AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Folayann
Mio = BRAS - Elz = Libérée - Kilah = Obliator

Mio = BRAS - Elz = Libérée - Kilah = Obliator
avatar

Féminin Nombre de messages : 98
Age : 34
CITATION : Lightning Crashes
AGE [RP] : 34 & 31 & 29
Tendance Magique : Noir égoïste
Date d'inscription : 18/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur

MessageSujet: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Sam 26 Jan - 3:42

[AKILAH] ET SES MIOCHES


C'est un samedi après-midi. Il fait beau. Enfin, c'est relatif. C'est l'hiver, juste après le temps des Fêtes, mais il ne pleut pas, il ne neige pas, il ne fait pas soleil, mais c'est pas trop froid. Moment parfait pour aller se balader avec les p'tits.

Et quel est le meilleur moyen d'aller se balader avec les gamins snas les entendre se plaindre et demander quand on retourne à la maison ? OUI !! Honeydukes ! Annoncer une razzia chez Honeydukes c'était le seul moyen de faire dépenser de l'énergie, à savoir marcher, à Felitz sans qu'il ne soit insupportablement actif. Ils habitaient en retrait du village, la route était relativement longue, mais ils avaient tout l'après-midi. Aodren finirait dans ses bras, c'était certain, mais Felitz, avec une dos de sucre à l'appui, allait probablement faire tout le trajet sans trop rechigner.

CRAC ! CRAK ! CRARRRK !

Ça, c'était sous les pas des deux enfants qui s'amusaient à marcher sur la glace dans les flaques d'eau gelées. Elle les laisse faire, elle n'aura qu'à les sécher d'un sort s'ils se mouillent. Et les flaques d'eau gelées ne se plaignaient pas de l'outrage qu'elles subissaient.

CRRRRRRRRRRRRRRRRRRRK !


- Maman, t'as vu ! Elle était grosse celle-là !
- Oui, très grosse, c'était presque un lac !
- Moi aussi ze veux un Lac comme Flitssss !
- Oui, on va te trouver un lac gelé, toi aussi. Felitz, t'en voit un ?
- Oui, là-bas ! Oh, aw, il est gros !
- Felitz, laisse ta soeur marcher dessus !

À contre coeur, Felitz évite de marcher dessus, mais c'est pas l'envie qui lui manque. Aodren, ravie, trottine jusqu'au "lac" gelé et marche dessus...

Rien...

Elle sautille...

Toujours rien...

Aodren regarde ses pieds, puis sa mère et son frère.


- Saute !

Toujours rien. La petit frappe fort, mais rien, elle n'est pas assez lourde.

- Pas crac... pas un bon lac...
- T'es pas asez lourde... je peux y aller maman ? À deux, on sera assez lourd.
- Demande à Aodren, c'est son lac.
- Tu veux qu'on le crac tous les deux le lac ? Ao ?
- Oui ! Veux crac le lac ! Viens Flitsssss ! dit-elle en tendant sa mitaine vers son frère.

Felitz avance sur la flaque glacée, lentement, pour ne pas la faire trop craquer. Il prend la main de sa soeur.


- À go, on saute. Dis Go maman !
- 1 ! 2 ! 3 ! GO !

CRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRKKKK !!

L'éclat de rire de la toute petite Aodren se cristallise dans l'air et c'est deux bambins ravie du "GROS CRAK COMME ÇA !" qui entrent chez Honeydukes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elladora H. Slayers
Elève en 3ème Année à Serpentard
Elève en 3ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 29
CITATION : ...but the devil may care
AGE [RP] : 13 ans
Date d'inscription : 18/11/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Lun 28 Jan - 0:22

Evidemment! Pfff. Oh non j'y crois pas! Déjà en train de râler. Mais quoi!!! C'est Elliot. Si il ne s'amusait pas à éclabousser Ella en sautant dans les flaques, elle ne ferait pas la gueule: d'une!!!!
Déjà il avait arrêté de lui balancer des boules de neige artificielle. Ce serait pas parce qu'elle était allée roucouler à son papounet ça?!! Ben et alors?
De toute façon dans huit mois elle ne pourra même plus en profiter alors!!!


ELLA-Mais Elliot t'es chiant maintenant! Fous moi la paix!

Comment ça elle ne pourra plus en profiter? Ouais genre!! Comme si vous étiez pas au courrant!! Comment ne pas être au courrant de la venue imminente du messie (sa future petite soeur) dans la famille!!! Sur qu'avec "E" quelque chose Ella pourra même plus profiter de son papa, il la verra même plus alors!!

ELLA-Tu devrais aller t'amuser avec la petite fille là bas! Moi j'ai pas envie d'être mouillée!!

Oh et puis hein!! Il l'a bien cherché! Petit tour de passe-passe (pourvu que maman ne capte pas)...
Ahah! Bien fait!!!


ELLIOT-Putain elle est froide! Ella j'suis sûr que c'est toi tu vas me le payer!!!
ELLA-Moi j'ai passé l'âge de se genre de gaminerie! Hey!!!!!!!! non, papaaaaaaaaaaaa...

Mais il a mangé quoi l'autre aujourd'hui. Maintenant il la poursuit avec une boule de neige magique!!! Oui parce que Monsieur n'a pas remarqué que la neige elle était toute fondue même si les flaques sont encore gelées! C'est plus le moment de la neige là!!
Hey mais Ella rigole?!! ben ouais. Il faut croire que son frère arrive quand même à la fait rire... même si c'est un crétin fini.


ELLA-Papa tu m'achètes des bonbons.'

Grand sourire, voix chantante. mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loris Antony
Médicomage

 Médicomage
avatar

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 31
Date d'inscription : 26/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: appareil photo magique
Fonction HRP: Joueur

MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Lun 28 Jan - 11:11

~ Melvin : Papa, tu m'achèteras le livre de quidditch, tu sais celui où on voit le joueur marquer de très très loin ?

~ Nolan : Moi je veux une baguette magique

~ Melvin : T'as pas le droit d'en avoir une.

~ Nolan : Si j'ai le droit

~ Melvin : Non faut attendre d'aller à Poudlard. Demande à papa, si tu veux.

Les rues du chemin de traverse était encore calme aujourd'hui. Seuls quelques courageux avaient décidé de braver le froid pour aller se promener. Bien emmitouflés dans leurs blousons, les oreilles cachés sous un bonnet de laine, une écharpe autour du cou et des gants au mains, les deux garçonnets de quatre ans, firent demi-tour pour rejoindre leur père. Loris avait profité de son jour de congé à l'hôpital pour passer du temps avec ces enfants. Les deux jumeaux grandissaient tellement vite que le jeune médicomage voulait profiter encore de leur enfance et de leur innoncence. Key était au ministère et le jeune père de famille avait proposé aux garnements d'aller faire quelques courses. En deux temps, trois mouvements, ils s'étaient retrouvés dans les rues presque désertes du chemin de traverse pour le plus grand bonheur des enfants qui aimaient courir dehors quelque soit le temps.

Bien sûr, Loris, quelques mètres derrière eux, les surveillait attentivement, les mains dans les poches, un sourire sur les lèvres. Cela lui rappelait tellement de bons souvenirs. Lui aussi avait eu des moments d'extrême complicité avec son frère même si à ette époque, ils étaient un peu plus âgés. Alors que Melvin et Nolan courait en direction de Loris pour demander lequel des deux avait raison, Nolan s'emmêla les pieds et tomba tête la première dans une flaque d'eau. Le petit garçon se mit à pleurer. Il était tout mouillé et avait froid. Loris se précipita pour le relever. Son frère se moquait de lui et arrêtait pas de rigoler, ce qui eut pour conséquences d'augmenter les pleurs de Nolan.


~ Nolan : Arrête de rigoler. Papa, il veut pas arrêter.

Loris commença par sécher son fils avec un sort, il se baissa à sa hauteur et le prit dans ses bras. Le petit n'était pas contre un peu calin et ne se fit pas prier. Le père de famille réprimanda son autre fils.

~ Loris : Melvin, sa suffit

Loris n'était pas du genre à s'enerver trop souvent et trop rapidement mais Melvin come Nolan savait qu'il ne fallait pas abuser de la gentillesse du medecin. Aussi l'aîné arrêta immédiatement. Il savait que s'il voulait que son père lui achète quelques jours, il devait se taire. Tandis que les pleurs de Nolan cessèrent progressivement, Melvin attrapa la manche de son père.

~ Melvin : Papa, on va là-bas ?

Le petit garçon montrait la boutique de bonbons à son père et ses yeux s'étaient illuminés. Leur mère leur interdisait souvent d'en manger prétextant que cela faisait mal aux dents, mais Melvin savait que son père ne résisterait pas à ses yeux doux et il en profita. Loris sourit et regarda Nolan dans les yeux.

~ Loris : Sa te dit Nolan ?

Sourire. Les larmes se sèchèrent en quelques secondes et il attrapa la main de son père pour le conduire jusque chez Honeyduckes. Ils allaient entrer à la suite d'une autre famille mais Loris eut le malheur de ne pas reconnaître William de dos. Sinon, il aurait changé de boutique. La petite clochette du magasin retentit et les deux garçons commençaient à donner leurs préférences sur les bonbons.

~ Nolan : Papa, je veux des fraises

~ Melvin : Moi plutôt des chamalows, c'est trop bon ça Nolan, tu verra.

~ Nolan : Ouais mais moi, je préfère les fraises.

~ Melvin : Regarde papa, il y a des berlingots, ce que t'aime bien.

En s'approchant de l'étalage, Melvin bouscula sans faire exprès le petit garçon, un poil plus âgé que lui et ne s'excusa pas. Il faut dire qu'à quatres ans, on ne fait pas attention à cela mais Loris lui l'a vu.

~ Loris : Melvin, fait attention et bouscule pas les gens.

Melvin s'en fichait complètement et regardait les bonbons avec envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Folayann
Mio = BRAS - Elz = Libérée - Kilah = Obliator

Mio = BRAS - Elz = Libérée - Kilah = Obliator
avatar

Féminin Nombre de messages : 98
Age : 34
CITATION : Lightning Crashes
AGE [RP] : 34 & 31 & 29
Tendance Magique : Noir égoïste
Date d'inscription : 18/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur

MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Mar 29 Jan - 1:29

[AKILAH] ET SES MIOCHES

Entrer dans la boutique, Akilah retire le manteau trop chaud de la petite et Felitz se déleste du sien sur sa mère. Les Folayann prennent toujours un temps fou à choisir ce qu'ils auront jusqu'à la prochaine fois. C'est pareil chaque fois, ils flannent de longues minutes avant d'être totalement satisfait.


- Pas rouzes Flitz !
- Mais moi j'en veux des rouges.
- Non.
- T'as qu'à pas en prendre Dren.
- Vi...

Elle sourit à sa mère et prend son petit panier à remplir de bonbons. Chargé des manteaux, Akilah les laisse se balader, en gardant tout de même un oeil sur eux, tout en faisant ses propres emplettes sucrées. Elle se dégage de son foulard et ouvre son mateau. Ça risquait d'être long.

Un papa et d'autres enfants entrent, suivi d'un autre avec deux jumeaux. Les Antony, elle les connaît de vu, surtout. On ne voisine pas beaucoup les Folayann. Pas étonnant. Elle adresse un sourire aux gamins qui passent, dont un bouscule Felitz, aussitôt reprit par son père. Elle adresse un sourire au papa Antony. Felitz ne s'en offusque pas trop, trop occupé à tenter de prendre un paquet juste au bout de ses doigts.


- Flitz, veut aussi !
- Ben t'as qu'à le prendre.
- Peut pas ! Tite !
- Alors trop petite pour en manger.
- MAMAAAAN !
- Felitz ! crie Akilah de l'autre bout du magasin.
- Mais maman ! J'ai eu de la misère à prendre celui là ! Sont trop haut et trop loin les autres !
- Débrouilles-toi. Une soeur, t'en a qu'une !

Felitz jette un regard mauvais à sa mère qui l'ignore. Il renifle et regarde l'étalage, les sourcils froncés. Puis, tout s'éclaire. Il s'approche de sa soeur et vient pour la prendre dans ses bras. Elle proteste et se tortille pour échapper à son frère.

- Mais J'veux te lever pour que tu les prenne toi-même !
- Tite ! réplique Aodren, boudeuse, en protégeant son panier avec des bonbons dedans.
- Mais si j'te prend dans mes bras, tu seras pas trop petite.

Aodren regarde la situation, sans vraiment comprendre.

- Viens, j'vais te lever, tu prendras le paquet.

Aodren pose son panier sur le sol, puis lève les bras pour que son frère la prenne. Le gamin de 6 ans soulève sa soeur à bras le corps, avec difficulté, mais c'est assez pour rapprocher la petite des paquets.

- Allez, t'es lourde, prend en un... non, deux, un autre, pour Hugo, sinon on devra partager le notre.

Akilah sourit. Les Folayann ne sont pas porté sur le partage. Ils prennent trois part, mais ne partagent pas leur part.


Dernière édition par le Dim 3 Fév - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Jumeaux Slayers
Professeur de Soins Aux Créatures Magiques
Professeur de Soins Aux Créatures Magiques
avatar

Féminin Nombre de messages : 291
Age : 30
CITATION : Slayers Attitude Rouge Powa
AGE [RP] : 35 ans
Date d'inscription : 15/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Armoire à disparaître, Capteur de dissimulation et Miroir à double-sens
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Mer 30 Jan - 18:02

Samedi !!!! Ah !!! Le bonheur !!! Rien de mieux que le samedi !!! Jour de gloire est arriver !!! Jour sans paperasse ministériel !!! Sourire !!!! Rien de mieux pour profiter d'un jour de repos qu'un jour en famille !! Bon bien sûr passer la journée sous la couette avec Miss Tendre-Epousse aurait été deux fois mieux !!! Mais bon !!! Ses trois mouflets lui manquait aussi !!! Saloperie de Poudlard !!! On a pas idée de rendre l'école obligatoire !!! Non mais c'est vrai quoi !!! Comme si la scolarité servait à quelque chose !!! Enfin bref !!!

Il était à Prés-Au-Lard avec ses adorables enfants à sa tendre épouse !!! Adorable ??? Vraiment ??? Bin oui mrgreen !!! Surtout Elladora !!! Bon comme toujours Evanescence a un bouquin dans la main !!! Tiens des flaques d'eau !!! Sourire !!! Pourquoi ??? Pour rien pour rien !!! Pourquoi pas content ??? Bin parce que le livre pourrait bien se retrouver ^par I-N-A-D-V-E-R-T-A-N-C-E dans l'eau !!! Mince alors !!! Quel dommage !!! Mais bon !!! Miss Bouquin vieille !!! Donc il vaut mieux éviter !!! La dernière fois qu'il a fait un truc dans le genre sa c'est terminer en bagarre, il s'est enervé et... !!! Ah quoi que non mrgreen !!! Sa c'est plutôt bien terminer mrgreen !!! William n'a pas beaucoup dormis ce jour là !!! Enfin si vous voyaient ce que j'veus dire !!!! Mais bon !!! Cette fois ci on va s'abstenir !!! Pourquoi ??? Bin parce que celui-là c'est un de rare que Will est acheter à Evanescence : Comment devenir une femme au foyer idéale !!!


ELLA-Moi j'ai passé l'âge de se genre de gaminerie! Hey!!!!!!!! non, papaaaaaaaaaaaa...

Rhoooo !!! Toujours à vouloir faire le pitre celui-là !!! Il peut pas laisser son adorable petite-soeur tranquille ??? Elle qui est siiiiiiiiii sage !! Un vrai petit ange !!!! Sourire !!! Elliot était vraiment pénible parfois !!! Will aimait ça mrgreen !!! Sa lui rappeller ses chamaillerie avec Asphodèle étant jeune !!!!

IRRISISTIBLE - Elliot ça finit maintenant dit-il d'un air sévère puis il lui adressa un petit clin d'oeil.

Un clin d'oeil ??? Bin oui !!! Complicité Père / Fils !! Et oui le petit prince a tout les avantages !!! Normal c'est un HOMME !!! Un ptit homme un vrai junior !!!


ELLA-Papa tu m'achètes des bonbons.'
IRRISISTIBLE - Bien sur ma princesse argenté .


Aller direction honeyduckes !!! Impossible de refuser quelque chose à Ella !!!

HoneyDuckes !!! Waw !!! Ya du monde !!! Mais bon !!! Rien de mieux que Honeyduckes pour se gaver de bonbons !!! Elliot est déja partit !!! Ah bin bravo !!! Mr Chenappant est partie ou ??? Sourire !!! Ah d'accord !!!! D'accord quoi ??? Bin Mr Ptit-Homme avait aperçut une petite fille rousse plus bas !!! Bien sur en gentil gencleman il était aller l'aider !!! Brave petit !!!! Will était main dans la main avec Miss Tendre-Epouse !!! Eh bin il y avait des nouveautés ici !!! Aurevoir Willy Warla bonbon en forme de patate du temp de William !!! Bonjours " petit poney " le bonbon phare du moment apparamnt !!! Un bonbon gris et ressemblant à un poney !!! Eh bin !!! On aura tout vue !!! Cling cling !!! Ah encore du monde !!! Super !!!! Comme si il y avait pas assez de monde dans cette petite boutique !!!!

Argh !!! Loris Anthony et les deux grumeaux !!! Oh non pas eux !!! La poisse !!! Loris !!! Mr Tête-A-Claque-Numéro-2 !!! Le grand pote de Charly O'Bryan !!! Sa faisait lontemp qu'il l'avait pas vu pas vu celui-là !! Depuis Poudlard en fait !!! Bizarrement Mr Ancien-Prêfet-De-Gryffondor lui a pas manquer mrgreen !!! Bizarrement !!! Relax Slayers !!! Relax !!! Il t'as pas vu !!! C'est pas le moment de te faire remarquer !!! Va plutôt euh... tiens aider la petite fille là-bas !!! Woé woé !!! Exelente idée !!! William tend les bras et attrape les bonbons qui donne aux enfants.


IRRISISTIBLE - Tener dit-il avec un sourire.

Regard !! Hey !!! Mais c'est les petit Folayan !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psycotgirl17.skyblog.com
Asphodèle Slayers
Dir. de Poufsouffle & Prof. de Potion
Dir. de Poufsouffle & Prof. de Potion
avatar

Féminin Nombre de messages : 292
Age : 29
AGE [RP] : 35 ans
Date d'inscription : 15/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Miroir à double sens et pendule réutilisable.
Fonction HRP: Administratrice
MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Jeu 31 Jan - 0:13

Main dans la main, la famille Slayers se balade et profite de son week-end. Asphodèle est contente de retrouvé un peu sa petite vie de famille. Tout le monde s'amuse. Ella fait la tête. Will prépare un coup trodu. Evanescence lit. Elliot emmerde sa soeur. tout est absolument et merveilleusement parfait.

LILY-N'y pense même pas chéri.

Un petit sourire en coin. C'est qu'il avait la sâle manie de balancer les trucs qui ne lui plaisait pas hors de sa vue, surtout quand c'était des livres. Etrange coutume de l'homo Willus Slayerus mais que voulez vous: c'est comme ça qu'on l'aime.

LILY-Ce livre est intéressant pas puce?

Elle eut un petit sourire. Evanescence aimait toujours lire et s'intéressait à tout, ce qui selon Asphodèle était très bien quoiqu'en dise Will.
La métisse jeta un coup d'oeil au livre: "Comment devenir une femme au foyer idéale ". Elle jeta un regard désespéré à Will.

LILY-Chéri tu es irrécupérable. Tu crois pas qu'il y a des livres plus intéressant pour une jeune fille de son âge.

Elle leva un sourcil. Elle était de bonne humeur ce jour là.
Elladora demanda des bonbons et bien qu'Asphodèle aurait préféré autre chose, elle suivit le mouvement. Après tout, si ça leur faisait plaisir.

LILY-Elliot tu viens?

Il entrèrent dans le magasin: bondé de monde. Même après des années, elle avait toujours un petit côté misanthrope.
Elle fit un sourire à un homme plus loin: Loris Anhony. Ils avaient un ami commun et même si Will le détestait profondément (regardez comme il part dans la direction opposée) Asphodèle trouvait que Loris était quelqu'un de sympatique.

Il y avait beaucoup de gamins chez honeydukes. Asphodèle sourit en voyant un garçon et sa petite soeur qui se chamaillait gentiment et que Will alla aider à attraper des bonbons. Qui a dit que l'instinct paternel n'existait pas?[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loris Antony
Médicomage

 Médicomage
avatar

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 31
Date d'inscription : 26/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: appareil photo magique
Fonction HRP: Joueur

MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Dim 3 Fév - 16:54

Lâcher deux merdeux de quatres ans dans un magasin de bonbons bondés et attendez vous à un long moment d'attente. Entre les longues minutes de choix sur les friandises, les quelques engueulades entre frangins, la queue pour payer, Loris regrettait déjà d'avoir fait le choix d'entrer dans cette boutique mais rien que voir le sourire de ses enfants le suffisait à lui faire oublier tout ses désagréments.

~ Nolan : Papa, j'y arrive pas

Le petit garçon essayait péniblement de retirer ses gants pour pouvoir tenir son panier mais sans succès. Le jeune père de famille s'abaissa au niveau de son fils et lui sourit tendrement, l'aidant à enlever ses gants, son bonnet et son écharpe qu'il fourra dans les poches de son anorak. Il tendit ensuite un panier à l'aîné des jumeaux avant de jeter un coup d'oeil pour savoir où était l'autre garçon. Melvin avait déjà parcouru plusieurs allées observant sans toucher les étalages de friandises. Autant Nolan pouvait être désordonné, changer d'avis comme de chemise et se ruer sur les premiers bonbons qu'il voyait, autant Melvin prenait le temps d'observer tout pour choisir les meilleurs. Il avait le don de toujours bien choisir et lorsqu'il arrivaient à la maison, Nolan regrettait presque toujours d'avoir agit sans réfléchir et piquait les affaires de son frère. Aujourd'hui ce serait encore pareil.

~ Loris : Melvin, viens quitter tes gants et viens prendre un petit panier

Tandis que Nolan partait en direction des bonbons, Loris se releva pour tenter d'apercevoir son fils. Mais ce ne fut pas Melvin qu'il aperçu le premier mais il vit les personnes qu'étaient entrées avant lui. William Alex SLAYERS. Cela faisait tellement longtemps qu'il ne l'avait pas vu et à vrai dire cela ne lui manquait pas du tout. Il avait pas changé et avait l'air toujours aussi con. Hors de question de lui adresser la parole, il ne voulait pas que tout dégénre devant ses enfants car il savait que Will n'était pas capable de se retenir lorsqu'il avait envie de frapper quelqu'un et l'ancien Gryffondor doutait que Will s'était assagi. Pourtant, Loris sourit à sa femme. Asphodèle. Il la connaissait par rapport à Charly son ancien collègue de dortoir et il avait fini par sincèrement l'apprécier même s'il ne comprenait pas comment elle pouvait aimé un type comme Will

Ce fut le petit bras de Melvin qui tirait le blouson de son père qui le fit revenir à la réalité et Loris refit le même manège que précédemment retirant gants, bonnet et écharpe de sa progéniture et lui donnant un petit panier. Melvin repartit en direction des étagères avec le sourire et c'est alors que Loris remarqua une jeune femme. Son visage lui était familier mais impossible de mettre un nom sur ce visage. Merde. Sûrement quelqu'un qu'il avait connu à Poudlard mais qui ? Il se sentait mal à l'aise de la dévisager de la sorte mais il n'aimait pas ne pas se souvenir. Mais malheureusement à force de tenter de se souvenir du prénom de la jeune femme, il ne vit pas la scène qui se passait de l'autre côté du magasin. Dommage.

Tandis que Melvin continuait seul d'arpenter les étagères, attrapant au passage quelques bonbons qui lui semblait délicieux, Nolan lui s'était approché du petit groupe contenant Will et les deux enfants dont le garçon que Melvin avait bousculé précédemment. Nolan tendit le bras vers une haute étagère et demanda au Monsieur qui semblait si gentil d'aider les enfants.


~ Nolan : Monsieur, je peux avoir celui-là s'il te plait

Et oui, Loris avait inculqué beaucoup de politesse à ses enfants mais si cela leur arrivait d'oublier mais généralement, les s'il te plait et merci sortait souvent de leur bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Folayann
Mio = BRAS - Elz = Libérée - Kilah = Obliator

Mio = BRAS - Elz = Libérée - Kilah = Obliator
avatar

Féminin Nombre de messages : 98
Age : 34
CITATION : Lightning Crashes
AGE [RP] : 34 & 31 & 29
Tendance Magique : Noir égoïste
Date d'inscription : 18/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur

MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Dim 3 Fév - 18:57

[AKILAH] ET SES MIOCHES

Tandis que Felitz et Aodren se font un une échelle précaire, un grand monsieur prend des paquets de bonbons et leur tend.


- Tener
- Oh, cest bien d'être grand.
- Èssiiichantonne la toute petite avant d'être etraînée plus loin par son grand frère.
- Monsieur, je peux avoir celui-là s'il te plait

Mais les petits Folayann sont déjà loin et ils pillent les étalages de bonbons avec coeur. La petite prend tout ce que son frère prend, sauf les "rouzes" évidemment. Aodren aime pas les "rouzes" et malgré ses presque 3 ans, elle sait déjà ce qu'elle veut et surtout ce qu'elle ne veut pas. Elle ne parle pas beaucoup, premièrement parce qu'elle préfère manifester son mécontentement en croisant les bras et en faisant une moue boudeuse des plus convaincante, mais surtout parce Felitz parle à sa place tout le temps.

De son coté, Akilah choisisait avec soin quelques sucreries pour Mio et Elz. C'était pas amusant de piller le stock des petits. C'était mieux d'avoir leur propre stock. Le sien allait durer plusieurs jours, tandis que Mio et Elz allait l'avoir terminé avant la fin de la nuit.

En courant, comme d'habitude, Felitz fonce direct sur Loris, et se défait de l'obstacle avec vigueur. D'une poigne de fer, Akilah agrippe Felitz par le collet et le place face à Loris.


- FELITZ FOLAYANN ! Excuse-toi immédiatement.

Pas question qu'il s'en sorte de manière si effrontée. Le gamin soupire, visiblement contrarié et ennuyé de cette marque de politesse superflus.

- Excuse-moi, dit-il, pour se débarasser, avec la plus mauvaise foi possible, tout en essayant de se dégager de la poigne d'Akilah.

Mais Akilah tient bon et malgré sa délicatesse apparente, il a beau se tortiller, elle le tient fermement. Elle secoue la tête et se penche au niveau de Felits et le tient par les épaules.


- Felitz, on ne bouscule pas les gens et fais au moins semblant d'être désolé
- Je suis désolé, monsieur, fait Felitz en prenant une mine peinée. Je peux y aller maintenant.
- File et fais gaffe.

Felitz ne se le fait pas dire deux fois. Il file sans demander son reste. Akilah le suit du regard un moment, puis cherche Aodren qu'elle trouve en train de choisir consciencieusement ses caramels.

- Désolé, Loris, une vraie tornade, il est hyperactif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot T. Slayers
Elève en 3ème Année à Gryffondor
Elève en 3ème Année à Gryffondor
avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 28
CITATION : Un homme, un vrai...V.2
AGE [RP] : 13 ans
Date d'inscription : 29/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Lun 4 Fév - 5:55

[hj: Ça y est^^ Mon premier post
Edit William : Mon fiiiiiiiiiiiiiils ]
Edit Asphodèle: Mon fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiils love
Edit Elliot : Ok, ça suffit...VOUS ME FAITES HONTE LES PARENTS rage

Elliot était tout simplement maudit. Non, mais c’est vrai. Regardez cette journée ! Elle est tout simplement parfaite. Le temps est doux. Une fine couche de neige recouvre le pavée de Pré-Au-Lard, qui est de plus certainement l’un des plus beaux villages du Monde de la Sorcellerie. Le temps des fêtes arrivent, amenant avec lui cette euphorie et gaieté qui la caractérise…sans compter sur les petits tourtereaux qui flirtent de-ci de-là, toutes les jeunes filles pressées de ce trouver un cavalier pour le bal ou tout simplement pour faire bonne figure devant la famille. Une journée parfaite pour un Slayers quoi !!! Et lui que devait-il faire ? Rester avec sa famille…Bon, d’accord ça faisait longtemps qu’ils s’étaient pas tous réunis. Oui, il voyait son père de moins en moins. Et je vous l’accorde voir sa mère en dehors des cours était appréciable, au moins elle lui donnait pas des devoirs. Slayers Junior aurait même, peut-être, et insistons sur le PEUT-ÊTRE, put avouer que voir un peu ses petites sœurs, petites parce qu’il était né 1 minute, 22 secondes et 7 dixième avant Ella, lui faisait plaisir. Mais bon, il était Slayers. Et un Slayers a un minimum d’orgueil. Après tout, le verriez-vous crier sur tous les toits qu’il était oh combien agréable d’être un peu en famille…certainement pas. L’Evanesmagus était un ado, du moins c’est ce qu’il essayait de faire croire, et aucun ado digne de ce nom pouvait affirmer passer une bonne journée avec sa famille, surtout quand il s’agissait d’un Slayers.

Remarqué, il y avait tout de même quelques avantages à cette journée familiale. C’était simple. Il fallait juste faire un petit calcul. Faites attention !!! Ella + tout ce qui pouvait tremper une jeune fille + Elliot = SALES COUPS. Eh oui !!! Depuis le début de la journée, le Griffondor passait malencontreusement dans les flaques d’eau en éclaboussant sa petite sœur. Allez !!! Un autre petit calcul. Ella + Sales Coups d’Elliot = Ella qui chile tout le temps = Elliot qui s’amuse. Ah, ça lui avait manqué. Après tout, il fallait bien qu’il en profite. À Poudlard, il ne pouvait même pas joué les Denis la Petite Peste envers sa sœur, ben non, sinon sa côte de maturité aurait dégringolé à la vitesse de la lumière. Autant en profiter maintenant…Et hop, une boule de neige derrière la tête. Parfait, elle l’avait cherché. Quelle idée aussi de chialer à tout bout de champs, décidément elle l’avait mérité.


ELLA-Mais Elliot t'es chiant maintenant! Fous moi la paix!

Bon…d’accord. Elliot ne pouvait plus y réchapper. Son père l’avait spotter. Autant faire l’innocent devant lui, après tout Ella avait TOUJOURS raison. Pff…trop impressionable le parternel. De toute façon, le jeune sorcier en avait fini avec sa soeurette et regardait plutôt ce que la gentille sœur faisait. Il fallait bien s’en douter, elle lisait encore une fois…pas drôle celle-là. Bien entendu, l’idée de jeter le livre dans une flaque lui vint en tête, ben oui on est Slayers ou on l’est pas, mais bon si papa aurait approuver maman aurait été bonne pour lui infliger une dissertation sur les mille et un usages de la Mandragore dans son prochain cours. Décidément, cette femme l’avait…quoi ? Ça se décrit pas. Tout ce que savait Elliot c’était que sa gentille petite maman l’avait !!!

ELLA-Tu devrais aller t'amuser avec la petite fille là bas! Moi j'ai pas envie d'être mouillée!!

Fille ??? Fille ??? FILLE ??? Il en fallait pas plus à Elliot. Une diversion tout simplement parfaite. Tournant la tête, le jeune sorcier la repéra immédiatement. Une petite rousse. À peu près son âge. Jolie, un petit sourire aux lèvres et un corps…d’une ado de 13 ans, quoi demander de plus quand on était un ado de 13 ans ? Il n’en fallait pas plus à Elliot. Son sourire en coin déjà sur les lèvres il s’apprêtait à aller voir la jeune fille…jusqu’un truc froid et mouillé lui heurte la tête. QUOI ??? Une boule de neige !!! On regarde à gauche, on regarde à droite, on regarde derrière…Ella. Sa blondinette de sœur, un sourire d’ange sur les lèvres, mais surtout encore plus proche de son père que d’habtiude. Pas de doutes, c’était bien elle. Plus qu’une chose à faire : riposter

SLAYERS J.* - Oh, crois-moi tu vas me le payer !!! Préparant une boule de neige Slayers Junior n’attendit pas une seconde et la lança en direction de sa sœur…qui déjà se précipitait vers son petit papa.

ELLA-Moi j'ai passé l'âge de se genre de gaminerie! Hey!!!!!!!! non, papaaaaaaaaaaaa...

IRRISISTIBLE - Elliot ça finit maintenant

QUOI ??? Est-ce que son père le réprimandait ? Est-ce que son père prenait vraiment parti ? Est-ce que…non, le clin d’œil. Ouff !!! Elliot avait eut peur. Imaginez s’il y en avait deux dans le couple qui faisait la discipline ? Vous vous imaginez ? Non, pas question. Sa mère était pour ses deux petites sœurs et son père prenait pour lui, voilà. Ni plus ni moins. C’était écrit depuis la nuit des temps, et rien ne viendrait changer cette loi dont dépendait l’univers. En parlant de loi qui régissait l’univers…Cette petite rousse l’intéressait bien finalement. Se détournant de sa famille, Elliot se dirigea vers la jolie rousse et commença à bavarder tranquilement, un petit sourire au coin des lèvres. Peut-être que la journée serait plus agréable que ne l’aurait présagé le Griffondor…Non, il n’en était pas question. Elliot le savait, cette journée ne pouvait que tourner à la catastrophe et Asphodèle Slayers s’en chargerait, eh oui sa propre mère.

LILY - Elliot tu viens ?

Non…ne me dites pas qu’elle venait de faire ce que le petit sorcier à la gueule d’ange pensait qu’elle avait fait. Venait-elle vraiment de se faire remarquer alors qu’il était en pleine cruise ? De plus, pour lui demander de se rendre dans un magasin pour enfant ? Trop humilier, le Rouge et Or se détourna de la jolie rousse précipitament pour rejoindre sa famille.

SLAYERS J. – Maman…comment t’as pu me faire ça ? Est-ce que tu me détestes tant que ça ? Parce que si oui, personne t’a demandé de me donner la vie…grommela Elliot, plus embarrassé que jamais, alors qu’il entrait chez Honeydukes.

Honeydukes !!! Peu importe sa réputation, peu importe son âge, Elliot devait avouer qu’il adorait ce magasin. C’est vrai. Après tout, quel autre magasin pouvait se venter de vous donner des caries qu’à sa simple vue ? Aucun, Honeydukes était unique. Des bonbons. Des bonbons partout…et des mômes, des mômes et leurs parents. Juste des mômes. Non, il fallait surtout pas qu’il reste ici, de quoi aurait-il l’air. Courrant en direction de son père, qui aidait les petits Folayans, il lui murmura :


SLAYERS J. – Vite, il faut partir d’ici…Imagine si on me voit papa. Trop la honte…

* J. = JUNIOR

[hj : Vous préférez quoi ? SLAYERS J. – ou ANGEL’S FACE – ?
Edit William : comme tu veus Wink
Edit Asphodèle: j'aime les deux à toi de voir, tu joues Elliot à merveille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Jumeaux Slayers
Professeur de Soins Aux Créatures Magiques
Professeur de Soins Aux Créatures Magiques
avatar

Féminin Nombre de messages : 291
Age : 30
CITATION : Slayers Attitude Rouge Powa
AGE [RP] : 35 ans
Date d'inscription : 15/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Armoire à disparaître, Capteur de dissimulation et Miroir à double-sens
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Mer 20 Fév - 23:16

~ Nolan : Monsieur, je peux avoir celui-là s'il te plait

Ah et bin il était beaucoup sympa que leurs père ses deux là !!!! Bon les gruneaux Antony seront sûrement bien élever que Elliot mais bon.... !!!! C'est pas d'leurs faute !!! Tout le monde ne pas être un Slayers !!! Quoi qu'il en soit Mr Ancien-Prefet-Des-Gryffondor n'était pas venue ramener sa fraise donc tout aller bien !!! D'ailleurs heureusement que Will était là !!!! Ah bon pourquoi ??? Parce que Mr L'Eau-Et-Riz était en train de bavarder avec la Folayann pendant que ses mioches galèré avec des bonbons !!! Espece de père indigne va !!! Les Folayann !!! Ancien collège de Poudlard !!! C'est laquelle celle-là ??? Elz ou Akilah ??? Aucune idée !!! On peut vraiment dire qu'il les fréquenter à l'époque !!!!

IRRISISTIBLE - Bien sûr. Il attrappe le bonbon et lui tend.

Elliot venait vers lui !!! Ah trés bien !!! Ah no a la réflection peut-être pas trés bien !!! Mr L'Homme-De-La-Famille semblait pas vraiment d'être là !!! Ah bon mais pourquoi ??? Aucune idée !!! Pourtant c'est le paradis des enfants ici !!!

SLAYERS J. – Vite, il faut partir d’ici…Imagine si on me voit papa. Trop la honte…

Quoi ???? Oh non !!! Il allait pas déja partir !!! William savait même pas où était Elladora !!!!

IRRISISTIBLE - Mais Non Elliot arrête, t'inquiète pas. Il y a des tas d'enfants de ton âge ici.

Regard circulaire !!!! Woé quoique !!! A la réfléction c'est pas sûr !!!

[HJ : Loris vient dire bonjour a Wiwill mrgreen ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psycotgirl17.skyblog.com
Elladora H. Slayers
Elève en 3ème Année à Serpentard
Elève en 3ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 29
CITATION : ...but the devil may care
AGE [RP] : 13 ans
Date d'inscription : 18/11/2007

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Jeu 21 Fév - 0:05

SLAYERS J. – Maman…comment t’as pu me faire ça ? Est-ce que tu me détestes tant que ça ? Parce que si oui, personne t’a demandé de me donner la vie…

Alors là le plan drague de son frère avec la rouquine est foiré pour toujours. Décidément il n'y a que Ella qui sait s'y prendre en drague dans la famille

HARMONY-Si moi...pour pouvoir t'embêter.

Et voilà. Ella se colle à son frère pour faire un câlin avec un très très grand sourire et une grimace à la rousse qui regarde tout ça d'un air déçu. Faire foiré les plans de son frère: une joie dont elle ne se lassera jamais.

On entre dans Honeydukes! Des bonbons partout! A super! ben quoi elle va pas se plaindre c'est elle qui a demandé. Oui elle veut bien des bonbons mais elle veut pas passer pour un bébé.
Bon direction Elliot! Ah tiens? en oui! Le seul qui a l'air de la comprendre à ce moment là. Bon on sort et après on se connait plus.

SLAYERS J. – Vite, il faut partir d’ici…Imagine si on me voit papa. Trop la honte…IRRISISTIBLE - Mais Non Elliot arrête, t'inquiète pas. Il y a des tas d'enfants de ton âge ici.

Petit clin d'oeil à Elliot.

HARMONY-Papaaaaaaaaaaaa! mrgreen Je trouve qu'il fait très chaud ici mrgreen je vais finir par me sentir mal, tu veux pas qu'on sorte? Elliot veillera sur moi mrgreen On s'élognera pas trop mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loris Antony
Médicomage

 Médicomage
avatar

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 31
Date d'inscription : 26/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: appareil photo magique
Fonction HRP: Joueur

MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Lun 25 Fév - 19:31

Loris aussi avait l’intention de choisir quelques bonbons qu’il laisserait dans son placard pour les jours où Alec, June, Liam ou Kate viendrait lui rendre une petite visite. A vrai dire, la maison des Antony est toujours remplie de monde, mais cela est loin de déplaire à Loris qui adore inviter ses amis chez lui pour se faire une bonne bouffe. Il accueille aussi toujours avec le sourire ses filleuls avec qui il s’entend à merveille. Mais pour l’instant, il se contentait d’observer ses deux garnements. A coup sûr, ils allaient mettre des heures pour se décider mais qu’est ce que le père de famille ne ferait pas pour ces deux bouilles d’ange. Perdus dans ses pensées, le sourire aux lèvres, il sentit quelqu’un lui rentrer dedans. Loin de s’énerver, il se contenta de baisser un regard bienveillant sur le garçon.

~ Akilah : FELITZ FOLAYANN ! Excuse-toi immédiatement

Folayann. Mais bien sûr, Akilah. Quel con, comment avait-il fait pour ne pas reconnaître celle qui était toujours fourré avec sa sœur à Poudlard. Sa petite princesse comme il aimait l’appeler. Dommage qu’ils se soient perdus de vue lorsque le jeune homme est parti à l’université. En tout cas, elle ressemblait toujours à une princesse mais qui avait drolement changé, tant physiquement qu’au niveau du caractère. Il ne connaissait pas ce côté autoritaire chez la plus jeune des Folayann.

~ Felitz : Excuse-moi

Loris ne pu s’empêcher d’émettre un petit rire. Ilo n’y avait vraiment pas de sincérité dans ses paroles mais Loris s’en fichait pas mal. Il n’avait pas fait exprès et puis l’ancien Gryffondor savait ce que c’était, il avait le même à la maison. Nolan a toujours besoin d’être en mouvement et il se fiche pas mal de ce qu’il y a autour de lui.

~ Akilah : Felitz, on ne bouscule pas les gens et fais au moins semblant d'être désolé
~ Felitz : Je suis désolé, monsieur, fait Felitz en prenant une mine peinée. Je peux y aller maintenant.
~ Akilah : File et fais gaffe. Désolé, Loris, une vraie tornade, il est hyperactif.


Il s’en voulait de ne pas l’avoir reconnu alors que la jeune Akilah avait tout de suite mis un nom sur son visage. Mais il avait réussi à retrouver la mémoire bien aidé par le petit garçonnet.

~ Loris : Ce n’est rien Akilah, je sais ce que c’est. J’ai les mêmes. Toujours besoin de bouger où qu’ils soient.

C’est d’ailleurs ce qui avait valu quelques incursions de Loris dans l’école de ses fils. Nolan enchaînait punitions sur punitions à force de frapper ses camarades lorsqu’ils n’étaient pas d’accord avec lui. Tandis que Melvin les incitait à faire des conneries. Même si l’ancien préfet faisait preuve d’autorité, cela lui rappelait tellement son enfance avec Nolan et Yannis qu’il avait dû mal à toujours leur faire la morale.

~ Loris : Alors dit moi, il est à toi ce petit garnement ?

De leur côté, les deux jumeaux étaient très concentrés dans leur tâche. En solitaire, Melvin se débrouillait pour attraper les bonbons qu’il désirait. Son panier se remplissait très lentement vu qu’il choisissait avec attention ceux qu’il préférait.

Nolan quant à lui attrapait tout ce qui lui tombait sous la main avec un sourire gourmand sur les lèvres. Mais lorsque Loris le vit s’approche de William pour lui demander son aide, il ne pu faire abstraction de sa haine inconsidéré pour l’autre crétin. Sans méchanceté dans la voix mais avec une certaine ironie, il appela son fils.


~ Loris : Nolan viens là.

~ Nolan : Mais papa ?

~ Loris : Je t’ai jamais appris à ne pas parler aux inconnus ?

Le petit garçon baissa la tête sachant très bien que ses parents ne plaisantaient pas la dessus et à contre cœur, il s’éloigna de William pour rejoindre son frère. Son père lança un regard noir à William qui signifiait bien « ne t’approche pas de mes gamins »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Folayann
Mio = BRAS - Elz = Libérée - Kilah = Obliator

Mio = BRAS - Elz = Libérée - Kilah = Obliator
avatar

Féminin Nombre de messages : 98
Age : 34
CITATION : Lightning Crashes
AGE [RP] : 34 & 31 & 29
Tendance Magique : Noir égoïste
Date d'inscription : 18/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur

MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Mer 5 Mar - 2:41

[AKILAH] ET SES MIOCHES


- Ce n’est rien Akilah, je sais ce que c’est. J’ai les mêmes. Toujours besoin de bouger où qu’ils soient.
- Et je suis tombée sur un spécimen énergique.
- Alors dit moi, il est à toi ce petit garnement ?
- On dit qu'on la les enfants qu'on mérite... qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça... ironise-t-elle en roulant des yeux. Elle pointe la petite fille dans l'allée des caramels. Celle-là aussi est à moi. Aodren, 3 ans. Et la tornade, c'est Felitz. J'aurais dû lui choisir un autre prénom... ça l'aurait peut-être calmé.

Elle se plaint, elle se plaint, mais y'a pas maman plus fière de ses gamins. Elle les couve du regard et mime un bisou à l'adrese du garçon qui grimace en la voyant. Elle rigole.

Un coup d'oeil à Loris, elle trouve ça étrange de le voir avec des gamins. Pas qu'il n'ait pas le profil d'en avoir, mais parce que son image mentale est encore celle de Loris du temps où ils étaient à l'école. Il a vieillit. Elle aussi, sans aucun doute. Y'avait tant de choses qui avaient changé depuis le temps.


- Nolan viens là.
- Mais papa ?
- Je t’ai jamais appris à ne pas parler aux inconnus ?

- Elle vient pour lui faire la remarque que c'est pas vraiment un étranger, puisque c'est Slayers et qu'il était à l'école avec eux, mais elle choisir de se taire. Y a rien de plus frustrant opur une mère de famille que de se faire reprendre sur un acte de discipline par une autre personne. Ça foutait toute la crédibilité maternelle par-terre... alors imaginez version père.

- Alors, Loris, qu'est-ce que tu deviens ? T'es Guérisseur, comme tu voulais faire ? Où t'as carrémment changé de branche ? Et j'imagine que ces deux-là sont les tiens ?dit-elle en désignant du menton les deux jumeaux blonds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Jumeaux Slayers
Professeur de Soins Aux Créatures Magiques
Professeur de Soins Aux Créatures Magiques
avatar

Féminin Nombre de messages : 291
Age : 30
CITATION : Slayers Attitude Rouge Powa
AGE [RP] : 35 ans
Date d'inscription : 15/10/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: Armoire à disparaître, Capteur de dissimulation et Miroir à double-sens
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Dim 16 Mar - 16:14

~ Loris : Je t’ai jamais appris à ne pas parler aux inconnus ?

Pff !!! Pauvre mec. Comme si William était un inconnus . Et Poudlard c'est quoi ??? Parce que là Mr Je-Me-La-Joue-Bon-Père-De-Famille à la mémoire vachement courte. Mr Tête-A-Claque fait forcément semblant. Ah bon et pourquoi ??? Parce qu'il est I-N-N-I-M-A-G-I-N-A-B-L-E qu'on oublie William !!! Irrisistibilité oblige !!! Le petit morveux revient vers son frère. Woé bon sa va il allait pas lui bouffer son gosse à Mr Au-Secooooooour-Un-Inconnus !!!

HARMONY-Papaaaaaaaaaaaa! Je trouve qu'il fait très chaud ici je vais finir par me sentir mal, tu veux pas qu'on sorte? Elliot veillera sur moi On s'élognera pas trop


Se sentir mal ??? Oh la pauvre console !!! Petite Elladora chérie et adoré !!! N'est-elle pas adorable mrgreen ???? Plus sage qu'elle ça n'existe pas. Regard vers Loris. Moais l'ambiance est polluer ici.

IRRISISTIBLE ~ Okays... mais Je viens avec vous.

Direction donc la sortie pour la petite famille Slayers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psycotgirl17.skyblog.com
Loris Antony
Médicomage

 Médicomage
avatar

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 31
Date d'inscription : 26/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: appareil photo magique
Fonction HRP: Joueur

MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Mer 19 Mar - 20:42

Les deux jumeaux restaient en vue de leur père mais suffisamment loin pour qu'il ne puisse pas entendre ce qu'ils se racontaient. Nolan n'aimait pas quand Loris lui criait dessus. Généralement, l'autorité, c'était plutôt leur mère qui la caractérisait et lorsque l'ancien Gryffondor grondait l'un de ses enfants, cela faisait forcément son effet. Le petit Nolan l'avait mal pris et faisait un peu la tête. Melvin qui avait à peine vu ce qui s'était passé se contenta d'essayer de faire sourire son frère. Les deux jumeaux étaient proches et lorsque l'un n'allait pas bien, l'autre était la pour le soutenir, même si à 4 ans, ce ne sont encore que des broutilles.

~ Melvin : Allez, fait pas cette tête, c'est pas grave. Papa, il est pas en colère contre toi. Il s'inquiète pour nous c'est normal. Allez, viens on va chercher des bonbons et on demandera à papa si on peut en ramener pour Liam.

A l'évocation de ce prénom et avec l'aide du sourire de son frère, le visage de Nolan s'éclaira et saisissant son panier à pleine mains, il se dirigea vers l'étalage le plus proche.

~ Nolan : Je vais prendre des fraises pour Liam et aussi des nounours, je suis sûr qu'il va adorer.

Ensemble les deux garçons continuèrent leurs petites emplettes sans faire attention à ce qui se passait autour d'eux.

Loris, quant à lui, n'était pas tellement habitué en gronder ses enfants surtout quand ceux-ci n'avait rien fait de mal. En effet, s'il s'était agit d'un vrai inconnu, Loris n'aurait rien dit parce qu'il n'y avait rien de mal. Oui mais l'inconnu était un sale con et l'ancien préfet ne voulait pas le voir s'approcher de ses enfants. Il en avait déjà trois à s'occuper et Lily allait avoir du boulot si elle ne voulait pas qu'ils ressemblent à leur crétin de père.


~ Akilah : On dit qu'on la les enfants qu'on mérite... qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça... Celle-là aussi est à moi. Aodren, 3 ans. Et la tornade, c'est Felitz. J'aurais dû lui choisir un autre prénom... ça l'aurait peut-être calmé.

Loris était surpris. Cela lui faisait bizarre de voir Kilah ici, avec deux enfants qui plus est. Pour lui, elle restait toujours sa petite princesse avec qui il passait du temps à Poudlard, celle qui protégeait comme sa soeur mais maintenant c'était devenue une femme, une belle femme même si le jeune homme avait du mal à la voir autrement que cette petite Serdaigle qui passait son temps dans les bouquins. Une chose est sûr, il est ravi de la revoir. Il regarde tour à tour les deux enfants d'Akilah avant de lui dire ce qu'il pense.

~ Loris : J'ai un peu de mal à t'imaginer avec des enfants. Je garde toujours de toi cette image de petite fille et sa me fait bizarre. Par contre, ta fille te ressemble énormément, je dois dire. Si elle te ressemble autant au niveau du caractère, ce ne doit pas être triste à la maison avec Felitz.

Petite taquinerie comme il avait toujours eu l'habitude d'en faire mais Akilah était loin d'avoir mauvais caractère bien au contraire même si Loris avait toujours essayé de la faire sortir un peu de ses bouquins.

~ Akilah : Alors, Loris, qu'est-ce que tu deviens ? T'es Guérisseur, comme tu voulais faire ? Où t'as carrémment changé de branche ? Et j'imagine que ces deux-là sont les tiens ?

~ Loris : Oh non, j'ai pas changé du tout, je suis bien partit dans la médecine. Tu sais les plantes et moi, c'est une grande histoire d'amour. Je travaille à Sainte Mangouste depuis plusieurs années en tant que médicomage et je dois dire que je ne me suis pas trompé. C'est un boulot merveilleux que de pouvoir sauver des vies.

Loris qui avait toujours été patient, au service des autres et généreux était à l'identique au boulot et c'est d'ailleurs ce qui en faisait une personne apprécié dans son service. Il posa alors un regard bienveillant sur ses enfants. Il était fier d'avoir des gosses comme eux même s'il lui arrivait d'en avoir marre. Mais comme tout les parents.

~ Loris : Oui, ce sont bien les miens. Nolan le plus grand est un peu comme le tien, toujours en train de bouger, de sauter de partout et c'est surtout un grand bagarreur. Il tient cela de sa mère.

C'est sur qu'il ne pouvait pas tenir cela de son père car Loris a toujours été un grand calme qu'il n'était pas évident d'énerver.

~ Loris : L'autre c'est Melvin. Heureusement, il est plus calme, mais il cache bien son jeu parce que c'est toujours lui qui est à l'origine des conneries. Et dit moi, toi tu fais quoi comme job ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Folayann
Mio = BRAS - Elz = Libérée - Kilah = Obliator

Mio = BRAS - Elz = Libérée - Kilah = Obliator
avatar

Féminin Nombre de messages : 98
Age : 34
CITATION : Lightning Crashes
AGE [RP] : 34 & 31 & 29
Tendance Magique : Noir égoïste
Date d'inscription : 18/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur

MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Dim 30 Mar - 3:19

[AKILAH]

Elle l'aurait parié. Loris ne pouvait faire autre chose que guérisseur. Un déstin implacable, c'était déjà tout tracé et il était de ceux qui ne changeait pas d'idée. Akilah sourit. Évidemment.

- Oui, ce sont bien les miens. Nolan le plus grand est un peu comme le tien, toujours en train de bouger, de sauter de partout et c'est surtout un grand bagarreur. Il tient cela de sa mère.

Elle hoche la tête et compatis avec son "malheur".

- L'autre c'est Melvin. Heureusement, il est plus calme, mais il cache bien son jeu parce que c'est toujours lui qui est à l'origine des conneries.
- Tiens, comme Hugo.
- Et dit moi, toi tu fais quoi comme job ?
- Oubliator, alors fais gaffe, j'peux t'effacer des grands pans de ta vie en quelques secondes. Elle blague, évidemment, à moitié. T'en a pas entendu parler ? On a pourtant fait la manchette des journeaux durant des mois en 1996. Elz a fait des bétises et elle s'en est prise pour 5 ans à Azkaban. Elle vient tout juste de sortir. T'en fait pas, elle va bien.

Comme si quelqu'un pouvait s'en faire pour Elz. Elle a toujours été si agréable avec les gens que c'est certain que tout le monde doit la plaindre. Sarcasme.

- Tu savais vraiment pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loris Antony
Médicomage

 Médicomage
avatar

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 31
Date d'inscription : 26/12/2007

Présentation du Personnage
Inventaire: appareil photo magique
Fonction HRP: Joueur

MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Lun 7 Avr - 19:08

Rapidement, Nolan avait retrouvé le sourire et se remit à remplir son panier avec une vitesse phénoménale laissant son frère largement derrière lui mais cela ne dérangeait pas Melvin du tout. L'aîné choisissait avec une attention particulière les bonbons qu'ils préférait tandis que Nolan avait déjà fini de remplir le sien. Il le tendit à son père en lui demandant si on allait bientôt y aller. son panier plein, il ne voyait plus l'intérêt de rester ici et continuait de tirer sur le blouson de son père qui ne lui accordait pas beaucoup d'attention.

~ Loris : Tu vois pas que je discute Nolan. On attend que ton frère finisse de remplir son panier et on rentre.

~ Nolan : Mais Melvin met trop de temps à remplir son panier

~ Loris : Ben, va l'aider, mais laisse moi discuter deux minutes.

Nolan lâcha la veste de son père et s'éloigna de celui-ci en faisant à moitié la tête. Il faut dire que ses cachets contre l'hyperactivité le rendait beaucoup plus susceptible et il boudait dès qu'on lui faisait une toute petite remarque. Il s'approcha de son frère qui semblait très concentré sur son choix de bonbons.

~ Nolan : Tu veux que je t'aide ?

~ Melvin : Non, t'as rempli ton panier, laisse moi remplir le mien.

Et Melvin lui tourna le dos ce qui eut pour effet d'énerver un peu plus le jeune garçonnet. Il s'éloigna de son frère et partit à l'autre bout du magasin, là ou se trouvait Felitz et sa soeur. Pendant quelques secondes, il les observa avec l'envie d'aller leur parler pour se faire des amis mais il avait peur de se faire rejeter comme avec son père et Melvin. Appuyer contre le mur, il ne cessait pas de fixer le jeune garçon à peine plus âgé que lui.

De son côté, Loris savait bien que la boude de son fils ne durerait pas et d'ailleurs, cela le gonflait de plus en plus de ne rien pouvoir lui dire sans qu'il bougonne. Heureusement que le deuxième n'est pas pareil, plus mature parce que sinon, Loris n'aurait pas fini de se prendre la tête à deux mains. Mais malgré ce qu'il pouvait dire, il aimait ses enfants. Le preuve, il en parlait avec passion à Akilah.


~ Akilah : Tiens, comme Hugo.

~ Loris : Hugo ?

Se pouvait-il qu'Akilah ait un autre enfant ? Plus rien ne pouvait surprendre Loris. Déjà la voir avec deux têtes blondes était assez dur à imaginer alors une de plus ou une de moins. Loris ne pensa pas une seconde au frère et à la soeur d'Akilah. Il faut dire que dans les Folayann, il n'y avait bien qu'avec l'ancienne Serdaigle qu'il avait été proche, grâce à sa soeur.

~ Akilah : Oubliator, alors fais gaffe, j'peux t'effacer des grands pans de ta vie en quelques secondes.

Il faut dire qu'avec l'intelligence, la connaissance et la soif d'apprendre qu'avait Akilah, Loris était persuadé qu'elle avait réussi sa vie mais dire dans quel domaine été trop difficile car elle avait des capacités pour beaucoup de choses. Oubliator, cela doit être un métier intéressant. D'ailleurs, Loris n'aurait pas été contre lui demander d'effacer quelques souvenir douloureux de sa mémoire comme la mort de son frère, sa rencontre avec son oncle. Mais il savait très bien que la proposition qu'elle venait de lui faire était une blague et Loris émit un petit sourire en pensant au pouvoir qu'elle avait en elle en tant qu'oubliator.

~ Akilah : T'en a pas entendu parler ? On a pourtant fait la manchette des journaux durant des mois en 1996. Elz a fait des bêtises et elle s'en est prise pour 5 ans à Azkaban. Elle vient tout juste de sortir. T'en fait pas, elle va bien.

Loris la regarda d'un air étonné. Il faut dire que l'actualité et Loris sa fait deux. Entre son métier, sa famille, ses amis, ses recherches, il n'a pas trop de temps à consacrer à la lecture des journaux et à vrai dire cela ne l'intéresse pas vraiment. Mais maintenant qu'il savait Akilah impliquer la dedans, il se gifla mentalement de ne pas s'être tenu informé. Pour ce qui est d'Elz, il s'en fichait à moiti ne la connaissant pas du tout.

~ Akilah : Tu savais vraiment pas ?

Il hocha négativement la tête et chercha à se justifier.

~ Loris : Il faut dire que j'ai jamais eu trop le temps de lire les journaux et je peux pas dire que l'actualité, du monde sorcier m'intéresse tant que cela. Mais raconte moi, il s'est passé quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Folayann
Mio = BRAS - Elz = Libérée - Kilah = Obliator

Mio = BRAS - Elz = Libérée - Kilah = Obliator
avatar

Féminin Nombre de messages : 98
Age : 34
CITATION : Lightning Crashes
AGE [RP] : 34 & 31 & 29
Tendance Magique : Noir égoïste
Date d'inscription : 18/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur

MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   Sam 12 Avr - 4:00

[AKILAH] ET SES MIOCHES

Non ? Il en avait jamais entendu parler ? Eh ben, il était beaucoup plus prit avec sa médecine qu'elle le croyait. Ou alors il s'en foutait pas mal. C'était peut-être l'explication.


- Il faut dire que j'ai jamais eu trop le temps de lire les journaux et je peux pas dire que l'actualité, du monde sorcier m'intéresse tant que cela. Mais raconte moi, il s'est passé quoi ?

Bon, c'était une explication comme une autre. Au fond, qu'est-ce que ça pouvait faire. Il ne le savait pas, point.

- Oh, rien d'exceptionnel, rien de tragique. Elle était langue-de-plomb, elle a voulu ramener du boulot à la maison, disons et des collègues ont tenté de l'en empêcher. Si tu te souviens au minimum d'Elz, même à Poudlard, elle avait le plus épais des dossiers du dernier siècle. Bah au ministère, c'était pareil. Et Elz est pas du genre à se laisser prendre sans un minimum de dégâts. Tu sais, une rixe de taverne ? Ben on peut dire que ça été une rixe de ministère. Elle a prit 3 mois pour le vol, et 5 ans pour avoir résister à son arrestation. Comme on habite tous ensemble, ben on a été mis sous enquête. On a été soupçonnés de l'avoir aidé, et d'autres trucs du genre. Mais bon, en ce qui concerne Mio et moi dans une quelconque complicité a été jugé non recevable. Pas de preuves.

Et elle raconte ça avec un naturel désarmant, comme si elle racontait une anecdote banale. En fait, elle est pas loin de le considérer comme tel. Faudra juste faire attention à l'avenir. Elz a comprit sa leçon, elle ne se fera pas reprendre de si tôt. Jamais est le but visé. Enfin, un des buts visé. Et Elz ne supporte pas l'échec.

Pendant ce temps, Felitz aide sa soeur à prendre quelques bonbons, se faisant vertement réprimander par la petite Aodren quand il ose mettre un bonbon rouge dans son panier.


- Flitz ! Z'aime pas les rouzes !
- Rah, j'avais pas vu ! Ne hurle pas comme ça... on est en publique... on ne hurle pas en publique.
- On est pas z'en public... y a que lui qui regarde, dit-elle en pointant d'un doigt incisif le p'tit blond plus loin.

Le regard acajou de Felitz se pose sur le garçon pointé par Aodren et plisse les yeux. Il court presque vers lui et s'approche.


- Pourquoi tu nous regardes, toi ?
- Alors ils ont finit par nous foutre la paix. Mais bon, ça été une récupération post accouchement plutôt mouvementé. Ça m'a complètement épuisé à un moment. J'ai eu de la chance, Mio a joué le parfait grand frère. Il s'est bien occupé de moi, j'y ai survécut.

Elle dit la dernière partie de la phrase à la blague, avec une bonne humeur enthousiaste. visiblement, elle avait apprit à vivre depuis le temps. Ou du moins, elle avait un autre intérêt que les livres, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se sucrer le bec chez Honeydukes [LIBRE, parents/enfants]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que c'est bon de revenir chez sois (libre) abandon
» Nouveau chez-soi [Libre]
» [libre]Une enquête chez soi [Trickbast, rang D, Pirates, Baston & Espionnage]
» La campagne et mes grands-parents
» (m) Dylan o' brien - Le petit ami- libre et Négo'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>EXTERIEUR POUDLARD [RP]</font> :: Village de Pré-au-Lard-
Sauter vers: