pas envie de commencer le cours par des présentations, des discours généraux et tout le bla bla habituel. D'ailleurs, il avait hésité à y aller et sans Ethan, il serait dehors en train de courir.

Ethan > Jason, dépêche toi à aller en cours sinon t'aura affaire à moi <

> Mais Ethan <

Ethan > Y a pas de mais. Bouge ton cul ou c'est moi qui t'y traine <

Presque à contre-coeur, le jeune Stewart avait gravi les escaliers pour arriver devant la salle de cours. Il y avait une foule d'élèves devant la porte. Putain. Il foutent quoi, pourquoi ils n'entrent pas. C'est le professeur qui leur fait peur. On raconte que c'est un ancien ciminel alors forcément les premières années n'osent pas se pointent en cours

> Poussez vous de là, vous attendez quoi ? Qu'on vienne vous chercher ? On en plus en maternelle <

Edith>Moi, j'entre pas là-dedans<

Pfff n'importe quoi, il n'y a rien d'mpressionnant à avoir un prof comme cela mais lorsque Jason ouvrit la porte, il poussa un oh de surprise. D'accord. Maintenant, il comprenait la réaction des élèves. En plus du prof, la salle de classe était plongé dans des ténèbres. Mais hors de question de se laisser impressionner par le noir surtout qu'Aaron venait d'entrer juste avant lui. Et puis, il ne voulait pas ternir sa réputation. Aussi, il pénétra dans l'obscurité à la suite d'Aaron et d'un autre élève de Poufsouffle. Il avançait à tatons, essayant de trouver quelque chose ou quelqu'un. Après plusieurs minutes, il ne pu s'empêcher d'en vouloir à son frère. Dans sa barbe, il s'exprima

> Putain Ethan, la prochaine fois garde tes idées pour toi <

Les voix lui parvenaient à ses oreilles. Il était incapable de les reconnaitre si les personnes ne se présentaient pas. Rose. Il l'entendit et eut envie de la rejoindre pour la protéger bien sûr mais plus il marchait en direction des voix, plus elles semblaient s'éloigner. Merde. On fait quoi alors. Jason choisi la solution d'attendre, sans bouger et il écoutait les différentes personnes mais lui ne parlait pas.

_________________






Dernière édition par le Mer 6 Fév - 12:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James M. Harada
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Masculin Nombre de messages : 76
Age : 26
Date d'inscription : 27/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Rapeltout, Plume à vérificateur d'orthographe, Pendu réutilisable
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 10:58

    - Je crois que ça sert à rien... Ca doit être... une sorte de mise à l'épreuve...
    -
    Rooooooose... Roooooose... Toi qui ose troubler notre sommeil... Tu vas
    subir notre couroux... Roooooose... Roooose... Tu viendras à tout
    jamais errrer avec nous... Parmis les âmes perdues...


    Ca, ça ne pouvait être que l'autre taret de sa maison. James eut un soupir. Il y avait des cons de partout, hein ? Mais bon, que voulez vous, il semblait y en avoir plus à Serpentard même si c'était une noble maison... A croire que les gens lorsqu'ils étaient envoyé là bas, croyaient qu'ils n'étaient fait que pour faire du mal ou faire chier les gens de leur entourage. James avait pourtant toujours pensé que son père était l'exemple même qui contrait ce stéréotype de merde ! Pourquoi ? Hein ? James ne put s'empêcher d'ajouter après Rose :

    - Très drôle....
    - Ca ferait fureur dans à Ste Mangouste, Mlavakian...

    James sentit tout à coup une bourrasque passée dans la pièce, car ce dernier ne put s'empêcher de ressentir un profond frisson. Une fille, un gars, quelqu'un ou quelque chose le percuta suite à cela, et lorsqu'il tenta de la reconnaître, il entendit sa voix. Une autre Gryffondor.

    -
    Rose, dis moi que tu es toujours là.
    - Non, c'est James, Boston...

    Oui, James faisait partit des gens qui retenait beaucoup par l'oreille. Le moindre son, il pouvait y retrouver un nom, un prénom, un visage, un sourire, un objet, tout. Boston étant une amie de Rose avec qui il traînait de temps en temps car, la connaissant, il l'avait donc, reconnu presque desuite, bien qu'il lui fallut le contact pour en être sûr.

    -
    Je prefère j'vous l'dire, j'ai toujours eu peur du Croc'mitaine!

    Visiblement, tous les élèves étaient dans le même cas, et semblaient être tout aussi perdu. James ferma les yeux doucement, Boston à côté de lui. Il eut un léger soupir, néanmoins, il sourit. Qu'est ce qu'il se passait ? Cet endroit commençait à lui plaire. C'était excitant tant d'obscurité. Oui, ok, ça faisait énormément peur, mais l'adrénaline qu'il le parcourait... Comme ton père... C'est ce qu'il crut entendre. Automatiquement, il porta la main à son pendentif en forme de pomme, Apple, celui de sa mère, et il murmura tout bas avec un certain amour dans ses mots :

    -
    Maman...

    Et la suite ? Rose ? Loucas ? Nyla ? Eden ? Aaron ? Où êtes vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russel Mustang
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 413
Age : 33
CITATION : Oh...I think I'm in love with an Angel of Death
AGE [RP] : 17 ans
Tendance Magique : Magie noire
Date d'inscription : 21/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 13:13

    Le cours du fameux coeur d'acier n'était pas chose que l'on refusait. Le Serpentard avait demandé à ses deux vipères préférées de se prêter au jeu, mais c'était en cet instant seul, qu'il s'en allait en salle de classe. Loin devant lui, il vit plusieurs élèves avancer avec hésitation vers la porte ouverte, pourquoi donc tant de questionnements pour franchir un simple seuil? A son tour, Russel se trouva devant l'encadrure de bois, lui offrant une étendue de ténèbres d'un noir d'encre. Un rictus se dessina sur les lèvres de l'aîné des Mustang, il ne vivait que pour éviter les rayons brûlant du soleil, sa peau opaline s'en faisait témoin, persuadé que pour une âme aussi noire et perfide que la sienne, rien ne valait mieux que la splendeur de la nuit. Sans attendre, le jeune homme y entra d'un pas assuré et certain, laissant ses camarades s'appeler les uns les autres. Il n'en avait pas besoin, sa fierté lui susurrait qu'il n'avait besoin de personne, pour parvenir à ses fins. Un grognement rauque glissa sur sa nuque, lui faisant froncer les sourcils tant c'était désagréable. Ses yeux d'ébènes scrutèrent les lieux, silencieux, tentant d'y trouver une faille. Russel avait toujours aimé chercher les plus grandes faiblesses des autres, mais cet endroit avait un goût d'inconnu. Excitant.

    - Rooooooose... Roooooose... Toi qui ose troubler notre sommeil... Tu vas
    subir notre couroux... Roooooose... Roooose... Tu viendras à tout jamais errrer avec nous... Parmis les âmes perdues...

    - Très drôle....
    - Ca ferait fureur dans à Ste Mangouste, Malvakian...
    R.~ Saevia, Rose n'est pas un rat...

    Le regard sombre du Serpentard se posa au plafond, du moins ce qui devait en être un. Il ne connaissait que trop cette fille aux allures délurées, pour savoir ce qui pouvait lui passer par la tête. N'allons pas croire que le jeune Mustang prenait la défense de la petite blondinette, il la mettait seulement en garde, de ne pas trop s'essayer à torturer la fille du directeur des Gryffondor, sous peine d'un renvoi. Le groupe s'agrandit encore, tandis que les ténèbres semblaient être inifinies. Un bruit sourd se fit entendre, celui d'une jeune fille jetée à terre, mais plus encore ce fut ce cri d'agonie qui attira l'attention de Russel. Celui-ci esquissa une moue significative, il avait déjà entendu beaucoup de supplications de douleur, celle-ci en était une de plus. Bien que lorsqu'on ne s'y attendait pas, cela prenait aux tripes, dans une délectation exquise.

    - Je prefère j'vous l'dire, j'ai toujours eu peur du Croc'mitaine!
    R.~ Pourtant il est du même gabari que toi, Vanna Syl, il croque les jolies jeunes filles.
    - Maman...

    Un murmure, presqu'inaudible, mais qui attira l'attention du jeune Mustang. Almadovar. Russel se tourna vers l'endroit où lui semblait lui être parvenu sa voix. Etrangement, malgré les tensions entre les deux familles, le Serpentard ne dit rien. Pas même un sourire goguenard, ni une arrière-pensée moqueuse. Lui n'avait plus son père, aussi noir pouvait-il être, il restait celui qu'il dressait en modèle. Russel passa donc sur ce point, le visage impassible. Il tendit de nouveau l'oreille, tentant de percer les ténèbres de ses yeux noirs. Le jeune homme semblait percevoir des variations de lumière volontaires, ce qui le mit sur la voix d'une hypothèse plutôt saugrenue. Etait-ce possible que... ? Russel fronça les sourcils, cherchant dans sa mémoire quelque chose qu'il avait pu lire à ce sujet. Ne portant pas à voix haute ses pensées, il se parla alors à lui même.

    R.~ Si c'est ça... c'est vraiment ingénieux...

    Evanesmagus ? Mais était-il possible de posséder un tel pouvoir ? Si c'était le cas, le professeur devait vraiment se délecter d'épier ainsi les réactions diverses de ses élèves. Et si c'était le cas, Russel, à la fin du cours, lui ferait une demande des plus sérieuses. La suite s'avérait sans doute encore plus intéressante, cette idée arracha un sourire sombre au Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Autumn J. Perkins
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Age : 24
CITATION : « Leur histoire, c’est la théorie des dominos, mais à l’envers. »
AGE [RP] : Dix sept ans.
Tendance Magique : Magie Noire
Date d'inscription : 08/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 15:23

    D’accord. La jeune Serpentard accéléra le pas, entendant d’ici les cris de quelques filles. Elle n’aurait su dire pourquoi, mais c’était un mauvais présage. Toutes étaient là, hésitantes, pleurant presque à chaude larme devant un spectacle si froid, voir lugubre. Autumn éclata de rire, ne pouvant contrôler ses pulsions. Elle entra dans la pièce en n’accordant aucun regard aux autres… Non mais, sérieusement, où avait-il la tête ? Cet endroit était horrifiant. Identique aux ténèbres, des voix étranges, tout comme cette sensation qu’on pouvait ressentir en s’y plongeant. Ces picotements désagréables, cette peur effroyable de l’inconnu. L’adrénaline l’avait poussé à entrer, mais elle n’aurait jamais dû. Les voix s’accentuaient, et elle avait beau lancé des sorts à tout bout de champs, aucun ne marchait. Très bien. Il les testait donc ? Si c’était ça, c’était vraiment n’importe quoi. N’importe quoi, certes, mais au moins il regardait les choses en face. Après quelques minutes dans un silence poignant, elle entendit des bruits près d’elle, qui va et venaient sans cesse. Des voix qu’elle connaissait, qu’elle cherchait à attraper… Mais rien. Elle était seule, c’était sûrement ça le but.

    « Je prefère j'vous l'dire, j'ai toujours eu peur du Croc'mitaine! »
    « …Aaron ? »
    « Pourtant il est du même gabarit que toi, Vanna Syl, il croque les jolies jeunes filles »
    « Russel ? »

    Les voix provenaient de devant. L’écho qu’exerçait la pièce l’embrouilla quelques instants, ce qui la fit paniquer. Autumn June Perkins n’avait pas le droit d’être en pleine panique, ni même de douter et d’avoir peur de ce genre de situation. La jeune femme marcha alors droit devant elle, prenant soin de ne plus se fier aux voix des autres élèves. Il jouait à quoi, là ? C’était n’importe quoi ! Non seulement ça n’avait aucun sens, mais en plus il jouait avec la patience de tout le monde. Pourquoi Russel avait tant voulu qu’elle vienne ? Elle aurait très bien pu rester dans son dortoir et invente une excuse débile pour pouvoir rater ce cours. Non, vraiment, là, c’était trop d’un coup. Elle respectait le Professeur Cœur d’Acier, elle adorait la Défense Contre les Forces du Mal, mais là, elle en avait plus qu’assez. Ca n’avait aucun sens. Pourquoi vouloir les isoler, pour vérifier s’ils étaient capables de quelque chose une fois tout seul ? Non, Autumn n’était rien sans les autres. C’était ça qu’il voulait entendre, qu’il voulait conclure ? Eh bien, non. Elle n’allait pas lui faire ce privilège : ni à lui, ni aux autres d’ailleurs.

    « Professeur ! Où êtes vous ? Qu’est ce que s’est que ce… »

    Avant même qu’elle ne puisse finir sa phrase, la jeune vert et argent sentit quelque chose lui frôler les pieds. Elle frissonna, lâchant sa baguette au sol.

    « AAAAAAAAAAAH ! »

    N’osant ni se retourner, ni même voir la source de cette stupeur – de toute façon, il faisait tellement sombre qu’elle n’aurait pu rien voir -, elle se contenta de se baisser et de chercher sa baguette au sol. Mais non, en fait, c’était peine perdue. En plus de faire sombre, il faisait froid, et Autumn était comme stupéfixée sur place, incapable de bouger un seul orteil.

_________________

    BUT I WEAR THE BIGGEST SMILE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
avatar

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 39
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 15:38

(ok, a partir d'ici, les retardataires, vous faites comme si vous étiez arrivés. Si vous arrivez apres la répartition, vous me mp. les deux douces de Russel, vous serez dans le groupe opposé. )

Vos gueules...

Le ton est incisif, l'ordre explicite.

Les crétins à gauche et les lopettes à droite. Ceux qui savent pas ou ils sont qu'ils y restent...

Une porte se ferme et se verrouille, quelque part dans le noir. Une sensation étrange, comme si vous étiez transportés hors de la distance et du temps.

Il y a un moment de silence... Puis, un corbeau lance un appel vibrant, répondu par le cri d'un vautour... Une odeur de charnier indescriptible vous prends par la gorge. Le professeur juge que vous n'avez pas besoin de vos yeux... Pas pour le moment.

La voix rauque murmure à votre oreille. Semble murmurer seulement pour vous.

d'août 1189 à juillet 1191, le siège d'Acre se fait. Les croisés Européens contre les Turcs. Des milliers de morts, la terre imbibe de sang. Des os qui blanchissent. La soif de pouvoir des dirigeants occidentaux cachés sous un faux verni de foi chrétienne. Les turcs et leur musulmanisme... Leur loi du talion, leur préceptes immondes... Deux mondes, deux facons de voir... Bien, Mal... Qu'est ce le bien, qu'est ce le mal... Est ce si important au fond? Le résultat reste le même au final.

Les volûtes d'ombres se dissipent, révélant un paysage auquel vous devez certainement vous douter. Des corps par milliers. Les armures étincelantes des croisés, celles, plus mate des turcs. Les étendards gisent au sol ou les dirigeants des différentes compagnies ont tombés.

Au milieu de tout ca, un Halewyn fort décontracté. L'ange de la mort lui même ne semblerait pas plus à sa place. Les oiseaux nécrophages pullulent autour de lui, festoyant des parties tendres de ce buffet à volonté. Les mouche pullulent et foisonnent.

Je sais, vous vous en foutez de l'histoire. Surtout moldue. Mais l'histoire se répète encore et toujours. Vous en tirerez la lecon que vous voudrez, j'm'en sacre.

Il a un sourire vulpin. Un sourire de prédateur.

Si vous voulez sortir du cours, faudra d'abord y survivre les morveux .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyla L. Leafgreen
|Préfet| Elève en 7ème Année à Serpentard
  |Préfet| Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 404
Age : 29
CITATION : ~ Une morsure ... comme acte de propriété...~
AGE [RP] : 17 années de conneries...
Date d'inscription : 14/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Pendentif magique, Plume a Papote, Balai
Fonction HRP: Modératrice chouchoute
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 17:08

    ( HRP:Désolée pour le retard mais ... normalement je suis absente toute la semaine ! Mais j'aime trop ce genre de cours ! )


    - Si vous voulez sortir du cours, faudra d'abord y survivre les morveux .

    Comment pouvait-il croire qu'une simple réplique de maison hantée donnerait des frissons à Nyla. Elle avait côtoyé bien des créatures maléfiques et n'avait aucune intention de suivre les cours de Défense contre les forces du mal toute l'année. Combattre des forces qu'elle aimait bien plus qu'elle même, c'était se retourner contre sa propre nature et les cicatrices encore douloureuse de sa dernière entrevue avec Key McLoyd étaient présentes pour lui rappelait l'intense plaisir presque orgasmique qu'elle ressentait devant la souffrance. Seule ... le noir et les cris l'entourant, un rictus mauvais montait lentement sur ses lèvres carmin alors que ses longs cheveux roses s'envolaient par les violentes bourrasques de vent. Pitoyable, ils avaient peur ... elle n'allait pas s'abaisser à hurler et à craindre un professeur ... La jeune femme s'immobilisa, prête à faire cesser ce petit jeu si elle voyait que cela allait trop loin à son goût...

    - Tu vas me le payer Mustang !!!

    Hurla t-elle simplement, prise d'une crise de colère bouillonnante Cette fureur presque hilare qu'elle tant elle trouvait cette introduction à la matière éducative provocatrice sur les bords. La porte se verrouilla dans un morbide coup de clé... prise au piège ?! C'était pas respect envers le professeur qu'elle n'avait pas encore fait sentir sa mauvaise humeur et c'est surtout pour ne pas blesser les siens qu'elle n'avait pas sortit sa baguette pour laisser exploser cette colère que Key lui avait donné ... lui avait fait hérité... comme d'une malédiction perverse qu'elle ne pourrait se sépare qu'a sa mort ! Son regard assassin scrutant les volutes humides et âcres de la brume, nouveau sortilège bien mal assuré ... ou volontairement tourmentées. Nyla resta stablement sur ses jambes fines et totalement découvertes par sa jupe raccourcie par ses soins. Au diable l'uniformité ... quelle chimère cette envie de ressembler à tous les autres, à quoi bon avoir sa propre personnalité si on ne peut pas être différent...

    - D'août 1189 à juillet 1191, le siège d'Acre se fait. Les croisés Européens contre les Turcs. Des milliers de morts, la terre imbibe de sang. Des os qui blanchissent. La soif de pouvoir des dirigeants occidentaux cachés sous un faux verni de foi chrétienne. Les turcs et leur musulmanisme... Leur loi du talion, leurs préceptes immondes... Deux mondes, deux façons de voir... Bien, Mal... Qu'est ce le bien, qu'est ce le mal... Est ce si important au fond? Le résultat reste le même au final.

    * Espèce de chacal puant ...*


    La jeune femme sentait déjà sa vue moins atrophiée par la brume qui lentement se levait. Violement ses narines furent prises par l'odeur âcre de la mort. Le sang séché ... elle eut assez d'indices pour deviner les verres et autres insectes nécrophages et leur joyeux festin. Alors que bien d'autres auraient prit peur de tant de sang et de morts, Nyla s'attarda sur les corps impersonnel et sans vie. Personne ne pouvait ressentir mieux qu'elle la peur de ses corps, leur visage tirait dans un rictus de terreur, d'un dernier espoir de clémence... le cours promettait d'être intéressant tout compte fait, surtout s'il se commençait par de telles scènes de carnages.

    - J'hallucine ... Merde vous allez pas prendre peur d'un retournement dans le passé ! Moi aussi je peux me transformer en ange de la mort ...

    * N'en suis-je déjà un ... ma chère Key ?! *


    Le professeur prenait des airs de chevaliers légendaires, cette impression qu'il donnait dépassait les limites de la bienfaisance Aussi froid et fou qu'il paraissait, Nyla dénotait cette envie de faire apprendre qui caractérisait tous les professeurs, s'il voulait être cruel, qu'il aille tuer des moldus sans piétiner ses plates-bandes. Puis soudainement d'autres formes de vie purent être distingué de la brume. Tumn !! Impossible de savoir si elle allait bien, elle l'avait entendu hurler tout à l'heure et s'était sentie touché en plein coeur ! Jamais personne ne ferait de mal à Autumn Perkins sans en découdre avec la terreur de Poudlard ( chouette surnom hein ?! Xd! ). Faisant quelques pas dans le berceau d'immondices qui l'entourait ses chevilles tachées par un sang noir et puant. Son coeur ne battait presque pas, son excitation venait de disparaître aussi vite qu'un mec trop collant... L'attention de Nyla n'était plus... sa seule crainte se trouvait dans la direction de son regard ... elle fulminait bien rare étaient ceux qui la mettait dans un tel état de colère.


    - T'inquiètes Tumn ... jsuis là ...

    Sa main plongeait dans sa poche de veste, elle était prête à sortir sa baguette, un aura malveillante montait dans ce lieu et Nyla comprenait qu'elle prenait l'odeur d'un combat ... inquiète de connaître la suite, elle espérait simplement que personne ne soit blessé stupidement, enfin qu'aucun Serpentard ne s'en prenne pleine la tête sous son regard ... Quelle matinée pourrie, tout autant que les corps en décomposition, cette odeur lui donnait envie de vomir mais sa part d'humanité ne prendrait pas le dessus cette fois ci. Trop énervée pour se raisonner, elle n'allait pas faire de cadeau à l'être qui se présentait dans un halo de lumières ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis Sayuri Shaw
Elève de 6ème Année à Serdaigle
Elève de 6ème Année à Serdaigle
avatar

Féminin Nombre de messages : 99
Age : 33
Tendance Magique : Gris
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 21:17

    Le pas de la porte. Des ténèbres.. Et rien qui ne filtrait. Elle n'avait pas hésité longtemps à entrer, comme si le manque de lumière n'était pas présent. En réalité, elle s'en fichait. Qu'il y ait de la lumière ou non ne changeait pas grand chose. Certes, elle était privée de sa vue mais il y avait mille et une manière de se retrouver dans un endroit sombre. Toujours aussi calme et neutre, elle évolua dans la salle, écoutant sans répondre, la peur, les moqueries et autres des autres. Elle ne tenta pas de les rejoindre. De toute manière, elle ne comptait pas beaucoup d'amis, donc. Ceci expliquait cela avec aisance.

    Elle se sentait vaguement épiée. Mais elle ne comptait pas aller jusqu'à l'affirmer. Seul le souffle qu'elle sentait parfois sur sa nuque lui indiquait qu'il y avait quelqu'un d'autre... Quelqu'un de plus dangeureux que les élèves qui se parlaient. Elle ne recula pas pour autant. Ce fut à peine si elle sourit quand elle entendit un air moqueur se propager autour d'elle. La réaction des autres élèves ne manqua pas de la faire soupirer silencieusement. Même si à quelque part, elle se disait qu'elle était censée ne rien craindre et que sa tante n'était pas folle au point de risquer la vie de ses élèves, elle ne pouvait s'empêcher de se dire que finalement, ce cours ne serait pas comme les autres.

    Elle ne se figea que lorsque le hurlement d'agonie retentit. Son intuition s'affirma: ce cours n'allait pas vraiment se passer comme les autres. Elle écarta une mèche de son visage, dans un geste qui rappelait indéniablement Iranoe... quand on savait où chercher.


    Hale -Vos gueules.

    Enfin. Quelque chose de logique. Elle en aurait presque sourit.

    Hale -Les crétins à gauche, les lopettes à droite. Ceux qui savent pas où ils sont qu'ils y restent..

    Elle ne bougea pas. Fidèle à sa neutralité et aussi à l'estime qu'elle avait d'elle même. Elle n'était pas idiote et pas vraiment peureuse. Elle tendit simplement l'oreille en entendant une porte qui se fermait et se vérouillait à quelque part. Hm... Issues bouchées. Ca laisser rien présager de bon. Elle plissa légèrement le nez en sentant l'odeur de charnier et mit un point d'honneur à ne pas broncher plus. Elle ferma à demi les yeux tandis que la voix murmurait à son oreille un cours d'histoire qu'elle connaissait. Quand la voix s'éteignit, elle murmura.

    Isis -Tout dépend du point de vue sous lequel on se place...La Jihad musulmanne et la Guerre Sainte catholique. Deux visions, deux mondes dont la base n'est qu'une.

    Elle n'en ajouta pas plus. Elle savait que c'était des précisions inutiles... Et probablement incompréhensibles pour la plupart des élèves présents. Alors que les volûtes d'ombre se dissipaient, elle rouvrait les yeux sur un champ de bataille. Malgré elle, un frisson hérissa sa peau. Les prunelles argentées, une fois réhabituées à la lumière, firent le tour du massacre avant de se poser sur Halewyn. Elle en avait entendu parler... Mais elle attendait de voir avant de se faire un jugement sur le personnage. En l'entendant dire qu'il fallait d'abord survivre, elle eut un sourire presque amusé. Elle écarta à nouveau une mèche tout en observant une jeune femme près d'elle. Nyla... Elle ne la connaissait que de nom.

    Un fin sourire indéchiffrable orna ses lèvres. Elle se contenta d'observer à nouveau les cadavres puants. Si elle avait bien comprit le sous entendu d'Halewyn, ils allaient devoir survivre... Et la première chose pour survrivre... C'était de trouver comment. Si Halewyn était aussi "sadique" qu'elle le pensait, les baguettes ne tarderaient pas à sauter... Les prunelles argentées se posèrent sur un cadavre. Le jeune homme ne devait avoir que quelques années de plus qu'elle. 2, 3 peut être. Elle n'en avait aucune idée. Mais la dague qui était encore à sa ceinture l'intéressait bien plus. Néanmoins, elle releva les yeux, observant et écoutant les futures intructions sans avoir fait le moindre mouvement pour récupérer l'arme. Il serait bien assez tôt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Vanna Syl
|Préfet| Elève en 7ème
 |Préfet| Elève en 7ème
avatar

Féminin Nombre de messages : 199
Age : 25
CITATION : S'améliorer soit même, c'est de la masturbation. [ autant laisser faire les autres ]
AGE [RP] : 17 ans.
Date d'inscription : 02/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 22:45

    « Je prefère j'vous l'dire, j'ai toujours eu peur du Croc'mitaine! »
    « …Aaron ? »
    « Pourtant il est du même gabarit que toi, Vanna Syl, il croque les jolies jeunes filles »
    « Russel ? »
    « Ne flatte pas trop mon égo, Mustang, je rougirais presque. Boooon. Où est ma princesse... ? »

    Bla-bla-bla. Les voie s'éloignaient au fur et à mesure qu'il se mouvait dans l'obscurité. Parfois proche, parfois lointaine, d'autre fois tout à fait inaudible, le Vanna Syl n'avait pas peur, mais cette situation l'agacé. Son esprit de Gryffondor lui disait de courir partout, histoire se rajouter une couche. Aaron le lâche. Mon cul, oui! Si seulement il avait écouté Misha... Il eut un soupire, puis un petit rire. Il se sentait bête pour le coup. Il avait toujours été entouré, et là, directement sortit de son cocon suptile, il y découvrait l'enfer. Tsss. L'enfer, c'est les autres. C'était sans doute un mélange de paradis et de glace. Un Eden Frois. A cette idée, il recût Arrogance. Triste mélopée. L'air changea, sans nul doute qu'elle n'avait jamais changer, mais qu'il aimait s'imaginer qu'il n'était pas mort, qu'il n'était pas seul, et sans doute que le Professeur n'était pas un incapable dénégéré, sus dit par sa mère.

    « AAAAAAAAAAAH ! »

    Un frisson sinueux lui remonte l'épine dorsale à la vitesse d'une mort par balle. Il s'immobilise dans la pénombre. Ca ne peut pas être Autumn... Ô non. Tout mais pas elle! Il s'agite et commence à avancer dans le noir, à tatôns. Il ne pleure pas, mais... Il a mal au ventre. Cette satané crampe.

    « Autumn! Qu'est t'as ? T'es où ? »

    Peut être que Misha avait raison : l'amour rend faible. Il ne vascille pas mais se rembrunit. Que quelqu'un touche à Autumn, ça le mettait hors de lui. Qui que ce soit. Vitaly lui même avait reçu l'interdiction d'y toucher. Cet homme, sans doute fou, avait la légère tendance à croquer et fâner les plus jolies fleurs ou piquait des colères noires dans laquelle il blessait, plus ou moins, ces jeunes filles. Finalement, il s'arrêta, ne sachant plus où aller. C'était comme une nuit sans étoile, pendant laquelle il serait perdu en forêt. Sans étoile, impossible d'en sortir vivant.

    Vos gueules... Les crétins à gauche et les lopettes à droite. Ceux qui savent pas ou ils sont qu'ils y restent...

    Aaron aurait bien eu l'ingénieuse idée de dire au Professeur d'aller à droite, mais étrangement, il se tû. C'était peut être pas le moment propice à l'emmerdement des collègues de boulot de sa mère, non ? Surtout que celle-ci l'avait en horreur. Un de ces hommes là, il fallait s'en méfier comme de la peste, avait-elle dit. Aaron n'avait pas connu la peste, mais il avait apprit qu'elle avait tuée bon nombre de moldu. Tant mieux, non ? Arrogance pur. A ce moment là, un corbeau croisse, un autre oiseau répond. Il ferme les yeux, n'ayant pas besoin de voir pour sentir. Cette odeur, elle lui ai commune. Petit, il l'avait sans doute déjà senti. Un charnier ? De la chair en décomposition. Il se rappelle de la description de la guerre par Misha, de la mort de Nouchka. Voir son pauvre oncle se faire bouffer par les verres... Oui, en effet. C'était sans doute cette odeur-là. Une odeur de décomposition, de mort. Il adore.

    - D'août 1189 à juillet 1191, le siège d'Acre se fait. Les croisés Européens contre les Turcs. Des milliers de morts, la terre imbibe de sang. Des os qui blanchissent. La soif de pouvoir des dirigeants occidentaux cachés sous un faux verni de foi chrétienne. Les turcs et leur musulmanisme... Leur loi du talion, leur préceptes immondes... Deux mondes, deux facons de voir... Bien, Mal... Qu'est ce le bien, qu'est ce le mal... Est ce si important au fond ? Le résultat reste le même au final.

    Il ouvre finalement les yeux sur le désastre. Le charnier. Il avait eut, pour une fois, une bonne réponce. C'était donc ainsi que Coeurd'Acier marchait ? Le mal par le mal ? Faire voir à des dizaines de jeune leur peur les plus profondes pour mieux leur en faire démordre ? Aaron eut un petit rire malsain. L'illusion était parfaite, jusqu'à l'odeur, mais lui, qu'en avait il à en foutre ? Sa guerre, elle était intérieur. Tout ça, c'était que du vent. Bla-bla-bla. Il savait manier une baguette comme ces ailleuls, et son arrogance lui donnant tout l'art de cette dernière. De surplus, il était un Vanna Syl. Oui, il n'avait pas à s'inquiéter. Rien de tout ça lui faisait peur. Petit, il regardait déjà, dans la grande bibliothèque, certains livres dits interdits. Les maladies infectueuses, à 5 ans. Imaginez vous la petite tête brune découvrir les photos choquantes d'une gangrène humide puis sèche. Il en rigole un peu plus fort. Tout ça n'a rien d'un cours. Y a que les pourritures pour se cacher dans le noir.

    Remontant sa mèche sur son front, il affiche un air hautain, presque dédaigneux. Ce cours, ça le fait chier. La prochaine fois, il suivra les conseils de sa mère, va.


    - J'hallucine ... Merde vous allez pas prendre peur d'un retournement dans le passé ! Moi aussi je peux me transformer en ange de la mort ...
    - Ca en serait presque exaltant, tout ça!
    - Tout dépend du point de vue sous lequel on se place...La Jihad musulmanne et la Guerre Sainte catholique. Deux visions, deux mondes dont la base n'est qu'une.
    - C'est car l'homme est hypocrite que tout arrive. Si l'enflure de Roi de Jérusalement n'avait pas trahis sa parole, tout ça ne serait pas arriver. L'homme aime se détruire. Et puis, ça ne me concerne en rien. Je suis athée.

    Il s'offusqua. Son nez se plissa. Cette odeur le dérangeait, mais excitait sa curiosité à la fois. La vision de ces corps, sur le sol... C'était étrange. Il se sentait à la place de sa famille, les années précédentes. Sa famille avait les mains sales, de Misha qui avait abbatu toute sa famille, jusqu'au premier Vanna Syl qui aida Yvan le Terrible en lui apportant tout l'aide qu'eux souhaitaient, aidant alors un à un les Tzar... Tss. Foutage de gueule dans l'air.

    - Je sais, vous vous en foutez de l'histoire. Surtout moldue. Mais l'histoire se répète encore et toujours. Vous en tirerez la lecon que vous voudrez, j'm'en sacre.

    Aaron plongea dans d'autres ténèbres. Son corps tout entier subit une étrange sensation quand il croisa le regard vide, vitreux et mouillé d'un homme sur le sol. Un homme était un grand mot. Ainsi, il semblait plus jeune. Son visage n'avait ni poil, et n'était pas busqué. Il était fin, long, effeminé. Sa place n'était sans doute pas ici. Sur ses boyaux, des vaques de larves et de mouches faisaient vibrer ses intestins. Joyeuse cérémonie. Aux yeux du Russe, plus rien n'avait pas d'importance que ce corps, et lui. C'était comme s'il revoyait sa mort, à lui. Un homme s'était approché de lui, l'avait sans doute scalpait d'un coup de cimeterre à l'horizontale, libérant de ces entrailles ces viscères. C'était un peu comme le Videntraille que Misha lui avait apprit. Ces pupilles se rétractèrent. Il portait encore des bracelets, et sa bouche formait un rond presque parfait, déformé par la peur et l'horreur. La douleur se lisait parfaitement, et ses mains s'étaient accrochés à la pierre. Finalement, une autre épée s'était planté dans son dos, lâche et sans pitié, l'accrochant à cette roche où il se faisait dévoré. A ce moment là, Aaron éclata d'un rire mesquin.

    - Dis bonjour à Allah d'ma part, sac de boyaux.
    Si vous voulez sortir du cours, faudra d'abord y survivre les morveux .

    Dommage. Aaron n'était pas vraiment décidé à travailler. La première chose à faire était de savoir contre quoi il devait survivre, et la deuxième était de trouver une arme autre que sa baguette, pourtant si utile. Il la regarda et eut un sourie confient. La dernière chose, et sans doute la plus importance, était de trouver Autumn. C'était la seule personne qui dans ce cours, méritait toute l'importance de ce monde, et pour le coup, plus d'importance que cette stupide croisade.

_________________

    « Si l'amour vous couronne, Il vous crucifie aussi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James M. Harada
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Masculin Nombre de messages : 76
Age : 26
Date d'inscription : 27/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Rapeltout, Plume à vérificateur d'orthographe, Pendu réutilisable
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 23:28

    Hum... Ok. Les élèves autours de lui, parlaient beaucoup trop à son goût. Ok, il n'était pas contre une bonne partie de rigolade ou quoique ce soit, mais... Il y avait des nouveaux facteurs à prendre en compte avant de faire le con ou de se montrer totalement nonchalant devant un professeur totalement inconnu. Oh, James devait être l'un des seuls à le connaître, du moins, rapidement. Dakota lui en avait beaucoup parlé avant de le laisser partir en cours. Cette peur qui lui arrive quelque chose durant ce cours... James était persuadé qu'il allait lui arriver quelque chose. Il préférait donc, rester calme, et analyser tout ce qu'il l'entourait jusqu'à ce que les ombres disparaissent. Cela aurait été bien que même les murmures, les paroles des élèves ne se taisent. A ce moment là, il avait envie de tous leur faire fermer leur gueule.

    -
    D'août 1189 à juillet 1191, le siège d'Acre se fait. Les croisés Européens contre les Turcs. Des milliers de morts, la terre imbibe de sang. Des os qui blanchissent. La soif de pouvoir des dirigeants occidentaux cachés sous un faux verni de foi chrétienne. Les turcs et leur musulmanisme... Leur loi du talion, leur préceptes immondes... Deux mondes, deux facons de voir... Bien, Mal... Qu'est ce le bien, qu'est ce le mal... Est ce si important au fond? Le résultat reste le même au final.

    James tendait l'oreille. Interessant... On dirait son oncle, Enrique, qui parlait. Oui, ça lui rappelait les théories qu'il avait donné leur avait donné à lui, Diego et Alejandro. James, néanmoins, dénota une certaine aggressivité supplémentaire dans sa façon de parler, dans sa façon de dire les choses. Il semblait beaucoup plus bestiale que n'importe quel prof réuni... Il disait les choses comme elle lui venait... Un peu comme son père. James sourit, au même moment où les diverses parcelles d'ombres s'élevèrent de la pièce pour rétablir la lumière qui lui brûla quelques secondes la rétine, avant de pouvoir les ouvrir complètement. James restait calme, il attendait. Il analysait. Il le fallait pour son père pour qu'il puisse être rassuré, sinon, il ne devrait pas passer cette matière. James vit la présence d'Isis, Rose et Boston à ses côtés. Loucas n'était visiblement pas là, ou bien caché, et Jared était aux abonnés absents. Il n'y avait que Russel là bas, mais il s'en méfiait beaucoup trop pour lui taper la bise, si vous voyez ce que je veux dire.

    -
    Je sais, vous vous en foutez de l'histoire. Surtout moldue. Mais l'histoire se répète encore et toujours. Vous en tirerez la lecon que vous voudrez, j'm'en sacre.

    J'trouvais ça plutôt intéressant... Pensa James, un regard vers Rose et Boston. Puis, il reporta son regard vers Hale, qui recommençait à parler avec cette même franchise.

    - J'hallucine ... Merde vous allez pas prendre peur d'un retournement dans le passé ! Moi aussi je peux me transformer en ange de la mort ...
    - Ca en serait presque exaltant, tout ça!
    - Tout dépend du point de vue sous lequel on se place...La Jihad musulmanne et la Guerre Sainte catholique. Deux visions, deux mondes dont la base n'est qu'une.
    - C'est car l'homme est hypocrite que tout arrive. Si l'enflure de Roi de Jérusalement n'avait pas trahis sa parole, tout ça ne serait pas arriver. L'homme aime se détruire. Et puis, ça ne me concerne en rien. Je suis athée.
    - Vos gueules, bordel !

    Toujours blablabla... Putain, mais ils peuvent pas penser, un peu au lieu de les lui casser les couilles comme il le fallait. Il avait besoin de n'entendre que le professeur pour se concentrer sur l'analyse qu'il lui portait. Un bref regard autours d'eux, et James ne put s'empêcher d'avoir une nausée qui passa quelques secondes apèrs qu'il eut levé le regard. Cependant l'odeur était toujours aussi présente, et il comprenait maintenant pourquoi son père lui avait demandé de faire attention. Ok, il avait saisi. Sa main, dans sa poche, tenait fermement sa baguette magique.

    -
    Si vous voulez sortir du cours, faudra d'abord y survivre les morveux .

    James se rapprocha de Boston, Isis et Rose, comme pour se servir de son corps comme bouclier. Oh, il ne l'avait pas fait pour les charmer, mais inconsciemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russel Mustang
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 413
Age : 33
CITATION : Oh...I think I'm in love with an Angel of Death
AGE [RP] : 17 ans
Tendance Magique : Magie noire
Date d'inscription : 21/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Mer 6 Fév - 23:35

    Un cri. Celui de la douce Autumn. Russel se retourna subitement, la cherchant inutilement de son regard soudain inquiet. Mais la voix d'Aaron résonna à nouveau, laissant Russel regagner sa sérénité. Pourquoi donc avoir réagit si violemment, et avec tant d'inquiétude dans chaque tambourinement de son coeur froid ? Il comprenait, peu à peu, qu'il avait dans sa saleté de vie, des personnes à qui il tenait. Faiblesses. Le Serpentard laissa échapper un faible sifflement, des conneries. Par moments, il se haïssait de faire partie du commun des mortels, une bande d'ignares. Une autre voix tout aussi familière résonna alors, et un rictus apparut au coin des lèvres du Serpentard. Elle était là, elle aussi. Avait-il conscience, que les deux personnes auxquelles il tenait le plus, se trouvaient dans cette même pièce ? Bien sûr que non. Il restait ce type froid persuadé d'avoir anihilé tout sentiment faiblard. Etrangement sa colère lui procura une satisfaction malsaine.

    - Tu vas me le payer Mustang !!!
    R.~ Mais moi aussi je t'aime Nyla chérie.

    Léger silence. Ces paroles, même montées en taquinerie, assaillirent ses entrailles. Une monstruosité sortie de ses lèvres blêmes. Russel fit une légère grimace. Cela faisait à peine dix minutes qu'ils étaient là, et déjà leur nouveau professeur avait décelé les faiblesses de la majorité d'entre eux. L'arroseur arrosé. Répugnance envers lui même. Qu'ils crèvent. Sa colère s'éveillait.

    - Vos gueules...

    Le Serpentard fit une moue explicite mais amusée. Ca valait d'être direct. Les élèves se turent alors soudain, sous la voix froide et implacable de Coeur d'acier, attendant de voir ce qu'il prévoyait pour eux. De nouveau sa voix s'éleva parmi les ténèbres, Russel fixa un point invisible devant lui, attentif à son discours. Il ne put s'empêcher, étrangement, de se jouer une scène lors de la joute verbale d'Halewyn. La bataille de Poudlard. "Bien, Mal... Qu'est ce le bien, qu'est-ce le mal... Est ce si important au fond? Le résultat reste le même au final." Une question de point de vue. Russel était persuadé d'apporter un bien pour ce monde en s'essayant de ramener Heinrish parmi le monde sorcier. Tandis que ses camarades déblatérèrent sur le spectacle, le jeune homme restait pensif. Une odeur nauséabonde s'éleva alors, des cadavres pulullaient à terre dans un spectacle sanglant. Les yeux sombres du Serpentard se posèrent sur ces corps sans vie, comme la plupart de ses camarades, il n'avait pas bougé, ni choisi de camp. Habituellement, ce genre de scène morbide lui aurait arraché un large sourire, lui que certains qualifiaient d'à moitié fou. Etrange. Aucune réaction de sa part. Ni joie, ni dégoût, ni aversion, ni stupéfaction. Il restait froid. Ses pensées toutes tournées vers elles. Putain de mise à l'épreuve. S'il devait donner des coups, il en donnerait au moins autant qu'il en recevrait.

    - Si vous voulez sortir du cours, faudra d'abord y survivre les morveux .

    Les armes blanches et ensanglantées posées à terre semblaient attirer l'attention de tous. Russel se redressa dans un sourire. Ainsi donc pour la survie de soit, qu'importait que de blesser l'autre d'une arme quelqueconque. Alors que certains le haïssaient pour ses sombres opinions, il découvrait qu'en fait, ils n'étaient pas si différents. Le Serpentard sentait une rage monter en lui, l'envie de faire ses preuves l'absorbant complètement, malgré son mutisme et son air glacial. Parler pour ne pas dire grand chose n'avait jamais été son passe-temps préféré. Il souhaitait faire ses preuves par l'action, et non par la parole facilement ironique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Autumn J. Perkins
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Age : 24
CITATION : « Leur histoire, c’est la théorie des dominos, mais à l’envers. »
AGE [RP] : Dix sept ans.
Tendance Magique : Magie Noire
Date d'inscription : 08/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Jeu 7 Fév - 0:37

    HRP - Eh bah, ça va être super ce cours ! xD Je sens qu'on va souffrir '_'


    « Autumn! Qu'est t'as ? T'es où ? »

    Le cœur de la jeune vert et argent s’emballe, jusqu’à ce qu’elle mette la main sur sa baguette. Certes, elle n’allait pas lui servir, mais elle se sentait un peu plus en sécurité. Une nouvelle fois, quelque chose lui frôla la main, la faisant à nouveau frissonner. Comment avait-elle pu mettre les pieds ici ? D’accord, elle adorait l’adrénaline, l’aventure et tout ça. Mais ce cours, c’était du suicide ! Elle se releva, brandit sa baguette, au cas où « la chose » reviendrait, et marcha lentement en direction de…nulle part. Elle n’y voyait rien. Autumn avait beau plisser les yeux, les refermer et les rouvrir instantanément, rien n’y faisait. C’était toujours aussi sombre, aussi pesant, aussi morbide. Oui, c’était ça. Plus elle s’avançait, plus elle s’engouffrait dans les ténèbres. Les voix s’accentuaient, tout comme les bruits de pas. Un par là, un autre par ci ; Autumn ne savait plus où donner de la tête. La voix du jeune Vanna Syl résonnait à nouveau dans sa tête, repassant en boucle. Plus près, plus loin, derrière, devant… La jeune Perkins émit un soupir, jusqu’à taper du pied.

    « Rien, juste que des machins bizarres me tripotent. Je sais même pas où j’suis, et en plus de ça, j’crois que je me suis tordu la cheville. »

    La colère, certainement. Tout en boitant, la jeune Serpentard ne pouvait s’empêcher d’avancer plus vite, beaucoup plus vite à chaque seconde. Des cris de douleur se baladaient dans les moindres recoins de la pièce, identique à des fantômes et des esprits se traînant d’élève en élève, cherchant désespérément à se faire entendre. Des cris qui la fit sursauter, mais rien de bien méchant. Au contraire, ce spectacle hilarant la poussait à sourire, un sourire sarcastique, presque moqueur. Tout prenait alors son sens. Un crac ! sonore se fit alors entendre vers la droite, ce qui la poussa à reculer d’un dixième de millimètre. Assez ! A quoi il jouait, là ? Pourquoi ça ? Cœur d’Acier était fou, oui, fou à lié. A force, c’était lassant, voir même plus drôle du tout. Le rire de la jeune Smiley s’était transformé en rictus, jusqu’à ce qu’elle entende la douce voix du cher professeur en question…Belle ironie.

    « Vos gueules... Les crétins à gauche et les lopettes à droite. Ceux qui savent pas ou ils sont qu'ils y restent... »

    Quoi ?! Comment pouvait-il dire ça alors que tous les élèves étaient plongés dans le noir complet ? Autumn resta figée, pestant silencieusement contre l’autorité du professeur. N’importe quoi. Bizarrement, plus aucun bruit ne se fit entendre ; même les élèves avaient préféré ne rien dire, sûrement craintifs. Il parla à nouveau, presque en récitant une histoire à laquelle Autumn ne porta aucune importance. D’un coup, avec stupeur, elle découvrit l’amas de cadavres près d’elle, ne pouvant s’empêcher d’afficher une moue de stupéfaction. Elle recula à nouveau, manquant de peu de trébucher sur le corps inanimé d’un homme. En plus de l’odeur, cette vision des choses était des plus abjectes. Les mouches, les insectes, les armes. Tout ça était là pour attirer l’œil des élèves, pour les mettre à l’épreuve. Mais de quoi ? Là était la question. Autumn ne savait plus quoi pensait, partagée entre l’envie de sortir d’ici et celle d’aller plus loin, beaucoup plus loin. Oui, se surpasser. Repousser ses propres limites. La jeune Septième Année n’avait envie que de ça ; se laisser guider par l’aventure, cette maîtresse tant admirée, et qui faisait pousser des ailes à quiconque la frôlait.

    « Si vous voulez sortir du cours, faudra d'abord y survivre les morveux. »

    Autumn avait donc raison de se méfier ? Tant mieux. Tout ces corps, ces armes immaculées de sang. Cette odeur dégoutante, cette ambiance terrorisante… Tout ça donnait naissance à des idées morbides. Oui, c’était ça. Elle n’attendait plus que le signal, plus que l’instant où elle allait pouvoir montrer qu’Autumn June Perkins n’était pas une dégonflée. Que même sous ses airs angéliques se cachait un mental d’acier… Qui voulait y croire ? Certainement personne. De toute façon, ils étaient tous dans le même sac, avaient tous à subir la même chose. La jeune femme tourna les talons, cherchant des yeux Aaron ou encore Russel. A son plus grand bonheur, une voix vint immédiatement la récupérer, elle qui frôlait le naufrage.

    « T'inquiètes Tumn ... jsuis là .. »
    « C’est quoi ce délire, Nyla ? Pourquoi on a atterrit ici, et d’ailleurs, quel rapport avec la Défense Contre les Forces du Mal ?! Et pourquoi on doit se séparer ? J’y comprend rien, bordel ! »

    Ce qui était sûr, c’est que quoi qu’il arrive, elle serait prête à prendre le risque. Quelque soit ce risque, tant qu’elle n’avait pas à les affronter eux. Elle allait les protéger, du haut de son petit mètre soixante. Même si elle n’était pas capable de grand-chose, jamais elle ne les laisserait tomber…Jamais.

_________________

    BUT I WEAR THE BIGGEST SMILE.


Dernière édition par le Jeu 7 Fév - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elladora H. Slayers
Elève en 3ème Année à Serpentard
Elève en 3ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 30
CITATION : ...but the devil may care
AGE [RP] : 13 ans
Date d'inscription : 18/11/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Jeu 7 Fév - 0:42

Waw! Hey mais qui sait qui a éteint la lumière! Regarde à droite. A gauche. Nn on y voit vraiment que dalle! Ben sort ta baguette Ella. Ah oui c'est vrai
Mais merde!! Ca marche pas!! Oh non Ella a cassé sa baguette elle marche plus comment elle va faire...

Attend calme deux secondes. Non elle a pas cassé sa baguette. Et qu'est ce qui te permets de dire ça toi madame la narratrice je sais tout! Je te signale que tu y es pas toi alors que Ella si! Ben y a d'autres élèves qu'Ella dans ce cours. Et ils n'arvent pas non plus a allumer donc...

Mouais bon ok. Ella entend la voix de James, le fils de son parrain puis celle de Russel.


HARMONY-Russel? J'arrive pas à te retrouver.

Pour une fois qu'ils avaient cours ensemble!! Quel est le sombre crétin qui a eu l'idée de les plonger dans le noir. Avec ces espèces de souffles bizarres qu'on sent dans la nuque de temps en temps. Ella n'aime pas trop ça le noir. Surtout depuis sa mésaventure à la bibliothèque!!
Bon alors il est passé ou l'autre...


HALE- Vos gueules...

hein ? mrgreen C'est pas ce que je crois hein? Non,non,non!!! C'est pas l'autre espèce de taré psycopathe qui a déjà failli la saigner l'autre jour à la bibliothéque?!!!!!! pleure
Si! console rage rage Non pas lui, elle le hait!!! Me dites pas qu'il est prof en plus! Il devrait même pas avoir le droit de sortir sans camisole de force celui là rage rage

Et blabla et gnagna la guerre. Oui ben si ça continue Ella va se barrer de ce cours! Quoique... reflechi Avec l'autre malade vaut mieux éviter de faire des vagues! Mais merde Ella a pas l'habitude de se la fermer.
Bon au moins un peu de lumière. Heyyyyy!! Cool. Russel était juste à côté en fait.
hein ? C'est quoi tous ces cadavres?!!! Et ces armes hein ? !!!
Peut-être pour le cas où on aurait une envie soudaine de se débarrasser du prof
Ou pire...si ça se trouve il va essayé de les pousser au suicide affraid


HALE- Si vous voulez sortir du cours, faudra d'abord y survivre les morveux .

Ella avait déjà survécu à Hale: vous trouvez pas que c'est suffisant?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Mandrake-McIllian
Elève en 7ème Année à Gryffondor
Elève en 7ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 271
Age : 33
CITATION : It's the wrong kind of place, to be thinking of you
AGE [RP] : 17 ans
Date d'inscription : 28/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Jeu 7 Fév - 1:56

    Un soupir de soulagement, Rose sentit une main amicale serrer la sienne, mais une bourrasque les sépara aussitôt. La Gryffondor leva les yeux au-dessus d'elle, ce noir omniprésent commencait à lui donner un mal de crâne. Pour un peu, la jeune fille se serait assise en plein milieu, la mine boudeuse, lasse de devoir chercher ses camarades dans ces ténèbres denses. Et Eden qui n'était pas là. Pour autant ce cours sans doute allait la forger un peu plus, elle qui restait persuadée qu'après cette dernière année passée à Poudlard elle s'en irait vivre à Londres, seule. Si déjà elle ne parvenait pas à vaincre cette illusion, il était peu probable qu'elle réussise dans sa vie d'adulte. Tous se cherchaient, se parlant les uns aux autres avec une pointe dh'umour, une façon d'oublier cet inconnu sans doute. Rose néanmoins restait figée sur place, les voix de ses camarades ne lui parvenant qu'à moitié. Elle cherchait à comprendre cette Mascarade. La voix froide de leur professeur se fit alors entendre, impliquant l'ordre de se taire.

    - D'août 1189 à juillet 1191, le siège d'Acre se fait. Les croisés Européens contre les Turcs. Des milliers de morts, la terre imbibe de sang. Des os qui blanchissent. La soif de pouvoir des dirigeants occidentaux cachés sous un faux verni de foi chrétienne. Les turcs et leur musulmanisme... Leur loi du talion, leur préceptes immondes... Deux mondes, deux facons de voir... Bien, Mal... Qu'est ce le bien, qu'est ce le mal... Est ce si important au fond? Le résultat reste le même au final.

    Deux mondes. Pour Rose qui peinait déjà à s'intégrer dans un seul, cela faisait beaucoup. Néanmoins elle comprenait à sa façon ce qu'il évoquait, chacun pouvant sans doute prendre sa signification à sa manière. Ses camarades s'enflammèrent, et James jusque là silencieux scanda alors d'une voix impatiente :

    - Vos gueules bordel !
    - Si vous voulez sortir du cours, faudra d'abord y survivre les morveux .
    - Rassurant...

    Murmure. Quel était son but, qu'ils se scindent en deux groupes et qu'ils s'affrontent les uns les autres ? Bien peu pour elle, Rose avait déjà besoin d'un bon argument pour attaquer quelqu'un, si déjà ce n'était pas au péril de sa vie. Même cette folle de Saevia ne pouvait prétendre être la cible de la douce Gryffondor. C'est alors que les ténèbres se levèrent, révélant un champ de bataille immonde. La jeune fille détourna les yeux avec aversion, mais l'odeur nauséabonde lui rappelait la présence des cadavres à ses pieds. Une main blanche posée délicatement sur son front, les yeux baissés, elle feignait de ne pas voir. Comment pouvaient-ils rester aussi... naturels ? Après une très lente adaptation, tentant de ne respirer qu'à faible dose pour éviter cette odeur pestilentielle, elle posa ses yeux bleus sur les corps sans vie et souillés de sang. James se posta alors devant Boston, Isis et elle même, mais Rose ne parvenait toujours pas à comprendre le but de l'épreuve. Et elle n'était pas la seule.

    « T'inquiètes Tumn ... jsuis là .. »
    « C’est quoi ce délire, Nyla ? Pourquoi on a atterrit ici, et d’ailleurs, quel rapport avec la Défense Contre les Forces du Mal ?! Et pourquoi on doit se séparer ? J’y comprend rien, bordel ! »

    La Gryffondor posa brièvement son regard sur Jason, lorsqu'elle entendit la voix de la Serpentarde, mais ses yeux rageurs se détournèrent bien vite. D'autant que ce n'était ni le moment, ni même le lieu, de régler les comptes. Quoique...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
avatar

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 39
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Sam 9 Fév - 17:27

Halewyn est irrité. Le phoenix est hilare. Il ne dit rien de plus. Ca sera à ses connards à s'adapter pour survivre. Il les laisse à leur questions sans intérêts. Allons au plus intéressant...

Sous ses pieds, le sang semble se regrouper, remonter le long de ses pantalons tandis que des ailes de ténèbres liquides semblent jaillir de son dos et s'ouvrir. Tournoyantes et tourbillonnantes, elles englobent bientot tout les étudiants.

Un truc bizzarre se produit alors. Vous entendez un chant étrange, fait de supplications, lamentations, cris d'agonies et bruit de la chair qui se déchire. Vous sentez la douleur qui envahie par vagues successives, de plus en plus douloureuses.... Puis vous perdez totalement la carte.

(rendez vous au topic turc ou croisé selon votre groupe pour de plus amples directives)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
avatar

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 39
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   Sam 9 Fév - 20:40

Turcs.(5)

Boston Mackenzie
.
Faiblesse : Trop de sentiments qui s'opposent ce qui la pousse généralement à fermer les yeux et à foncer tête baissée. Elle a aussi une très grande rage, violence inexpliquée.

Autumn June Perkins
Sa pire faiblesse ? Ses sentiments, qu'elle refoule mais qui, au final, reviennent tôt ou tard.

Rose Mandrake-McIllian
Plus grande faiblesse : Manque total de confiance en elle.

Jason Stewart

J'ai oublié de mettre la pire faiblesse de Jason : Vouloir se conformer toujours à l'image que les autres ont de lui (sa réputation de dragueur va,iteux) alors que ce n'est pas ce qu'il est réellement.

Elliot Thomas Slayers
3ème année

Plus grande faiblesse ? C'est un solitaire. Il a du mal à accepter l'aide des autres et simplement par orgueil la refuse pratiquement toujours...et paradoxalement, il veut que tout le monde l'apprécier.
Croisés. (5)

Russel Mustang
Plus grande faiblesse : Refus total de faire face à ses sentiments, de peur, justement, de dévoiler ses faiblesses.
Plus grand défaut : se laisse facilement emporter par sa colère violente.

Aaron Vanna Syl - 7ème Année à Gryffondor *

Faiblesse ? Il tuerait pour Autumn, et c'est peu de le dire.
Défauts ? Impulsive. Il s'emporte pour un rien et ne recule devant rien. C'est un chien en liberté, surtout depuis le cours de SACM. Il est antipathique et cynique, bien que son humour soit toujours de mise. A garder sous surveillance, ne se contrôlant pas.


Leafgreen Nyla Leane


Nom & Prénom :
Maison : Serpentard

Année d'études : 7ème année.


La plus grande faiblesse de Nyla reste sa trop grande confiance en elle, bien que celle-ci lui serve à rester forte et culottée devant ses pires actes.

Sa plus grande peur est retrouver son humanité, de redevenir la Nyla candide et blonde qu'elle pouvait être en 3ème année... ses sentiments la font souffrir mais elle ne peut pas laisser son cœur parler...

Isis Sayuri Shaw (et oé)

Faiblesse: comme je te l'ai dit: perdre son fils. Peur de se retrouver dans la même situation que celle qui lui a valu ce qui est de plus précieux à ses yeux. Questions émotions, tu connais le fonctionnement d'Ira? t'as une partie de celui d'Isis, pour ne pas dire totalement.
Personnage avec qui elle est liée: personne.

Edith E. Arweiller. ( a venir, elle me l'a dit mais m'en rappelle pu)

Elladora Slayers
Maison : Serpentard
Année d'études : 3ème
Niveau en DCFM (pour ceux qui sont en 2ème année) : je te le mets quand même au cas où, elle a un très bon professeur donc elle a un bon niveau.

Ella aspire a être aimé de tous (et elle y réussi très bien) elle donne une image d'elle plein d'assurance et d'arrogance qui dissimule si bien ses faiblesses, ses sentiments, son besoin d'être aimé et protégée qu'on ne les soupçonnent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours Halewynien- tout niveau.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours Halewynien- tout niveau.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [1er cours de DCFM, niveau 5e à 7e année] • BACK TO SCHOOL
» Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]
» Les Cours
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Haiti - Nicaragua Niveau de Pauvreté En interprétant l’article sur le ralen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>CORBEILLE [RP]</font> :: Poudre de Cheminette :: Ancien Examens et Cours-
Sauter vers: