AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 I promise you I will learn from my mistakes-PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Russel Mustang
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 413
Age : 32
CITATION : Oh...I think I'm in love with an Angel of Death
AGE [RP] : 17 ans
Tendance Magique : Magie noire
Date d'inscription : 21/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: I promise you I will learn from my mistakes-PV   Lun 28 Jan - 13:40

    Russel n'avait pas tenu parmi toute cette masse de gens trop joyeux, il n'arrivait pas à se défaire de son naturel, de ce Russel trop froid et trop impulsif. Aussi il avait décidé d'emmener Talulla hors du bal, marchant d'un pas lent entre les ruelles, il tenait sa main glacée sans dire un mot, trop pensif. Le Serpentard se stoppa sur une petite place dallée, parée de buissons et de quelques bancs. Au loin l'on pouvait entendre quelques mélodies orientales, et voir les lumières de la fête. En ce lieu, les deux jeunes gens ne percevaient que l'écho de la musique, mais une sérénité bordait la place éclairée par quelques réverbères. Russel ne dit rien, se contentant de lui esquisser un sourire, mais préféra la rassurer. Sa réputation, certes méritée, lui accordait en règle générale que bien peu de confiance de la part de ses camarades.

    R.~ Il me semble... que nous serons plus tranquilles ici.

    Effectivement, Russel n'avait pas toujours la parole réconfortante. D'aucuns auraient pu comprendre qu'il voulait simplement dire par là même qu'ils étaient seuls. Hors ce n'était pas le cas. De plus la douceur de sa voix exprimait autre chose. Le jeune homme avait conscience que les jeunes filles appréciaient en général les bals de ce genre, et il avait sans même demandé son avis, décidé de s'en éloigner. Le jeune homme lui tendit la main dans un sourire, l'invitant à danser. Le silence des lieux, animés d'une faible musique orientale, ne présumait en rien qu'il leur était possible d'esquisser quelque pas. Mais bientôt la voix du Serpentard résonna d'un ton assuré.




    R.~ ...When you try your best, but you don't succeed...

    Un sourire. Qu'était-il devenu ? Où était passé ce Russel imbu de lui-même et dont le romantisme poussé lui donnait des nausées ? Il commença à lui chantonner un air, prit la jeune fille par la main, enserrant sa taille d'un geste tendre, et continua sa chanson dans un sourire, fixant les jolis yeux de la demoiselle.

    R.~ When you get what you want, but not what you need... When you feel so tired, but you can't sleep...

    Les deux jeunes gens commencèrent alors à danser un slow. En voyant le visage souriant de la belle Gryffondor, Russel recula doucement dans un bref sourire amusé.

    R.~ Quoi, je chante si mal que ça ?

    Aucun geste ni mot déplacé, le Serpentard se contenta de poser sa tête contre celle de sa cavalière; continuant son air serein. Bientôt il se pencha à son oreille, et lui murmura doucement :

    R.~ I will try to fix you.

    Son front alla s'apposer contre celui de la belle, ses yeux noirs se plongeant dans son regard séraphin, sa main serrant un peu plus celle de Talulla. Il avait conscience, que ce moment pouvait bien être le dernier. Trop de sentiments qui lui faisaient peur, elle aurait été sa faiblesse de trop. Peut-être. Et malgré tout, ce ciel piqueté d'étoiles, cette lune, ce décor hivernal, l'ennivrement du moment, Russel semblait se dégouter lui même de tout ce romantisme déployé. Il n'arrêta pas, néanmoins, savourant ce moment.

    HJ : erf...je vais vomir Mon ptit Russel amoureux quelle horreur je ne sais pas par contre quand est-ce que je pourrai répondre par la suite ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talulla Jardel
Elève en 5ème Année à Gryffondor
Elève en 5ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 374
Age : 28
Date d'inscription : 12/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Guitare style électrique magique, plume à papote spéciale pour écrire la musique.
Fonction HRP: Fondatrice
MessageSujet: Re: I promise you I will learn from my mistakes-PV   Mer 6 Fév - 4:24

La soirée se passait merveilleusement bien pour Talulla, elle était sur son petit nuage auprès de son ange des ténèbres. Les conseils et les réprimandes de Rose et de ses amies s’étaient envolées depuis longtemps, les appréhensions ou les peurs qu’elle avait avant cette soirées s’étaient également envolées, il ne restait plus que l’envie de rester avec Russel, profiter de ce bonheur avant qu’il ne s’efface et disparaisse, vivre ce rêve jusqu’à ce que l’aube se lève et que disparaissent ces effluves irréelles de bonheurs dans les bras de cet ange des ténèbres, que l’illusion de la soirée ne finisse. Apres avoir salué la cousine de Russel, Talulla se tourna de nouveau vers lui, le regard pétillant, le sourire radieux, le sourire tendre de Russel en cet instant précis fit battre le cœur de la pauvre biche enflammée encore un peu plus. Elle ferma les yeux, gardant le simple contact de sa main sur le bras du serpentard et forma une sorte de bulle autours d’eux pour s’isoler, qu’elle puisse profiter d’autant plus du jeune homme, sa voix la fit revenir à la réalité.

R.~ Viens, on y va.

Hein ? Où ? Regard étonné de la part de la jeune fille, bien qu’en cette soirée elle était prête à le suivre jusqu’au bout du monde sans poser la moindre question. Le sourire amusé du serpentard répondit à son étonnement, il lui prit alors doucement la main, doux contact que Talulla ne voulait plus lâcher.

R.~ T'en fais pas, je ne vais pas te manger. Et on pourra revenir ici si tu en as envie.

Talulla ne répondit pas mais son sourire signifiait qu’elle le suivrait sans problème, ravie de s’éloignée de cette foule trop compacte pour elle. Ils marchaient à présent dans les rues froides et enneigées de Préaulard, main dans la main, et la jeune fille était au comble du bonheur. Le serpentard avait exhaussé son vœux le plus cher du moment, être seule avec lui, mais sans doute n’était-ce qu’une coïncidence. Ils marchèrent un moment, le silence n’était brisé que par les volutes de la musique orientale venant de la fête et par les bruits de leurs pas étouffés par la neige. Quelques flocons tombaient encore donnant à la scène un aspect encore plus féerique, plus magique. Au bout de quelques instants, ils s’arrêtèrent sur une petite place dallée toute belle, toute paisible, dépourvue de toute âme excepté eux deux. La musique de la fête n’était plus que de simples échos brouillés par les buissons et les maisons alentours. Le jeune homme ne disait rien mais son sourire rassura Talulla qui elle non plus ne disait rien, profitant de chaque instant en sa compagnie.

R.~ Il me semble... que nous serons plus tranquilles ici.

Talulla – Tu as raison, nous serons mieux ici… Il y a trop… de monde là-bas…

La gryffondor semblait enfin avoir retrouvé sa voix, une voix douce et aérienne, montrant bien le petit nuage sur lequel elle flottait depuis qu’ils s’étaient éloignés du bal. Son cavalier lui tendit la main pour l’inviter à danser, elle la saisit sans chercher à comprendre, ni même à remarquer qu’il n’y avait pas assez de musique pour qu’ils ne dansent. Mais il faut dire que pour Talulla cela ne dérangeait pas, comme elle avait constemment de la musique dans la tête, ça ne la choquait pas que russel puisse en avoir aussi, et puis danser avec lui, loin de tous ces regards curieux de la fête, rien ne pouvait exister de mieux… Rien ? Apparemment si… La voix forte douce et assurée du serpentard résonna alors sur un air magnifique.

R.~ ...When you try your best, but you don't succeed...

Le regard tout d’abord un peu étonné de Talulla changea rapidement et des perles de joie pétillantes pouvaient à présent y être décelée. Arf le serpentard l’avait déjà ensorcelée mais là, sa voix l’enivrait totalement. Comment un être si froid, si brutal pouvait sortir une voix si cristalline, si claire, si mélodieuse ? Lui montrait-il une personnalité qu’il n’avait jamais dévoilé avant ? Comment pouvait-il avoir une telle réputation avec la voix et la douceur qu’il avait ce soir ? Et son sourire… son sourire si… parfait… Impossible pour la Gryffondor de lui résister. Il lui enserra la taille et ils se mirent à danser au son de la voix magnifique de Russel.

R.~ When you get what you want, but not what you need... When you feel so tired, but you can't sleep...

Oh oui chante encore cher ange de mon Cœur… Chante de cette voix si chère à mon cœur, ne t’arrêtes pas, laisse moi profiter encore de ce bonheur… Talulla ne trouvait pas de mot pour dire ce qu’elle ressentait en cet instant précis, de plus elle ne voulait absolument pas que la moindre de ses paroles ne stoppe cette voix adorable et cette danse unique. La seule façon qu’elle avait trouvé pour s’exprimer était son sourire, si sincère, si doux, si souriant…

R.~ Quoi, je chante si mal que ça ?

Talulla – C’est magnifique au contraire… Je voudrais que jamais tu ne t’arrêtes… Ta voix est si pure…

La jeune Gryffondor avait dit tout cela sans réfléchir, d’une voix extrêmement douce et légèrement tremblante d’émotion, c’était son cœur qui parlait, son esprit n’avait pas trouvé la force de contrer son cœur et toute raison lui avait à présent échappé. Le jeune homme posa alors sa tête contre la sienne, hum doux contact qui fit battre à tout rompre le pauvre cœur de la belle. Plus rien n’existait, le monde pouvait bien s’écrouler, en cet instant précis elle n’en avait que faire, en cet instant elle était dans un autre onde, un monde où seul Russel existait pour elle. Le souffle du murmure dans son oreille faillit encore une fois faire exploser son cœur.

R.~ I will try to fix you.

Talulla Russel…

Ce fut le seul mot qu’elle put répondre dans un murmure. Tous les autres mots existant dans la langue anglaise avaient disparu ou étaient coincés dans son inconscient qui sait. Leurs fronts posés l’un contre l’autre, leurs regard noyés l’un dans l’autre, ils ne semblaient faire plus qu’un, seuls, unis contre le monde… La jeune fille voulait goûter aux lèvres du jeune homme, si belles, si près, mais elle n’osait pas, pensant que ce n’était qu’un rêve. En revanche, elle posa sa tête au creux de l’épaule de Russel et se serra un peu plus contre lui. Profiter de sa chaleur, de son parfum… Quel bonheur. Le cœur de la belle battait si fort qu’il ne faisait aucun doute que Russel l’entendait ou le sentait, de toute façon à quoi bon le cacher, Talulla était totalement ensorcelée par le beau jeune homme. Bizarrement quelques paroles purent enfin franchir les lèvres de la jeune fille en un murmure.

Talulla Je voudrais que cette soirée jamais ne finisse… A jamais avec toi…



hj : Voilaaaaaaa ^^ Désolée pour le retard, j'espère que ce n'est pas trop niant niant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russel Mustang
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 413
Age : 32
CITATION : Oh...I think I'm in love with an Angel of Death
AGE [RP] : 17 ans
Tendance Magique : Magie noire
Date d'inscription : 21/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: I promise you I will learn from my mistakes-PV   Dim 10 Fév - 13:43

    Une voix pure disait-elle... Sans doute la seule chose aussi transparente chez lui. Elle si...naïve. Et lui si perfide. Etait-il possible d'être aussi machiavélique au point de vouloir corrompre un ange de douceur... Le pincement au coeur qu'il éprouva lorsqu'elle posa sa tête contre son buste lui arracha un regard à la lueur étrange qu'il se refusa de poser sur Talulla. Ce n'était pas lui, et il se dégoutait de ce changement d'attitude. Un comportement digne du commun des mortels. Et Russel se issait dans les rangs des supérieurs, de ceux jouant l'Histoire entre ses mains, tant sa modestie était effacée. Il ne souhaitait pas être comme ces autres, une vie bercée de contes, de belles paroles et de sourires candides. Son enfance avait été différente, il était différent, mais personne encore n'avait su cerner ce qui marquait tant sa particularité des autres. Bien sûr, d'aucuns pouvaient affirmer que ses idéaux noirs et ses jeux morbides le poussaient à être si contraire de ses camarades, mais bien au-delà de cela il substistait quelque chose, un malêtre comme une ombre noire. Dans un instant de questionnements trop intenses qui éveillait cette colère contre ces autres, le Serpentard serra d'avantage la main de la belle Gryffondor qu'il relâcha aussitôt. Pourquoi cette mascarade, ce changement d'attittude, pourquoi ne pas lui faire de mal et la jeter comme ses conquêtes, pourquoi était-il certain d'éprouver ce pincement au coeur s'il la verrait pleurer. Un pincement au coeur... Qu'elle aille au diable...

    Talulla – Je voudrais que cette soirée jamais ne finisse… A jamais avec toi…

    Un silence. Ce n'était pas lui. Le Serpentard ne pouvait se laisser aller à ce jeu. Blesse la donc au plus profond de son âme qu'on en finisse. Impossible. Il passa brièvement sa langue sur ses canines dans un instant de réflexion, ses yeux noirs tournés vers les maisons de pierre. Cette danse, cette neige, ce romantisme exacerbé... Ah Russel vois-tu, tu n'es pas différent des autres, tu n'arrives pas à blesser la belle, flaibard que tu es...

    R.~ Impossible...

    Russel poussa un soupir, se refusant à plonger son regard dans celui de Talulla il lui lâcha alors la main et fit un mouvement de recul. Enfin il fixa la Gryffondor de ses yeux sombres, le visage de marbre mais pensif. Toutes ces questions, ces réflexions en écho dans son esprit l'avaient poussé à sortir froidement sa réplique. Il se devait de garder son calme, conscient que toute cette réflexion était apte à l'énerver contre lui même, dans une crainte du nouveau. Combien de fois devait-il se le répéter, il n'était pas du commun des mortels. Arrache lui le coeur... Mais un silence de nouveau, bercé par le sifflement de la brise glaciale, il n'y parvenait pas.

    R.~ Je ne suis pas celui que tu crois. Parfois les rumeurs sont plus fondées que ce que l'on pense.

    Une manière sans doute de lui faire comprendre que sa sombre réputation relevait de ce qu'il était vraiment. Un être cruel, froid et mesquin, avide de pouvoir et de vengeance, se jouant de ses victimes avec dextérité et sans remords aucun. Elle ne méritait pas pareille morsure du jeune Mustang, lui qui souvent griffait jusqu'au sang à en faire souffrir, savait qu'il ne s'amuserait pas autant avec la belle Talulla. Il lui tourna le dos, avançant de quelques pas, des mots glacials s'échappant de ses lèvres ternes.

    R.~ Tallula tu devrais partir avant que je ne te fasse du mal.

    Un exploit de la part de Russel, qui jamais auparavant n'avait averti sa victime. Le Serpentard se redressa, tôt ou tard il la blesserait pour ne pas qu'elle s'approche de trop. Sa mise en garde murmurée avec froideur était ainsi des plus sérieuses. Il n'était plus lui lorsqu'elle était là, il se détestait... Il la haïssait. Russel se retourna vers Talulla, un rictus aux lèvres cette fois-ci.

    R.~ Franchement tu penses que je peux éprouver des sentiments, moi ? Ne te leurre pas sur mon compte. Néanmoins tu serai la première et rien que pour cela j'en tire ma révérence.

    Sombre ironie quand tu nous tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talulla Jardel
Elève en 5ème Année à Gryffondor
Elève en 5ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 374
Age : 28
Date d'inscription : 12/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Guitare style électrique magique, plume à papote spéciale pour écrire la musique.
Fonction HRP: Fondatrice
MessageSujet: Re: I promise you I will learn from my mistakes-PV   Dim 10 Fév - 22:53

L'atmosphère sembla changer brusquement, la douceur et la chaleur des gestes et des mots de Russel semblaient avoir laissé la place à la distance et la froideur grandissantes. Changement presque imperceptible, mais qui pour Talulla s'annonçait comme la chute du couperet. Qu'avait-elle espéré ? Elle garda les yeux fermés, s'imaginant que ce n'était que dans sa tête, qu'elle ne ressentait que ses peurs mais qu'il n'en était rien, que la magie du rêve de cette soirée n'était pas si éphémère. Que le temps s'arrête en cet instant précis, avant qu'il ne soit trop tard, avant que tout ne s'achève... Pourquoi ? Pourquoi Talulla sentait qu'elle ne pourrait plus s'empêcher de penser à Russel ? Pourquoi s'était-elle laissée avoir ainsi ? Elle pensait avoir vu cette étincelle, avoir décelé en lui cette partie de lui qui détrompait tout ce que tout le monde pensait de lui. s'était-elle trompée ? Nan impossible...

R.~ Impossible...

Dans un mouvement Russel avait laché sa main et s'était reculé. Ainsi ce n'était pas son imagination, la fin du rêve était proche, le jeune homme semblait même éviter son regard... A quoi bon ? A quoi bon avoir sorti le grand jeu pour tout stopper quelques minutes plus tard ? Le silence, ce silence insoutenable dans lequel se répétait ce simple mot, impossible... Que voulait-il dire par là ? Bien sûr elle savait qu'il était impossible de rester avec lui à jamais, qu'il était impossible d'arrêter le temps. Elle n'était pas si naïve que ça, elle savait que ça ne durerait pas... Mais cette soirée, au moins, elle aurait voulu... elle aurait voulu quoi au fait ? Elle ne savait pas elle même...

R.~ Je ne suis pas celui que tu crois. Parfois les rumeurs sont plus fondées que ce que l'on pense.

Talulla - Comment peux-tu savoir ce que je pense ?

Murmure à peine audible, ce fut la seule phrase que Talulla fut capable de dire. Elle le fixa un moment, son sourire avait disparu, et son regard avait prit un voile neutre, impossible de déchiffrer ce qu'elle ressentait. Russel s'était retourné pour s'éloigner, Talulla en profita pour détourner son rgard et observer la blancheur immaculée de la neige. Cette neige appaisante, grisante, elle lui offrait un bon alibi pour ne pas avoir à parler plus et pour permettre de chasser ses pensées, de se vider l'esprit... Surtout ne pas le regarder...

R.~ Tallula tu devrais partir avant que je ne te fasse du mal.

La voix glacée de Russel brisa le silence comme une bombe à fragmentation l'aurait aussi bien fait. Les mots résonnèrent un bono moment dans le silence, à moins qu'ils ne résonnent que dans l'esprit de la gryffondor. Allez réagit, ne reste pas là sans rien dire... Mais dire quoi ? Aucun mot ne voulait sortir, elle fixait ses pensées sur la neige, toujours la neige afin de ne pas craquer, surtout devant lui... N'était-elle qu'une proie de plus ? Etait-elle comme les autres ? Une caille naïve qui avait cru en l'étincelle qu'elle avait vu en lui ? Apparemment oui...

Talulla - C'est donc là vraiment ce que tu désires ?

Toujours ce même murmure presque inaudible, la voix de la belle ne voulait plus sortir. Parler aurait été comme accepter, comme rendre cette fin officielle, ses sentiments et sa tristesse l'auraient submergée et elle s'était promise de ne pas craquer. Elle devait se montrer forte car comme elle l'avait dit à Rose, ce n'était rien qu'une invitation sans rien derrière... alors pourquoi elle avait mal ? Russel s'était retourné et la regardait avec un rictus, Talulla releva les yeux et le regarda également.

R.~ Franchement tu penses que je peux éprouver des sentiments, moi ? Ne te leurre pas sur mon compte. Néanmoins tu serai la première et rien que pour cela j'en tire ma révérence.

Talulla - Même si tu les caches, je sais que tu as des sentiments... J'ai vu l'étincelle de ton coeur... Mais si tu insistes... Je ne te dérangerais plus dans ton monde illusoire... Continue de te cacher...

Murmure un peu plus fort que précédemment avec une voix quelque peu tremblante. La belle reposa son regard sur la neige, un voile de tristesse le voilant. Rester là lui faisait mal, pourtant elle savait à quoi s'attendre avec lui... Alors pourquoi ? Elle enleva la veste du serpentard et la lui tendit avant de tourner les talons et de s'éloigner un peu... S'éloigner pour aller où ? Elle n'en avait aucune idée, mais surtout ne plus le regarder. De ses yeux coulèrent quelques larmes en silence, mais le lui montrer l'aurait encore plus gêné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russel Mustang
Elève en 7ème Année à Serpentard
Elève en 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 413
Age : 32
CITATION : Oh...I think I'm in love with an Angel of Death
AGE [RP] : 17 ans
Tendance Magique : Magie noire
Date d'inscription : 21/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: I promise you I will learn from my mistakes-PV   Mar 12 Fév - 19:01

    La lune qui flotte, la princesse aussi. Ses murmures légers que soutenait le regard froid et dur du Serpentard, il ne parvenait pas à maîtriser sa marionette comme il le souhaitait, les fils semblaient s'entremêler dans ses pensées nébuleuses. Voulait-il vraiment la manipuler ? Bien sûr. L'on n'avait jamais suffisamment de poupées, jamais suffisament d'alliés, il lui fallait Talulla, elle pourrait lui être utile, plus tard. Russel se redressa, il ne pouvait la laisser prendre le dessus de ses faiblesses. Une simple poupée de chiffon dont il se servirait... C'était en outre ce qui semblait se profiler dans son esprit. Son romantisme exarcerbé et poussé, destiné à faire tomber la belle dans ses bras n'avait pas duré longtemps. Tiraillé entre cette envie de la manipuler et de la laisser tranquille... Russel secoua légèrement la tête. Tu es un monstre, tu n'as pas besoin de sentiments. Les yeux voilés de chagrin de Talulla durcit d'avantage le regard du Serpentard, un étrange énervement quant à ce mal qui habitait la Gryffondor, soudain.

    Talulla - Même si tu les caches, je sais que tu as des sentiments... J'ai vu l'étincelle de ton coeur... Mais si tu insistes... Je ne te dérangerais plus dans ton monde illusoire... Continue de te cacher...

    La jeune fille tourna les talons, le jeune Mustang quant à lui se contenta d'étouffer un rire léger. Se cacher, lui ? Il n'était pas renfermé, seulement il préférait laisser cette histoire de sentiments aux faibles, lui, le manipulateur de génie. L'étincelle de son coeur disait-elle, mais en avait-il seulement un ? Ce soir il devait prouver d'avantage qu'elle se trompait, en tirant les ficelles de ce jeu macabre. Talulla tourna les talons, tandis que le jeune Mustang pencha la tête vers l'avant afin que ne se lise pas ce sourire carnassier sur ses lèvres soudain. Le jeune homme releva les yeux, un voile de tristesse se peignant sur son visage blême. C'était un acteur à présent, jouant le rôle du repenti envers la belle, afin d'obtenir ce qu'il voulait. Sa voix résonna alors dans les environs, troublant la chute silencieuse et froide des flocons de neige.

    R.~ Talulla !

    Aucune réponse. La Gryffondor continuait de marcher la tête baissée. L'espace d'un instant l'air repenti de Russel semblait sincère, mais bien vite il déposa de nouveau le masque de l'acteur. Un bruit de pas pressé se fit entendre, crissant dans la poudre blanche déposée à terre. Le Serpentard l'avait rattrapée, posant sa main sur le bras de la jeune fille, il l'arrêta alors. Ses yeux noirs plongèrent dans les yeux vaporeux de Talulla, le silence s'installa. A la fois tendu et calme. Russel hocha alors la tête doucement.

    R.~ Excuse-moi je... Je ne trouve pas les mots... C'est juste que... tu es une fille magnifique et... tu mérites bien plus que quelqu'un comme moi. Je n'ai pas le droit à ce bonheur là, c'est sans doute pour ça... que je suis si froid...Il leva alors les yeux au ciel, dans un bref rire étouffé. J'ai l'air idiot.

    Des mots qui peinaient à venir, entrecoupés d'hésitation et d'un faux chagrin, ses yeux brillant d'une sincérité déguisée ne laissaient pas néanmoins entrevoir le jeu que Russel mettait en place. Un amusement comme un autre... Le Serpentard à l'air si attristé posa ses mains froides sur les joues de Talulla, lui déposant un tendre baiser sur ses lèvres rouges. Un silence de nouveau, il la fixa sans rien dire de ses yeux noirs. L'illusion parfaite. Le Serpentard baissa les yeux dans un soupir.

    R.~ En guise d'excuse, si tu les acceptes. Je devrais te laisser, avant de te faire du mal.. Je ne suis bon qu'à ça. Tu n'aurais jamais du me croiser...

    Tant de paroles voilées d'un chagrin habile, un ton subtilement hésitant et trouble. Volontairement le Serpentard ne la regardait plus, il semblait fuir son regard, tentant de mettre sa tragédie en place. Ses mains une dernière fois serrèrent celles de la Gryffondor, et l'on pouvait lire dans ses yeux une culpabilité cuisante. Un rôle de martyr qu'il jouait avec brio. Russel tourna les talons avant de lui accorder un léger sourire d'excuse. A savoir à présent, si sa performance avait fonctionné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talulla Jardel
Elève en 5ème Année à Gryffondor
Elève en 5ème Année à Gryffondor
avatar

Féminin Nombre de messages : 374
Age : 28
Date d'inscription : 12/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Guitare style électrique magique, plume à papote spéciale pour écrire la musique.
Fonction HRP: Fondatrice
MessageSujet: Re: I promise you I will learn from my mistakes-PV   Jeu 14 Fév - 17:59

    Et voilà... La soirée qui promettait d'être si belle semblait déjà finie. Pourquoi avait-elle accepté d'aller au bal avec lui ? Pff quelle idée, elle aurait sûrement passé une bien meilleure soirée. Telles étaient les pensées de Talulla en cet instant précis. Maintenant il lui fallait s'éloigner de lui, de ce doux rêve illusoire, de cette utopie lui ayant fait croire qu'elle comptait pour lui. Rah elles avaient raison Rose et Heaven, elle n'aurait jamais dû s'approcher de lui, mais voilà, elle s'était laissée prendre par cette sensation, cette sincérité qu'elle avait vu en lui derrière son masque terrible. Ne pas se retourner et continuer de s'éloigner, tel était ce qu'il fallait faire à présent, oublier ce sentiment.

    R.~ Talulla !

    Nan il ne faut pas, laisse moi... Talulla continua à avancer, des larmes coulant doucement sur ses joues rougies par le froid. Elle ne voulait plus le voir, oublier son visage, ne plus penser à lui... Mais comment arrêter de penser ? Elle s'éloignait en frissonnant dans l'air glacé, des flocons légers lui tombaient sur les épaules nues. Le silence, ce lourd silence qui régnait autour d'eux fut soudain rompu par le bruit de pas pressés dans la neige poudreuse. La main du jeune homme se posa alors sur le bras de la gryffondor, l'arrêtant dans sa fuite. Les traces de ses larmes brillaient sur ses joues, mais elle avait réussi à ne plus pleurer, pas devant lui, ne pas lui faire ce plaisir. Leur regard se fondèrent l'un dans l'autre dans le silence qui s'était réinstallé. Que voulait-il ?

    R.~ Excuse-moi je... Je ne trouve pas les mots... C'est juste que... tu es une fille magnifique et... tu mérites bien plus que quelqu'un comme moi. Je n'ai pas le droit à ce bonheur là, c'est sans doute pour ça... que je suis si froid... J'ai l'air idiot.

    Les paroles de Russel laissaient croire en sa sincérité, ses gestes et sa façon d'être également. Talulla ressentait néanmoins quelque chose d'autre, elle avait l'impression que cette sincérité était feinte et que tout cela n'était qu'un jeu pour lui. Quelle était donc la réalité ? Etait-ce cette sincérité chagrine de Russel ou cette feinte que Talulla semblait ressentir ? Entendre ces paroles aurait pu rendre la Gryffondor la plus heureuse du monde, entendre celui qu'on aime prononcer ces paroles, rien ne peut le surpasser. Car oui Talulla était tombée amoureuse de lui, de cette étincelle qui l'avait touchée la première fois qu'ils avaient parlé au bord du lac, à force d'entendre les autres lui parler de ce serpentard, dire qu'ils sortaient ensemble, elle s'était mise à penser de plus en plus à lui, et cette soirée qui avait commencé comme une simple invitation était devenue une sorte de romance, avant de se dégrader. Mais oui, elle l'aimait et cette situation lui faisait mal...

    Les mains froides de Russel posées sur ses joues la firent frissonner encore, en plus du froid qui régnait. Vint ensuite le tendre baiser qu'il déposa sur ses lèvres, elle sentit alors son coeur s'arrêter de battre quelques instants. Elle garda les yeux fermés encore un moment, pour continuer dans ce rêve qu'elle espérait tant voir devenir réalité. Quand ses yeux s'ouvrirent à nouveau, ils se plongèrent dans le regard de jais de Russel qui semblait nimbé d'une sincérité tendre et triste. Le contact fut rompu quand il baissa les yeux en soupirant, Talulla n'avait toujours pas bougée, comme tétanisée par la situation et par ses sentiments. Sa sensibilité accrue lui permettait de ressentir les véritables intentions des gens, ce qui souvent lui rendait service et lui permettait de bien connaître le fond de leur âme, mais cela jouait également des tours, elle apprenait souvent des choses qu'elle aurait préféré ignorer. Ainsi, en cette soirée, elle ressentait bien que la sincérité de Russel n'était que feinte, mais elle aurait voulu y croire, elle aurait voulu que ce ne soit pas qu'un rêve. Pourrait-elle se contenter de cette illusion du bonheur ?


    R.~ En guise d'excuse, si tu les acceptes. Je devrais te laisser, avant de te faire du mal.. Je ne suis bon qu'à ça. Tu n'aurais jamais du me croiser...

    Admirable jeu d'acteur que Russel présentait là, il aurait fait craqué n'importe qui. Pourquoi se donnait-il tant de mal pour elle ? Pour qu'elle croit en ses boniments ? Peut-être était-elle tout de même spéciale pour lui. Cette pensée la réconforta quelque peu. Le chagrin et la culpabilité qu'on pouvait lire dans le regard et dans les gestes du serpentard la troublèrent, s'était-elle trompée, non impossible, elle avait toujours cette sensation de feinte et de jeu qui émanaient de lui. Que faire ? S'en aller et tenter de l'oublier ? Croire en ses boniments et profiter de ce bonheur même factice ? Talulla était perdue, elle ne savait plus quoi faire ni quoi penser. Pourquoi avait-elle dû tomber amoureuse d'un tel homme ? Russel tourna les talons avant de s'éloigner de quelques pas, la gryffondor elle restait figée, comme perdue dans ses pensées. Les larmes qu'elle avait réussi à retenir se remirent à couler sur ses joues, il avait raison, elle n'aurait jamais dû le croiser...

    Sa raison lui disait de partir, mais son coeur lui criait de s'accrocher et de le retenir, de se contenter de cette illusion. Elle l'aimait et l'amour rend aveugle, pourrait-il lui permettre de ne pas voir l'arrière du décor et se contenter de cette sincérité ? Elle savait que ce jeu lui ferait mal, mais ne plus le voir serait plus douloureux encore, elle décida donc de se laisser prendre dans ce jeu et y croire, au moins autant qu'elle le pouvait. Ah l'amour, amour tragique, quand tu nous tiens rien ne t'arrête. Les yeux embués de larmes, elle le regarda s'éloigner mais n'arriva pas à faire le moindre mouvement. Elle ne put que prononcer dans un souffle le nom de son bien-aimé.


    Talulla – Russel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I promise you I will learn from my mistakes-PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
I promise you I will learn from my mistakes-PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I made a promise for a change, a revolution in the night. | Joy
» La rhétorique de la peur ( Libre )
» Promise à mort certaine...
» "We can only learn to love by loving"
» [Kusa] CK001 - Promise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>EXTERIEUR POUDLARD [RP]</font> :: Village de Pré-au-Lard-
Sauter vers: