AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Ven 25 Jan - 4:20

Une façade étriquée, à peine plus large que la porte. Deux marches de pierre bancales, une porte de bois antique dont la peinture s'est écaillé près de la poignée. Dans la fenêtre de la porte, peint en lettre dorée, le mot "Daee". Par les beaux jours d'été, parfois, une chaise de bois fait son apparition sur le trottoir...

La boutique est tout en long, il s'y entasse des objets éclectiques du planché au plafond. Ce n'est pas une boutique d'antiquité huppée, mais bien une brocante poussiéreuse. Son propriétaire connaît l'histoire de chaque pièce de marchandise. Le propriétaire s'appelle Paul Daee, c'est un excentrique tout aussi susceptible de refuser de vous vendre pour un oui ou pour un non, que d'enfoncer qqchose dans vos poches avec un clin d’œil complice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Ven 25 Jan - 4:49

« VLAM » fit la porte en claquant, ébranlant la charpente. Le propriétaire des lieux, derrière son comptoir, lève le regard par-dessus la monture de ses lunettes. Ses cheveux jadis gris, sont devenus blanc : Paul Daee a 72ans… La main toujours sure, il reporte son attention sur la perle de bois dont il ponce délicatement les pointes à diamant. « Bonjour Sam, bienvenue, Sam. » Il ne s’émeut pas de la porte claquée. Sam avait toujours claqué les portes avec style.

Sa nièce s’avança dans la pièce, magnifique, pensa-t-il. Sam avait toujours eu cette assurance tranquille que confère la connaissance. La maturité l’avait rendue encore plus feutrée… Elle ne parlait pas, enlevant veste et chapeau avec des gestes secs avant de venir d’un bon se jucher sur le comptoir caisse. Silencieuse… Après un long moment, il risqua la conversation : « Ton silence est plus authentique que jamais… »

« Je suis en colère. » dit-elle brièvement. « Je le vois. »acquiesça son oncle. Sam eut un reniflement éloquent. « Je peux rester ici? » fit-elle par politesse. « Fais comme chez toi… Tu viens te cacher de qui? » remarqua-t-il finement. « De deux sales gamins qui devront payer très cher leur dette avant d’obtenir une nouvelle faveur de ma part… » « Oh? » « Oui, je n’aime pas qu’on rejète mes faveurs. » L’oncle Paul sourit d doux sourire de l’homme qui a vécu. « Hum, moui… Tu n’es pas généreuse… » « Ni patiente, je le crains. Ai-je été une adolescente haïssable, oncle Paul? » « Pas plus que tu n’étais enfant, ma nièce favorite. » La métisse sourit à son tour, portant les yeux sur les portraits affichés sur le mur.

Une photo, en noir et blanc, montrait un homme dans la force de l’âge, retenant de toute sa force une enfant, pliée sur son bras et se tortillant pour échapper à sa prise. Il était impossible d’identifier Samuelle et pourtant un je-ne-sais-quoi donnait à penser que ce ne pouvait être qu’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mer 27 Fév - 4:22

Samuelle monta les degrés de pierre de la boutique en quelques bonds agiles qui n’étaient plus de son âge. Elle referma délicatement la porte vitrée derrière elle, dans un tintamarre de clochette, et fonça dans l’arrière boutique. « C’est moi Oncle Paul, te dérange pas! »

Paul regarda sa nièce faire irruption chez lui. Il est calme comme l’est tout vieillard de 72 ans dont le chat dort sur ses genoux. Il prit une gorgée de son thé et lui annonça l’objet de sa visite avant même qu’elle ait ouvert la bouche.

- Léandre t’as écrit qu’elle veut rentrer.
- À toi aussi?
- Évidemment
- Tu en penses quoi?
- Elle reste où elle est. C’est important, plus que jamais…
- Comment ça?
- Ton frère Pierre est passé jeudi dernier.
- Tu l’as foutu à la porte?
- Évidemment.
- Merci
Samuelle resservit son oncle avant de boire à même la théière.
- Ils ne savent toujours pas?
- Ils n'ont jamais cherché à savoir. Paul, il y a des gens à Poudlard qui sont dangereux pour Léandre… En quelque jour, elle a fait copain-copain avec mon filleul et s’est foutu dans les pattes d’Halewyn Coeurd’Acier.
Le regard acéré du vieil homme se fixa sur sa nièce, subitement inquiet.
- L’a-t-il reconnue?
- Je l’ignore… Tous les métisses se ressemblent…
- Et elle n’a pas tes yeux.
- Personne ne peut avoir ces yeux là…


Dernière édition par Samuelle Daee le Lun 3 Mar - 1:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Dim 2 Mar - 23:41

Paul jouait du plumeau… Ce n’est pas parce qu’on tient une brocante qu’on accumule la poussière. Une haute armoire laquée d’origine japonaise qui était tombé dans l’œil d’une amie de Sam. Des jouets, toupies, casse-têtes et bilboquets, tirés de vieux cartons à la naissance de Léandre… Une large chaise de bois ciré à l’ancienne dans laquelle il avait tant bercé sa nièce et sa petite nièce. Bon, surtout sa petite nièce… corrigea-t-il mentalement. Un coffre remplis de cailloux… Paul Daee avait bien vécu, une longue vie… Il souleva le couvercle, caressant ses pierres personnelles d’un geste tendre. Les pierres personnelles d’un Daee sont les plus puissantes.

Le tintement des clochettes le fit se retourner. Un client? Non… Un Daee…

- Bonjour Pierre, soit le bienvenu…
- Bonjour Oncle Paul! Ma baguette est-elle prête?
- Elle n’attend plus que sa précieuse étincelle de Djinn.

Pierre Daee, exhibant une peau soigneusement pliée, suivit le vieil ébéniste dans l’arrière boutique. Là, sur l’établie, une magnifique baguette fraîchement poncée, attendait que son vernis sèche. Si les anglais préfèrent se faire choisir par leur baguette, les canadiens usent d’autres procédés. C’est un art perdu de la vieille magie sauvage et pourtant quand on sait à qui s’adresser… Pendant que l’artisan fini de confectionner la baguette, le regard de son neveu ère sur les portraits affichés sur les murs.

- Je me souviens de celle-là… C’est le jour où j’ai emmené Sam se faire confectionner sa première baguette… La première d’une longue suite! Tu avais menacé pendant un temps de les lui faire en série!
- Oh oui… Elle n’était pas commode ta petite sœur.

Il parlait toujours d’elle au passé; volontairement maintenu dans l’ignorance.

- Je l’adorais néanmoins. J’étais si fier que cette responsabilité m’ait été donnée. Lui faire confectionner sa première baguette!
- Si mes souvenirs sont exacts, tu l’as traîné ici de force, enserrant son poignet d’une poigne si ferme qu’elle avait des bleus…
- Je n’avais pas le choix! À 4 ans, elle était déjà une force de la nature!

Du bout des doigts de sa main libre, Paul tâtonna sur une tablette. Il y dénicha une peau raidie par l’âge et la tendit à son neveu.

- C’est l’étincelle qui lui destinait votre père…
- Ça n’a jamais marché…
- Non…
- J’aurais dû m’opposer à ce que tu utilises du poil de Windigo…
- C’est un artéfact puissant, il convenait mieux à Samuelle… Et puis ce n’est qu’un autre genre de démon cannibale, se nourrissant d’âme et de sang…
- Quand même. Le Wendigo est la personnification de l’appel du vent que certaine âme solitaire entendent et qui les conduits à la destruction. C’est un Alf de l’abîme bien antérieur aux Djinns qui nous sont propres. Il n’y a rien d’autre que la folie et la mort à attendre de lui…
- Sauf si on s’en moque… Ta sœur s’en est toujours moquée, elle.

Ils se turent tous deux, le silence se ramifiant entre eux. Pierre ramassa le chat sur un fauteuil, enfouissant ses mains dans sa fourrure, apaisant la vivacité de ses souvenirs. Il était naturel de parler d’elle avec son oncle. Elle avait été la nièce préférée du vieil excentrique. Ses lunettes sur le bout de son nez, Paul glisse à l’aide de pinces l’étincelle de Djinn qui donnera son pouvoir à la baguette de son neveu. L’opération, exécuté en plein soleil d’après-midi, est bientôt terminée. Un mince goujon est mis en place, une touche de pâte de bois soigneusement raclée et c’est terminé. Paul Daee admire son œuvre. Pierre l’observe par-dessus son épaule, satisfait.

- Je peux?
- Tu peux… acquiesça le vieil homme en lui échangeant la baguette pour le chat.
- Elle est magnifique, tu n’as pas perdu la main… apprécia-t-il en faisant jaillir quelques étincelles.
- Il est facile d’assortir une baguette à un être dont on connaît si bien la nature profonde… lui répondit énigmatiquement son oncle en le reconduisant à la porte.

Pas de thé, pas de biscuit… Rien pour s’étonner, Paul Daee ne l’avait jamais reçu autrement. Avant de partir, l’artisan s’arrêta devant son coffre entrouvert et y prit une pierre. Il rejoignit son neveu à la porte et lui tendit la pierre qu’il avait à la main. Distraitement, celui-ci la prit pour la lâcher aussitôt comme s’il s’était brûlé. La pierre roula sur le sol de vieux bois franc.

- Qu’est-ce que c’est que ça? Fit-il d’une voix forte, en proie à une vive émotion.
- Ça? C’est une pierre… D’origine parasédimentaire, je dirais, arrondie par les glaciers et affinée par les eaux d’un lac…
- Les eaux d’un lac?
- Oui, les eaux du lac, près du manoir… Tu connais ce lac, n’est-ce pas? Tous les Daee connaissent les eaux de ce lac… Dis-moi, on s’y réuni toujours pour les réunions familiales? Non, n’est-ce pas?
- Ma sœur y est morte.
- Oui, elle s’est noyé imprégnant toutes les pierres du lac.

Un long silence se déploya entre les deux hommes… Chacun plongé dans ses souvenirs.

- Je suis heureux de te voir bien portant, Pierre. Vraiment. Et je suis curieux, plus que curieux en fait, de voir comment tu comptes t’amender du mal que tu lui as fait, du sort que tu lui as réservé.
- Samuelle est morte…
- Et elle a emporté une part de ton âme dans sa tombe. Elle a emporté une part de chacun de nous. Je suis heureux de voir que tu vas bien.

Pierre Daee se pencha pour ramasser la pierre. Sa main tremblait et pourtant ses doigts se refermèrent sur le minéral.

- Ce n’est pas ce que j’ai voulu.
- Je suis certain qu’elle non plus.

Il existe un lien entre les enfants d’une famille. Un lien qui subsiste au-delà des regrets, de la haine, de la rancœur, de l’amertume et même après l’impardonnable, même après l’inexcusable… Comme un ridicule espoir… Paul Daee referma délicatement la porte sur son neveu. Il ne pouvait pas chasser un membre de sa famille de chez lui. Mais il était libre de le recevoir à sa manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mar 18 Mar - 3:20

Ça avait été imprudent… Paul l’avait su au moment même où Jinx avait poussé la porte de la brocante. La baguette braquée sur lui, les intentions de son cousin étaient claires, il comptait user de la force nécessaire. Ça avait toujours été une question de force nécessaire… Il avait la pierre du Lac dans la main, Paul s’était demandé s’il avait osé toucher une des pierres du lac auparavant. Les pierres personnelles d’un Daee sont les plus puissantes.

Son coffre avait été mis à sac, renversé sur le sol de la boutique. Et pendant que Paul se félicitait de n’avoir jamais imprégné de pierre trahissant l’existence de Léandre, Jinx avait pillé ses souvenirs, sa mémoire. Ça avait été odieux, un saccage, un viol.

Aucune pierre ne trahissait son secret… Le vieil homme avait toujours utilisé la magie sauvage avec parcimonie… Il l’avait partiellement abandonné ces dernières années, n’usant plus que de la magie civilisée… Il le fallait bien pour élever Léandre. La pierre la plus récente marquait l’assassinat de sa nièce. Elle et la pierre du lac. Jinx ne l’avait pas cru lorsqu’il avait déclaré avoir lui-même prélevé la pierre. Les pierres personnelles d’un Daee sont les plus puissantes et il existe un tabou envers celle-ci. On ne touche pas au pierre personnelle d’un Daee. Ce serait un peu comme toucher son âme et Paul était un homme trop droit pour infliger pareille offense, même à sa nièce adorée. Samuelle la lui avait remise en main propre, à sa demande, c’était une faveur, une grande faveur. Il lui avait rendu cette faveur de bon cœur. Il la lui avait rendu 12 ans durant, la protégeant, elle et sa fille.

Une à une, il tria et replaça les pierres de son coffre. Samuelle devait être avertie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mar 25 Mar - 23:27

La porte s'ouvrit sur une armoire. Des tablettes leur barraient le chemin. Une à une, Samuelle les décrochas et les posa à la verticale contre l’épaisseur du meuble, puis elle poussa les battant de bois. « Faites attention, cette armoire est très précieuse et il n’y a pas de cheminée dans cette maison. » chuchota-t-elle. Un miaulement assourdit résonna quelque part dans la vieille maison, comme une réponse. Ils pénétrèrent dans une pièce étroite, surchargée par un capharnaüm entreposé là en vrac. Il faisait sombre. La seule lumière venait de la lumière des réverbères dans la rue, qui brillaient faiblement au travers de la vitrine poussiéreuse. Un gros matoux vint miauler près d’eux. « Chuuuut! » Le chat redoubla d’ardeur… Samuelle le repoussa du pied tandis que les autres passaient l’armoire.

Il s’était éveillé parce qu’il y avait du bruit au rez de chaussé. Il avait tenu boutique toute sa vie et n’avait jamais attiré le moindre cambrioleur… Le vieil homme chaussa ses pantoufles, enfila sa robe de chambre et descendit les marches à la rencontre de sa nièce. « Samuelle? » Elle n’était pas seule… « Que se passe-t-il, qui sont ces gens? » demanda-t-il en français.

Elle avoisinait bien les 40ans et pourtant elle sursauta comme une adolescente qui rentre après le couvre-feu. « Ce sont des amis, Paul. Je peux utiliser le grenier? » lui répondit-elle dans le même idiome. Pas besoin de longues explications, le vieil homme hocha brièvement de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xoramen & Morayeel
Professeur de Divination
Professeur de Divination
Xoramen & Morayeel

Féminin Nombre de messages : 211
Age : 35
CITATION : Nous vivons dans un monde où la crainte de l'illusion est réelle...
AGE [RP] : 44 & 19
Tendance Magique : Gris pâle au gris foncé
Date d'inscription : 12/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mer 26 Mar - 0:12

[XORAMEN]

C'était un déplacement nécessaire. Les chimériens se devaient de n'être nul part et il fallait donc aller nul part. C'était un nul part acceptable. Loin, ailleurs.

Elle n'avait pas vraiment confiance en Samuelle. En fait, elle n'avait tellement aucune confiance en Samuelle Daee qu'elle ne pouvait faire autrement que d'accepter son offre. C'était une offre qui tombait à point, qui semblait potable et qui n'avait, en y réfléchissant bien, aucun sens. Parfait, alors.

Samuelle avait ouvert sa pendrie, après avoir évidemment balancé tous ses vêtements pêle-mêle sur le plancher. Puis elle avait retiré des tablettes. Xoramen connaissait le principe. Ça ne l'étonnait pas vraiment. Ce qui était étonnant, c'est qu'on ait permis à Daee d'utiliser ce genre de truc... ça c'était étonnant...


- Faites attention, cette armoire est très précieuse et il n’y a pas de cheminée dans cette maison.
- Hum...
- De visu, tu passes.
- Oui, sans doute...

Le passage se fait de manière relativement délicate. Après quelques presque essais, ils optent pour la technique civière en le faisant léviter entre Dario et Zorion. Zorion à contre coeur, évidemment, mais il n'a pas osé tenir tête longtemps au graphite de Xoramen.

- Samuelle? Que se passe-t-il, qui sont ces gens?

Oncle Paul se retrouve presque face à face avec une longue et fine baguette levée et le pire regard graphite qu'il lui a été possible de croiser jusqu'à maintenant.

- Ce sont des amis, Paul. Je peux utiliser le grenier?

Des amis ? Elle exagérait un brin... mais bon... c'était une question de point de vue...

Si Xoramen ne prononce pas un seul mot, Dario est le seul qui adresse un sourire sympathique et un hochement de tête à Paul.


- Bonjour... enfin... bonne nuit... ou matin... c'est selon...

Voix grave et caverneuse, mais très douce. Exactement ce qu'on attend d'un gentil géant.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mer 26 Mar - 1:11

Une vieille main parcheminée repoussa la baguette brandie. Un geste doux d’un vieillard qui respire la bonté. Un peu plus et il l’aurait gentiment rabroué en lui disant que ça ne se faisait pas de pointer les gens. « Pas de cela chez moi, rangez cette baguette. » fit-il en anglais tout en lui dédiant un bon sourire.

Sam passa devant, leur ouvrant la marche, 3 étages successifs et un escalier descendant d’une trappe. C’était un vieux grenier sommairement isolé, un toit très pentu en définissait les formes. Tout l’espace était couvert de piles de livre, partout. Le bois de charpente, un vieux bois mal équarrit était couvert d’une fine écriture tracée à la craie de cire… Des mathématiques. Quelqu’un s’est fait un nid sur un empilement de vieux matelas. L’endroit est étrange mais salubre.

Samuelle déplaça un carton remplis de trophée doré façon moldu, pour faire de la place à Zorion et Dario. « Installez-le là. » les invita-t-elle en ayant conscience de faire entrer le loup dans la bergerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xoramen & Morayeel
Professeur de Divination
Professeur de Divination
Xoramen & Morayeel

Féminin Nombre de messages : 211
Age : 35
CITATION : Nous vivons dans un monde où la crainte de l'illusion est réelle...
AGE [RP] : 44 & 19
Tendance Magique : Gris pâle au gris foncé
Date d'inscription : 12/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mer 26 Mar - 3:42

[XORAMEN]

- Pas de cela chez moi, rangez cette baguette.

Elle obtempère, un brin à contre coeur, car faire mal, très mal, l'aurait défoulé un brin. Ils montent les trois étages en silence, puis Samuelle leur indique où déposer Halewyn. Dario et Zorion restent un peu à l'écart, avec la vague impression qu'ils ne devraient pas être là.

Xoramen installe Halewyn confortablement, du moins du mieux qu'il est possible dans ces circonstances. Ça dure un long moment, puis elle se tourne vers Samuelle. Elle fronce les sourcils.


- T'étais pas là par hasard. Pire qu'ici t'as dit, hein ?

Elle prend son médaillon vide et se relève. Elle est étrangement calme... un calme terrifiant. Elle jette un dernier coup d'oeil à Halewyn, puis se dirige vers l'escalier.

- Dario, on rentre. Hiep, tu restes ici et tu gardes. T'empêches quiconque de monter ici et si ça veut descendre, tu l'empêche aussi. La redingote bleu devient plumes et Hiep ouvre le bec. Et pense même pas à rouspetter, t'es mal placé pour protester contre quoi que ce soit, c'est clair ? Elle se retourne vers le dénommé Paul et le toise sévèrement. Puis elle lui tend son médaillon. S'il se passe quoique ce soit d'anormal, vous les serrez très fort. Ne prenez aucune risque et ne montez pas. C'est pas une menace, c'est un conseil. Elle revient sur Samuelle. Tu viens avec nous.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mer 26 Mar - 6:10

Le lendemain matin, Hiep peut entendre des pas dans l’escalier. Quelqu’un cogne discrètement, comme pour attirer son attention, puis soulève la trappe. Le vieil homme est chez lui après tout. Un gros chat jaune le précédait, guettant d’un œil intéressé le perroquet. « J’ignore ce que vous êtes exactement, mais je me suis dit que vous auriez faim… je vous ai apporté du gruau. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
Halewyn Coeurd'Acier

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 40
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mer 26 Mar - 8:28

Un trois quart de nuit à être dans les vapes. suivit d'une attente douloureuse et inquiète. Elle ne sont pas revenues. Elle pourrait avoir été embusquée par Mustang, avoir embusqué Mustang ou encore pire.

La joue ouverte, la muqueuse sèche... Mal de chien... Il est étendu dans le noir, immobile et attentif. Attentif au nouvel environnement et attentif aux vagues sporadiques de douleurs qui l'assaillent.

J’ignore ce que vous êtes exactement, mais je me suis dit que vous auriez faim… je vous ai apporté du gruau

Il doit parler au poulet, pas à lui. Halewyn souffre, mais il est trop orgeuilleux pour demander de l'aide. Il ne lui vient pas une seconde à l'esprit que Paul s'adresse à lui.

Non, pour le moment, un facteur post transfusionnel on ne peut plus gênant pour un homme de sa trempe.

Il a envie de pisser... Mais y arrivera t il seul?

Il essaie de se tourner pour se lever, mais la potion de régénération n'a pas pu tout ramener... La chair malmenée de la joue éventrée fend légèrement.

Inspiration

Spoiler:
 


Essayant de faire ce que manifestement il ne réussira jamais, luttant et se crispant contre la douleur, Halewyn s'obstine comme seul lui sait si bien le faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xoramen & Morayeel
Professeur de Divination
Professeur de Divination
Xoramen & Morayeel

Féminin Nombre de messages : 211
Age : 35
CITATION : Nous vivons dans un monde où la crainte de l'illusion est réelle...
AGE [RP] : 44 & 19
Tendance Magique : Gris pâle au gris foncé
Date d'inscription : 12/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mer 26 Mar - 14:31

Hiep somnole. Elle lui a dit de garder, pas de rester réveiller. Les pas dans l'escalier lui font ouvrir un oeil d'argent. Et la trappe s'ouvre. Hiep dévisage le chat d'un oeil mauvais.

- J’ignore ce que vous êtes exactement, mais je me suis dit que vous auriez faim… je vous ai apporté du gruau.
- Si vous tenez à votre poilu, gardez-le loin de moi sinon vous ne saurez pas non plus ce que c'est exactement. J'ai pas faim.

Visiblement, Hiep est de très bonne humeur. Sarcastiquement parlant. Hale s'agite, mais Hiep ne s'en émeut pas. Loin de là.

- Hey, l'Autruche, calme-toi. J'suis certain que t'as pas du tout envie que j'te catine, alors m'oblige pas à le faire.

Mais Halewyn est obstiné, peut-être davantage que Xoramen. Un battement d'aile et Hiep se pose sur les couvertures d'Halewyn. Il remonte vers sa tête et vient lui caqueter dans les oreilles.

- Ça suffit, la lune était rouge cette nuit, ça te dit quelque chose ? Alors laisse-les faire tous seuls. T'es que l'Étranger, là-dedans.

Il veille à rester hors de portée de main d'Halewyn, puis retourne sur son perchoir et avise Paul.

- Si vous vous sentez d'humeur à rendre service, rendez-moi service. Il est dû pour une potion de regénération et une bonne dose du contenu de la flasque. Faites gaffe, il mord.

Il avise aussi le chat qui l'observe.

- Toi, si tu veux garder tes yeux, restes loin de moi, menace le perroquet d'un air mauvais.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mer 26 Mar - 16:08

« Oh, je vois ce que c’est… Vous avez sensiblement le même caractère que Samuelle! » commenta le vieil homme sans s’émouvoir. « Bien qu’à elle, j’ai su apprendre la politesse. » Le reproche était là, le genre de reproche irrésistible. Il posa le bol sur une pile de livre et examina sommairement le blessé. « Ne vous agitez pas, je vais vous aider… » Puis il s’éclipsa par la trappe alors que le gros chat sautait sur le lit.

Posté sur le pied du lit, le chat observe sans ronronner jusqu’à ce que son maître revienne équipé d’un galon de jus vide et d’une trousse de premier soin. Ayant pallié au plus urgent, le vieil homme s’employa à faire avaler une nouvelle dose de potion à Halewyn. « Il faudrait recoudre votre joue… Toute la potion ressort… Malheureusement, bien que je sois un artisan, je ne suis pas couturière… » Il ouvrit la trousse de premier soin pour y prendre une fine baguette de pas plus de 10 cm. Elle semblait façonnée avec une plante. « Andral t’re pera » Le vieil homme tapota la joue de l’assassin délicatement… « Voilà… ça tiendra… Vous savez, je pourrais en faire plus pour vous aider… Mais mon petit doigt me dit que vous n’êtes pas le genre d’homme dont la dignité résiste à ce genre de sollicitude. » Avec une cuillère à café, le vieil homme mesure une dose d’un liquide rose qui sent les raisins style sirop pour la toux pour enfant. « C’est du poussos, ouvrez grand! Voilà, maintenant, avec tout le respect que je dois à mon hôte, acceptez-vous mon aide? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
Halewyn Coeurd'Acier

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 40
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mer 26 Mar - 16:28

1- Ca fait du bien

2-Putain que c'est humiliant. Lui, l'assassin n'est même pas capable de pisser tout seul. Il grogne une insanité, l'oeil terne.

Coliss*en francais dans le texte*

Il faudrait recoudre votre joue… Toute la potion ressort… Malheureusement, bien que je sois un artisan, je ne suis pas couturière…

Halewyn se dégage juste un peu, méfiant. En équilibre précaire, l'assassin regarde Paul d'un oeil étrangement vif mais terne à la fois. Un gris nuage d'orage.

Andral t’re pera

Le vieil homme tapot la joue de l’assassin délicatement… Assassin qui se laisse faire. Il est pas en état de cracher sur de l'aide.

Avec une cuillère à café, le vieil homme mesure une dose d’un liquide rose qui sent les raisins style sirop pour la toux pour enfant.

C’est du poussos, ouvrez grand! Voilà, maintenant, avec tout le respect que je dois à mon hôte, acceptez-vous mon aide?

Il fixe le vieil homme. Dubitatif. Sans rien dire, il avance la tête un peu et englouti le poussos d'une traite. Soudainement étourdi, Halewyn se laisse aller dans le lit. Il finit par parler.

Elle aurait mieux fait de me laisser crever. Si t'es capable de me rendre opérationnel avant qu'elle revienne... fait ce que t'a à faire. On s'arrangera pour passer au travers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mer 26 Mar - 17:55

« C’est vrai? » demanda le vieil homme… « Vous parlez de la belle gitane? Alors c’est qu’elle, elle a trouvé une raison de vous sauver… Ne soyez pas mesquin. C’est certainement une très bonne raison… Avec le temps vous partagerez peut-être le même point de vu. »

Le secret de Paul Daee, était son empathie. C’était ainsi qu’il avait vécu toute sa vie, avec empathie. La première chose qu’il fit, ce fut de faire boire une bonne rasade de l’analgésique au patient.

Halewyn se trouva bientôt badigeonné, de pied en cap avec un pinceau de 4’’, d’une mixture collante translucide, semblable à de la laque, avant d’être soigneusement décoré par tout un réseau de symboles floral et de lettre. La composition de ce truc? « Vaut mieux qu’il ignore ce que c’est… » fit le vieil homme avec un clin d’œil au perroquet. La procédure prit un long moment, elle impliqua pas mal de cendre, de la fumée, quelques chansons et une danse endiablée exécutée par un homme de 72ans en p’tit corps et en robe de chambre. « Techniquement, il aurait suffit de ne traiter que les entailles aux bras, aux cuisses et au dos… mais ainsi, la cicatrisation sera plus homogène… La petite gitane appréciera, j’en suis certain… »

Dans un grand bol, Paul mélange de la sciure de bois… « Le secret d’une bonne pâte de bois, c’est l’harmonisation des essences et le soin qu’on met à la mettre en place. » Délicatement, il appliqua sa décoction sur la poitrine de l’assassin. Ce n'était pas tout à fait ça, mais il avait fait ce qu’il pouvait. Se penchant au-dessus de la figure d’Halewyn, il l’appela jusqu’à ce qu’il entrouvre les yeux. « Lorsque vous aurez retrouvé vos esprits, descendez en bas. L’arrière boutique est confortable et j’apprécierai votre compagnie. En outre, je mettrai à chauffer du bouillon. Délicieusement salé pour un homme qui a perdu beaucoup de sang… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
Halewyn Coeurd'Acier

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 40
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mer 26 Mar - 18:59

Plus tard.

Tout nu, couvert de laque et de sciure de bois, se sentant comme un meuble rénové, Halewyn décide de descendre. Mais c'est sans compter Hiep.

Une engueulade en règle, quelques plumes bleues au sol et un nouveau baluchon gigotant attaché a une poutrelle de l'endroit plus tard, le verni ouvre la trappe et descend silencieusement.

Il n'a plus rien. Ni baguette, ni dague. Mais c'est secondaire. Sans aucun bruit, il descend les deux étages, examinant avec attention le trou à rat encombré dans lequel ils sont pris.

Mais le fumet du bouillon fait gargouiller son estomac. Comme une bête méfiante, il passe la tête dans le cadrage de porte. Toujours nu comme un ver.

Il vendrait son âme pour un bon steak cru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Mer 26 Mar - 20:24

Samuelle dormait sur un fauteuil, roulée sur elle-même, comme un chat. Ce devait être une position affreuse pour le dos, surtout pour une femme de près de 40ans. On ne voyait d’elle, qui dépassait, que ses pieds bottés, cheville bien égale, et un long bras caramel, poignet offert, abandonné. L’oncle de la jeune femme travaillait à quelques mètres d’elle, lui tournant le dos, en silence, incrustant une baguette de bois de fin fils d’or. Il avisa Halewyn du coin de l’œil et lui fit signe de se rapprocher. Lui désignant la baguette, il lui expliqua sa tâche d’une voix d’asthmatique : « Lorsqu’on connaît la nature profonde d’une personne, on peut facilement assortir la baguette au sorcier sans le moindre essayage… » Puis il le laissa libre d’observer cet environnement à sa guise pendant qu’il sortait de la pièce pour aller lui chercher à manger.

Dans des bocaux de verre soufflé, des goujons de toutes sortes d’essences, de taille diverses se dressaient. Contre le mur, un meuble de petite taille, plein de tiroir étiqueté de patte de mouche… Et sur le mur, des centaines et des centaines de portrait, moldu et sorcier…

Cette brocante cachait un fabriquant de baguette et Samuelle était manifestement sa nièce favorite. Paul Daee revint avec une robe de chambre et un grand bol de bouillon. On ne s’y trompait pas, ce n’était pas un clair bouillon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
Halewyn Coeurd'Acier

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 40
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Jeu 27 Mar - 3:05

Pour observer, ca il observe. Tout... Même l'endormi.

Luisant du truc bizarre, décoré de motif floraux du tout dernier cri et d'écriture étrange, Un motton de sciure de bois sur la poitrine, Les bras croisés, il envisage Samuelle Daee. Sa position, son abandon au sommeil.

Avec son esprit professionnel, il note comment il serait facile de la tuer en ce moment précis. Une main sur le menton, l'autre au bas de la nuque. Un mouvement sec. Les vertèbres qui claquent, qui compriment la moëlle.

Elle ne s'en apercevrait même pas.

Le vieux qui revient avec la robe de chambre et le bouillon. L'assassin passe la robe de chambre sur son dos nu et lisse. Des années de cicatrices effacées en une seule nuit. Ou est le tatouage? Probablement qu'il va se le refaire faire à la première occase.

Attachant la ceinture, la robe de chambre d'oncle paul lui arrivant à mi-mollet, une confortable vieille robe de chambre d'un rouge sombre, l'assassin renifle le bouillon avant de le laisser là sans y toucher.

Parano un jour, parano toujours.

Il passe une main dans ses mèches blanches aux pointes carbonisées. Puis se ''gratte le verni'' à défaut d'un terme plus approprié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Jeu 27 Mar - 3:10

« Vous n’en voulez pas? » releva le vieillard avec sollicitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
Halewyn Coeurd'Acier

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 40
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Jeu 27 Mar - 3:17

J'mange pas quand chuis sale...

Répond l'assassin d'un ton neutre. Plus neutre que ca, c'est le mur.

Signe qu'il va mieux, il retourne vers l'endormi. Un éclair malin passe dans l'oeil gris. Il regarde s,il y a une autre place... Non...

Avec toute la mauvaise foi du monde, il s,asseoit.

Directement sur un coussin nommé Samuelle Daee. Et il joue de la fesse pour se faire un trou confortable le salaud!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Jeu 27 Mar - 3:38

Écrasée sous une masse importune, Samuelle s’éveille. Oui, pas de doute, qqn l’écrase. Elle se tortille, se débat, s’enroule avec souplesse et se retrouve subitement face à face avec le sourire baveux d’Halewyn Coeurd’Acier. Elle n’est pas réveillée, elle est en plein cauchemar!

Il pu sentir la belle métisse se raidir tout entière avec une inspiration panique qui la fit se projeter le plus loin possible de son corps. Elle n’aurait pas réagit plus violemment si elle s’était réveillée carrément dans ses bras. « ARGL!!!!! » hurla-t-elle, les deux mains appuyées sur sa poitrine douloureusement sensible, le repoussant de toute ses forces tout en essayant de s’extirper d’en dessous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
Halewyn Coeurd'Acier

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 40
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Jeu 27 Mar - 3:55

Il n'étire pas sa chance. Fini par se relever somme toute assez vite. Le manque de sang se fait sentir. Vertige et faiblesse.

Bon, tu te tasse?

Oh putain... Samuelle a juste le temps de se tasser qu'il s'affale dans le fauteuil et cette fois pour de bon. Sans gémir ni rien, mais il prend une délivcate nuance ivoirine. Ca lui donne l'apparence d'un cadavre,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Jeu 27 Mar - 4:25

« Hey! Ho! Toi, tu restes en vie, hein? Parce que j’remettrai pas ça une deuxième fois, je te le garantie! » Affirma-t-elle avec véhémence. Muelle s’affala par terre dans une tentative de mettre le plus de distance possible entre elle et lui, et ce, rapidement. Sa respiration était haletante, elle était affolée, et pourtant c’est auprès de l’homme que Paul s’empressa.

« Comment est-il descendu ici? Il était presque mort? Hiep devait veiller… » « C’est moi qui l’ai soigné… Il avait besoin d’aide. » Le vieil homme et sa nièce échangèrent un regard. Quelque chose n’allait pas dans le comportement de l’un et l’autre, et Paul n’était pas dupe. « Il est aussi faible qu’un chaton en détresse, ménage-le… C’est moi qui l’ai invité à descendre… » Voilà que Paul prenait la défense de l’assassin. « Le perroquet doit se trouver encore en haut… Je vais aller voir. »

En l’absence de son oncle, Samuelle se jeta sur la tasse de bouillon… Elle n’avait pas le même genre d’à priori. Elle en sirota le contenu tout en couvant l’assassin d’un regard jaune. « Xo et les petits vont biens. Tu te rappèles de quoi? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halewyn Coeurd'Acier
Contractuel

Contractuel
Halewyn Coeurd'Acier

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 40
CITATION : Fais moi chier et c'est probablement la dernière chose que tu fera.
AGE [RP] : indéfinì
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Jeu 27 Mar - 4:43

La tête renversé il dit simplement.

Je me rappelle d'un instant ou je me suis demandé ce qui était le plus bandant. L,Or sur vif argent ou le graphite

Une pause...

Waip, décidément, même le vouloir tu fais pas le poid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuelle Daee
Contractuel

Contractuel
Samuelle Daee

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2008

Présentation du Personnage
Inventaire:
Fonction HRP: Joueur
MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   Jeu 27 Mar - 5:03

La belle métisse s’étouffa avec son bouillon dans une longue quinte de toux. « Je suis soulagée d’entendre ça! » déclara-t-elle avec emphase.

Sam s’éclipsa un instant dans la cuisine pour prendre un torchon et nettoyer le planché. Elle revint avec une superbe tranche de steak cru dans une large assiette. Elle la posa sur le bras du fauteuil, à bout de bras, restant aussi loin que possible de lui. Samuelle aux petits soins? Non… Elle voulait lui faire reprendre des forces qu’il soit en état de supporter un transplanage et pour s’en débarrasser au plus sacrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brocante Daee, 1783 Old Bailey, Hull, Canada
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Que le Tout-Puissant bénisse le Canada jusqu'à la nième génération!
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.
» Visite d'État de la Gouverneure du Canada en Europe de L'est
» Mario Andresol ne veut pas un criminel expulsé du canada..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horcruxes - Les Reliques de la Mort :: <font COLOR=white>MONDE EXTERIEUR [RP]</font> :: A travers le monde-
Sauter vers: